Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 16:29

J’aime beaucoup l’état d’esprit zététique qui marie la rigueur scientifique avec l’humour et la dérision pour démonter les pseudosciences : Voilà comment Richard Monvoisin (1) présente le rasoir d’Occam « qui ne coupe que les fils de raisonnement biaisés » : 


 

 

En gros, ce que dit ce rasoir, c’est que lorsqu’il y a plusieurs hypothèses en compétition, il vaut mieux prendre les moins « coûteuses » cognitivement. Je vous donne le meilleur exemple que je connaisse (…) : je mets un chat et une souris dans une boîte, je ferme, je secoue, et j’ouvre : il ne reste plus que le chat .

 

Hypothèse 1 : des extraterrestres de la planète Mû ont voulu désintégrer la souris, mais elle s’est transformée en chat. Le chat, de frayeur, est passé dans une autre dimension par effet Tunnel.

 

Hypothèse 2 : le chat a mangé la souris (sans dire bon appétit, ce qui est mal).

 

Vous m’accorderez que l’hypothèse 2 est beaucoup moins coûteuse intellectuellement que la N°1. Elle ne postule rien d’autre que la prédation de la souris par le chat, qui est au moins aussi connue que Johnny Hallyday, tandis que la première postule une planète

Mû, des extraterrestres qui viennent, qui savent désintégrer un chat ce qui n’est pas

donné à tout le monde, une souris qui se transforme en chat, une autre dimension, un chat qui sait y aller et un effet tunnel pour objet macroscopique. Ca fait beaucoup. Dans le doute, on choisira la 2.

(Richard Monvoisin)


 

 

 

Hilarant, non ? Certes, on n’est rarement en présence d’hypothèses aussi échevelées que H1 ne serait-ce que parce que les concepts de la physique quantique sont aussi indéchiffrables que de l’hébreu pour la plupart des gens (2).

 

Cette présentation burlesque du rasoir d’Occam a le mérite de pointer un gros paradoxe chez les tenants des pseudosciences, du paranormal ou du relativisme cognitif. En effet, je ne connais personne qui adopterait l’hypothèse 1 dans le cas du chat et de la souris. Face à des situations courantes,  qui correspondent à ses expériences, nos appliquons tous le principe du rasoir du rasoir d’Occam, et tranchons en faveur de l’hypothèse la moins couteuse, dans la mesure où le raisonnement est basé sur des expériences maintes fois confirmées qui suffisent à expliquer le phénomène étudié.

 

Seulement voilà… Dès qu’il s’agit de phénomènes qui dépasse notre expérience (phénomènes « bizarres » qu’on peine à expliquer), notre connaissance (lois scientifiques ardues à comprendre), ou d’évènements qui nous dépassent (sur lesquels nous n’avons pas de prise) , tout le monde a tendance à mettre son rasoir d’Occam dans la poche et à accepter des raisonnements saugrenus reposant sur des hypothèses encore plus farfelues. Or il n’y a aucune raison pour que l’approche critique et sceptique qu’on applique au quotidien et sans laquelle ce quotidien serait un enfer ne vaille pas pour le reste.

 

Le rasoir d’Occam, c’est un principe d’ « économie mentale », c’est le fondement même de la rationalité. Il est absurde d’abandonner une hypothèse ou une théorie éprouvée qui rend parfaitement compte du phénomène qu’on observe au profit d’une autre qui fait appel à des entités mystérieuses qu’on n’a jamais observé. Aucune accumulation de connaissances n’est concevable sans ce sain principe.

 

Est-ce conservateur ? Un peu, si on veut. Le rationalisme scientifique se doit d’être à la fois conservateur, de défendre les acquis les plus solides de la connaissance tout en restant ouvert à la « réforme » de celle-ci. Si une théorie s’avère insuffisante pour rendre compte de certains phénomènes, alors on reste ouvert à une théorie plus puissante. On acceptera d’abandonner ou de dépasser la première au profit de la seconde que si celle-ci rend mieux compte des phénomènes considérés , solides preuves matérielles à l’appui.

 

Concernant les phénomènes prétendument extraordinaires ou mystérieux, le rasoir d’Occam prend la forme de l’alternative féconde.

