Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Madame la députée, Monsieur le député,

Vous allez examiner prochainement un projet de loi relatif aux presse-citron électriques, qui a été
adoptée par le Sénat le 23 mars et qui transpose notamment la directive 2001/18/CE relative à
leur commercialisation.
 
Nous ne sommes pas opposés aux presse-citron électriques en tant que tels. Nous sommes même
pour leur utilisation dans un milieu confiné qui permettraient de réduire le temps de travail des
cuistots et des cuistotes.Nous sommes également conscients que les presse-citron électriques
permettraient d'apporter de nombreux bénéfices tels que : soulagement des utilisateurs souffrant
d'arthrites, récupération intégrale du jus de citron etc….
 
-Mais considérant :
 
(1) Le refus des fabricants d'entourer le moteur électrique des appareils d'une triple
enceinte de confinement qui fait courir des risques considérables d'explosion en cas de
surchauffe (Cf le rapport secret du KGB concernant la responsabilité d'un presse-citron
électrique branché dans la caféteria de la centrale de Tchernobyl dans la catastrophe du
même nom).
 
(2) Que les inévitables éclaboussures liées à la force centrifuge de l'appareil exposent les
utilisateurs au risque d'infiltration de jus de citron dans des lésions cutanées mineures ,
entrainant des douleurs convulsives qui peuvent provoquer des crises cardiaques chez les
personnes les plus fragiles ( une surmortalité de 23% est à déplorer en Ouzbékistan depuis 1969,
année de commercialisation des premiers presse-citron électriques)
 
(3) Que tout défaut d'isolation électrique peut aboutir à une sur-ionisation du jus de citron dont
l'absorption entraine une altération rapide des tissus digestifs (cf l'expérience du professeur
Choron de l'université libre d'Harare Kiri, qui a prouvé que des crapauds nourris au jus de citron
ionisé voyait leur espérance de vie réduite des 2/3) 
 
(4) Le risque qu'un assoupissement de l'utilisateur du presse-citron électrique dans sa
cuisine fasse déraper sa main du pressoir, qu'il renverse la casserole en train de mijoter sur la
cuisinière à côté du plan de travail, que son contenu s'enflamme, que ça mette le feu au rideau ,
que l'appartement puis l'immeuble s'enflamme, que les cuves de gasoil de la chaudière collective
explosent, que l'incendie se répande dans tout le quartier puis toute la ville, que les autorités
militaires du pays croyant à une attaque ennemie ripostent par une frappe nucléaire etc….
 
Nous vous demandons, Madame la députée, Monsieur le député, d'inscrire dans ce projet de loi
un amendement visant à interdire temporairement, pour une durée d'au moins cinq ans, la
commercialisation des presse-citron électriques, que ce soit pour une utilisation domestique,
professionnelle ou militaire. Cela dans le but de permettre des recherches supplémentaires dans
le domaine des effets sur la santé – avec notamment la mise au point de nouvelles méthodes de
toxicologie appropriées – et sur l'environnement – avec des expérimentations en plein air
lorsque cela est nécessaire, même si elles doivent rester limitées en raison des risques potentiels.


Premiers signataires :
-Georges Lemmon, président du CRIICIT, centre de recherche indépendant en citrologie
appliquée

-Armand Lafaux, président des débrancheurs volontaires de presse-citron
 électriques

- Claude François, Association des électriciens en colère

 

Partager cette page

Repost 0
Published by