Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 18:45

Une nouvelle contribution de Wackes Seppi, publiée un peu tardivement. Avec mes excuses à l’auteur. A.S

 

 

 

Silence médiatique en France

 

L'événement est passé quasiment inaperçu en France.  Une recherche sur « riz doré » et « Philippines » ne produit qu'un seul résultat dans les actualités, un article de M. Yann Kindo, du 13 août 2013, sur son blog de Médiapart, « Aux Philippines : Les Faucheurs...de vitamine A ! » [1].

 

L'événement n'a, semble-t-il, inspiré ni notre AFP nationale, ni les journaux si prompts à faire l'article pour le monde alter et anti, et notamment ces délinquants qui se nomment Faucheurs volontaires.  Des délinquants qui viennent de signer une lettre ouverte sur les « OGM cachés » (du 29 juillet 2013) au Ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll [2] ; avec neuf autres organisations dont la Confédération paysanne, l'Union des apiculteurs de France (Unaf), Nature et Progrès, le Réseau semences paysannes, et Demeter/Agriculture bio-dynamique, tous d'ardents défenseurs de l'agriculture et des agriculteurs, n'est-ce pas ? Lequel ministre trouve normal de répondre dans la presse [3], sans se soucier le moins du monde de la présence parmi les signataires d'une entité sulfureuse, sans structure ni existence légale, et aux objectifs illicites [4].  Le fraichement nommé Ministre de l'écologie Philippe Martin a aussi répondu – en donnant des signaux encourageants aux signataires – également sans se préoccuper de l'incongruité.  Il est vrai qu'il est un soutien des délinquants [5], en faveur desquels il a témoigné à plusieurs reprises [6].

 

Mais fermons cette parenthèse navrante, en fait inquiétante pour le civisme et la démocratie en France.  Non sans avoir interpellé le Ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon : comment peut-on préconiser l'introduction de l'enseignement de la morale laïque du primaire au lycée quand cette morale est bafouée au plus haut sommet de l'État ? Interpellons aussi le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault et le Président François Hollande : comment peut-on expliquer à des jeunes qu'il ne faut pas commettre d'incivilités quand on nomme ministre un personnage (ancien préfet de surcroît...) qui soutient des vandales et s'exhibe avec eux [6] ?

 

Revenons donc à cet événement plus choquant encore.

 

Tellement choquant que, à notre sens, la mouvance sectaire n'a pas osé lancer des cris de joie, ni même alerter les médias complaisants ; médias qui ont évidemment rechigné à diffuser l'information qu'ils ont pu glaner sur des journaux étrangers, de peur de susciter un rejet de l'action, et par voie de conséquence de celles de leurs amis.

 

 

Destruction d'un essai de la recherche publique...

 

L'événement, c'est la destruction, le 8 août 2013, d'un essai de riz doré à Camarines Sur, aux Philippines, par 400 activistes [7] [8] [9].

 

L'essai avait été mis en place par l'Institut international de recherche sur le riz (IRRI) – une des institutions du groupe consultatif pour la recherche agricole internationale [10] –, le Département de l'agriculture des Philippines et l'Institut philippin de recherches sur le riz [7].

 

Cela doit nous rappeler, en France, les destructions d'un essai de vigne OGM, potentiellement résistante au court-noué, à Colmar et, plus encore, le saccage des essais de riz transgénique et des serres du Centre international de recherches agronomiques pour le développement (CIRAD), le 5 juin 1999, à Montpellier ; un vandalisme dans lequel s'illustra un certain José Bové, victime d'un Oedipe mal négocié (son père fut un éminent chercheur de l'INRA...).

 

 

...Au bénéfice des plus pauvres...

 

Les essais du CIRAD avaient eu pour objet d'analyser les gènes du riz et d'étudier des plants de riz transformés par génie génétique pour devenir résistants à des insectes nuisibles, le tout au bénéfice des paysans des pays pauvres.