 

Par exemple :

-          Dans le cas d’ « OVNI », avant d’opter pour l’hypothèse de la visite d’extra-terrestres, n’y a-t-il pas d’hypothèses plus simples susceptibles d’expliquer l’objet mystérieux que le témoin affirme avoir vu : Est-il un affabulateur (ça arrive ) ? Ce qu’il a vu n’était-il pas tout simplement un satellite, ne correspondait-il pas à un phénomène météorologique  etc…(3)

-          Dans le cas de gens prétendant disposer de pouvoirs psy, paranormaux ou autres ?  Le laboratoire de zététique de l’université de Nice a testé pendant des années avec un protocole rigoureux des centaines de « candidats » prétendant avoir des dons particuliers -sourcellerie, psychokynèse,télépathie etc…- sans qu’un seul d’entre eux ne réussisse à faire preuve de ces dons (4). De son côté, l’illusionniste Gérard Majax (5) a démystifié les escroqueries des guérisseurs philippins (qui prétendaient opérer à mains nues) , ainsi que les prétendus pouvoir psy d’Uri Geller (visions , torsions de cuiller par l’esprit etc…). Alors accueillons avec une patience résignée les affirmations d’existence de pouvoirs paranormaux : lorsqu’un paranormaliste ne fait pas mieux qu’un prestidigitateur, il n’y aucune raison de penser qu’il est autre chose qu’un prestidigitateur ( apparemment moins doué que Gérard Majax, soit dit en passant).

 

Le principe de l’alternative féconde s’applique aussi aux théories du complot qui ont fleuri avec Internet.

Ainsi à l’hypothèse paranoïaque que les attentats du Onze Septembre 2001 aient été concoctés par Georges W Bush (pour justifier auprès de la population les aventures militaires ultérieures) , on préférera l’hypothèse mille fois plus raisonnables que c’était vraiment un attentat subi par l’Amérique…Tout simplement parce que les services secrets américains ne sont pas tout puissants, que leurs adversaires ne sont pas les pieds nickelés etc… La thèse du complot de la Maison Blanche implique un grand nombre d’hypothèses très peu vraisemblables qui réunies ramènent la probabilité d’une telle mascarade à un nombre voisin de zéro (6).. Le rasoir d’Occam recommande donc de trancher ces fils de raisonnement biaisés et abracadabrant.

 

Le rasoir d’Occam, c’est finalement appliquer le principe énoncé par Jean Rostand : Avoir l’esprit ouvert ne signifie avoir l’esprit béant à toutes les sottises.

 

Ce principe d’économie mentale s’énonce aussi comme suit : A affirmation extraordinaire, preuve extraordinaire !

 

Anton Suwalki


Notes :

 

(0) le rasoir d’Occam est ce principe de raisonnement rationnel formulé par Guillaume d’Occam (14ème siècle).

 

(1)http://www.unice.fr/zetetique/articles/RM_Doctorat_Zetetique_et_medias.pdf

 

(2) Encore que nombre de charlatanismes détournent sans grand génie, mais sans scrupule les concepts de la physique quantique pour donner un vernis scientifique à leurs divagations. Il n’est pas trop difficile d’impressionner des gens crédules dépourvus de culture scientifique. Que fait l’Education nationale ? !

 

 ( 3) Lire l’article de Jean Bricmont (SPS n° 281) sur le sujet des extra-terrestres:

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article834

 

(4 ) Quelques explications fournies sur le site de Gérard Majax :

 http://www.majax.com/pages/defi.html

 

(5) Laboratoire de zététique de l’Université de Nice

http://www.unice.fr/zetetique/

 

(6)voir au sujet du Onze Septembre un bon démontage de la théorie du complot sur le Monde Diplomatique:

http://www.monde-diplomatique.fr/imprimer/14270/9d702f047b

(paradoxalement, le Monde Diplo verse de plus en plus souvent dans le délire de la théorie du complot sur d’autres sujets) 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

bigg boss 8 winner 27/12/2014 13:42

Excellent post

Laurent Berthod 14/11/2011 00:39



Un exemple de fait inexplicable ou inoui ? Celui-ci, par exemple ?



PJC 13/11/2011 10:41



Voici une pièce additionnelle pour le procès du chat accusé d'avoir gobé sa commensale, la souris.


Son avocat affirme avec conviction, que s'il est certes notoire que les chats aiment à faire leur "quatre heures" de souris, des carcasses et autres relefs demeurent toujours après coup.


