Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 20:06

Message reçu :
Cher Anton,
Ci-joint un texte d’alerte reçu à propos de la vaccination contre la grippe A H1N1. Ce message (à lire après les notes en bas d’article) était envoyé à plusieurs centaines de destinataires ! J’imagine qu’en tant que représentant notoire du complexe militaro-génético-chimique, tu as une opinion là-dessus.
Steevy.


 

Réponse :
Cher Steevy,
Tu omets de préciser que je suis aussi agent double de la CIA et de l’ex-KGB, et qu’en tant que tel, je suis au fait de tous les complots et machinations ourdis all around the world….


 

Commençons donc par le plus risible , encore que globalement, ça donne plus envie de pleurer que de rire:

« Toutes ces informations sont vérifiables et réelles. « 

Tellement réelles et vérifiables que les auteurs se gardent de mentionner la moindre source. Comme toujours dans ce genre de construction délirante, il y a un mélange de faits exacts mais totalement sur interprétés, de demies-vérités, de simples hypothèses inconsistantes, de ragots et de mensonges purs et simples. On jurerait que l’auteur n’est autre que MMR.

Vérifiables et réelles nous disent ceux qui n’ont pas encore compris à se servir (et à s’en méfier) de Google . Google est aussi mon ami, et en tapant quelques mots clés, je suis arrivé à identifier des tas de vérités stupéfiantes qu’on nous cache, à savoir :

- Elvis n’est pas mort, pas plus que John Lennon ou que Mickael Jackson
- La terre est plate, et l’héliocentrisme est un mensonge
- La biologie pasteurienne n’est que racontars
- Les véritables éléments fondamentaux sont la terre, l’eau, l’air et le feu, toutes les catégories de la physique officielle ne sont que du pipeau
- Le pitre en robe safran qu’il est très tendance de vénérer dans l’intelligentsia occidentale est bel et bien la réincarnation de Bouddha
- On pourrait fabriquer des machines sur-unitaires, çad qui génèrent davantage d’énergie qu’elles en consomment, si one ne le fait pas, c’est à cause du lobby pétrolier qui en a dérobé les plans
- Jésus n’est pas mort et revient bientôt sur terre.

 Plus sérieusement,

si il y a certes des polémiques compréhensibles au sujet de l’opportunité d’une vaccination de masse à l’échelle mondiale contre H1N1, si la question peut se poser d’une vaccination plus ciblée, toute ces élucubrations sur un vaste complot sont grotesques : on imagine à la fois des objectifs génocidaires , un plan machiavélique programmé de longue date par l’OMS ,les gouvernements du monde entier ou au moins occidentaux, pour permettre aux laboratoires de s’enrichir en fabriquant des centaines de millions d’exemplaires d’un poison  , et malgré cela le vaccin a dû être élaboré en deux mois : autant dire que ça ne tient pas debout.

Les gouvernements se prépareraient donc à organiser un génocide de masse, à transformer le monde en un vaste camp de concentration ? Et dans quel but exactement ? L’objectif ultime des « élites mondiales » serait-il de régner sur le désert ?
Si c’était vraiment le cas , pourquoi élaborer un virus génétiquement modifié enfin de compte peu pathogène jusqu’à présent, alors qu’il existe une panoplie impressionnante d’armes biologiques potentiellement beaucoup plus meurtrières ?  Notons que jusqu’à présent, seuls des psychopathes sectaires du genre Jim Jones (Guyana) tenaient à leurs ouailles ce genre de discours délirant : Rappelons que c’est en fait lui qui a construit un camp de concentration et finit par assassiner ceux qu’ils avaient embobinés.  Aujourd’hui ce genre de discours tend à devenir banal. C’est grave.

Notons aussi que les mêmes qui élaborent ces théories échevelées parlent de « grippette » ( la réalité est un tout petit peu plus compliquée). Si les gouvernements cherchaient seulement à manier la peur pour l’utiliser comme prétexte de l’instauration d’un état d’exception, pourquoi ne pas plutôt faire peur avec de « vraies »  armes biologiques plus meurtrières mais aussi plus ciblées et plus contrôlables que cette grippe ?

Les maladies contagieuses, en particulier celles d’origine virale, existent avec certitude depuis le  naissance de l’élevage, la sédentarisation des humains et leur cohabitation avec des animaux. Les grandes épidémies du moyen âge jusqu’à celle du 20ème siècle n’ont eu besoin d’aucune intervention machiavélique pour se développer et décimer jusqu’à la moitié de populations de régions entières. Les virus, et les bactéries, on ne savait pas ce que c’était. Les processus de mutation, ou de recombinaison de virus sont monnaie courante dans la nature. L’apparition de l’actuelle variante du virus H1N1 n’a en soi rien d’exceptionnel, ni même rien de remarquable. 