 

Le riz doré, quant à lui, a été modifié par transgénèse pour produire du β-carotène, précurseur de la vitamine A.  Il est tout particulièrement destiné aux populations pauvres qui se nourrissent essentiellement de riz, avec un régime alimentaire peu diversifié, et qui sont par conséquent exposées aux ravages de la carence en vitamine A.

 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 190 millions d'enfants d'âge préscolaire et 19 millions de femmes enceintes souffrent de carence en vitamine A.  L'Asie consommatrice de riz est particulièrement touchée.  Aux Philippines – pays du forfait – la carence touche quelque 1,7 millions d'enfants de 6 mois à 5 ans, et la carence sub-clinique, une femme enceinte sur dix.  On estime que 670.000 enfants meurent chaque année dans le monde du fait de la carence en vitamine A, et que 350.000 en deviennent aveugles [11].

 

Les enfants atteints de carence sont de santé fragile ; le risque de succomber à des maladies telles que la rougeole, la diarrhée ou la malaria est augmenté de 23 % [12].

 

 

...Un gros problème de santé publique... et des arguments dérisoires...

 

L'avitaminose A est donc un important problème de santé publique.  On peut y remédier par la diversification de l'alimentation (et de la production vivrière), par la supplémentation en vitamines A (pilules) ou la fortification des aliments couramment utilisés tels que l'huile alimentaire.  Mais force est de constater que, malgré le déploiement de ces mesures, souvent en combinaison, le problème persiste.  Ce qui, du reste, rend l'argumentaire des anti-OGM – déployer les mesures qui ont fait la preuve de leur impuissance à résoudre le problème dans sa totalité – particulièrement ignoble.

 

Le riz doré sera – le futur, et non le conditionnel, est de rigueur car il ne fait aucun doute que la filière est riche de perspectives – un outil de plus dans la lutte contre la carence en vitamine A.  Un outil d'autant plus intéressant qu'il pourra toucher – à coût marginal nul – les populations les plus pauvres et celles vivant dans les endroits les plus reculés.  Au stade actuel, un bol de riz doré est capable de fournir la moitié de la dose journalière de provitamine A pour un adulte.

 

L'action de destruction a été revendiquée par deux organisations [7].  Si certains médias (non francophones...) affirment que ce sont des paysans qui ont envahi les essais, les organisateurs sont sans conteste des groupes plus larges, connectés à la bourgeoisie repue qui pense pouvoir mordre la main qui la nourrit [13].

 

On peut voir sur certains sites une pancarte affichant : « Je veux savoir ce que je mange » [14]... alors que le riz doré se reconnaît du premier coup d'oeil [15].

 

Ça, c'est pour l'anecdote.  Si on cherche dans les articles de presse, etc., on trouve tous les arguments éculés de l'anti-OGMisme primaire.  De la prétendue manoeuvre des multinationales aux dangers pour l'environnement et la santé.

 

 

La main de Greenpeace, etc...

 

Il faudrait une bonne dose de masochisme pour se lancer dans le catalogue de slogans et d''éléments de langage prémâchés.  Nous nous limiterons donc à deux déclarations.

 

Mme Beau Baconguis, chargée de programme de Greenpeace Southeast Asia, basée aux Philippines, s'est dite inquiète du fait que : « il n'y a pas assez de tests de sécurité sur les plantes GM » [9].

 

C'est d'une suprême ironie – ou plutôt mauvaise foi – puisque Greenpeace revendique l'arrêt des essais et fomente en sous-main les destructions d'essais [16].  Et Greenpeace a fait du tapage médiatique [17], y compris en France [18], autour d'un essai conduit en Chine sur des enfants [19] dans des conditions qui ne semblent pas avoir été totalement éclaircies.  Mme Margaret Wente avait écrit une opinion incendiaire sur The Globe and Mail (Canada), « Greenpeace’s Golden Rice stand should appall us all » [20].  Oui, nous devrions tous être scandalisés par la position de Greenpeace ; mais cette opinion n'a guère eu d'écho en France...  M. Mark Lynas a également eu des mots très durs dans son désormais célèbre (enfin...) discours de la Farming Conference du 3 janvier 2013, à Oxford [21] :

