Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 16:17

Un article paru dans le journal belge Le Soir  mardi 08 Juin :

 


 

 

 

Il lui aurait proposé de guérir sans l'aide de la médecine traditionnelle. pour soigner son cancer de l'estomac, Mme S. a donc suivi pendant des mois les recommandations du thérapeute Louis Vliegen, titulaire d'un diplôme... d'assistant social.

 

C'était en 2002. Son traitement : "De la poudre de cuivre de magnésium", selon la famille de la victime. Et des prières. En quelques mois, la patiente sera balayée par la maladie.

 

Ce mardi, Louis Vliegen comparait devant le tribunal correctionnel de Liège pour exercice illégal de la médecine, homicide involontaire et escroquerie. A travers ce cas particulier, c'est le procès de tout un courant pseudo-scientifique à la mode qui s'ouvre ce matin. Celui de la Biologie totale (/Le Soir/ du 16 mars), dont Louis Vliegen se réclamait lorsqu'il "accompagnait" Mme S. dans son cancer.

 

Cette théorie affirme que toute maladie résulte d’un conflit psychologique qu’il suffit de résoudre pour guérir. Initiée par le médecin allemand Ryke Hamer, condamné pour exercice illégal de la médecine, elle a été développée entre autres par Claude Sabbah et se voit relayée par des conférenciers et des thérapeutes autoproclamés un peu partout en Europe, y compris en Belgique.

 

Dans le cas de Mme S., son thérapeute lui avait trouvé un conflit avec sa belle-mère : « Si elle priait, elle pourrait accoucher de son cancer, explique la fille de la défunte. Quand ses selles n’étaient plus que du sang, c’était symbole d’accouchement. »

 

Le prévenu, quant à lui, indiquait en 2004, ne pas suivre à la lettre les enseignements de Claude Sabbah et avoir pris depuis ses distances avec la Biologie totale. Il réfute toute tentative d’éloignement de Mme S. de la médecine traditionnelle.

 

La famille S., quant à elle, souhaite une condamnation « pour que la tragédie ne se répète plus ». Peu de temps avant sa mort, Mme S. avait finalement accepté que ses enfants portent plainte.

 

 


 

 

 

 

Triste fait divers qui vient démentir une fois de plus la thèse selon laquelle les pseudo-médecines seraient inefficaces mais inoffensives, à part pour le portefeuille.  Quelques précisions sur la « biologie totale » :

 

-sur le site Charlatans :

http://www.charlatans.info/hamer.php

 

-sur le site Science et pseudosciences :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?page=imprimer&id_article=680

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Baudouin Labrique 10/06/2011 09:30



Dans "mon livre "Quand les thérapeutes dérapent" (www.derapeutes.eu)  J'ai consacré deux chapitres à Hamer à à la Biologie Totale.


Voici un extrait du chapitre sur Hamer :



Dénis du psychologique et du psychosomatique


 


Le Dr H. et les Hamériens (1) démentent recourir à ce qui est psychologique, et en ont été critiqués ;
pourtant, ils procèdent sans conteste à une anamnèse qui est pourtant la description de l’histoire de ce qu’a vécu le patient sous l’angle psychologique ! Croyant évacuer ainsi la nécessaire
prise en charge psychothérapeutique de la personne (2) – et les contingences éthiques et déontologiques associées –, ils se cantonnent à parler erratiquement de biologie ou de biologique. Dans
un ordre d’idée plus en phase avec la réalité, il eût été préférable de parler de psychobiologie (3) ou de psychobiologique, qui est en phase avec l’objet de la psychosomatique (4), branche
universellement reconnue de la médecine conventionnelle.


 


L’origine psychique des maladies avait déjà été relevée notamment par Sigmund Freud (5), elle a été entérinée
grâce aux avancées de la médecine psychosomatique. Dès lors, la médecine du Dr H. se révèle manifestement être étroitement apparentée à la psychosomatique mais sans que le Dr H ; en fasse
nommément référence.