Sur Baxter and co :

A propos de Baxter accusé d’être à l’origine de la manipulation ayant abouti à la version actuelle du virus H1N1 : si on ne peut totalement écarter cette hypothèse, elle émane de défenseurs de la thèse stupide des attentats du 11 Septembre fromentée par GW Bush (1), et ne repose sur absolument aucune preuve .
  Citons à nouveau Olivier Chacornac :
« En fait, Wayne Madsen aurait un contact travaillant à l'ONU qui aurait affirmé que le virus possède certains vecteurs de transmission qui suggèrent que la souche de grippe A a été génétiquement fabriquée. » . Quelqu’un aurait dit à un journaliste sulfureux que (2)…. Voilà le genre de rumeurs ne reposant sur aucun indice matériel qui se répand sur la toile à la vitesse des ondes électromagnétiques ! 
 A vrai dire, personne ne connaît le foyer d’origine de la nouvelle version du virus H1N1. Selon Pascal Vannier de l’AFSSA : « on sait que ce virus contient un mélange de séquences génétiques provenant du porc, du poulet et de l'homme. L'hypothèse la plus probable est donc qu'il s'est produit un mélange à partir du contact entre ces trois espèces. Où, et quand ? On n'en sait rien. (3)» Mentionnons enfin que le brevet déposé en 2007 par Baxter n’était nullement une anticipation de l’actuelle pandémie, il concernait un procédé de fabrication qui pouvait entre autres s’appliquer à des virus H1N1 (mais pas uniquement) en général : rappelons que les virus de type H1N1  existent depuis au moins la grippe espagnole de 1918 (4). L’élaboration du vaccin pour l’actuel virus n’a démarré qu’en Juin 2009 (5), comme dans les autres laboratoires qui se sont également lancés dans cette affaire.

Revenons à quelques questions du texte.

« Pourquoi Mr Obama a t'il signé récemment un décret mettant a l'abri de toutes poursuites judicaires, les laboratoires fabricants des futurs vaccins, en cas de séquelles chez les patients? »   
C’est d’une simplicité enfantine. Les campagnes anti-vaccinations et les plaintes concernant la soi-disant responsabilité du vaccin contre l’hépatite B (6), ne manquent pas. En cas de vaccination de masse, on peut être pratiquement sûr que , particulièrement aux USA, les mêmes associations épaulées par les cabinets d’avocats (les pires parasites du système américain, mais que bizarrement les américanophobes d‘ici ne verraient aucun inconvénient à singer, ) tenteront de convaincre les gens d’attribuer n’importe quel trouble à leur vaccination, quelles qu’en soient les causes réelles. Obama a donc très certainement cédé là à une exigence des laboratoires, mais pour des raisons assez compréhensibles. Il n’est pas évident que ceux-ci auraient accepté de jouer le jeu sans cela. De toute façon, s’il s’avérait a postériori que de réelles négligences avaient été commises par les laboratoires, l’état américain pourrait toujours revenir sur sa parole et se retourner contre eux.

« Pourquoi Mr Sarkozy a t il inauguré un nouveau laboratoire appartenant a Sanofi-Aventis au Mexique, un labo qui travaille a la réalisation des vaccins  concernant cette grippe. Cette inauguration a été faite deux mois avant la déclaration officielle de la pandémie. »

Quel rapport avec le prétendu complot ? Parce que c’est au Mexique qu’à démarré l’épidémie ? En quoi cela orienterait une politique d’implantation d’unités production ? Ca n’a pas plus de signification que le fait que Sanofi-Avantis ait construit une nouvelle usine en France, se soit implanté en Chine ou au Brésil(7). On est là typiquement dans l’attitude qui consiste à ne retenir que certains faits pourtant anodins pour leur donner une signification a postériori, qui bien sûr colle à la théorie préétablie!  


Le coup d’état militaire ne semble pas être pour demain !!!

Si les propagateurs de ce genre de discours croient véritablement à la théorie du complot, leur attitude est une preuve supplémentaire qu’ils n’ont pas inventé la poudre. A moins qu’ils soient suicidaires. Comment imaginer en effet qu’on puisse dénoncer un génocide secret en gestation et utiliser les voies-internet, messagerie professionnelle!!!. Pourquoi donc ne craignent-ils pas pour leur peau , compte tenu de la gravité exceptionnelle de ce qu‘ils « révèlent« ? C’est un peu comme si sous l’Allemagne nazie, des militants antifascistes s’étaient promenés avec des brassards « Fuck Hilter! « 


Toutes les « questions » formulées dans ce véritable hoax (où les auteurs suggèrent les réponses) tendant à dépeindre un avant-goût de situation martiale reposent sur des choses fausses, des demies-vérités, ou des choses invérifiables, donc vraisemblablement des affabulations.

Ainsi ce n’est pas le ministère de la défense qui a en charge le dossier (8): La cellule interministérielle de crise inclut Brice HORTEFEUX, Ministre de l'intérieur,  Roselyne BACHELOT, Ministre de la Santé; Xavier DARCOS, Ministre du Travail; Luc CHATEL, Ministre de l’éducation nationale ; Nadine MORANO, Secrétaire d'Etat chargée de la famille et de la solidarité ; Nora BERRA, Secrétaire d'Etat chargée des aînés ; Marie-Luce PENCHARD, Secrétaire d'Etat chargée de l'Outre-mer. Pas le ministre de la défense.

