Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 16:39

Résumons les épisodes précédents.

 

1.  M. Gil Rivière-Wekstein produit le 7 janvier 2013 une enquête sur la galaxie – ou plutôt la nébuleuse – dans laquelle se meut M. Gilles-Éric Séralini, chercheur-militant anti-pesticides, anti-OGM et pro- « médecines douces » [1].

 

2.  L'attention se porte rapidement sur Invitation à la Vie (IVI) (anciennement Invitation à la Vie Intense) dont l'actuel dirigeant principal est aussi le dirigeant principal de Sevene Pharma et dont des membres ou sympathisants sont aussi engagés à un titre ou un autre dans la seconde.  M. Séralini non seulement a travaillé pour celle-ci mais s'est aussi engagé activement en faveur de ses « amis de la Compagnie Sevene Pharma » [2].

 

3.  IVI a un passé sulfureux et a été considérée comme une secte guérisseuse.  Pour le présent, les choses ne sont pas sûres.  Mais l'enseigne, ainsi que l'« enseignement », de la fondatrice est maintenue.

 

4.  M. Daniel Chauvin a écrit des droits de réponse – en sa qualité de président d'IVI et, séparément, de président de Sevene Pharma – à M. GRW [3], au Figaro [4] et à MM. Kindo et Suwalki [5].

 

5.  M. Chauvin :

 

a.  nie la qualification de secte (avec du reste un argument sidérant : « la Miviludes a admis que le terme est impropre, et même inexistant en droit français, comme la jurisprudence le confirme régulièrement »).  Mais, « il n’y a rien à signaler à notre sujet » ;

 

b.  affirme qu'il y a un cloisonnement étanche entre IVI et Sevene Pharma ;

 

c.  affirme qu'il y a une absence de liens entre M. Séralini et IVI (« Nous n’avons par ailleurs  aucun lien avec le professeur Séralini qui n’est ni adhérent, ni sympathisant, ni donateur de notre association. Il a déclaré ne pas nous connaître et nous n’avons aucune raison d’en douter »)...

 

d.  ...mais, petit problème : ce n'est pas tout à fait ce qu'a dit M. Séralini... 

 

e.  ...ce qui ne l'empêche pas (M. Chauvin) de mettre en lien, sur le site d'IVI [4], un article sur « Le Pr Gilles-Eric Séralini confronté à d’infâmes ragots » publié sur le site Notre santé, prétendument consacré à « L'actualité de la médecine officielle et médecine naturelle depuis 1962 » [6] (c'est nous qui grasseyons).  Un article signé par un autre personnage de la face obscure, Mme Sylvie Simon [7].

 

4.  M. Séralini ne répond pas directement, mais sur le site du CRIIGEN [8].  Il :

 

a.  crie à la manipulation et au dénigrement ;

 

b.  annonce une plainte en diffamation ;

 

c.  affirme être étranger à IVI (« outre que je ne connaissais pas les activités d’IVI, la fameuse organisation incriminée (et que je n’avais pas même entendu parler d’Yvonne Trubert, citée, ni de son histoire), le personnel de Sevene Pharma, à commencer par son P.-D.G., qui disent ne pas faire partie d’IVI, n’ont jamais fait aucun prosélytisme envers moi ou mon équipe. »).  Notez bien qu'il ne connaissait pas « les activités », ni Mme Trubert, et que le prosélytisme est nié en relation avec, non pas IVI, mais Sevene Pharma...

 

d.  ...cite néanmoins un jugement de 1987, apparemment introuvable sur la toile (« IVI affirme avoir gagné en justice contre ce qu’on leur reproche, et l’affaire en question remonte à… 25 ans (1987) ») ;

 

e.  dément également « toute relation avec IVI » sur le Monde [9]... de Stéphane Foucart ;

 

f.  et le fait de curieuse manière, puisqu'il (ou M. Foucart) ajoute immédiatement après : « J'ai en effet dirigé une thèse portant sur les effets de médicaments de détoxification commercialisés par Sevene Pharma et ces travaux ont fait l'objet de deux publications scientifiques » ; ce qui suggère qu'il fait bien la relation, voire l'amalgame, entre IVI et Sevene Pharma ;

 

g.  mais, notez bien, sur le site du CRIIGEN, il affirme que « nos expériences n’ont pas porté sur ceux-ci [les produits homéopathiques, donc les médicaments], mais sur des produits liquides de phytothérapie » ; on retrouve là un schéma récurrent : les petits arrangements avec la vérité.

