Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 19:02
Le Vélot d’or à Nicolas Defarge

Une nouvelle fois, le Vélot d’or récompense un membre du CRIIGEN pour ses inepties à propos des OGM. Aujourd’hui, le lauréat de ce prix prestigieux est un membre peu connu de cet « organisme indépendant » : Nicolas Defarge. Membre de son conseil scientifique, il est aussi cosignataire de la plupart des études publiées par le CRIIGEN, ce qui est tout dire... Une interview réalisée pour un documentaire « alternatif » tourné en Argentine , Sin prisa pero sin pausa (Lentement, mais surement), lui permet de développer une diatribe aussi virulente que stupide(1).

Le docteur Defarge est filmé dans un décor soigneusement choisi pour suggérer la désolation provoquée par la culture de soja génétiquement modifié en Argentine, première manipulation. Il évoque son rôle de chercheur au CRIIGEN, l’équipe « qui a le plus publié sur les OGM et les pesticides qui leur ont associé (sic) ». La quantité est évidemment un critère déterminant pour faire parler de soi.

« Ici, on a le cas typique du soja tolérant au RoundUp. L’Argentine est le laboratoire à ciel ouvert de Monsanto, Syngenta, etc…et les autres ». Un laboratoire d’environ 20 millions d’hectares, tout de même…

Nous arrivons donc à l’apothéose qui vaut au docteur Defarge son Vélot d’or :

  • « Quand Monsanto promettent que grâce aux OGM, ils vont éliminer la faim dans le Monde (..) »

Bonne vieille tactique de l’homme de paille qui consiste à dénaturer les propos raisonnables de l’adversaire au profit d’une version caricaturale, facile à réfuter ! Que dit Monsanto sur ce point : « les agriculteurs français et ceux du monde entier doivent relever le défi d'une alimentation saine et abondante dans un environnement préservé. Ajoutés aux autres solutions (protection chimique des plantes, fertilisation, irrigation, machinisme, sélection variétale etc), les outils modernes de la biotechnologie sont des moyens supplémentaires de répondre aux enjeux actuels de nos sociétés(2) ».

Ben, là on a un exemple de ce qui se passe. D’une terre qui a longtemps produit de la nourriture pour les Argentins, ben aujourd’hui ça produit du soja qui va partir en Chine, en Amérique du Nord, en Europe, et qui va être mangé par les vaches et les cochons des pays riches ».

Nos lecteurs auront noté la stupidité absolue du raisonnement : ce n’est évidemment pas le caractère génétiquement modifié du soja qui fait son débouché commercial. A ce compte, Defarge pourrait bien dénoncer les aliments « bio » qui ne servent pas à nourrir les hommes, mais qui sont mangé par les vaches et les cochons des pays riches, et servis dans des restaurants très prisés par l’équipe du CRIIGEN (3) .

Mais le plus drôle, c’est que cette idiotie se double d’une tentative de culpabilisation du consommateur des pays riches (qui est aussi premier consommateur de ce genre de propagande) complètement à côté de la plaque :

En effet, l’Argentine a exporté moins de 20% de sa production de soja en 2015/2016. Sa production sert essentiellement à satisfaire la demande intérieure (cf tableau ci-joint). Ce qui n’a rien d’étonnant, car ce pays (4) est un des plus gros consommateur de viande de l’OCDE (87 kilos par habitant et par an en 2015) , et le premier consommateur de viande bovine de l’OCDE (42 kilos par habitant et par an). Le soja argentin, génétiquement modifié ou pas, nourrit essentiellement les vaches et les cochons argentins, et donc les argentins eux-mêmes.

Cette diatribe ne reflète qu’une haine confuse qu’entretiennent ces gens pour les OGM, associés à une vision d’un monde qu’ils exècrent, sans le connaître ni le comprendre.

Malgré sa syntaxe très approximative, Nicolas Defarge mérite amplement ce Vélot d’or.

