Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 22:09

978-2-915312-20-1

« Les attentats du 11 septembre 2001 ne pouvaient occasionner les dégâts observés… les tours jumelles du World Trade Center à New York ne devaient pas s'effondrer suite aux seuls crashs des deux premiers avions et des incendies consécutifs… le troisième avion (vol 77) n'a pas pu s'écraser avec si peu de conséquences sur le Pentagone… le quatrième aéronef (vol 93) s'est volatilisé… » . Voilà ce que pronent les théories du complot à propos des attentats du 11 septembre 2001.

 

En 70 pages et avec beaucoup d’efficacité , Jérôme Quirant, maître de conférences, spécialiste en calcul de structures, expose dans un premier chapitre les conclusions des scientifiques concernant les attentats du 11 Septembre .

 

Il réfute ensuite une par une les principales hypothèses alternatives des « truthers », c’est-à-dire ceux qui, 10 ans après les attentats et en dépit du consensus scientifique, continuent à croire à une effroyable manipulation montée par les dirigeants américains en vue de justifier leurs interventions militaires anti-terroristes futures.  

 

De manière très concise, l’auteur met en évidence le caractère dérisoire des arguments des truthers qui se sont autoproclamés spécialistes contre les spécialistes qui , eux, publient dûment leurs analyses dans des revues scientifiques de haut niveau. Ironiquement, certains calculs « savants » des truthers eux-mêmes devraient aboutir à la conclusion exactement inverse de celle qu’il tirent, par exemple sur la démolition contrôlée des tours du WTC. 

 

Un petit ouvrage fort utile, non pas pour les truthers eux-mêmes, qui ne capituleront jamais devant aucune réfutation rationnelle de leurs arguments, mais pour les personnes censées peu au courant du dossier qui veulent s’en informer sans tomber dans le piège des rumeurs qui pullulent sur Internet. Ils pourront ensuite approfondir le sujet en se reportant au site de l’auteur :

http://www.bastison.net/

 

Pourquoi ces théories du complot, en dépit de leurs contradictions, de l’absurdité parfois de certaines hypothèses, ont-elles connu un tel succès ? Jérôme Quirant apporte quelques éléments de réponse à cette question.  Il y a bien sûr la crédulité humaine mais aussi, pour certains, des arrière-pensées idéologiques et/ou politiques qui rendent ces théories du complot indispensables à la construction de leur doctrine. Il y aussi l’efficacité des « effets » de la zététique (1) dont les théories du complot usent et abusent, comme c’est le cas dans toutes les pseudosciences. 

 

Autre bonne nouvelle que la sortie de ce livre : la parution en juin d’un hors-série de la revue Science et pseudo-sciences : Dix ans après les attentats du 11 septembre, la rumeur confrontée à la sciences (2).

 

Anton Suwałki

 


 

 

 

(*)  http://www.book-e-book.com/index.asp?sessionID=450817243&fx=2&p_id=149

(1)  http://www.unice.fr/zetetique/enseignement.html

(2)  http://www.bastison.net/Graphique/Images0/Couverture_296.jpg

 


 

 

 

      Articles évoquant le 11 Septembre sur Imposteurs :

 

http://imposteurs.over-blog.com/article-22687281.html

http://imposteurs.over-blog.com/article-22893104.html

 

(on lira avec intérêt le déluge des commentaires des truthers  postés sur ces articles)

 

Articles déjà parus dans SPS :

 

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article786

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1327

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1379

Partager cet article

Repost 0

commentaires

crm online 16/07/2014 07:26

We simply cannot erase the dreadful sight from our minds which took place at 11th of September. Two planes completely destroyed the twin towers of the World trade center. It seems to me that none of the others have implied that.

911sceptique 02/06/2011 08:34



N'étant pas un expert sur ce dossier, à la lecture de ce billet il me vient une question... une seule question...


Comment explique le spécialiste, auteur de cet ouvrage, la présence en masse de nanothermite dans les poussières de cet éffondrement ?? Nano thermite qui à la particularité d'être sous brevet
militaire américain (aluminium+oxyde de fer+BARYUM)...


C'est certainement les terroriste qui en avaient volé des tonnes et qui l'avaient mise dans les soutes des avions... mais il me semble que ce point ne soit pas éclairci par ce spécialiste auteur
d'un livre au combien objectif !!



Anton Suwalki 01/06/2011 17:06



Comment éviter ce débat d'expertise que se livrent scientifiques "truthers" et scientifiques
"technocrates" ?