Pour sa part, l’Association française pour l’information scientifique (AFIS) déjà citée livre la conclusion
suivante suite à son enquête :


 


On pourrait assimiler la thérapeutique de cette médecine alternative à la psychothérapie. La médecine soigne
le corps et la psychothérapie le psychisme mais dans le cas qui nous intéresse, le corps est dépossédé de son essence, de toute consistance, il n’est plus qu’un objet, un miroir de nos
angoisses dans les mains du thérapeute. Il s’agit là d’une dérive pernicieuse de la médecine « psychosomatique ». Nos investigations sur la biologie totale et la Médecine Nouvelle nous ont
amené à penser qu’il est de notre devoir de dénoncer les pratiques en relation avec ces pseudo-théories représentant un danger mortel potentiel pour tout patient qui y aurait recours
(6).


--------------------------------------------


   (1)  Comme se nomment ainsi ceux qui défendent et propagent les théories de Dr H., sur lesquelles se fonde leur pratique thérapeutique.


   (2) On a vu que de tels thérapeutes croyaient ainsi se
dédouaner des obligations déontologiques touchant l’accompagnement de type psychothérapeutique, supra p. 15.


   (3) Ou neurosciences cognitives est l’une des branches
scientifiquement reconnues de la psychologie et qui étudie les incidences du psychisme sur la biologie.


   (4) Qui est née dans la seconde moitié du XIXe s. Sa
paternité est attribuée au psychiatre allemand Johann Heinroth.


   (5) supra p. 17.


   (6) La « biologie totale » sous la loupe, SPS n° 277, mai
2007, article écrit par le Dr Alessandra Moonens,


(http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article746).





dhéron 07/07/2010 16:19



voir le site www.touscontrelamng.com/   


Quant aux vaccins....voir "mort aux faibles"(sur google.....)


 



Tina 07/07/2010 12:57



Les vaccins ne font pas mourrir tout le monde, mais ils font mourrir et rendent malades beaucoup de gens. J'ai pris des médicaments dans ma vie, certains m'ont guérit, d'autres m'ont détruit, et
dans mon cas il y a des milliers de personnes. J'ai également eu recours à des médecines alternatives, et si elles sont nettement moins vite efficaces, à long terme, le résultat est plus
solide et l'impact désiquilibrant pour l'organisme est nettement moins important que pour les médicaments classiques. Les effets secondaires des médicaments classiques sont clairement
souséstimés, car les victimes en parle pas ou les médecins ne veulent pas bouger pour faire un dossier à envoyer à la firme. Je ne comprends pas comment les personnes peuvent donner
plus d'importances à des études factieux, tendencieux que dans les témoignages et les expériences personelles des êtres humains. Qd je pense que certains médecns sont encora capables de nier
l'existence des syndromes de lyell, ou stevens-johnsons c'est ignoble! 



dhéron 01/07/2010 13:45



biologie totale, psychogenealogie et osteopathie.........sous couvert officield'"osteopathie",installée il y a peu, 50 euros la sceance......la dame entre de suite dans le vif du
sujet...quelques "massages" tres légers de la nuque, elle reprogramme les organes et cellules de mon beau frere qui a mal au dos et vient de découvrir l'origine psycho génétique de son mal de
dos....tout cela lui dit elle est prouvé scientifiquement.....na¨veté et intelligence ne sont aucunement liés...parait aussi, en plus des vaccins qui font mourir tout le monde, que la rougeole,
au contraire renforce l'organisme....apres un bel article dans un journal régional faisant un peu la mise en avant des medecines paralleles, pas étonnant que cela se perpétue, alors que les vrais
médecins désertent(moins payés, "insultés" par des ecologistes totalitaires........



Astre Noir 21/06/2010 10:36



Ah m....