 

« C'est, à mon sens, immoral et inhumain, que de priver les gens dans le besoin de quelque chose qui pourrait les aider, eux et leurs enfants, en raison de préférences esthétiques de  personnes riches qui, très loin de là, n’ont rien à craindre de la carence en vitamine A. Greenpeace est une multinationale de 100 millions de dollars par an, et, en tant que telle, elle a des responsabilités morales tout comme toute autre entreprise importante. »

 

À l'immoralité et l'inhumanité s'ajoute en l'occurrence la mauvaise foi : par la généralité de sa déclaration, Mme Baconguis met en cause tous les OGM.  On est tenté d'ajouter : à l'exception du riz doré, puisqu'elle n'a pas pu le vilipender nommément... et pour cause : il fait l'objet d'essais dont l'un vient d'être détruit.

 

Mme Baconguis a aussi ajouté que le riz doré est un support publicitaire (« poster boy ») pour l'industrie.  « C'est jouer avec la vie des gens lorsque vous utilisez le riz doré pour promouvoir davantage d'OGM dans notre alimentation ».

 

En clair : pas de riz doré – pas de vies sauvées – pour ne pas avoir d'aubergine Bt...  Immoral et inhumain !

 

Il va de soi qu'en d'autres occasions, Greenpeace  a aussi proclamé que le riz doré ne servait à rien et qu'il y avait d'autres alternatives [22].

 

 

...Et de quelques chercheurs-militants, dont qui vous savez...

 

M. Bert Autor, coordinateur de l'une des organisations et secrétaire général de l'autre (tiens donc...) a pour sa part déclaré : « Ils [les paysans] n'ont pas pu contrôler leurs émotions ».  Tiens donc ! On aurait envoyé 400 personnes sur le terrain pour un sit in [23] ? Et il fait aussi remarquer que les paysans ont « fait le travail » en quinze minutes ?

 

Il a ajouté que les agriculteurs avaient été incités à l'action par des avertissements « de concerned scientists et de leaders paysans » sur les « dangers » du riz doré et du riz GM pour la santé et sur les menaces sur la biodiversité.

 

« Concerned scientists » peut se traduire à notre sens par une expression qu'ils récuseront : chercheurs militants.

 

Et devinez qui a fait une tournée aux Philippines, en février-mars 2012, à l'invitation de Greenpeace [24] ?

 

 

...Mais restons poli !

 

Un produit de cette tournée est « Don't let Pinoys be guinea pigs for GMOs, scientist urges » (« un chercheur avertit : "Ne permettez pas que les Philippins servent de cobayes pour les OGM" ») [25], une resucée d'un opus de Greenpeace [26]... un Greenpeace qui déplore le manque de tests, comme on vient de le voir...

 

Mais il y a pire.  Sur le site de la Fondation Denis Guichard, M. Gilles-Éric Séralini se félicite de ce que l'aubergine Bt ait été interdite de commercialisation aux Philippines – sans nul doute en partie grâce à son intervention [26].  Il conclut : « Champagne ! Des vies et environnements merveilleux seront protégés. »

 

Champagne ? Dans notre cas, pour rester poli, c'est plutôt une bordée de caractères spéciaux que nous voudrions faire gicler, de ceux qu'on voit sur des bandes dessinées pour exprimer la colère.

 

Car, dans le cas du refus de l'agrément de l'aubergine Bt, ce sont des vies, somme toute peu nombreuses, d'agriculteurs obligés de traiter leurs aubergines « conventionnelles » contre les insectes foreurs et victimes d'une intoxication sévère, ou peut-être chronique, qui sont à inscrire au passif.

 

Déjà, mettre sur le même plan des vies et des environnements, fussent-ils « merveilleux », il fallait oser.

