Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 13:33

PARIS LE 22 NOVEMBRE

Communiqué de presse

 

UN NOUVEAU « PROCES DES OGM »

L’Association Française des Biotechnologies Végétales attaquée par un opposant

 

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) est attaquée en justice par M. Gilles-Eric Séralini. Cette attaque fait suite à une lettre adressée par l’AFBV à France 5 et au Conseil supérieur de l’audiovisuel pour protester contre le fait qu’une émission Santé Magazine diffusée sur France 5 en janvier 2010, consacrée aux organismes génétiquement modifiés, avait donné la parole de manière unilatérale aux thèses de M. Séralini, opposées à cette technologie.

 

M. Séralini a considéré cette démarche comme diffamatoire à son égard, alors que l’AFBV revendiquait seulement une présentation équilibrée des thèses en présence, condition d’une bonne information du public.

 

L’AFBV déplore que le recours à des moyens judiciaires l’emporte une nouvelle fois sur la conduite, entre scientifiques compétents, d’un débat sur une question qui est décisive pour l’avenir de la recherche sur les biotechnologies végétales dans notre pays et stratégique pour l’avenir de l’agriculture en Europe.

 

« Ce qui est en jeu », a déclaré le professeur Marc Fellous, président de l’AFBV, « c’est l’équilibre nécessaire au débat scientifique, la qualité de l’expertise contradictoire au service de décisions éclairées et la bonne information du public trop souvent entretenu dans des peurs sans motif. »

 

La position détaillée de l’AFBV sur ce procès est accessible au public sur son site :

http://www.biotechnologies-vegetales.com/

 


 

 

 

A lire également sur ce sujet :

 

      -      Séralini contre l’AFBV : un procès inquiétant , par Yann Kindo 

http://www.mediapart.fr/club/blog/yann-kindo/201110/seralini-contre-lafbv-un-proces-inquietant

Sur Imposteurs :

-          Gilles-Eric Séralini, victime de diffamation ?

http://imposteurs.over-blog.com/article-gilles-eric-seralini-victime-de-diffamation-50274751.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luc Marchauciel 10/12/2010 15:18



Il faudrait vérifier de plus près les liens de ce Manu .... je ne suis pas certains qu'il soit si nette que certains veulent bien le faire croire.


Pour ma part, je soutiens le Pape.


LM



manu 10/12/2010 13:58



Il faudrait vérifier de plus près les liens de ce mr fellous .... je ne suis pas certains qu'il soit si nette que certains veulent bien le faire croire.


Pour ma part je soutiens Mr Serallini



Jorj X. McKie 05/12/2010 03:30



Yves Michaud parle du procès dans l'émission La tête au
carré sur France Inter. C'est aux environs de 41 minutes.


JxM



Jorj X. McKie 30/11/2010 03:08



En attendant le résultat de cette regrettable histoire, un résumé de l'audience ici: http://www.agriculture-environnement.fr/spip.php?article692


JxM



tybert 28/11/2010 18:38



Testard considère GES et son compère Spiroux d Vendomois comme des scientifiques  alors que Fellous, A.Kahn et autres défenseurs de l'AFBV ne sont que des "scientistes" ( pour reprendre le
vocabulaire de MM Robin.)


Testard pense comme Benvéniste que l'eau a une mémoire, que l'on peut guérir la maladie de Parkinson avec de la papaye ,selon Montagnier....


C'ets triste de constater le naufrage intellectuel et moral de quelqun qui fut jadis à  la pointe du progrès...



Yann Kindo 28/11/2010 11:45



Jacques Testart m'a fait une "réponse", ici :


http://www.mediapart.fr/club/edition/les-invites-de-mediapart/article/261110/en-defense-de-gilles-eric-seralini


Je lui ai immédiatement répondu dans les commentaires, on va bien voir ce qu'il va dire à propos de l'affaire Malatesta...



sokal-bricmont 25/11/2010 08:30



Oui, c'est ça laissez-nous, après tout, quand on fait preuve d'autant d'indigence, tout congès est bon à prendre....et puis souriez tiens, Anton vous fait l'honneur d'un billet, rien que pour
vous, veinard !



monsieurL 24/11/2010 23:29



Que voulez-vous de la part d'obscurantistes, il ne faut pas demander beaucoup....


Allez, je vous laisse entre grand esprits...



sokal-bricmont 24/11/2010 22:50



Moi c'est le contraire, j'étais anti, labouré par les discours unilatéralement négatifs à l'endroit ders OGMs...et puis j'ai creusé le sujet et suis devenu moins con...bon, vous avez fait le
chemin inverse on dirait, mais ça, ça ne demande aucun effort



monsieurL 24/11/2010 17:53



Je n'intervient généralement pas au vu de l'incroyable partialité des commentaires et donc de l'inutilité d'une telle démarche, mais là, je ne peux m'empêcher cette réaction.

Oui je m'étrangle à la lecture de commentaires du genre "donné la parole de manière unilatérale". J'étais totalement étrangers à la problématique OGM et agricole jusqu'au jour où j'au pu voir un
reportage France2 sur des faucheurs OGM. J'avais l'impression de me retrouver sous le régime stalinien !! La douche froide et le réveil de l'abrutissement télévisuel. Merci à ce reportage qui m'a
fait me pencher sur ce sujet AINSI que sur les médias.

J'ai pu me rendre compte par la suite de l'incroyable asymétrie des moyens de communication, financier et de lobbying, je dirais maintenant de propagande dont disposent les partisans des PGM.