Scientifiques « truthers » ? l’expertise d’ un architecte qui n’ a aucun idée des
mécanismes de strcutures, n’a jamais  travaillé sur la problématique des immeubles grande hauteur etc… ne doit pas valoir beaucoup plus que celle du
citoyen lambda. Quant à scientifque « technocrate », qu’est-ce que ça veut dire ?


 


Comment rendre accessible le débat à un citoyen et non pas le lui fermer en avançant telle
ou telle thèse ou preuve scientifique ? Des spécialistes, tels Jérôme Quirant,
l(auteur de ce livre)m’affirment par exemple : - l’effondrement des tours du WTC est bien le produit du crash des boeings, l’hypothèse alternative (démolition contrôlée) ne tient pas debout
… Je pense que mes maigres connaissances techniques sur le sujet me permettent d’essayer de comprendre, débattre et contredire  ces affirmations
serait  très présomptueux de ma part. Sinon, en tant que citoyen rationaliste, ce sont les hypothèses faramineuses que supposeraient le plus énorme
des complots de l’histoire qui me conforte dans l’idée que la théorie du complot du 11/09 est délirante.


 


Ainsi, comment expliquer que les enquêtes soient
sitôt fermées puis classées (ou dans l'autre ordre) sans possibilité de réouverture et d'étude indépendante ? si tôt  fermées ?
Si tôt quoi ? Qu’est-ce qu’une étude indépendante ? L’enquête policière a été
menée par des policiers, la partie technique a été confiée à des scientifiques qui sont parvenues à des conclusions ? Je crois que personne n’a été empêché de « contre-enquêter » ,
de fournir des explications alternatives à l’effondrement des tours, au crash du pentagone etc… Apporter des éléments suffisamment convaincants pour justifier la réouverture de l’enquête, c’est
bien sûr une autre paire de manches. A ce sujet, on peut dire que Meyssan and co font preuve d’une extraordinaire témérité si vraiment ils croient à ce qu’ils disent : rendre public dans le
monde entier un complot cynique qui aurait entrainé la mort de milliers d’innocents sans craindre d’être buté à tous les coins de rue , c’est vraiment très fort ….


 



neb 31/05/2011 23:04



@Anton :


Comment éviter ce débat d'expertise que se livrent scientifiques "truthers" et scientifiques "technocrates" ? Comment rendre accessible le débat à un citoyen et non pas le lui fermer en avançant
telle ou telle thèse ou preuve scientifique ?


En effet, le simple fait/état d'être citoyen ne lui permet pas d'avoir une réflexion et de la donner puisque n'étant pas spécialiste de la chose.


Ainsi, comment expliquer que les enquêtes soient sitôt fermées puis classées (ou dans l'autre ordre) sans possibilité de réouverture et d'étude indépendante ?



Anton Suwalki 31/05/2011 18:16



Neb : « Les 1000 signataires de la pétition de Richard Gage sont tous
architectes et ingénieurs en calcul de structures »


 


Amusant ! Un la plupart des architectes n’ont aucune compétence pour ce genre de problèmes, deux la liste des ingénieurs est une véritable
« Tour de Babel » qui s’effondre d’elle même, sans nécessiter de démolition contrôlée…..


http://www2.ae911truth.org/signpetition.php


 



neb 31/05/2011 14:07



"Il réfute ensuite une par une les
principales hypothèses alternatives des « truthers », c’est-à-dire ceux qui, 10 ans après les attentats et en dépit du consensus scientifique"


Quel consensus scientifique ?





"De manière très concise, l’auteur met en
évidence le caractère dérisoire des arguments des truthers qui se sont autoproclamés spécialistes"


Les 1000 signataires de la pétition de Richard
Gage sont tous architectes et ingénieurs en calcul de structures



Nabla 27/05/2011 23:32



@ tybert


 


Il me semble qui ne l'un ni l'autre n'avons sous-entendu cela. Le sujet ne m'intéresse pas vraiment, je voulais juste souligner que la connaissance des attentats de la part de la CIA n'implique
pas un complot (or c'est un de leurs arguments) et je demandais de façon naïve pourquoi cette hypothèse n'a pas été prise en compte. D'ailleurs vous y avez répondu dans votre commentaire.