Rien de tel dans la boîte !


L'accusation a passé sous silence cet aspect, afin de pouvoir d'emblée conclure à la culpabilité du chat au nom du principe d'Occam, mais celui-ci ne demande pas d'écarter les faits inexplicales
ou à tout le moins inouïs.


 



Ryuujin 19/09/2008 01:34

"Sans laisser de traces des ailes ni des moteurs sur la façade."

Sans en laisser de traces visibles. Bah oui ; je vois pas en quoi ça serait invraisemblable...

"En laissant si peu de débris qu'on peut en exagérant à peine dire qu'il s'est volatilisé."

Ah bon ? Et vous la connaissez la masse des débris ?
Non, bien sûr, mais vous postulez qu'elle est ridicule...

Et après, on vient nous dire qu'one st bourré de certitudes : c'est pas nous qui affirmons croix de bois, croix de fer que l'impact normal d'un avion dans ce type de mur, c'est pas ça, et que la masse de débris normalement disséminés lors d'un crash de ce genre, c'est pas ça non plus...


"Et vous-même ? Vous et vos copains, qui vous gargarisez à tout bout de champ avec ce fameux rasoir, quel travail scientifique réalisez-vous pour vous réclamer du droit à utiliser, vous mais pas les autres, le principe du rasoir d'Occam?"

Moi, je l'utilise dans le cadre de mon travail de recherche, pas pour débiter des aneries sur un sujet aussi ridicule.


"Avec plaisir, laissez-nous faire une enquête"

Mais personne ne vous en empêche ; depuis le temps que vous la réclamez, vous l'auriez peut être même déjà finie !!

Fulmar 19/09/2008 00:18

"Commentaire après commentaire, vous esquivez soigneusement le fond pour attaquer uniquement la personne."

Vous avez allègrement voulu être victimisée. Vous ne pouvez que vous plaindre à vous même de la tournure du débat ! D'autant plus que vous avez systématiquement ignoré ou méprisé les différents liens qui vous ont été proposés. Si vous ne voulez pas discuter, il faut mieux en effet que vous alliez voir ailleurs. Il n'y a pas pire sourd que celui qui refuse d'entendre...

alain33 18/09/2008 23:31

Commentaire après commentaire, vous esquivez soigneusement le fond pour attaquer uniquement la personne.
Oubliez-moi, on n'est pas là pour parler de moi.
Bon allez, ce coup-ci c'est pour de bon, je vous laisse entre vous au merveilleux pays de l'oncle Disney, où tout est si joli, mais attention! Il y a quand même des méchants! Heureusement, ils sont faciles à reconnaître, ils sont barbus avec un turban sur la tête! Et heureusement encore, les gentils sont là pour vous protéger, ils sont aussi faciles à reconnaître, ils ont des gros navions et des gros tanks avec la bannière étoilée, et tous leurs amis!! Youpi!!

Fulmar 18/09/2008 22:57

Tiens après la tentative de "sentiment de persécution" vous jouez les mauvais arbitres de débat ?

alain33 18/09/2008 22:51

"Il faut maintenant être scientifique pour utiliser le rasoir d'Occam ? :D Franchement alain33, je commence à croire en vous lisant que le ridicule ne tue pas !"
LOL Ca c'est énorme! Faut apprendre à lire...
Ce n'est pas moi qui assène ce genre de trucs effectivement ridicule, c'est donc (comme je le citais dans le post précédent) Ryuujin dans le post 96.
Maintenant mettez-vous d'accord entre vous! LOL

Fulmar 18/09/2008 22:38

Il faut maintenant être scientifique pour utiliser le rasoir d'Occam ? :D Franchement alain33, je commence à croire en vous lisant que le ridicule ne tue pas !

Encore une fois, faire une nième expertise pour être "méprisée" par les tenants de la théorie du complot, quel intérêt ? Mais il n'y a pas pire sourd que celui qui refuse d'écouter...

Ce débat aura au moins eu l'avantage de me forcer à parcourir plus en détails le dossier, et je n'arrête pas de me rendre compte au combien la théorie du complot est ridicule; mes sources ont été égrainées par d'autres, au fil des commentaires, je recommande notamment l'article de l'Afis bourré de liens supplémentaires.

