Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 14:27

Décidément, lorsqu’il s’agit du dossier des OGM, Nathalie Kosciusko-Morizet n’a pas vraiment la main heureuse ! Dans un consensus quasi général, les sénateurs et les députés de la majorité et de l’opposition ont émis un avis très défavorable à la nomination du Pr Jean-Luc Darlix au poste de président du Haut conseil des biotechnologies. Selon des sources parlementaires, le candidat favori du ministère de l’Ecologie (Meeddat) aurait obtenu en tout en pour tout un seul vote positif sur plus de 40 exprimés !

Auditionné une première fois par le Sénat le mardi 16 décembre, le Pr Darlix n’a pas su convaincre les huit sénateurs de la Commission des affaires économiques, réunis sous la présidence du sénateur UMP Jean-Paul Emorine. Selon le compte rendu de séance, le Pr Darlix s’est surtout distingué en donnant une interprétation très personnelle du fonctionnement du Haut comité, confondant les rôles pourtant bien distincts du Comité scientifique et technique et du Comité économique, éthique et social, qui doivent composer le futur Haut conseil. Le président Jean-Paul Emorine a donc dû rappeler au candidat « l’importance de la différenciation des rôles des deux comités, un sujet qui avait fait l’objet de débats très nourris lors du vote de la loi. » Plus sévère, le sénateur UMP Jean Bizet a estimé que la façon dont le Pr Darlix perçoit le rôle des deux comités du futur Haut conseil relève de la « transgression de l’esprit de la loi ». Il s’est interrogé « sur le degré d’indépendance qui pourrait être celui de M. Jean-Luc Darlix par rapport au Meeddat ». Un point de vue partagé par le sénateur socialiste Daniel Raoul, qui a souligné que M. Jean-Luc Darlix était principalement compétent en matière de virologie, alors que les principaux enjeux liés aux OGM concernent la génomique végétale.(….)



 

Lire la suite de l’article sur le site d’Agriculture et Environnement :

http://www.agriculture-environnement.fr/spip.php?article474

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 02/01/2009 15:56

Mon interprétation de la faiblesse affichée pour la madone de l'écologie était plausible mais aventureuse.

anton suwalki 02/01/2009 11:03

Euuh, what ?

Sceptique 02/01/2009 06:04

Quatre lignes (auto-)censurées.