Quelques réservistes (une dizaine!!! Ca y est, nous sommes encerclés!!!) ont bien été récemment été mobilisés pour la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie, mais il s’agit de représentants de professions médicales et paramédicales (9). Bachelot a rappelé que la vaccination n’était pas obligatoire (10), et les autorités ont très peu intérêt à rompre cette engagement à moins d’une extension rapide de la pandémie, vue l’hostilité du public, mais aussi d’une bonne partie des médecins généralistes. Dans ces conditions, la vaccination de masse, même à l’échelle hexagonale, risque de rester un vœu pieux, et on pourrait se retrouver avec des stocks énormes de vaccins bientôt périmés. Pour le coup une bonne affaire pour les laboratoires qui fournissent le vaccin, dont la valeur d’usage n’aura pas été utilisée. C’est plutôt sous cet angle qu’on devrait critiquer l’action des pouvoirs publics, incapables d’assumer une campagne de vaccination dont-ils ne cessent pourtant d’affirmer qu’elle est d’une importance capitale.  
 
Vacciner ou pas ?

Si la question de l’opportunité d’une vaccination de masse est légitime, celle du danger de la vaccination repose encore sur des fausses informations.

Faut-il une vaccination de masse à l’échelle internationale?
Ce qui semble plaider en sa faveur :
1/ le risque que malgré la faible virulence du virus à l’heure (soit p la probabilité de décéder en ayant contracté la grippe) , la forte contagiosité (soit n le nombre de personnes susceptibles d’être contaminées) amène à un nombre très élevé de morts (m):
m= p x n
Certains groupes de population sont bien sûr plus vulnérables que d’autres, et dans le cas de la grippe AH1N1, ces groupes ne recoupent pas totalement ceux qui sont le plus exposés à la grippe saisonnière (11).

2/ Les virus de la grippe sont des virus à ARN ou « rétrovirus » qui mutent rapidement : en transcrivant leur ARN en ADN qu’ils intègrent au génome de l’organisme hôte, ils commettent de nombreuses erreurs de copie, jusqu’à parfois se rendre méconnaissables pour le système immunitaire de l’hôte. Ces propriétés expliquent que le vaccin de la grippe A doive être changé tous les ans(12).
Le risque de ces mutations est de voir apparaître un virus muté beaucoup virulent et donc beaucoup plus meurtrier augmente donc en cas d’une pandémie de grande échelle. 

Certes, la prévision en matière d’épidémies  se base sur des modèles mathématiques (notamment sur le modèle des « automates cellulaires ») et probabilistes, et comme dans tous les domaines où règnent l’incertitude, le pire n’est jamais certain.  Mais il est pour le moins paradoxal que dans une société où règne le plus souvent l’exigence exorbitante du risque zéro, on reproche un excès de précaution dans un domaine où le risque existe bien.

Les réserves les plus fondées sur une campagne de vaccination de masse portent sur la capacité réelle et matérielle de réaliser cette vaccination, notamment dans les pays les moins développés. On peut donc se demander si une vaccination plus ciblée ne serait pas plus judicieuse, la vaccination totale paraissant de toute façon hors de portée. On peut également se demander s’il ne faudrait pas commencer par une vaccination privilégiée des populations au contact direct et vivant dans la promiscuité avec leurs élevages (ce qui est encore souvent le cas des populations rurales du Sud)  pour éviter une nouvelle recombinaison du virus.


Les dangers dénoncés (et les mensonges), d’un vaccin « insuffisamment testé » eux ne tiennent pas la route.

L’opportunité de la vaccination se déduit toujours d’une analyse risques/bénéfices.

Concernant les risques d’effets secondaires :
«   Les autorités nationales de réglementation des médicaments examinent attentivement les risques et avantages connus et présumés de tout vaccin avant sa mise sur le marché. Le virus de la grippe pandémique étant nouveau, il est procédé à la fois à des essais cliniques et non cliniques pour acquérir des informations essentielles sur la réponse immunitaire et l’innocuité. Les résultats des essais effectués à ce jour laissent supposer que les vaccins contre la grippe pandémique sont aussi sûrs que les vaccins contre la grippe saisonnière.

Les effets secondaires devraient être analogues à ceux que l’on observe avec les vaccins contre la grippe saisonnière. Les plus fréquents sont des réactions locales au point d’injection (douleur, gonflement, rougeur) et parfois certaines réactions systémiques (fièvre, céphalée, douleurs musculaires ou articulaires). Chez la plupart des personnes vaccinées, ces symptômes restent bénins, régressent spontanément et ne durent qu’un ou deux jours.

Toutefois, même des essais cliniques très étendus ne permettront pas de recenser des manifestations rares , qui peuvent survenir lors de l’administration du vaccin contre la grippe pandémique à plusieurs millions de personnes. » (13)

Martelons enfin que contrairement à ce qui est colporté partout par les anti-vaccinations et qui figure tout naturellement dans ce texte, aucun des vaccins contre cette grippe A H1N1 ne comporte d’adjuvants à base de sels d’aluminium (14). Quant au squalène, il a déjà été administré massivement sans aucun problème (15). Qui plus est , la France a commandé des exemplaires de vaccins sans adjuvant pour les femmes enceintes (16).