 

Dans le cas du riz doré, dont l'agrément a déjà été retardé par les manoeuvres de la mouvance dont il est une figure de proue, ce sont des centaines de milliers de vies, voire des millions, majoritairement d'enfants, qui sont sacrifiées sur l'autel de l'idéologie et de l'hystérie.

 

Wackes Seppi

 

[1]  http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/130813/aux-philippines-les-faucheursde-vitamine

 

[2]  Pour la lettre :

http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=1823&PHPSESSID=500bvtcj79piqu985jqnbgahf7

Pour la liste des signataires, par exemple :

http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/colzas-et-tournesols-tolerants-dix-organisations-demandent-a-le-foll-de-s-opposer-a-leur-developpement-75630.html

Pour la réponse, par exemple :

http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/varietes-tolerantes-aux-herbicides-le-foll-et-martin-rappellent-qu-il-ne-s-agit-pas-d-ogm-75669.html

La FDSA de l'Isère a produit un excellent communiqué de presse en juillet 2012 :

http://www.bastamag.net/IMG/pdf/CP_FDSEA_38.pdf

 

[3]  Voir par exemple :

http://www.franceinfo.fr/environnement/les-vth-ne-sont-pas-des-ogm-rappelle-le-ministre-de-l-agriculture-1087985-2013-07-30

 

[4]  http://www.ecolopedia.fr/?p=3171

 

[5]  Voir par exemple :

http://www.metronews.fr/toulouse/du-gers-a-paris-philippe-martin-poursuit-sa-mission-pour-l-environnement/mmgd!uACPcWQkaMvOQ/

 

[6]  Voir par exemple :

http://maplanete.blogs.sudouest.fr/archive/2013/07/03/phlippe-martin-nouveau-ministre-socialiste-ecolo-compatible.html

 

[7]  http://www.biofortified.org/2013/08/golden-rice-trial-vandalized/

 

[8]  http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-23632042

 

[9]  http://www.newscientist.com/article/dn24021-militant-filipino-farmers-destroy-golden-rice-gm-crop.html#.Ug39xNK-2dk

 

[10]  http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_consultatif_pour_la_recherche_agricole_internationale

 

[11]  http://irri.org/index.php?option=com_k2&view=item&id=10227&lang=en

 

[12]  http://www.childinfo.org/vitamina.html

 

[13]  http://bulatlat.com/main/2013/08/09/farmers-in-bicol-uproot-golden-rice/

 

[14]  http://www.activistpost.com/2013/08/philippines-protesters-trample-uproot.html

Il n'est pas sûr que cette pancarte ait été utilisée par les faucheurs.

 

[15]  http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-23581877

Voir la photo...

 

[16]  http://www.greenpeace.org/seasia/ph/News/greenpeace-philippine-blog/no-room-on-our-plates-for-golden-rice/blog/42640/

 

[17]  http://www.greenpeace.org/seasia/ph/press/releases/Greenpeace-alarmed-at-US-backed-GMO-experiments-on-children/

 

[18]  http://agriculture.greenpeace.fr/du-riz-ogm-americain-teste-sur-des-enfants-chinois

On notera que le riz doré, fruit d'un effort philanthropique international, est qualifié sans vergogne de « riz OGM américain ».

 

[19]  http://ajcn.nutrition.org/content/89/6/1776.full

 

[20]  http://www.theglobeandmail.com/commentary/greenpeaces-golden-rice-stand-should-appall-us-all/article4541042/

 

[21]  http://www.marklynas.org/2013/01/lecture-to-oxford-farming-conference-3-january-2013/

 

[22]  Par exemple, le chapitre final, « Golden rice is neither needed nor necessary », de :

http://www.greenpeace.org/seasia/ph/PageFiles/462570/Golden%20Illusion.pdf

 

[23]  http://www.businessmirror.com.ph/index.php/en/business/agri-commodities/17657-farmers-uproot-golden-rice-in-camsur-experiment

 

