Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 17:15

Attention : Ne pas confondre le titulaire du Vélot d'or avec son homonyme, le docteur Bernard Astruc, fondateur d'Eutelmed.

http://www.eutelmed.com/a-propos/

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il est rare que nous attribuions le Vélot d’or à des inconnus. Inconnu (sur le plan national en tout cas) , Bernard Astruc pourrait ne pas le rester longtemps. Présenté par Var matin comme « passionné d’agroécologie » (1) et responsable national de Bio Consomacteurs ,il est coordinateur d’une nième pétition anti-OGM (2). La liste des personnalités signataires n’est pas très originale, ce qui n’étonnera pas nos lecteurs, compte tenu des poncifs contenus dans le texte. Signalons l’aimable participation de Marc Jolivet, beaucoup moins drôle que le responsable de l’initiative lui-même.

 

Car, reconnaissons-le, l’interview de  Bernard Astruc à Var matin est franchement désopilante : d’une confusion caractéristique de ce genre de personnage,  il demande un moratoire sur les OGM , «  c’est-à-dire une interdiction de l’importation de tous les OGM, en attendant d’en savoir plus », « L'Europe va lancer des études sur les OGM qui vont prendre deux ans peut-être. Nous devons attendre leurs conclusions avant d'autoriser les OGM. » , et d’ânonner « principe de précaution !!!». 

 

Il faut en savoir plus ? Pourtant , notre Jolivet lorguais a l’air d’en savoir très long, n’attendant pas les conclusions européennes pour annoncer « le plus grand scandale sanitaire des temps modernes ».  C’est à se demander pourquoi évoquer le principe de précaution, à ce stade là. On se doute dès lors qu’il rejettera ces conclusions si elles ne confortent pas ses préjugés.

 

« On voit bien, déjà, que les maladies dégénératives s'accentuent, elles frappent les consommateurs de plus en plus jeunes. Tout ça n'est pas un hasard. La question est : la maladie est-elle une fatalité ? ». N’y voyez pas malice, mais je me demande si cette prose ne constitue pas un signe des effets neurodégénératifs d’une addiction aux aliments bio !

 

 « Non, mais les animaux, eux, sont nourris avec des aliments contenant des OGM, comme le maïs. L'Europe importe 80 % de sa nourriture pour bétail avec ce type d'aliments à base d'OGM. Et il n'y a aucun étiquetage sur l'emballage de la viande indiquant quelle nourriture a pris l'animal. Il n'est pas acceptable que nous mangions des OGM sans le savoir. » Notre savant partage donc la superstition tristement colportée par Greenpeace que manger des OGM transforme les animaux en OGM. C’est vous dire si ses prophéties sont à prendre au sérieux !

 

D’où ce monsieur tire-t-il de telles certitudes ? De l’étude de Séralini, pardi !  Et c’est à ce titre qu’il se dépasse pour décrocher son Vélot d’or : « [Séralini] est d'une transparence totale. 300 scientifiques le soutiennent contre une cinquantaine qui conteste ses conclusions. Je connais bien Séralini, j'ai vérifié plein de choses. Je peux vous dire que ses études sont d'une rigueur scientifique totale. (souligné par moi) »

Hum ! Si lui-même a vérifié, que faire d’autre que s’incliner ? Voilà une caution scientifique qui vaut au moins mille fois celle d’être publié dans « la revue la plus réputée au monde » !(3)

 

A défaut d’espérer faire exploser l’audimat de Rires et chansons qui ne donne pas dans ce genre de comique, Bernard Astruc mesurera son succès au nombre de signatures recueillies pour sa pétition. Nombre qui pour nous constituera une espèce de thermomètre de la déraison.