Pour conclure :

En lisant un texte pareil intitulé « Inquiétude », on se dit qu’il y a effectivement bien des motifs d’inquiétude. Mais pas du tout ceux évoqués dans le texte lui-même, confus, contradictoire, aberrant. Plusieurs personnes m’ont confirmé avoir été destinataires de ce texte, et parfois de la part de plusieurs expéditeurs différents. Nous devons nous interroger sur les conséquences possibles de la popularité de ces thèses paranoïaques, en termes de santé mentale collective, des comportements irrationnels qu’ils peuvent provoquer.    
Que dans nos contrées hyper-protégées médicalement, on en arrive à davantage redouter les médicaments et vaccins que les fléaux contre lesquels ils sont censés lutter (et contre lesquels ils luttent très souvent avec une grande efficacité), c’est une des conséquences les plus effrayantes et les plus dangereuses de la propagande sacralisant le « naturel »… Et si la plupart des gens qui répercutent sans réfléchir ces idioties le font en toute sincérité et sans intention mauvaise, n’oublions pas que certains activistes de la cause anti-vaccination sont eux animés par une véritable doctrine eugéniste fascisante (17). Tant pis pour mon Point Godwin, je le pense réellement.

Répondre systématiquement à ces délires me paraît une entreprise de salubrité publique.

Cher Steevy, en espérant t’avoir convaincu
Anton Suwalki

PS : que les laboratoires Baxter n’oublient pas de me faire parvenir rapidement mon chèque de 150 000 dollars, car comme le craignait Joseph, j’ai été victime de la crise des subprimes ::J. Va falloir que je songe désormais à des placements de pépère de famille..
 
Notes :


 

(1) http://imposteurs.over-blog.com/article-22893104.html

(2) cité dans l’article précédent :
http://www.doutagogo.com/article-35737962.html
 (3)http://www.lemonde.fr/teaser/?url_zop=http%3a%2f%2fabonnes.lemonde.fr%2fplanete%2farticle%2f2009%2f05%2f04%2fphilippe-vannier-le-developpement-des-elevages-intensifs-n-augmente-pas-le-risque-de-propagation_1188546_3244.html
(4) Pour ceux qui découvrirait cela, taper sous Google Scholar : Spanish influenza H1N1
(5)
http://www.romandie.com/infos/news/2...03160AWPCH.asp
(6) se reporter aux références déjà fournies à ce sujet :
http://imposteurs.over-blog.com/article-h1n1-principe-de-precaution-et-dechainement-de-la-propagande-anti-vaccination-37587189.html
(7) http://fr.transnationale.org/entreprises/sanofi.php
(8) http://www.interieur.gouv.fr/misill/sections/a_la_une/toute_l_actualite/grippe/reunion-cic
(9) http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000020988038.
(10)
http://www.wk-pharma.fr/actualites/detail/14911/actualites-socio-pro-detail/vaccination-antigrippe-ah1n1-roselyne-bachelot-en-appelle-a-la-responsabilite-citoyenne-des-professionnels-de-sante.html
(11) http://www.who.int/wer/2009/wer8430.pdf
(12) ceci explique aussi en grande partie l’échec depuis plus de 20 ans à mettre au point un vaccin contre le VIH.
http://imposteurs.over-blog.com/article-29167863.html
(13) http://www.who.int/csr/disease/swineflu/notes/pandemic_influenza_vaccines_20090924/fr/index.html
(14) http://blog.france2.fr/mon-blog-medical/index.php/2009/09/15/140011-grippe-a-h1n1-lquelques-precisions-sur-les-adjuvants-et-le-bon-usage-des-traitements
(15)http://www.who.int/vaccine_safety/topics/adjuvants/squalene/questions_and_answers/fr/index.html
Vaccines with the MF59 Adjuvant Do Not Stimulate Antibody Responses against Squalene:
http://cdli.highwire.org/cgi/content/abstract/13/9/1010
(16) http://www.lefigaro.fr/sante/2009/10/16/01004-20091016ARTFIG00285-h1n1-vaccin-sans-adjuvant-pour-les-femmes-enceintes-.php
(17) http://imposteurs.over-blog.com/article-15435820.html


 

Le texte (anonyme):

Inquiétude :
« Je vous envoie un papier qu'il faut faire circuler un maximum. Lisez le attentivement, et parlez en autour de vous.

C'est important et avec ce qui se passe, le temps presse.

Il faut absolument enrayer la machine qui est en route pour la vaccination de masse programmée par les élites au pouvoir.

CE VACCIN EST DANGEREUX.

On injectera aux patients le VIRUS H1N1 + H5N1 dans le sang.

Il ne sera testé que deux mois avant injection, donc aucun recul par rapport aux effets secondaires.

Ce vaccin contiendra du scalène et de l'aluminium.

La Grèce et la Suisse ont déjà annoncé la vaccination de toute la population, sans exception pour cette automne.

Les autres ne vont pas tarder a en faire de même.

UN APPEL TRES URGENT, A TOUS LES CITOYENS DE FRANCE, D'EUROPE ET DU MONDE.

Si les gens sont septiques a propos du futur génocide en marche, poser leurs les questions suivantes, et ils ouvriront les yeux, du moins je l'espère.

Si vous ne le faites pas pour vous, pensez a vos enfants.

Pourquoi y a t'il un tel tapage médiatique afin de faire peur aux gens, alors que cette "grippette ,n'est pas aussi mortelle que la grippe saisonnière?

Pourquoi veulent ils vacciner toute la population? De gré, pour l'instant, mais surement de force, en utilisant plus tard la loi, tel que l'état d'urgence, ou a terme la loi martiale?

Pourquoi est ce que tout les réservistes (armée, police...) ont ils été contactés, en janvier, afin de se tenir prêts pour fin juin?