[24]  http://www.imposteurs.org/article-gilles-eric-seralini-en-australie-et-aux-philippines-une-tournee-qui-tourne-court-105668021.html

 

[25]  http://www.gmanetwork.com/news/story/250771/scitech/science/don-t-let-pinoys-be-guinea-pigs-for-gmos-scientist-urges

 

[26]  http://www.greenpeace.org/seasia/ph/press/releases/Leading-scientist-deplores-lax-Philippine-rules-on-GMO-trials-/

 

[27]  http://fondationdenisguichard.com/spip.php?article92

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Wackes Seppi 06/11/2013 14:49


Que l'on soit en désaccord avec ma thèse, c'est la règle du jeu quand on écrit. Qu'on l'exprime avec des mots qui puent et qu'on me passe une bordée, c'est le risque.


 


Mais que l'on insulte les commentateurs qui osent critiquer l'opinion divergente, relever des incohérences, des sophismes, des positions moralement indéfendables, stop !


 


Revenons aux fondamentaux. Il y a « faucheurs » et « faucheurs ». Les français sont organisés ; les philippins (si ce sont vraiment des agriculteurs) ont été manipulés.


 


Je retiens du premier commentaire de M./Mme Enzone qu'il/elle me reproche un « rapprochement douteux sur le fait que si les pauvres ont des carences en vitamine A, c'est de la faut des
faucheurs ». Mais qu'il admet que : « Qu'ils [les faucheurs] n'arrangent rien et en deviennent partiellement responsables, effectivement. » Un sophisme,
suivi de la correction du sophisme. Les commentaires suivants témoignent d'une escalade d'engagement qui a débouché sur l'inacceptable.


 


Il serait assez astucieux de contester la thèse de l'article sur la base du sophisme de la confusion entre le tout et la partie. Pas sur ce site.


 


Alors précisons la partie : les faucheurs – philippins – portent une double responsabilité, celle d'avoir détruit les essais et celle d'avoir, à partir de la date de leur forfait, compliqué
la procédure d'autorisation du riz doré aux Philippines (et par répercussion ailleurs).


 


On peut aussi la préciser négativement : non, les faucheurs – toujours philippins – ne sont pas responsables de la carence en vitamine A dans le monde, ni des dégâts qu'elle a fait ; ni
des dégâts qu'elle fait dans les pays où la source du problème n'est pas le riz, etc.


 


Et rappelons le « tout » de la thèse : c'est :


 


.  la responsabilité directe, personnelle,


 


.  de personnes morales telles que les associations anti-ogm (sachant que Greenpeace ne déploie pas ou pratiquement pas d'activités anti-ogm aux États-Unis d'Amérique, c'est un
anti-ogmisme à taille variable...),


 


.  et de personnes physiques telles que les chercheurs qui produisent de la junk science et des avis et opinions dévoyés au service de leur militantisme,


 


.  dans le maintien d'une situation humainement inacceptable.


 


Et j'affirme que ces personnes ont des milliers, voire des millions, de morts et de handicapés sur la conscience : les morts et les handicapés qui auraient été sauvés si, en l'espèce, le riz
doré avait pu être déployé en temps et en heure.


 


Je ne suis pas le seul à être de cet avis.


« “It’s just disgusting that little children are allowed to go blind and die because of a hang-up by a small number of people about this technology,” [Owen Paterson, ministre
britannique de l'environnement (et de l'agriculture)] said. “I feel really strongly about it. I think what they do is absolutely wicked.” »


 


http://www.independent.co.uk/news/uk/politics/opponents-of-third-world-gm-crops-are-wicked-says-environment-secretary-owen-paterson-8877634.html


 


D'autres sont plus brutaux : c'est un crime contre l'humanité.


 


 


D'ailleurs, l'objection de M./Mme Enzone au riz doré a été révélée : « Ce riz, aussi génial soit il, va se retrouver en vente libre dans nos étalages, en occident. » C'est
ce que M. Paterson appelle un « hang up », une obsession.