Anton Suwalki

  1. http://www.criigen.org/actualite/99/display/Intervention-du-Dr-Nicolas-Defarge-dans-le-tout-nouveau-documentaire-Sin-prisa-pero-sin-pausa-des-berlinois-Kameradisten
  2. http://www.monsanto.com/global/fr/actualites/pages/les-biotechnologies-vegetales-daujourdhui-et-de-demain.aspx
  3. http://www.monsanto.com/global/fr/actualites/pages/les-biotechnologies-vegetales-daujourdhui-et-de-demain.aspx
  4. http://www.lemasderivet.com/

(se reporter au menu et aux séminaires)

  1. http://stats.oecd.org/Index.aspx?lang=fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Anton Suwalki - dans Le Vélot d'or
commenter cet article

commentaires

yann 04/07/2016 10:22

@IPPES
Vous dites : A part votre fan club , qui applaudirait n'importe quoi de vous, je ne vois pas de commentateur non inféodé au Saint Ogm .
___
Rien que 110 PRIX NOBEL en science qui ont même signé une pétition le 29/06/2016 en accusant les antis OGM primaire de CRIME CONTRE L’ HUMANITE.
110 Prix Nobel, une belle bande d’imbéciles selon vos propos ! Nobel en science pas en littérature.
__
http://seppi.over-blog.com/2016/06/107-prix-nobel-soutiennent-l-agriculture-de-precision-ogm-cette-lettre-a-ete-rendue-publique-aujourd-hui-29-juin-2016-a-washington-d?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
Lisez leurs explications avant de vous « envoler » !
__
Cette accusation plus que justifié n’est pas nouvelle pour ceux qui n’ont pas que des GP ou des criigen comme source d’information !
Cela fait des années que Patrick MOORE un des fondateur de Green Peace accuse son ancienne ONG qu’il a quitté de crime contre l’humanité a cause du dossier « riz doré » qui aurait déjà pu sauver des milliers d’enfants mort suite à des carences en vitamine A.
__
D’ailleurs tous ceux qui soutiennent les actions de GP anti PGM sont donc coupable d’après 110 PRIX NOBEL de soutenir des personnes responsable de plus de un million d’enfant mort depuis 5 ans qui aurait pu être évité.

IPPES 23/06/2016 23:21

Comment dire, pitoyable votre article. aucun argument valable scientifiquement ( mais c'est normal , vous n'êtes pas un scientifique et vous ne liez pas les publications ou mal ) . .écrire un "article"' juste pour dénigrer un chercheur , n'apporte rien aux lecteurs . C'est juste que vous avez besoin d'un nouveau "bouc émissaire" ne pouvant pas vous attaquer à certaines autres personnes .. ( on ne prend pas de risque n'est ce pas ?) . A part votre fan club , qui applaudirait n'importe quoi de vous, je ne vois pas de commentateur non inféodé au Saint Ogm .

IPPES 27/07/2016 18:35

voir mon commentaire sur votre "article"' sur les Nobel et le riz doré.. vais pas me répéter.... quant à vous foutre la paix, euh comment dire non.......

Anton Suwalki 24/06/2016 08:19

Ce qui est surtout pitoyable, c'est votre commentaire. J'ai expliqué en quoi les propos de Defarge sont doublement débiles 1/ ce qu'on en fait n'a rien à voir avec le fait qu'ils soient GM ou pas. 2/ De toutes façons, le soja produit en Argentine est essentiellement consommé en Argentine. Essayez donc de le refuter, ou alors foutez-nous la paix.

IPPES 23/06/2016 23:23

oups , excusez ma faute de frappe " ne lisez pas " au lieu de "'ne liez pas"

yann 22/06/2016 11:41

pourquoi parler du "conseil scientifique" du criigen .Ils se comportent comme des charlatans pour qui la fin justifie les moyens.
C'est insultant pour les vrais scientifiques que de se voir comparé a ces escrologistes environnementeurs.

Fluchère 21/06/2016 22:11

Il est docteur en quoi ce monsieur DEFARGE ? Pas en orthographe ni en syntaxe grammaticale sûrement.
Il fait partie des sectes quasi-religieuses anti-tout comme tous les membres du CRIIGEN, de la CRIRAD, de Greenpeace, de Robin des toits, de Wise, etc.