Pourquoi est ce le Ministère de la  défense et non le Ministère  de la Santé qui s'occupe de ce dossier?

Pourquoi toutes les transactions avec les différents laboratoires sont elles classées Secret Défense ? 

Pourquoi Mr Sarkozy as t 'il inauguré un nouveau laboratoire appartenant a Sanofi-Aventis au Mexique, un labo qui travaille a la réalisation des vaccins  concernant cette grippe. Cette inauguration a été faite deux mois avant la déclaration officielle de la pandémie.

Pourquoi Mr Obama a t'il signé récemment un décret mettant a l'abri de toutes poursuites judicaires, les laboratoires fabricants des futurs vaccins, en cas de séquelles chez les patients?

Pourquoi le laboratoire BAXTER, n'est il pas inquièté pénalement au sujet de son erreur commise ce printemps.

Affaire prouvée. C'est a dire, le mélange du virus de la grippe saisonnière avec le virus de la grippe aviaire, mais qui par chance a été découvert en faisant des test sur des furets (tous morts) par un autre labo avant commercialisation? C'est entre autre, BAXTER qui va commercialiser le vaccin de cette nouvelle grippe.

Pourquoi 9200 fioles, hautement pathogènes (ébola, équine, etc......),ont elles disparues d'un laboratoire de l'Armée Américaine?

Pourquoi la FEMA, agence Fédérale des situations d'urgences (USA) a elle construit ou modernisé, 600 camps(barbelés, caméras, voies ferroviaires pistes d'atterrissages pour hélicos) dispersés dans tout les états d'Amérique.

Toutes ces informations sont vérifiables et réelles.

Informes toi et parles en autour de toi.

Plus nous serons a dire NON a la vaccination de masse, plus nous auront des chances de faire cesser cette mascarade.

Merci a tous. »

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

squonk 16/03/2012 11:22


Eh bien, vous avez attiré un beau spécimen ! Je passe pas mal de temps à essayer de minimiser les dégâts causés par les allumés du même genre, mais en anglais (ma langue maternelle). C'est
rassurant de savoir que quelqu'un fait pareil pour les francphones. J'ai un peu - pour ne pas dire beaucoup - marre de me faire vanter les mérites de la "détox" et des pilules en sucre par des
personnes férocement antivaccine qui se croient en excellente santé mais qui sont en vérité un danger pour la santé de certains de mes amis.

bolognesi 05/05/2010 22:31



bonsoir,j'avais envie de commenter,mais la derniere phrase concernant la physique de newton montre bien que le niveau n'a pas depasse le sous sol meme si vous habitez le20'.


bon courage



Xavier 30/10/2009 14:28


Salut, si tu ne veux pas employer le mot "censure", utilise le mot "ménage"... et par pitié supprime les commentaires de 2 pages, écrits en gras, qui sont mot pour mot des copier coller d'autres
sites... Si l'auteur des commentaires veut être constructif, il met le lien, il en parle, etc, mais ça c'est ridicule. Supprimer tout ça, ça n'est pas de la censure, c'est du raisonnement appliqué.


Astre Noir 28/10/2009 20:24


C'est vrai que vous avez été très patient, par exemple en laissant largement s'exprimer ici le dénommé aurélien...

Tiens, au fait, qu'est-ce qu'il devient ?
Reviens, aurélien, tu nous manques...


Naaann, j'déconne !!!


anton suwalki 28/10/2009 17:37


tybert, je suis moi aussi contre la censure, mais je vais sévir en supprimant les messages de ceux qui usurpent des pseudonymes d'intervenants réguliers sur ce site, histoire de semer le
trouble.Qu'on se le dise , on peut discuter de n'importe quel sujet avec n'importe qui, et je pense que nous l'avons bien démontré sur Imposteurs, par contre il est exclu de se laisser submerger
par les verts-bruns genre Guillet ou Cotten qui eux, c'est certain, ne veulent pas discuter.
ANTON




Sceptique 28/10/2009 16:38


à Tybert
La Raison, on aime, ou on n'aime pas. On peut même y être allergique!
Que reste-t-il en général, de notre passage à l'école? Ce qu'on a bien voulu garder. 


tybert 28/10/2009 13:41


Anton, je suis contre la censure, mais ne pourrions nous pas nous passer de la propagande goebellsienne de ces illuminés qui semblent penser que les vaccins sont inventés par Monsanto ?


tybert 27/10/2009 16:49


Bon anniversaire !
 
http://forumethix-ch.blogspot.com/2009/10/un-tres-tres-bon-anniversaire.html


tybert 27/10/2009 10:50


A lire sur différents supports internet , a voir sur certaines télés ( Arte ...) à entendre sur certaines ondes ( france culture ce dimanche dans la bouche de Bourlanges et de Ph. Meier [ opinion
pulique ]) toutes ces connerires anti vaccination en particulier , antiscience en général, on est en droit de se poser la question fondamentale de l'enseignement de la raison depuis la maternelle,
jusqu'à la fac et grandes écoles.
L'identité nationale( la France fille des "lumières") est ainsi mise à mal....


Astre Noir 26/10/2009 22:44


Le commentaire précédent (n°7 à 17 h 25) n'est pas de moi.