Enzone 05/11/2013 15:44


@Zdravo


Ce discourt me convient deja mieux.


Mais quand je vois un article sur un site qui se prétend (et qui a dans une assez grande mesure) les yeux ouverts, et se vautre sur un cas manifeste de politico-social washing, je réagis: faire
un amalgame entre les faucheurs et le problemes de carences alimentaires dans certains pays, c'est nauséabond; et intellectuellement indigne des prétentions initiales.


Mais quand je vois des neuneus à la queuleuleu applaudir tous en coeur, sans qu'il y en ait un qui connecte deux neuronnes pour découvrir assez facilement qu'il s'agit d'un cas manifeste de
manipulation (politico-economico-social washing), alors je réagis de maniere un peu plus virulente.


Et la position : gentil pro et méchant cons (et réciproquement) , c'est juste stupide !


j'ai fait réagir, et c'est tant mieux. a vous lire

Zdravo 04/11/2013 15:55


@enzone : l'un n'empêche pas l'autre.


Le riz doré n'est pas un produit miracle, et il n'y a que les "anti"PGM qui utilise cet "argument" (qu'ils ont eux même créer pour le réfuter... c'est fort !) car dès les prémises de ce projet,
il était clair que cette plante GM n'a pas la vocation de sauver le misère du Monde... elle fait juste son job : diminuer les carences en vitamine A. Point barre. Hors il se trouve que ces
populations souffrent de ces carences car leur consommation n'est pas variée (mais en même temps, ça ne date pas d'hier, ni même d'avant-hier) et principalement axé sur le riz... Une des
solutions se trouve dans le riz doré.


Il n'en demeure pas moins qu'il est aussi question d'un problème plus global/politique. Cela n'en retire pas la qualité du riz doré. Les faucheurs, en empêchant/détruisant le riz doré,
participent (qu'ils le veulent ou non) à cet état de fait.

Enzone 30/10/2013 12:31


Mouai.


Ceux qui prétendent pouvoir sauver de la malnutrition avec des super aliments, qu'ils soient OGM ou non, sont soit des doux reveurs, soit des imposteurs.


Dire que ce riz est à destination des populations dans le besoin, je n'y crois pas. J'irai meme jusqu'à dire que c'est faux.


Le probleme de ces populations reste l'accès à tout, d'une maniere globale, parce qu'il n'y a aucune volonté politico-economique de changer cet état de fait. Ce riz, aussi génial soit il, va se
retrouver en vente libre dans nos étalages, en occident.


Nul besoin d'attendre les OGMs pour apporter une alimentation correcte. Cet "outil", c'est de la poudre aux yeux pour ceux qui veulent etre aveuglés.


Honnetement, les philippines, je ne connais pas trop, mais ça ne doit pas etre mieux - voir pire - que le Cambodge. Et celui ci, je le connais deja mieux, pour y avoir - très modestement -
participé à aider la population.


 


Alors je prends peut etre des informations sur des sites pourris (ce site est il pourris ?), mais je prends aussi des infos sur le terrain (oui, vous savez, avec des vrais gens, en dehors de tout
modèle théorique); et dire qu'à cause de faucheurs, les populations auront toujours des carences en vitamine A: pour moi, c'est etre completement à coté de la plaque.


et le soutenir, complice (volontaire ?) d'une désinformation.

Sceptique 04/10/2013 15:22


Un anti-OGM est un anti-OGM, quel que soit son intérêt, où que ce soit, parce que "il n'est pas naturel". Faire  une carence en vitamine A à en perdre la vue, parce qu'on ne mange que du riz
est "naturel". Donc il n'y a rien à dire ni à faire.


J'ai eu un débat semblable en reprenant une info sur une maladie du manioc qui menace l'Afrique Centrale. L'article évoquait une recherche sur un manioc GM. J'ai subi des salves de reproches
véhéments d'un converti à la religion anti-ogm. 