Anton Suwalki

 

(1) http://action2.bioconsomacteurs.org/

 (2) http://www.varmatin.com/var/les-ogm-le-plus-grand-scandale-sanitaire-des-temps-modernes.1386749.html

(3) http://www.imposteurs.org/article-l-humour-irresistible-du-professeur-seralini-112004020.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anton Suwalki - dans Le Vélot d'or
commenter cet article

commentaires

xbox gold free games 31/10/2016 10:42

Truly an extraordinary expansion. I have perused this magnificent post. A debt of gratitude is in order for sharing data about it. I truly like that. Much appreciated so parcel for your meet.

cha turbate 31/10/2016 10:41

Good focuses you composed here..Great stuff...I think you've made some really intriguing points.Keep up the great work.
Awesome Information sharing .. I am exceptionally upbeat to peruse this article .. much obliged for giving us experience info.Fantastic pleasant. I value this post.

Apple Passbook Passes 19/08/2014 18:05

The "Dissemination of scientific information and the participation of scientists in democratic debates"Apple Passbook Passes

Grille 04/06/2014 12:22

Votre texte est bourré de préjugés et révèle une ignorance inquiétante

Andy Mice 04/06/2014 12:37

Why are you saying that? Where do you see prejudice which reveals a disturbing ignorance?

health blog 04/06/2014 10:15

Because , admittedly, the interview with Bernard Astruc Var morning is downright hilarious : a characteristic confusion of this kind of character, he calls for a moratorium on GMOs, " that is to say, a ban on import of all GMOs , pending more "," Europe will launch studies on GMOs will take two years maybe. We must await the outcome before allowing GMOs. " And mumble " precautionary principle ! ".

Dan Bander 02/06/2014 19:36

I heard about Bernard Astruc when I read the book "La malédiction du coucou", which was fascinating. I guess it a pitty he is not known much outside France... Very talented writer.

science kit 09/04/2014 11:44

According to me reading is good way to improve language and knowledge! I love reading scientific fictions and novels! We should encourage the reading skills of kids to empower our learning and memory skills!

AdamHealth 01/07/2014 21:05

As for "the reaction of European distributors," but rather that of The ProTerra Foundation, which is said in the article it administers a program
certification of non-GMO soy ...

Wackes Seppi 06/09/2013 10:16


M./Mme Douar,


 


Merci pour les liens. Vos chiffres se rapportent aux produits issus de l'industrie de l'alimentation animale. Ils n'incluent donc pas les fourrages et autres aliments auto-produits.


 


Dans : « L'Europe importe 80 % de sa nourriture pour bétail avec ce type d'aliments à base d'OGM » de notre tête de turc, je ne peux interpréter « nourriture » que comme
se rapportant à l'intégralité de l'alimentation animale.


 


Ce qu'il serait intéressant de connaître, c'est la part réelle, tous aliments confondus, de notre dépendance vis-à-vis des pays tiers.


 


Quant à la « la réaction de distributeurs européens », c'est plutôt celle de The ProTerra Foundation, dont il est dit dans l'article qu'elle administre un programme de
certification de soja non OGM...


 


Pour la déclaration en français :


 


http://proterrafoundation.org/files/Declaration-Bruxelles-soja-FR-mai-2013.pdf


 


Et une piqûre de rappel sur Pierre Gevaert :


 


http://alerte-environnement.fr/2011/08/26/les-racines-reac%E2%80%99-des-precurseurs-du-bio-le-cas-de-pierre-gevaert/


 


 


http://www.adiu.fr/a/index.php/PierreGevaert/AfafaFonctionnement

douar 06/09/2013 08:11


@ wackes seppi


Les infos sur l'origine des matières premières:


http://www.nutritionanimale.org/1-syndicat-de-la-nutrition-animale/120-fabricants-pour-l-elevage/165-les-matieres-premieres.aspx


 


Pour la position des distributeurs britaniques, voir ci dessous la réaction de distributeurs européens, qui pensent eux, pouvoir continuer le "gmo free".


http://www.allaboutfeed.net/Process-Management/Feed-Safety/2013/5/UK-retailers-pledge-support-for-Brazilian-non-GMO-soy-1250946W/

bob 05/09/2013 22:21


@ Wackes Seppi,

Le bagage technique des signataires dont vous parlez est très variable. 
Par exemple Pierre Gevaert, dans une de ses conférences, disait que les africains qui mangeaient local et bio ne souffraient pas du SIDA... 