Alors, là, je ne sais si je dois rire ou pleurer de tels commentaires !


 



Zdravo 24/11/2010 00:11



C'est regretable d'en arriver là. Mais si ce projet pouvait ENFIN remettre un peu de "pluralisme" dans les médias, ce ne serait pas plus mal.


Je ne vois pas comme M. Fellous peut "perdre" ce projet.



anton suwalki 23/11/2010 15:49



Voir le communiqué de l’AFIS :


AFFAIRE SERALINI vs FELLOUS : L’AFIS SOUTIENT LE PROFESSEUR MARC FELLOUS


LES DEBATS SCIENTIFIQUES NE SE REGLENT PAS DEVANT LES TRIBUNAUX !


http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1509


 


 



wackes seppi 23/11/2010 11:54



 


Mille mercis !


 


Voici un dessin qui se laisserait facilement détourner pour la manifestation de soutien qui doit avoir lieu aujourd'hui :


 


http://www.tdg.ch/actu/herrmann/dessin-19-novembre-1


 


 



Jorj X. McKie 23/11/2010 02:12



Le communiqué de l'AFBV ici: http://www.biotechnologies-vegetales.com/node/235


JxM



wackes seppi 22/11/2010 19:33



 


Bonjour,


 


Le lien vers le site de l'AFBV est trop général, et je n'ai pas trouvé la position la position détaillée. Misère...


 


Je suppose à la lecture du communiqué de l'AFBV que ce monsieur GES a abandonné sa plainte fondée sur le communiqué de l'AFBV de décembre 2009,
pour lequel il était forclos. Comme lui et ses amis l'ont publié, voici le morceau qui, me semble-t-il à la lecture de leur prose, lui faisait mal à son ego :


 


« L’AFBV déplore que la science soit mise au service de convictions personnelles ou idéologiques. Elle s’insurge contre les graves
accusations formulées à l’encontre des instances d’évaluation qui réunissent des experts qualifiés de la Recherche publique. L’AFBV regrette enfin que les publications de M. Séralini rencontrent
un aussi large écho médiatique alors que ses travaux ont toujours été invalidés par la communauté scientifique. » [1]


 


C'est la partie mise en italique par nous qui semble poser problème. Pas de quoi fouetter un chat.


 


À cela M. GES et ses amis ont répondu :


 


« Ces allégations sont totalement mensongères. Tous ses travaux ont été publiés dans des revues internationales à comité de lecture et donc
évalués par les pairs. Aucun n’a jamais fait l’objet d’une invalidation. » [2]


 


Un peu court, jeunes gens.


 


Puisque j'ai entrepris la tâche herculéenne d'éduquer Mme Marie-Monique Robin et son fan club, je peux recopier ici des extraits des opinions de
la communauté scientifique sur « A Comparison of the Effects of Three GM Corn Varieties on Mammalian Health » [3].


 


Le Haut Conseil des biotechnologies a écrit :


 


« Seuls des arguments d'ordre statistique, non recevables pour un statisticien et un toxicologue, sont mis en avant pour justifier les
conclusions de l'étude. Il est important de rappeler ici la contribution de la statistique : c'est un outil d'aide à la décision, mais pas un outil de décision. Ce n'est pas la statistique
qui permet de conclure si un OGM est dangereux ou non pour la santé humaine. La statistique est là pour aider le toxicologue à évaluer correctement les risques de se tromper en concluant sur
l'absence ou la présence d'effets négatifs. [...] » [4]


 


Et SFANZ, l'autorité australo-néozélandaise de normes alimentaires :


 


« Séralini et al. ont déformé la signification toxicologique de leurs résultats en mettant indument l'accent sur le
traitement statistique des données et en omettant de tenir compte d'autres facteurs pertinents. Le recours exclusif aux statistiques pour déterminer les effets liés aux traitements n'est pas
indicatif d'une analyse toxicologique robuste. Il n'y a pas de preuve corroborante qui mènerait indépendamment à la conclusion qu'il y avait des effets significatifs du point de vue de la
toxicologie... » [5]


 


M. GES et ses amis militent – par une action en justice – pour une « recherche libre et indépendante » Voici, en original, les
remerciements en fin de l'article « A Comparison... » :


 


« Greenpeace contributed to the start of the investigations by funding first statistical analyses in 2006 [...]  »


 


Il y a aussi un intéressant nota bene à la fin de l'avis du HCB :


 


« On notera également que l'absence de conflit d'intérêt des rédacteurs de l'article [de Séralini et al.], qui est
mentionnée en fin d'article, pourrait être discutée. Au 5 janvier 2010, l'organisme de rattachement des auteurs continue d'afficher sur son site public des résultats d'études, comme celui de
l'étude Autrichienne de novembre 2008, prétendant démontrer des effets négatifs du MON810 sur la reproduction, alors que ces résultats ont été reconnus comme erronés par les auteurs de l'étude
eux-mêmes. »


 


______________


 


[1] http://sciencescitoyennes.org/IMG/pdf/Annexe-support-Seralini_etal_2010.pdf (page 50).


 


[2] Par exemple http://sciencescitoyennes.org/spip.php?article1807 (milieu de
page)


 


[3] Voir note 1, page 1 du document PDF.


 


[4] Voir note 1, page 42 du document PDF.


 


[5] Voir note 1, page 36 du document PDF.