Nos amis les paranos de la vaccination n'hsitent pas à usurper les identités de leurs contradicteurs


Anton Suwalki 27/10/2009 08:30


Effacé, du coup ton commentaire devient le n° 7. Je l'efface aussi en fin de journée pour plus de clarté..
Anton


Astre Noir 26/10/2009 08:51


Merci pour cet article, Anton, mais vous n'auriez peut-être pas dû...

Passer autant de temps à démonter du délire paranoïaque, un temps que vous auriez sûrement pu passer de façon plus agréable.

Et en plus, vous aller certainement ferrer du gros troll velu, tous les tarés de l'anti-vaccination vont déferler sur votre site..Ah, mais vous l'avez fait exprès pour gonfler les chiffres de
fréquentation de votre site ? OK, au temps pour moi, je n'ai rien dit  

Sinon, une petite recherche rapide sur quelques signataires de l'appel mentionné plus haut donn e une idée des énergumènes :

Christian Cotten : http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Cotten

Liliane Portehault :

http://www.hiram.be/Trafics-d-influence-et-trois-points_a477.html


 
Chistian Basano : http://nom666.over-blog.com/article-6264561.html

Frederic Morin : http://www.politiquedevie.net/Europe/LondresMorin.htm


Jorj X. McKie 25/10/2009 23:27


Cher Anton, 150 000 $, tu t'es fait avoir, surtout au taux de change actuel.
Pour te mettre sur le dos , les antis-OGM, les antis-spéciste et maintenant les antis-vaccination, tu devrais demander une augmentation.
Sans rire, à lire les commentaires c'est encore plus grave que tu ne le pensais. 
JxM 


Laurent Berthod 25/10/2009 23:21



Et voilà, quand on lui entrouvre la porte le grand diffamateur se déchaine. C'est une déferlante sur pratiquement tous les blogs ces
jours-ci !

Franchement, je recommande la lecture de l'œuvre de René Girard, on comprend mieux le fonctionnement de notre triste humanité.

Lyvia, ce ne sont pas les systèmes éducatifs qui sont en cause. C'est la violence innée et le mimétisme humains.



Gros Nounours 25/10/2009 23:04



Les vaccins contre la grippe peuvent aussi contenir un certain nombre de substances chimiques toxiques, y compris de l’éthylène glycol (antigel), du Formaldehyde, du Phenol (acide carbolique) et même des antibiotiques comme le
Neomycine et le Streptomycine. E plus des virus et autres additifs, de nombreux vaccins contiennent également des adjuvants immunitaires comme l’aluminium  et le squalène.


Le but d'un adjuvant immunitaire qui est ajouté à un vaccin est de renforcer (munir d’un turbo) votre réponse immunitaire à la vaccination. Les adjuvants pour effet de
faire sur-réagir votre système immunitaire face à l'introduction de l'organisme contre lequel vous êtes vacciné.


Les adjuvants sont censés faire en sorte que le travail soit effectué plus rapidement (mais certainement pas de façon plus sûre) , ce qui réduit la quantité du vaccin
requise pour chaque dose administrée par individu.  Moins de vaccin requis par personne signifie davantage de doses individuelles pour les campagnes de vaccination de masse . Et comme par
hasard, c’est exactement l’objectif du gouvernement et des compagnies pharmaceutiques qui sont prêts à tirer des millions de leurs vaccins.


Y aurait-il des adjuvants immunitaires dans les vaccins contre la grippe porcine ?


Le gouvernement américain a conclu des contrats avec plusieurs sociétés pharmaceutiques afin de développer et de produire des vaccins contre la grippe porcine. Au
moins deux de ces entreprises: Novartis et GlaxoSmithKline, utilisent un adjuvant dans leurs vaccins contre le H1N1.


Quel est cet adjuvant ? Le Squalène


Selon Meryl Nass, MD (medical director), qui est une autorité sur le vaccin contre l'anthrax! "Une nouvelle caractéristique de ces deux vaccins contre le H1N1 qui sont
en train d’être élaborés par les sociétés Novartis et GlaxoSmithKline est l'ajout d'adjuvants contenant du squalène afin d'accroître l'immunogénicité et de réduire considérablement la quantité
d'antigène viral nécessaire. Ceci se traduit par une production beaucoup plus rapide des quantités de vaccin désirées."[V]


L’adjuvant au squalène propre à Novartis contre le  H1N1 se nomme le MF59 . Celui de Glaxo l’ASO3. Le MF59 doit encore être approuvé par la FDA pour son
utilisation dans tout vaccin américain, malgré ses antécédents d'utilisation dans d'autres pays.


Selon le Dr. Nass, il n'existe que trois vaccins utilisant un adjuvant au squalène approuvés. Aucun de ces trois vaccins n’est approuvé pour une utilisation aux
Etats-Unis.


Ce que le squalène fait aux rats


Il a été prouvé que la vaccination d’adjuvants à base d’huile comme le squalène génère des réponses immunitaires concentrées et soutenues au cours de longues périodes
de temps. [VI]
Une étude datant de l’an 2000 et publiée dans l’American Journal of Pathology (journal américain des pathologies) a démontré qu’une seule injections de l’adjuvant squalène chez les rats
déclenchait "une inflammation chronique du système immunitaire, liée à l’immunité et spécifique aux articulations", aussi connue sous le nom de polyarthite rhumatoïde [VII]


Les chercheurs ont conclu que l'étude soulevait des questions concernant le rôle des adjuvants dans les maladies inflammatoires chroniques.