 


Cruel dillemne, que vont bien pouvoir faire les écolos :


 


http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/06/19/la-medecine-naturelle-indienne-en-danger_1375521_3244.html



Astre Noir 18/06/2010 08:02



@ Tina :


Les thérapies alternatives ne sont pas sans dangers, mais néanmoins font beaucoup moins de morts que la "médecine classique"


 


Effectivement, si on considère que 90 % des gens meurent à l'hôpital, on peut aussi en conclure que l'hôpital est responsable de la mort de 90 % des gens !


 


Dans le même genre de raisonnement, on peut aussi dire que 20 % des accidents de la route sont provoqués par des conducteurs ivres. Ce qui veut dire que 80 % des accidents sont provoqués par des
conducteurs qui n'ont pas bu, et que donc il est moins dangereux de rouler bourré...



Sceptique 18/06/2010 05:59



Les thérapies alternatives ne font pas de morts tant qu'elles sont appliquées à des maladies "alternatives" (remplaçant les mots par des maux). Elles en font quand elles prétendent soigner les
vraies, organiques. 


Quant aux morts imputables aux médicaments dont l'activité est confirmée par le dossier d'AMM, elles ne sont pas nombreuses en proportion, et à la moindre suspicion d'un effet indésirable, ils
sont retirés du marché. Les contrôles sont maintenant si stricts, le principe de précaution est d'un niveau si élevé, que beaucoup de firmes pharmaceutiques abandonnent la recherche, et ne vivent
que sur leurs acquis, et le vente de leurs molécules aux fabricants de génériques. Dès qu'un traitement n'est pas rentable, les malades n'étant pas assez nombreux ou trop pauvres, il n'y a plus
aucune recherche. L'exemple le plus criant est celui de la tuberculose. Le bacille de Koch est devenu résistant aux produits qui ont permis de le faire disparaître dans les années 1960. Il est
revenu sporadiquement, ne mobilisant plus l'opinion, les pouvoirs publics, et l'intérêt des chercheurs. Nous serons confrontés tôt ou tard aux effets de cette démobilisation (ou
capitulation). 



Tina 18/06/2010 00:29



Les thérapies alternatives ne sont pas sans dangers, mais néanmoins font beaucoup moins de morts que la "médecine classique"



Sceptique 15/06/2010 06:24



@ZOÉ


L'effet placebo n'est pas nécessairement "pensé". Il résulte de la fabrication d'endorphines par le cerveau, bien sûr au terme d'une élaboration psychique partant de la confiance dans le
prescripteur. Par contre, l'effet "nocebo", son contraire, ne dépend que de la pensée magique, construite à partir des notices qui accompagnent les médicaments, indispensables mais à effet
incontrôlable. Ou des rumeurs qui courent sur les antennes relais, les lignes à haute tension...Autrefois on disait "hystérie", mais...chut!



ZOE 14/06/2010 18:45



Autre exemple de pensée magique en lien avec la modernité : Un mec sur internet qui était persuadé que son ordinateur s'auto-réparait et qu'il éliminait d'office les messages dangeureux pour son
psychisme .... Bon , là on est proche d'un état de démence , mais ce genre de croyance est assez répendue . Voir encore une fois le Nouille-Age et ses légendes de pensée planétaire , pensée
globale et autre conneries , mythe construits autour de l'ordinateur et d'un média-total qui se mettrait à penser et à organiser le sauvetage du monde ....


 



Laurent Berthod 14/06/2010 11:07



Zoe est bien la plus raisonnable d'entre nous. Cela ne doit pas conduire à l'idée de fermer ce blog !  Bien que la pensée magique ne soit pas soluble dans la raison, il est utile!



ZOE 14/06/2010 10:47



Je pense que les éscrocs exploitent la pensée magique , mais la pensée magique n'est pas pour autant une éscroquerie . Elle est liée à la structure psychique des humains . D'une certaine façon le
"volontarisme" c'est de la pensée magique . Ou par exemple l'effet placébo qui est bien réél procéde aussi de la pensée magique .