 


Ce qu'il me paraît important de souligner c'est que certaines personnes confondent les faits avec ce qui est relaté dans les médias dominants. Entre celui qui crie au complot pour le 11/09 parce
que le gouvernement ment sur les objectifs de la plupart de ses guerres et l'autre qui pense que le 11/09 est un attenat d'al qaida et que la France part en guerre pour protéger les lybiens et
les femmes afganes et pour rétablir la démocratie en Côte d'Ivoire, il y a à mes yeux finalement peu de différence. Sauf que les premiers sont plus brouillons dans leur façon de pensée et que les
seconds sont du côte des dominants donc les faits qu'ils soutiennent sont plus accessibles à tout un chacun.



tybert 27/05/2011 09:33



Les services de renseignement ( qui ne sont pas des services "secrets" ) ont semble-t-il en ce qui concerne les services US minimisé la possibilité d'attentats des anciens alliés de la CIA ( les
talibans et autres fous de dieu)  sur le sol américain. Mais il ne faut pas sous-entendre qu'ils les ont volontairement laissé faire...pour accroitre le pouvoir des actionnaires, c'est ça le
conspirationnisme.



Gerard Cachier 27/05/2011 08:08



Tybert, ai je parlé de complot, je remarque une récupération de l'affaire bien réelle : plus de 2000 morts dans les tours, des avions détournés par des terroristes et quelques centaines de
milliers de morts en Afghanistan. En effet de nombreux gouvernements ont profité de l'occasion pour restreindre les libertés du peuple au nom de la lutte contre le terrorisme.


Il me semble intéressant de mentionner les aides des services us aux talibans "les fous de dieu" dont la mention laisse peu de doutes sur leur sens de la démocratie et leur idéologie.  Aides
apportées pendant et après l'occupation soviètique de l'Afghanistan, des dirigeants américains préféraient les talibans à Massoud qui souhaitait nationaliser les ressources minières du pays non
négligeables notamment en cuivre et en lithium.



anton 26/05/2011 20:29



Tybert pousse le bouchon un peu loin. Les propos de Nabla n'ont rien de conspiratiooniste. Oui, visiblement, les services secrets soupçonnaent des attentats immminents, de là à prévoir quand et
comment....



Nabla 26/05/2011 18:04



Foutez-moi la paix.



tybert 26/05/2011 10:33



G Cachier et Nabla sont des parfaits représentants de la "pensée" conspirationniste..


Avec moins d'humour qu'Anne Roumanof "Mme on nenousditpastout" de "Vivement Dimanche"....



Nabla 25/05/2011 22:47



Les services secrets étaient au courant mais cette hypothèse d'attentat était-elle probable ou était-elle "noyée" parmi beaucoup d'autres?



Gerard Cachier 25/05/2011 20:45



Et si la publicité faite aux conspirationnistes était un écran de fumée pour masquer l'utilisation de ces attentats?


Une certitude : Les attentats ont eu lieu, avions détournés, tours effondrées...


Deuxième certitude : Les services secrets étaient au courant.


Troisième certitude : Depuis 2001 la situation sociale et les libertés de nombreux citoyens ont régressées, les écarts entre riches et pauvres augmentés.


Une hypothèse, le gouvernement us a utilisé ces attentats, qu'il a peut être laissé faire (comme Pearl Harbord) pour fliquer un peu plus la population au non de la sécurité afin de donner
davantage de pouvoir aux puissant actionnaires.



Sceptique 24/05/2011 06:14



Ce livre présente sûrement un intérêt, pour ceux qui sont agacés par les délires des "truthers", des adeptes du complot. Mais comme vous le soulignez, il n'aura aucun impact sur les adeptes, et,
à mon avis, ne déterminera pas le choix de ceux qui auront encore à découvrir l'affaire (ceux qui arrivent à l'âge adulte maintenant). Le choix de l'irrationnel est une tendance globale d'une
pensée. Elle ne se limite jamais à un seul sujet, mais s'étend à toutes les perceptions et leur interprétation. Mais elle est compatible avec une vie "normale", un fonctionnement social et
professionnel contrôlés. Je n'en dirais pas autant de la vie affective, conditionnée par le partage des délires.



cdc 23/05/2011 14:56



Ayant un neveu très "conspirationniste" (et notamment du 911), je ne peux que confirmer le zèle extrême et la surdité totale de ces conspirationnistes. C'est assez étonnant. Je pense qu'un des
moteurs de cette attitude est aussi de pouvoir se donner un air de supériorité (du genre "faut pas déconner ! vous, vous êtes un naïf, moi, je sais ce que je sais, et c'est toujours plus que
vous"), venant souvent de personnes peu sûres d'elles-mêmes et qui doivent ainsi s'affirmer. Je ne parle évidemment pas de l'affaire DSK...


Une bonne source sur le 911 : http://www.populartechnology.net/2009/06/debunking-911-conspiracy-theories.html