Ce que le squalène fait aux humains


Votre système immunitaire reconnaît le squalène comme une molécule d’huile native de votre corps. On le trouve dans votre système nerveux et dans votre cerveau. En
fait, vous pouvez consommer du squalène dans l'huile d'olive et non
seulement votre système immunitaire reconnaîtra celui-ci, mais vous profiterez aussi des avantages de ses propriétés antioxydantes.


La différence entre le « bon » et le « mauvais » squalène est la voie par laquelle il entre dans votre corps. L’injection est une voie d’entrée anormale qui incite
votre système immunitaire à attaquer tout le squalène qui se trouve dans votre corps et pas seulement l’adjuvant du vaccin. Votre système immunitaire tentera de détruire la molécule partout où il
la trouve, y compris dans les endroits où elle se rencontre naturellement, et où elle est vitale à la santé de votre système nerveux. [VIII]


Les anciens combattants de la guerre du golfe souffrant du syndrome de la guerre du golfe (Gulf War Syndrome ou GWS) avaient reçu des vaccins contre l’anthrax qui
contenaient su squalène. [IX]  Le MF59 (l’adjuvant au squalène de Novartis) était un ingrédient non autorisé dans les vaccins expérimentaux contre l’anthrax et a depuis été lié aux maladies
auto-immunes dévastatrices dont souffrent d’innombrables vétérans de la guerre du golfe.  [X]


Le Département de la défense a fait toutes les tentatives possibles afin de nier que le squalène était en effet un contaminant ajouté dans le vaccin contre l'anthrax
administré au personnel militaire – déployé et non déployé - durant la guerre du golfe Persique -, ainsi qu’aux participants au plus récent Anthrax Vaccine Immunization Program (programme
d’immunisation contre l’anthrax via un vaccin ou AVIP).


Toutefois, la FDA découvrit la présence de squalène dans certains lots de produits de l’AVIP.Un test fut développé pour détecter des anti-corps anti-squalène auprès de
patients atteinst du syndrome de la guerre du golfe, et un lien  clair a été établi entre le produit contaminé et tous ceux qui souffrent du syndrome de la guerre du golfe avaient été
injectés avec le vaccin contenant du squalène.


Une étude menée à la Tulane Medical School et publiée dans le numéro de Février 2000 de la revue Experimental Molecular Pathology (pathologie moléculaire
expérimentale) inclut ces étonnantes statistiques:


"... La grande majorité (95%) des patients ouvertement malades et qui ont déployé le syndrome de la guerre du Golfe GWS possédaient des anticorps anti-squalène. Tous
(100%) les patients atteints du syndrome de la guerre du Golfe vaccinés pour leur service durant les opérations Desert Shield/Desert Storm (Bouclier du désert/Tempête du désert), qui n'ont pas
été déployés, mais qui montraient les mêmes signes et symptômes que ceux qui ont été déployés, avaient des anticorps anti-squalène.


En revanche, aucun (0%) des anciens combattants déployés durant la guerre du Golfe Persique et ne présentant pas de signes et symptômes du syndrome de la guerre du
Golfe ne possède d’anticorps anti-squalène. Ni les patients ayant une maladie idiopathique auto-immune ni ceux présentant des contrôles sains n’avaient dans leur sérum sanguin des anticorps
anti-squalène détectables. La majorité des patients présentant des symptômes du syndrome de la guerre du Golfe avaient dans leur sérum sanguin des anticorps anti-squalène. » [XI]


Selon le Dr Viera Scheibner, Ph.D., un ancien scientifique en recherche fondamentale pour le gouvernement de l'Australie:


« ... cet adjuvan



Gros Nounours 25/10/2009 23:02



L’ autisme était pratiquement inconnu jusqu’en 1943 quand il fut diagnostiqué et identifié 11 mois après que le Thimerosal, un “adjuvant” aux vaccins à base de
mercure, fut introduit aux US dans les vaccins pour nourrissons, avec d’autres composés à base d’aluminium. Le Thimerosal est souvent utilisé pour contrôler la croissance de bactéries et de
champignons dans les vaccins, malgré l’évidence de ses effets secondaires très néfastes comme neurotoxine puissante. Selon des études indépendantes, la Russie, le Japon, l’Autriche, le Dannemark,
la Suède et l’Angleterre ont interdit le Thimerosal des vaccins infantiles. A ce jour l’Allemagne ne l’a pas fait. Ce toxique a été développé en 1930 par Eli Lilly. Tragiquement en 1991, malgré
l’évidence du danger, l’agence gouvernementale US Center for Disease Control (CDC), la même agence qui alimente l’hystérie actuelle sur le danger non prouvé du virus  H1N1, a recommandé que
les nourrissons soient vaccinés avec une série de vaccins contenant du mercure, dans certains cas moins de 24 heures après la naissance pour l’hépatite B et à deux mois pour la diphtérie, le
tétanos et la coqueluche.