C'est triste, mais les religions ont un passé, un présent, mais toujours un avenir.

loup garou 04/10/2013 14:19


Enzone a écrit :


 


"Transformer du riz en un médoc, c'est une bonne idée. Considérer que c'est LA SOLUTION, permettez moi d'y avoir des réserves."


 


===> or voici ce qui est écrit dans l'article qui d'après lui est d'"un niveau informatif assez proche du caniveau" :


 


"Le riz doré sera – le futur, et non le conditionnel, est de rigueur car il ne fait aucun doute que la filière est riche de
perspectives – UN OUTIL DE PLUS dans la lutte contre la carence en vitamine A.  Un outil d'autant plus intéressant qu'il pourra toucher – à coût marginal nul – les populations
les plus pauvres et celles vivant dans les endroits les plus reculés.  Au stade actuel, un bol de riz doré est capable de fournir la moitié de la dose journalière de provitamine
A pour un adulte."


 


Enzone est donc incapable de comprendre ce qu'il lit..., ça doit être à force de prendre ses infos dans des média qui ne sont pas
"proches du caniveau"...

Sceptique 03/10/2013 19:00


Vous avez tout à fait raison: quand les français étaient pauvres, à la fin du 19ème siècle, ils avaient aussi une mauvaise santé. Mais Semmelweis et Pasteur ont placé leurs marchandises....Ça ne
se passerait pas comme ça, maintenant!

Enzone 03/10/2013 18:35


Je dois bien avouer que je très déçu par cet article.


 


Autant, sur le fond, je suis d'accord, autant, sur la forme ... Mélanger les faits en tirant sur la corde sensible de l'émotionnel, ça pue. Pas forcement un endoctrinement nauséabon, mais d'un
niveau informatif assez proche du caniveau.


 


Générer un rapprochement douteux sur le fait que si les pauvres ont des carences en vitamine A, c'est de la faut des faucheurs, je dis stop ! Qu'ils n'arrangent rien et en deviennent
partiellement responsables, effectivement. Mais l'article n'est (volontairement  ?) pas rédigé de cette maniere.


 


Le probleme de ces gens, c'est la misere. Le probleme alimentaire de ces gens, c'est la misere. Transformer du riz en un médoc, c'est une bonne idée. Considérer que c'est la solution, permettez
moi d'y avoir des réserves.


 


Et si, pour une fois, l'imposture commençait par cet article ?

Sceptique 01/10/2013 07:12


Le profit peut être simplement "narcissique". C'est le cas pour les incendiaires de voitures. Ce doit être le cas, aussi, pour les faucheurs: le sentiment de bloquer la trajectoire de l'histoire.


Il n'y a pas de pensée, soigneusement construite, Vérité quasi absolue pour le sujet, qui ne soit pas totalitaire, secrètement. La partager constitue un soulagement à cet égard.


On voit bien que nos sociétés démocratiques ne suffisent pas à soulager les penseurs, à leur éviter l'absolutisme et l'extrémisme. Le passage à l'acte est tentant. 


Comme les voitures brûlées sont mises au compte "profits et pertes", les essais en champs ou en laboratoires des OGM le sont aussi. Dans ce cas précis, la société ne perçoit pas la gravité de la
perte, et les politiques, dont c'est le rôle, mais qui doutent, laissent faire.


Cela ne pose pas de problèmes de santé publique dans nos pays. Mais là où les disponibilités alimentaires en ont créé, refuser les ogm qui les préviendraient est criminel. "Ils" préfèrent
penser:"S'ils n'ont pas de pain(de blé), qu'ils mangent de la brioche!"

Wackes Seppi 30/09/2013 21:21


La notion de délinquance est disjointe de la notion de profit.


 


Les loubards et autres petits c... qui incendient des voitures à la Saint-Sylvestre sont des délinquants. Les « faucheurs volontaires » aussi.