Wackes Seppi 05/09/2013 09:50


L'affirmation que l'Europe importe les 80 % de sa nourriture pour bétail est peut-être une variation de l'affirmation que « 80% de nos animaux d'élevage consomment des OGM, principalement du
soja importé du continent américain » (d'après Greenpeace [1]) ; ou que l'ensemble des productions européennes riches en protéines végétales (pois, colza...) couvrent 24 % des besoins des
élevages (seulement 1 % pour le soja)[2]. Elle démontre une formidable capacité d'inventer des fait. Elle est en tout cas promise à un bel avenir grâce au panurgisme qui sévit sur la toile.


 


M./Mme Douar, avez-vous des sources pour vos chiffres ?


 


J'ai trouvé ça [3].


 


Intéressant. Il y a un commentaire d'un certain Benoît Biteau, aux nombreuses casquettes dont celle de vice-président du Conseil régional de Poitou-Charentes et tête pensante pour l'agriculture.
Admirez la clarté de la pensée et du propos...


 


M./Mme Sceptique a écrit : « Peut-on espérer que les lois du marché finiront par mettre hors d'état de nuire les idéologues? »


 


L'espoir fait vivre... Mais le résultat ne sera pas au rendez-vous : les idéologies sont un marché. Un marché très juteux !


 


______________


 


[1]  Cité ici :


http://mili-terre.com/article/24/944/80-des-animaux-delevage-consomment-des-ogm.htm


 


[2]  http://www.actu-environnement.com/ae/news/alimentation-animale-proteines-vegetales-importations-agriculture-ue-11373.php4


 


[3]  http://lexpansion.lexpress.fr/economie/agriculture-des-animaux-gaves-de-soja-ogm-importe_359493.html


 


[4]  http://alerte-environnement.fr/2013/08/27/des-subventions-pour-du-soja-non-ogm/


 


 

nosiarvi7 04/09/2013 22:14


"recul intelectuel, croyances en tout et n'importe quoi et
malheureusement ces croyances se développent au détriment de la réalité"


 


« Peut-on espérer que les lois du marché finiront par mettre hors d'état de nuire les
idéologues? »


Juste comme ça en passant, je trouvais plutot interessant de mettre ces deux citations
(partielles oui, mais c'est comme ça que la citation est bonne ) en parallele.


Le marché le marché LE MARCHE vous dis je!


 

Sceptique 04/09/2013 07:42


@douar


Merci pour ces intéressantes précisions. Peut-on espérer que les lois du marché finiront par mettre hors d'état de nuire les idéologues?

douar 02/09/2013 12:20


"L'Europe importe 80 % de sa nourriture pour bétail avec ce type d'aliments à base d'OGM"


Il est un peu faché avec les chiffres ce monsieur: les matières premières utilisées en France pour l'alimentation animale sont d'origine métropolitaine à 75%,
donc pas d'OGM. Sur les 25% restants, la grande part est du tx de soja (15% du total), qui lui est désormais OGM pour une très grande part: pour l'anectote,  les pays producteurs de tx de
soja ne considèrent plus l'Europe comme un marché prioritaire et ne souhaitent donc plus, faire du "free GMO". Résultat: le surcoût pour du tx de soja "non OGM" par rapport à du conventionnel,
atteint désormais 60 /70 euros par tonne. Au début des années 2000, ce surcoût était environ de ...6 euros/t.


Considérant ce surcoût non acceptable par les consommateurs, les distributeurs britaniques qui étaient très en pointe sur le "non OGM" viennent de modifier
leurs règles d'approvisionnement et ont fait un trait sur cette politique.