Avant 1989 les enfants non encore scolarisés aux US recevaient 11 vaccins : polio, diphtérie-tétanos-coqueluche, rougeole-oreillons-rubéole (MMR). Puis jusqu’en
1999, à cause des recommandations du CDC, le nombre de vaccinations passa à 22 avant l’école primaire. L’explosion du nombre de vaccinations chez les très jeunes aux US fut accompagnée d’une
croissance exponentielle du nombre d’enfants autistes selon Kennedy. L’état d’IOWA rapporta une croissance de 700% de l’autisme au début des années 1990, et en comparaison avec la Californie qui
avait refusé les vaccins au mercure. Malgré cette évidence, la FDA continue à autoriser l’industrie pharmaceutique à inclure du Thimerosal dans de nombreuses prescriptions paramédicales (sans
ordonnance) comme les stéroïdes et le collagène à injecter.


Le gouvernement US livre des vaccins avec du Thimerosal comme conservateur, à beaucoup de pays en voie de développement, dont certains rapportent aussi une explosion
soudaine de cas d’autisme. En Chine, où l’autisme était inconnu jusqu’à l’introduction du Thimerosal par l’industrie pharmaceutique américaine en 1999, les rapports de presse indiquent qu’il y a
environ 2 millions d’enfants autistes maintenant.


Le nombre de cas d’autisme aux Etats-Unis a explosé quand 40 millions d’enfants ont été vaccinés en 1990 avec des vaccins au Thimerosal, augmentant leur taux de
mercure-poison accumulé. Le niveau d’éthylmercure administré habituellement à des enfants de 2 mois était 99 fois supérieure à la dose quotidienne reconnue par le gouvernement. Avec la
déclaration actuelle de pandémie de l’OMS relative à la grippe porcine H1N1, le Comité des vaccins du CDC compte de nombreux membres très liés à l’industrie pharmaceutique. Le Dr. Sam Katz,
président de ce comité était un consultant rémunéré par la plupart des compagnies pharmaceutiques produisant les vaccins qu’il “recommandait“.


Il y a toujours le danger de l'aluminium


Maintenant il y a des vaccins sans Thimerosal (50% mercure) aux USA, mais pratiquement tous les vaccins contiennent de l’aluminium, qui a conduit à des défauts de
développement neurologique chez les enfants. L’aluminium n’a pas remplacé le Thimerosal comme conservateur des vaccins ; il a toujours été utilise dans les vaccins.


Au cours des dernières années, la plupart des enfants aux Etats-Unis ont été exposés simultanément au Thimerosal et à l’aluminium pour les vaccines suivants: hépatite
B, méningite, DTaP (diphtérie-tétanos-coqueluche) et pneumonie. La combinaison du mercure et de l’aluminium renforce les chances de dégâts causés par le mercure.


Selon un rapport récent de Michael Wagnitz, un chimiste américain, “Il y a actuellement 8 vaccins destinés aux enfants qui contiennent une dose d’aluminium de 125 à
850 microgrammes (mcg). Ces vaccins sont administrés 17 fois pendant les 18 premiers mois de la vie, soit six fois plus que ce qui se faisait dans les années 80".


Wagnitz ajoute, “Selon la société américaine pour la nutrition parentérale et entérale, basée sur des solutions d’alimentation intraveineuses, un enfant ne doit pas
recevoir plus de 5 mcg d’aluminium par kg de poids et par jour. Ca signifie qu’un enfant de 11 livres ne devrait pas recevoir plus de 25 mcg d’aluminium par jour. Ce niveau a été déterminé comme
la limite maximum de sécurité en référence à une étude publiée dans le New England Journal of Medicine sous le titre: "Neurotoxicité de l’aluminium chez les prématurés nourris par perfusion"
Le vaccin de l’hépatite B, administré à la naissance, en contient 250mcg.


Dans une directive de 1996, "La toxicité de l’aluminum chez les nourrissons et les enfants," l’Académie américaine des pédiatres déclare: "L’aluminum peut causer des
dégâts neurologiques. Les gens qui ont des problèmes rénaux et qui développent un taux de plus de 100 mcg par litre dans leur circulation sanguine risquent d’être intoxiqués. Le taux d’aluminium
dans le sang doit être inférieur à 100 mcg par litre".


Quel est le taux d’aluminium habituellement contenu dans les vaccins administrés aux enfants allemands, français et autres en U.E.? nul ne le sait. Il serait temps que
ces informations soient officiellement publiées, et ceci avant que les gouvernements ne lancent des campagnes de vaccinations de masse avec des vaccins non testés et pour un vague danger de
grippe porcine H1N1.



Lyvia 25/10/2009 21:13



A chaque fois que je lis ce genre de trucs, je me dis qu'il y a quelque chose de pourri dans les systèmes éducatifs. Il faut vraiment avoir touché le fin fond du délire de persécution pour croire
à des délires pareilles. Plus c'est tordu, plus ils y croient: dans quelques jours une télé américaine sort un remake de 'V' une série d'invasion extraterrestre. Commentaires sur youtube : les
"élites" (toujours elles!) nous préparent à une "vraie" invasion en 2012 (les mayas l'ont prévu), c'est faux les extraterrestres sont déjà "là", les élites (encore) sont complices et ils se
nourrissent de nos "peurs" (sisi, ça se mange), la reine d'Angleterre est une exraterrestre (une extraterrestre de la constellation jesaispluoù qui n'a rien d'autres à faire que d'inaugurer les
chrysanthèmes sur Terre)...

Merci pour votre site qui me remonte bien le moral.