ZOE 13/06/2010 13:13



Je pense que les sciences et les nouvelles technologies sont prises comme matiére de la pensée magique , comme les phénoménes de la nature le furent autrefois . La pensée magique se nourie aussi
de "modernité" car les phantasmes inconscients perdurent comme le prouve les délires scientistes divers , par exemple le phantasme d'immortalité par criogénisation , le clonage humain et autres
élixires de jouvence ... La science à mon avis ne protége pas de la pensée magique . D'autre part , par rapport aux progrés de la démocratie tel que l'égalité homme - femme , rien n'est jamais
acquis et il serait illusoire de croire de ce combat est gagné pour toujours , hélas ! ...



Sceptique 13/06/2010 05:33



Vous avez raison, doublement, même, Antonin, l'éducation fait reculer l'ignorance partout où elle est diffusée, et elle a fait tomber les préjugés sexistes ou racistes, elle a affaibli les
convictions religieuses, mais sans les effacer. Mais ZOÉ a raison, aussi. La pure raison se heurte au désir d'une AUTRE raison, dont les
fondements seraient secrets, produits par divers complots, ou...extra-terrestres!


Pensez-vous que dans les domaines de la science appliquée, la raison n'a que de beaux jours devant elle? Quant aux sciences fondamentales, elles atteignent un niveau qui laisse l'homme ordinaire
à la porte.


Continuons le combat, quand même!



Antonin 12/06/2010 21:53



Ce n'est parce que les choses ont toujours été ainsi, qu'elles le seront toujours. Après tout, jusqu'à assez récemment, les femmes étaient quasiment toujours moins intelligentes que les hommes.
Aujourd'hui nous savons que les différences hommes femmes au niveau de l'intelligence sont culturelles. Une éducation visant à donner un esprit critique fait beaucoup de mal à la pensée magique,
et rien ne permet d'affirmer que cette dernière perdurera indéfiniment.



ZOE 12/06/2010 08:25



A mon avis , il est complétement illusoire d'ésperer débarasser l'humanité de ses concéptions magiques . Et d'ailleurs les scientifiques ont-ils pour mission de purifier les intéligences de leurs
croyances absurdes ? ...... De toutes façons cette tache est impossible car les concéptions magiques font partie du fonctionnement psychique des humains .... Une preuve : Le mythe des anges à
peine évincé fut remplacé par celui des extra-terrestres plus adapté à une société téchnologique .


Un autre exemple : Les guerisseurs philipins qui immitent des interventions chirurgicales ... et combien de gens croient voir des apparitions de la viérge dans les images floues d'un téléviseur
déréglé ? ....... Alors voila


 



Sceptique 10/06/2010 07:07



Le charlatanisme est aussi vieux que la médecine, avec laquelle la séparation a été très progressive. Il me semble qu'il est, de nos jours, le fait de personnes fascinées par l'action de soigner,
mais qui sont dépourvues de tout diplôme pour une quelconque pratique.


Il y a les vrais charlatans, les "guérisseurs", qui assument leurs théories particulières, et aussi, de temps en temps, de faux médecins, qui utilisent le savoir orthodoxe, acquis par le passage
par la maladie, ou par un métier d'auxiliaire médical. Leur jouissance est dans cet exercice médical. Leur intérêt est de ne prendre aucun risque, et ils ne sont pas démasqués à la suite d'une
erreur catastrophique.


J'oubliais l'existence de vrais médecins, adoptant des théories non vérifiées et leur corollaire thérapeutique. Les conséquences pour leur carrière se produisent rapidement. 



Laurent Berthod 09/06/2010 18:15



Comme les escrocs se ressemblent ! A peu de choses près, on dirait du Rudolph Steiner. Lui, c'était pas la biologie totale mais la biodynamique. Valeur magique du préfixe
"bio" !



Tyner 09/06/2010 17:52



Ci-dessous également un site important, qui commence à rassembler des victimes de langue française de la NMG : 


http://www.touscontrelamng.com/index.html