Bon n-ième retour/départ parmi nous !

alain33 18/09/2008 22:29

Désolé, je reviens encore

Ryuujin 96
"non, parceque vous ne réalisez aucun travail scientifique."
Et vous-même ? Vous et vos copains, qui vous gargarisez à tout bout de champ avec ce fameux rasoir, quel travail scientifique réalisez-vous pour vous réclamer du droit à utiliser, vous mais pas les autres, le principe du rasoir d'Occam?

luc m. 97
"Parce que c'est précisément à vous de nous expliquer ce que serait devenu cet avion"
Avec plaisir, laissez-nous faire une enquête, parce que là, ce ne pourraient être que des suppositions.
Alors d'un côté vous ne nous laisseriez pas réclamer une nouvelle enquête, et dans le même temps, d'un autre côté vous réclamez des preuves. Y a un problème là, non?

luc m 97
"nous, notre hypothèse de travail (...)"
A quoi je renvoie
Ryuujin 96
"non, parceque vous ne réalisez aucun travail scientifique."
LOL

Tyner 18/09/2008 20:44

Un peu de lecture pour alain33 (sans vouloir vous forcer, notez) :

http://fire.nist.gov/bfrlpubs/build03/PDF/b03017.pdf

alain33 18/09/2008 20:42

"Il n'a pas disparu l'avion : il s'est disloqué"
Sans laisser de traces des ailes ni des moteurs sur la façade.
En laissant si peu de débris qu'on peut en exagérant à peine dire qu'il s'est volatilisé.
Allez, ce coup-ci, c'est bon, je vous laisse pour de bon, à continuer à débiter des sornettes entre vous, vous avez tellement l'air à bout de souffle et d'imagination que ça en devient pitoyable.
Adios

luc marchauciel 18/09/2008 20:33

@ Alain33, post 93
Vous dites : "Allez, pour rire, expliquez-moi, Einstein, votre "hypothèse de travail la plus probable", pour expliquer la disparition de l'avion qui serait crashé sur le Pentagone"

Là, c'est Kafka, tout à coup.
Parce que c'est précisément à vous de nous expliquer ce que serait devenu cet avion, vu que nous, notre hypothèse de travail, c'est qu'il s'est désintégré dans le Pentagone, comme l'attestent des photos prises juste après le crash et sur lesquelles ont voit les débris de l'avion (cf article sur le site de l'afis, pour la 34 577e fois). Et qu'ensuite le nettoyage des débris aurait été fait très vite (est ce vraiment si surprenant ?)
Non, c'est à vous de nous expliquer où pourrait être passé cet avion s'il ne s'est pas écrasé dans le Pentagone, et comment il serait possible qu'un missile américain ait été tiré contre le Pentagone. D'où viendrait-il ? Qui l'aurait envoyé ? Pourquoi les témoins l'auraient-ils confondu avec un avion ? etc etc

Ryuujin 18/09/2008 20:29

"Vous en savez quoi, on se connaît?"

Vous le montrez largement en exhibant vos préjugés en la matière.

"Allez, pour rire, expliquez-moi, Einstein, votre "hypothèse de travail la plus probable", pour expliquer la disparition de l'avion qui serait crashé sur le Pentagone"

Pourquoi voudriez-vous que j'essaye d'expliquer un phénomène non constaté ?
Il n'a pas disparu l'avion : il s'est disloqué. Et pour un avion heurtant une structure de la taille du Pentagone, cela ne me parait pas surprenant.

"vous voulez que je récrive ma phrase en ajoutant "de travail" après "hypothèse", et là ça marche? "

non, parceque vous ne réalisez aucun travail scientifique.

alain33 18/09/2008 20:26

"Mais bien sûr ... Je vois des avions s'écraser contre des tours et les faire s'écrouler, je pense tout de suite physique des bâtiments et je rédige dans la rue un rapport d'expert."
Ben, pas vous, ni moi, mais des gens qui travaillent justement dans le bâtiment, dans la démolition, dans la physique, oui.

Fulmar 18/09/2008 20:20

"Ca pourrait être plus simplement des personnes qui, voyant s'écrouler les tours, ont du mal à comprendre comment les avions seuls ont pu réussir à faire ça."

