La fondation du MCPNGT

Publié le par Anton Suwalki

 

                     Une excellente initiative citoyenne de Jacques Poustis de l’AFIS :

 



Pseudo-projet d’un moratoire citoyen

Halte aux risques liés à la consommation des plantes 100 % naturelles mais toxiques !

 


Les allergies liées à la consommation de végétaux sont depuis la nuit des temps un véritable fléau pour l’humanité : allergies aux arachides, à certains fruits (kiwis, bananes, noix de coco, fruits à noyaux…), à certains légumes secs (soja, haricots…) et à de multiples graines (blé, orge, seigle, sésame, tournesol, moutarde, pavot…)…

Nous, MCPNGT, demandons solennellement qu’un moratoire soit décrété par l’OMS, l’ONU et l’UE afin d’arrêter la production et la commercialisation des plantes naturelles reconnues toxiques ou allergisantes !… Pendant combien de temps me dites-vous ?… Heuuu… Compte tenu de l’expérience désastreuse de l’amiante, un moratoire de 50 ans nous paraît être le minimum acceptable ! Cela permettra d’étudier sur le long terme l’impact sanitaire exact de ces plantes naturellement assassines.

Ce que nous exigeons :
1. dès que le moratoire sera décrété, un panel de scientifiques émérites se mettra au travail afin qu’à l’aube de l’année 2058 une liste indiscutable des végétaux cultivés ou sauvages, reconnus ou soupçonnés d’être toxiques ou allergisants, soit établie.

2. ce panel de scientifiques vivra en milieu confiné pendant les 50 ans que durera leur mission, afin que la dissémination et la pollution d’influences néfastes venues des grands lobbies financiers ou idéologiques (comme Monsanto ou Greenpeace…) ou des pseudo-lobbies (comme l’AFIS) ne puissent en aucune façon les contaminer.

La suite sur :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article904


 

 

Les débrancheurs volontaires de presse-citron électriques se reconnaissent entièrement dans cette démarche citoyenne et s’empressent de demander leur adhésion au MCPNGT. Nous sommes également prêts à fournir un soutien logistique pour toute action de fauchage volontaires de pipes de José Bové.

A.S


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
t'as raison Canardos, surtout depuis que Luc nous a révélé qu'il appliquait avec soin le principe de précaution pour le monoxyde de dihydrogène. Un bisou de sa part ne doit pas toujours être une partie de plaisir .
Répondre
C
ma grande crainte, c'est que ce soit Borloo qui donne la bise et pas Rama Yade!
Répondre
L
Et si je fais l'effort de faire la grève du chocolat pendant 48... houlà, non, disons : 24 h00... je pourrais aussi en avoir un, de bisou ?
Répondre
A
Les piétineurs volontaires de fromage bio seront évidemment de la partie. D'autant plus qu'ils sont de source sure soutenus en sous-main par Rama Yade. Canardos va sûrement se porter volontaire pour leur prochaine pseudo-grêve de la faim, histoire de recevoir un bisou. y'a pas de raison que laisser ce genre de privilèges au moustachu du Larzac.
Répondre
C
et les piétineurs de fromage bio, ils ne soutiennent pas le moratoire?

bien sur, si le moratoire entrait en vigueur, ils n'auraient plus rien à piétiner!

d'un autre coté ils sentiraient moins des pieds....
Répondre