Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 17:21

CARCASSONNE - AFP

 Le leader altermondialiste José Bové s'est dit prêt mercredi à Carcassonne "à s'occuper" des dernières parcelles d'essais d'organismes génétiquement modifiés en France et a félicité les auteurs des derniers fauchages de maïs OGM, intervenues en Midi-Pyrénées.

"Je félicite les faucheurs qui ont été capables de neutraliser quatre parcelles d'essais", dans la nuit de dimanche à lundi dans le Gers et en Haute-Garonne, a-t-il dit, s'adressant à une centaine de militants réunis devant le tribunal de Carcassonne, où il comparaissait mercredi.

"Il reste quelques essais à travers le territoire. On va s'en occuper, le travail devrait être fait", a-t-il affirmé sous les applaudissements.

"Il n'y a pas de jaloux", a-t-il commenté en soulignant que deux des parcelles fauchées appartenaient au semencier Pioneer et les deux autres à Monsanto.

"C'est dommage, il n'y avait pas de parcelles de Limagrain. Limagrain a jeté l'éponge, ne fait plus d'essais. A priori, il n'y en aurait plus en France, mais on cherche quand même", a-t-il poursuivi.

"Pour agir tranquillement, sans risque, on a bénéficié d'une situation un peu exceptionnelle", a-t-il dit, évoquant ces quatre derniers fauchages, survenus à Condom et Mauroux, dans le Gers, et à Beaumont-sur-Lèze, en Haute-Garonne.

"On a bénéficié de la coupe d'Europe de football. Les employés des firmes et les gendarmes étaient tous devant leur poste de télé", a-t-il expliqué, sous les rires des militants anti-OGM, venus le soutenir devant le tribunal.

Le collectif des Faucheurs volontaires a revendiqué lundi les quatre opérations anti-OGM, ayant ciblé des parcelles de 13.500 m2, 4.000 m2, 3.000 m2 et 2.700 m2, et ayant été condamnées par le ministre de l'Agriculture Michel Barnier.

Une amende de 3.000 euros, "dont une grande partie avec sursis", a été requise mercredi pour chacun des 30 prévenus comparaissant à Carcassonne pour une action en 2006 dans l'Aude contre le semencier Monsanto. Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 17 septembre.

AFP -02 juillet 2008



Alors qu’il est encore sous le coup de deux condamnations (procès de Carcassonne et de Toulouse) , Bové redouble d’arrogance , et se vante de pouvoir en finir avec les quelques parcelles d’essai d’OGM qui restent sur le territoire français. Comment s’en étonner compte-tenu de la mansuétude hors norme dont il a bénéficié jusqu’à présent ? Et après tout, il est peut-être normal de ressentir la toute puissance quand on reçoit la bise d’une ministre. C’est une hypothèse psychologique que je n’ai pas testée et surtout pas envie de tester.

 

Alors la bêtise n’est certes pas tenu de raser les murs, mais lorsqu’ elle se porte en bandoulière, on est droit d’être pessimiste sur l’avenir.

 

 Non contents d’avoir spolié d’autres agriculteurs (c’est-à-dire des collègues si tant est qu’on puisse qualifier Bové d’agriculteur) qui produisaient du maïs en toute légalité , ces gens se vantent d’avoir quasiment découragé la recherche par leurs saccages répétés de parcelles expérimentales et même d’essais sous serre (serres du CIRAD-1999), ce qui prouve le jésuitisme de ces gens qui prétendent ne pas être contre les OGM, mais à condition qu’elle soit menée en milieu confiné.

 

Le mépris pour des chercheurs et pour l’utilité sociale de leur travail quand plusieurs années d’efforts peuvent être détruits en quelques minutes est définitivement insupportable. Espérons que ceux-ci manifesteront publiquement leur colère face au vandalisme, plutôt que de la résignation .
Anton Suwalki


 

 

Lire le communiqué de l’AFIS à propos des derniers fauchages :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article923


Partager cet article

Repost 0

commentaires

rageous 12/07/2008 19:55

http://www.ladepeche.fr/article/2008/07/12/463834-Tribunal-Le-Monsanto-810-de-Lafrancaise-en-sursis.html
En voilà un qui va se faire plumer grâce à nos justiciers anti-ogm (pour eux pas de soucis en opérant de nuit...) et à un moratoire bidon!

rageous 11/07/2008 23:26

On attend avec impatience les résultats d'analyse de ce maïs soupçonné ogm MON810...
http://www.ladepeche.fr/article/2008/07/11/463668-Du-Monsanto-810-a-t-il-ete-seme-a-Lafrancaise.html

Astre Noir 08/07/2008 08:57

@ rageous (comm 1) :

"la Conf' audoise s'insurgeait des dégâts de sangliers de + en + importants sur les cultures.."

Ils n'ont qu'à planter du maïs OGM...;-)
Rappel :
http://imposteurs.over-blog.com/article-19990033-6.html#anchorComment

anton suwalki 07/07/2008 13:53

Merci pour ce lien Rageous, c'est vrai qu'ils ont pas l'air en forme, à part, et encore, ce cabotin de Bové qui le fait le beau pour la photo. Pour le teint d'endive de NKM, j'avais pas remarqué Thybert. D'après moi, elle a du manger un truc bio-dynamisé de chez Kokopelli en dépassant la dose prescrite de 1 nanogramme par moi grand maximum.

tybert 07/07/2008 11:56

Effectivement Apotecker a une figure de déterré, mais c'est son visage habituel...Que voulez-vous quand on ne mange que des légumes bios, on n'a pas bonne mine..C'est comme le teint d'endive qu'arbore Nathalie KM.

rageous 04/07/2008 23:57

Récemment dans un encart d'un quotidien local, l'équipe de la Conf' audoise s'insurgeait des dégâts de sangliers de + en + importants sur les cultures...que font-ils d'autres ces zouaves? Pire saccage!
Les agris favorables à la recherche devraient proposer chacun une parcelle dévolue à cet effet, je suis candidate... Quelques plombs dans les fesses les feraient réfléchir...:protection de cultures oblige, on a l'habitude avec les sangliers!
Je pensais vous épargner la tête des 5 prévenus, ormis la tête enjouée de Bové, les autres ont un petit air maladif, Apotecker n'a pas l'air au mieux de sa forme, Bové aurait du l'embaucher aux foins pour qu'il reprenne des couleurs...
http://www.ladepeche.fr/article/2008/07/03/462595-Carcassonne-Bove-et-les-siens-devant-le-tribunal-correctionnel.html
y'a un zoom pour la photo...