Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 18:00

Les scientifiques ont développé l'horloge la plus précise au monde, qui ne perd qu'une seconde tous les 300 millions d'années

« Les chercheurs clament que cette nouvelle horloge atomique est deux fois plus précise que les systèmes utilisés actuellement pour réguler les systèmes satellite.L'horloge atomique au strontium est basée sur un contrôle de la vibration naturelle des atomes pour garder le fil du temps. La nouveauté de l'horloge de l'université du Colorado est qu'elle rend "l'effet pendule" des atomes encore plus régulier, en les piégeant par des faisceaux laser qui refroidissent les atomes à une température à laquelle toute matière cesse de résonner. « Un atome est constitué d'un noyau et d'électrons qui tournent autour de ce noyau selon des orbites bien définies » explique le professeur Jan Thomsen, un physicien de l'université de Copenhague qui a travaillé avec les chercheurs de l'université du Colorado. « En utilisant le laser, on peut contrôler le va-et-vient de l'électron, dans une direction bien définie entre ces orbites, et c'est cela qui constitue l'oscillation dans l'horloge atomique ».Même si l'augmentation de la précision ne représente qu'une fraction de seconde, cela a un potentiel dans le domaine de la détermination des grandes distances, par exemple quand il s'agit de mesurer la distance entre des galaxies dans l'espace.L'équipe souhaite aller encore plus loin : « Nous rêvons d'avoir une horloge atomique d'une précision parfaite » déclare le professeur Thomsen.

 

http://www.high-tech-info.fr/


 

 

 Je rigole quand même en pensant au type qui dans 300 000 000 d’années, va devoir mettre son réveil à minuit pour avancer l’horloge d’une seconde !!!! En plus, comme me l’a fait remarquer un ami, si ça se trouve elle ne fait même pas l’heure d’été. Contrairement à ma montre à 20 balles achetée à Prisu.

 

Alors franchement, je ne vois absolument pas ce que ça a d’impressionnant.

Anton

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sceptique 14/10/2009 18:01


Merci à Joseph d'avoir remis sous nos yeux ce texte de Raymond Devos, un vrai philosophe, de la catégorie restreinte: pas ennuyeux.


dissertation editing 14/10/2009 12:15


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
__________________

dissertation editing


Joseph 12/10/2009 17:56



Merci Anton de votre conseil.


Lorsque je vous ai vu réagir à contretemps, je me devais de vous répondre du tic au tac.


 


Je me suis dit : « autres temps, autres mœurs », Anton n’est pas en accord avec mon temps ! Il se
cache la tête dans un sablier !


 


Anton, faut-il vous rappeler que même la grammaire française nous apprend à respecter les règles de la concordance des
temps ?



Eh oui, votre article m’a remonté. Mon opinion je le devais de la balancer. Dans la vie, tout est une question de
timing. Sans nécessairement remonter jusqu’à Voltaire et son Grand Horloger, il faut quand même reconnaître que c’est important d’être dans le bon tempo. Vous m’aviez interpellé, il fallait que
je vous dise « coucou, me voilà ».


 


Je ne sais pas si vous avez déjà 50 ans, mais je parierai fort qu’à cet âge-là vous aurez votre Rolex.


Votre activité de lobbyiste auprès de Monsanto subodorée par les défenseurs de la Vertitude devrait vous permettre
d’acheter quelques belles breloques. Et ça ne risque pas de s’arrêter, les agitateurs de MMR sont pris dans un mouvement perpétuel.


D’ailleurs, les bienfaiteurs d’un monde sans OGM ne vont jamais admettre que votre blog n’est qu’un passe-temps. Les
ardents défenseurs de la nature débarrassée de tout résidu pesticide ne vous ont-ils pas prêté des intentions décadrantes ?


Ils ne croiront jamais que la Firme vous verse de si gros émoluments pour un simple travail à mi-temps.


 


Voici un texte expliquant comment vivre avec son temps, texte que nous devons à un expert, Raymond Devos.


 


Excusez-moi, je suis un peu essoufflé !


Je viens de traverser une ville où tout le monde courait.


Je ne peux pas vous dire laquelle…


Je l’ai traversée en courant !


Lorsque j’y suis entré, je marchais normalement,


Mais quand j’ai vu que tout le monde courait…


je me suis mis à courir comme tout le monde sans raison !


 


À un moment, je courais au coude à coude avec un monsieur.


Je lui dis :


— Dites-moi… Pourquoi tous ces gens-là courent-ils comme des fous
?


— Parce qu’ils le sont ! Vous êtes dans une ville de fous ici… Vous n’êtes pas
au courant ?


— Si, Si, des bruits ont couru !


— Ils courent toujours !


— Qu’est-ce qui fait courir tous ces fous ?


— Tout ! Tout ! Il y en a qui courent au plus pressé. D’autres qui courent
après les honneurs… Celui-ci court pour la gloire… Celui-là court à sa perte !


— Mais pourquoi courent-ils si vite ?


— Pour gagner du temps ! Comme le temps, c’est de l’argent, plus ils courent
vite, plus ils en gagnent !


— Mais où courent-ils ?


— À la banque ! Le temps de déposer l’argent qu’ils ont gagné sur un compte
courant… et ils repartent toujours courant, en gagner d’autre !


&



Heyoka 12/10/2009 09:32


S'approcher de la perfection est louable, mieux vaut perdre son temps dans ce genre d'invention que de d'aller à contre-courant du temps qui s'écoule pour créer d'horribles armes
destructrices, non ?

Tiens, mon horloge interne me réclame...


anton suwalki 10/10/2009 21:54


vous devriez écrire, Joseph...


joseph 08/10/2009 13:18



Et nous voici avec une nouvelle brève histoire du temps.


Il est vrai que nous sommes souvent déboussolés par les temps qui courent.


Pannes d’aiguillages ? Mauvaise orientation ? La règle n’est-elle pas d’être en accord avec son
temps ?


Laissez-moi m'appesantir quelques secondes sur ce qui pourrait être considéré comme un nouveau gadget digne d'orner la
panoplie de James Bond.


Permettez que je tente d’en justifier l’utilité ?


Rassurez-vous, mon but n’est pas de vous faire perdre du temps, je voudrais juste mettre les pendules à l’heure, vous
allez voir, ce sera réglé en deux temps trois mouvements.


Vous savez que dans les communications, le temps est compté. Les informations au départ sont découpées en fines
tranches, de l’ordre de quelques millionièmes de seconde, et sont entrelacées. En face, il est donc impératif que l’horloge des satellites relais et des organes récepteurs/décodeurs soit
précise.


De même, la navigation se base sur des décalages temporels entre des signaux émis par des stations sur des orbites
géostationnaires, leur synchronisation est importante pour assurer une précision correcte.


Bien sûr, vous allez répondre qu’il n’est pas nécessaire d’emporter un GPS pour aller aux champignons, mais qui ne
serait pas tenté d’entrer les coordonnées d’un coin de girolles ?


Il existait bien un ministère du temps libre à une certaine époque, mais il n’a fait qu’un temps. Excusez-moi d’avoir un
peu trop préempté de votre temps, mais ces petits atomes mesurés sur la bonne fréquence m’ont mis en vibration.



Sceptique 08/10/2009 06:52


Serait-ce le premier exploit humain impressionnant et en même temps inutile?