Mais bien sûr ... Je vois des avions s'écraser contre des tours et les faire s'écrouler, je pense tout de suite physique des bâtiments et je rédige dans la rue un rapport d'expert. Comme c'est crédible !!!

Le coup sur Ben Laden est très bon aussi. On sent la personne qui a vraiment des difficultés à comprendre le monde qui l'entoure. On pourrait citer un autre rasoir, le "rasoir d'Hanlon" pour l'occasion :

« Ne jamais attribuer à la malignité ce que la stupidité suffit à expliquer. »

Attention à ne pas vous couper avec un rasoir ! Mal utilisé, il fait des dégâts.

alain33 18/09/2008 20:13

"Mais vous êtes nuls en physique, même la plus élémentaire"
Vous en savez quoi, on se connaît?
Allez, pour rire, expliquez-moi, Einstein, votre "hypothèse de travail la plus probable", pour expliquer la disparition de l'avion qui serait crashé sur le Pentagone.

"le rasoir d'Occam ne permet pas de choisir une hypothèse, mais uniquement de choisir une hypothèse de travail ; la plus probable."
lol vous voulez que je récrive ma phrase en ajoutant "de travail" après "hypothèse", et là ça marche? lol
Ca devient ridicule.

alain33 18/09/2008 19:56

"Des gens incrédules dès le 1er jour sont des gens dont l'opinion est largement forgée avant même que tout indice ait été présenté"
Ah bon? Ca c'est vous (encore une fois) qui dépeignez les personnes comme vous le voulez.
Ca pourrait être plus simplement des personnes qui, voyant s'écrouler les tours, ont du mal à comprendre comment les avions seuls ont pu réussir à faire ça.

"dire qu'Al Quaeda est aujourd'hui un instrument des Etats-Unis, c'est du délire complet"
-Oussama Ben Laden dès 79 armé et utilisé par les US contre l'URSS, puis effectivement dans d'autres conflits par la suite.
-famille Ben Laden, en affaires avec des compagnies pétrolières US, et notamment avec la famille Bush.
-Oussama Ben Laden en juillet 2001 hospitalisé 10 jours à l'hôpital Américain de Dubaï, où il a la visite de l'agent local de la CIA.

2 hypothèses:
-Il est raisonnable de penser qu'Oussama Ben Laden avait, à l'époque, des bons rapports avec "l'administration" US.
-Il semblerait qu'Oussama Ben Laden ait changé son fusil d'épaule et se soit mis à mordre la main qui le nourrissait.

Ryuujin 18/09/2008 19:42

"ben les ailes vont continuer tout droit de toutes façons et finiront par rencontrer la façade."

Encore et toujours des affirmations gratuites. Mais qu'en savez-vous ?!? Qu'est-ce que vous connaissez de la vitesse de l'avion et de l'état de ses ailes au moment de l'impact, de la flexibilité du fuselage et des matériaux du mur etc...etc...?
qu'est-ce que c'est que cette façon de déclarer comme un expert que telle chose est anormale ou non quant on y connait RIEN ?


"Je ne demande que ça, mais n'étant pas moi-même à même d'enquêter sur ce dossier, c'est pourquoi je demande une nouvelle enquête."

Et aux frais de qui ? Pour quoi faire ? Quels sont vos critères pour décider qu'une enquète est satisfaisante ou pas ?

"Désolé, aucun avis sur ce sujet que je ne connais pas du tout."
Et bien faites l'expérience ; ça coute moins cher à reproduire qu'un accident d'avion. Mettez de l'eau au congélo, sortez là à 0°C ou un peu moins, juste avant qu'elle ne gèle, agitez-la, vous verrez, c'est très surprenant. Entre l'idée q'on se fait de ce qui est normal, ou pas, et les fait, il y a parfois un gouffre.


"En attendant, si on utilise le fameux rasoir d'Occam, de 2 hypothèses, si l'une paraît impossible, on va plutôt retenir l'autre, non?"

Non ; le rasoir d'Occam ne permet pas de choisir une hypothèse, mais uniquement de choisir une hypothèse de travail ; la plus probable.

"L'hypothèse qui permet de faire disparaître l'avion, sans laisser de traces des ailes et des moteurs sur la façade, me paraît hautement impossible et totalement contraire à la physique la plus élémentaire."