 


Les premiers ont en leur faveur l'excuse (enfin...) de la jeunesse et de la bêtise. Les seconds n'en ont aucune. Au contraire. Beaucoup d'entre eux sont politiquement motivés, lisent, et
s'informent. La sélectivité dans leurs opinions et leurs lectures n'est pas une excuse.

Sceptique 30/09/2013 10:39


La pétition signalée par Gattaca m'a été proposée, et je l'ai signée, par accord sur la question, mais sans croire à l'efficacité d'une pétition. 


Mon désaccord avec l'article de Wacses Seppi porte sur le terme "délinquants". Les faucheurs sont des fanatiques d'une "religion" dont il importe peu qu'elle soit sans divinité, sans texte
fondateur. Elle fait partie à part entière du club des fanatismes.


Leurs actes sont "gratuits", sans autre profit pour leurs auteurs qu'un peu de gloire et trois fois rien de prison.


Il n'appartiendra qu'aux politiques (à venir) de mettre fin à ces mouvements sectaires. La cible particulière de ces bigots sans dieu aura du mal à mobiliser contre eux les citoyens. Il faudra
donner beaucoup de temps au temps. J'espère de la question du rix doré, qui ne nous concerne que de loin, sera traitée plus vite que pour les autres OGM.


Précision à Arthuis: à la dose que contient le riz doré, la vitamine A ne présente aucun risque. Sous forme de médicament, la dose ne doit pas être excessive et trop répétée. La vitamine A
accumulée dans les tissus peut arriver à un taux de toxicité.

gattaca 28/09/2013 08:53


La communauté scientifique a tout de même réagi par une pétition ....


je n'ai pas le temps d'en donner l'origine, le contexte ... vous retrouverez tout sur le siite même de cette pétition (trop peu relayée malgré tout dans la communauté scientifique.


Je pense qu'il est peut être encore possible de la signer !


 


Friends:


The petition in support of Golden Rice at change.org now has drawn nearly 6100 supporters. A recent spurt in the signatures was because of an excellent
editorial in the journal 'Science' from very eminent scientists (see http://www.sciencemag.org/content/341/6152/1320.full)


You can see all the comments from the petition signers https://docs.google.com/file/d/0BxXxn0qh5nntVERJVzRWWjM0bEU/edit?usp=sharing


You can also see the list of all 6099 signatures at https://docs.google.com/file/d/0BxXxn0qh5nntc0ZyNHhnZnB4VUE/edit?usp=sharing


I thank you for your help with this initiative,


Prakash



C. S. Prakash, Ph.D. 
Professor, Tuskegee University


 


 

Arthuis 27/09/2013 20:29


Ce riz pourtant, semble (je peux pas le vérifier personnellement) avoir tout pour séduire: plus riche en vitamine A (ça peut quand même pas faire de mal ça! et j'ai appris qu'il y avait des
problèmes de cécité chez les personnes carencées en vitamine A). Mais ceux qui sont contre le sont par une sorte de "racisme" qui condamne quelque chose en raison de son appartenance à telle
catégorie ethnique (ici "les" OGM). Ils ne prennent même pas la peine de regarder chaque individu, chaque OGM pour le juger sur pièce (ses avantages ou ses inconvénients); non on le condamne sur
son nom de famille OGM. Une sorte de racisme donc. Mais je pense que les chercheurs ont commis une grosse erreur en donnant un nom à cette chose , l'OGM; il fallait faire des OGM sans leur
attribuer un nom particulier, comme la nature commet d'innombrables nouveautés, sans prendre la peine de les nommer. Un nom nouveau est un chiffon rouge pour focaliser l'esprit sur une chose qui
apparaît alors d'emblée comme "nouvelle" et donc comme suspecte. Enfin bref; tout cela me navre mais je suis convaincu d'une chose c'est que les idées justes sont plus compétitives, à long terme,
que les idées fausses. Donc à terme les gens finiront par reconnaître leur intérêt potentiel (pas nécessairement de tous les OGM mais au moins des OGM réussis).