Zendog 02/09/2013 10:55


Décidément, le 21ème siècle est affligeant: recul intellectuel, croyances en tout et n'importe quoi et malheureusement ces croyances se développent au détriment de la réalité, probablement aidées
par Internet.

bartho 02/09/2013 00:22


Et ben moi je dis que s'il faut interdire les OGM, c'est touts les OGM...C'est les diabétiques qui vont être content!!!

karg se 01/09/2013 10:06


Ces gens ont un minimum de bagage technique et économique.


Bof en école d'agro c'est tellement transversale et synthétique si on veut avoir un avis stupide sur un sujet, on peut avoir un avis stupide.

Wackes Seppi 31/08/2013 11:23


« ...La liste des personnalités signataires n’est pas très originale, ce qui n’étonnera pas nos lecteurs... » ?


 


Peut-être pas très originale mais certainement digne de la plus grande attention. Parmi les signataires :


 


Claude Aubert (ingénieur agronome)


Jacques Caplat (agronome, auteur)


Philippe Desbrosses (docteur en sciences de l’environnement, écrivain)


Marc Dufumier (ingénieur agronome, expert auprès de la FAO et de la Banque Mondiale)


Pierre Gevaert (agronome, conseiller en agroécologie)


Dominique Marion (président de la Fnab)


François Thiery (agriculteur, président de l’Agence bio)


 


Ces gens ont un minimum de bagage technique et économique. Ils devraient savoir que la « la mise en place d’un moratoire sur l’importation de tous les OGM » ruinerait l'élevage français
et, par voie de conséquence, la filière agro-alimentaire correspondante.


 


La filière « bio » est évidemment bien représentée dans le comité de soutien. Tout ce qui renchérit la production « conventionnelle » ne peut qu'être pain bénit pour la
filière « bio », n'est-ce pas ? Être dans la filière « bio » et soutenir la pétition, ce n'est pas un conflit, mais une identité d'intérêts.


 


Pourtant, la filière « bio » pourrait aussi être secouée par un moratoire, car le prix des protéines végétales non OGM importées (soja) ne pourra que monter en flèche.


 


La pétition est expliquée par une référence à « [l]a publication de l'étude du professeur Gilles-Eric Séralini et son équipe... ». Moyennant quoi, les illustres Séralini (se contentant
d'un modeste « enseignant-chercheur ») et Joël Spiroux (bombant le torse avec « président du CRIIGEN ») soutiennent la pétition. Pas de conflits d'intérêts...


 


L'explication se poursuit : « Dans son étude, qui a reçu le soutien et les critiques positives de plus de 300 scientifiques de 33 pays et 5 continents, le professeur Séralini met en
évidence l'insuffisance inacceptable des protocoles toxicologiques et le laxisme des instances nationales et internationales donnant les agréments de mise sur le marché (AMM) ou de mise en
culture. » M. Séralini peut-il justifier cette assertion ?


 


Et pour conclure ce commentaire, voici la revendication principale de la pétition : « la mise en place d’un moratoire sur l’importation de tous les OGM qui se retrouvent dans
l’alimentation animale en grande quantité, et en particulier du maïs NK 603 et de l’herbicide RoundUp ».


 


L'obsédé textuel que je suis interprète cela en une demande limitée aux OGM «  qui se retrouvent ... en grande quantité »... M'est avis que la France, premier pays exportateur européen
et cinquième exportateur mondial, ne doit pas importer beaucoup de maïs – OGM ou non --


 


 


Et on trouve que « l'herbicide Roundup » est un OGM...

bob 31/08/2013 05:35


Candidat au prochain Vélot d'Or: http://theatrelalicorne.com/lic_pieces/grains/

philippe 30/08/2013 21:47


Ne vaudrait-il pas mieux accorder le Vélot d'or à Var Matin qui, sans rire, accorde une tribune à cet ersatz de penseur qui sans cela serait resté dans le néant dont il est issu ?