Mais vous êtes nuls en physique, même la plus élémentaire. La première règle en science, c'est de ne pas sortir de son champs de connaissance : qu'en savez-vous de ce qui est normal ou pas lors d'une collision d'avion ? Rien. Et bien n'en dites rien ; un peu de modestie !

luc marchauciel 18/09/2008 18:41

Alain 33, post 80 :
"Sans Meyssan, il serait arrivé exactement la même remise en cause, des tas de personnes (d'Américains notamment) étaient incrédules dès le 1er jour."
Désolé, mais avec cet argument, vous tendez le bâton pour vous faire battre et confirmer mon hypothèse psychologique (mais pas "psychanalytique", de grâce, Oedipe n'a rien à voir là dedans). Des gens incrédules dès le 1er jour sont des gens dont l'opinion est largement forgée avant même que tout indice ait été présenté, leur conviction va être d'ordre idéologique et psychologique et pas factuelle, puisque le 1er jour on ne savait rien de rien, hormis ce que l'on voyait à la télé. Je me souviens encore de ces commentaires pseudo-experts qui péroraient en continu à la radio et à la télé alors qu'ils n'avaient aucune info crédible à apporter. Je me souviens encore d'Alexandre Adler évoquer l'hypothèse d'une origine palestinienne de l'attentat (j'avais envie de le baffer), pendant que d'autres (autour de moi, chez des anti-Bush, pas dans les médias) avaient déjà décidé que c'était un "inside job". Chacun a donc greffé sur le truc ses propres préjugés, sans rien savoir de l'affaire.
J'ai vécu deux ans aux Etats-Unis, et, honnêtement, , j'ai rencontré peu de gens qui croyaient à la thèse du complot interne, hormis chez des Nerds et des gauchos réfractaires au marxisme. De toutes façons, on s'en fout : la véracité d'une hypothèse ne repose pas sur le nombre d'états-uniens qui y croient, sinon il y a bien eu des armes de destruction massive en Irak et Dieu a bien créé le monde comme indiqué dans la Bible....

Alain 33, post 83 : "je suis de ceux qui pensent qu'Al Qaeda est un instrument US.".
Non, non et non. Une chose est de dire que les Etats-Unis ont utilisé le terrorisme islamiste à leur profit à une époque (contre l'URSS en Afghanistan, contre l'OLP en palestine...), et ont dans ce cadre armé et soutenu Ben Laden à ce moment, autre chose est de dire qu'Al Quaeda est aujourd'hui un instrument des Etats-Unis, c'est du délire complet, touours cette histoire du grand Satan qui tire tous les fils dans l'ombre (y compris les fils des marionnettes qui passent leur temps à lui foutre sur la gueule !). Là encore, des sornettes de ce genre discréditent au lieu de renforcer la critique de l'impérialisme US.

Alain 33, post 80 : "Meyssan est loin d'être un clown, si vous preniez la peine de lire ce qu'il écrit (le 11/09 est très loin d'être son sujet principal), ça vous éviterait de répéter les conneries ambiantes"
J'ai lu le livre de Meyssan à sa sortie, et j'ai été attéré que des amis intelligents par ailleurs puissent gober un tel tissu d'âneries (encore une fois : il n'a pas foutu les pieds à Washington pour faire son enquête, il suffit d'y être et de voir où se situe le Pentagone dans la ville pour comprendre que plein de gens ont vu ce qui s'est passé et qu'on pouvait aller les interviewer). Parfois, des copains m'envoient des textes du Réesau Voltaire (qui n'a probablement pas toujours été ce qu'il est devenu...), et je suis donc en mesure d'affirmer
avec certitude que Meyssan est un clown. Je ne suis pas apte à juger en physique des bâtiments, mais je connais assez bien l'extrêm gauche, et j'ai pu lire sous la plume de Meyssan des choses sur ce sujet qui étaient à la fois totalement fantaisistes (pour qui connaît le milieu) et surtout marquées là encore par la tournure d'esprit complotiste (comme d'expliquer des prises de positions récentes du PS par un travail de taupes menés par un groupe trotksyste... qui a en réalité perdu la quasi totalité de son influence, tout particulièrement au sein du PS. Quand un type dit ça avec un tel aplomb sur un sujet que je connais mieux que lui, je n'hésite pas à dire que c'est un clown, sans problème.