 

5.  Des liens ont aussi été établis entre IVI et la Fondation Denis Guichard.  Mais est-ce bien une fondation ? Quand on la cherche sur la toile, on peut tomber sur un URL qui comporte le mot « fondation », mais d'entrée de jeu on parle de L’association Denis Guichard – Un nouveau regard sur le Vivant¨[10] ; et certains ouvrages peuvent être commandés en libellant le chèque au nom de l'Association un nouveau regard sur le Vivant [11].  On contacte toutefois la Fondation, et non l'association...  On ne déroge visiblement pas à l'opacité qui est de règle dans ce milieu.

 

6.  Et des liens ont été noués, par l'intermédiaire de M. Jean-Marie Pelt [12], entre la FDG et le CRIIGEN, sauf à considérer que, là aussi, un cloisonnement étanche ait été maintenu.  Hypothèse à rejeter car la FDG finance régulièrement les « travaux » de M. Séralini et de son équipe, donc du CRIIGEN (pour autant que celui-ci ait une existence autre que la plaque de bronze apposée à l'immeuble où Mme Corinne Lepage a son cabinet d'avocats).  Et, curieusement, la FDG recommande [13] à ses visiteurs de lire l'article consacré au martyr Séralini dans Paris Match [14].  La FDG a aussi des liens avec le Domaine de Mazet et Sevene Pharma (le premier produisant les plantes pour le second) [15].

 

7.  À ce stade, il convient de prendre acte des démentis des uns et des autres.  M. Séralini ne connaissait donc pas les activités d'IVI jusqu'à ce qu'un certain Gil Rivière-Wekstein lui ouvre les yeux ; un GRW présenté comme un sous-marin de la méchante industrie agrochimique [par exemple 9], laquelle compte dans ses rangs des entreprises qui doivent assumer l'ignoble héritage de l'IG Farben [6].

 

8.  L'article du Monde n'est certes pas de M. Séralini, mais de M. Foucart, mais il est « amusant » de noter que les procédés que l'on reproche à M. Rivière-Wekstein sont précisément appliqués à son détriment.

 

9.  Chacun se fera donc son opinion.

 

10.  On ne peut que constater que l'écheveau des relations est dense.  M. Séralini – le point de départ de l'enquête de GRW – affirme qu'il « ne connaissai[t] pas les activités d’IVI » [8].  Il connaissait donc l'existence de l'entité, et il faut croire qu'il ne s'est jamais intéressé aux « autres » activités de plusieurs de ses relations et amis.  Dont acte.

 

11.  Ce site n'a pas vocation à débusquer les entités – souvent constituées en associations – qui reçoivent la qualification de secte dans le langage courant, non juridique (étant entendu que, malheureusement, la Cour européenne des Droits de l'Homme donne priorité à la liberté d'association sur la protection contre les abus de faiblesse).  Toutefois, qu'IVI se prétende une « bête association », alors que le discours est plus inquiétant, est une imposture.

 

12.  La lecture du site de l'IVI est plutôt édifiante.  « Fondée en 1983, l’association Invitation à la Vie (IVI) a pour mission – mission ! Rien que ça – d’accueillir, d’écouter et d’harmoniser les personnes qui le souhaitent dans ses centres, en France et à travers le monde » peut-on lire sur la page d'accueil [16].  Harmoniser les personnes ? Cela ressemble furieusement, en moins violent, le vol yogique et la méditation transcendantale [17].

 

13.  Et rendons à Foucart [9]...  À côté de tout le GRW-bashing, il a eu l'honnêteté de citer un morceau de bravoure de ce site [18] : « Un membre s'y félicite notamment que des adeptes d'IVI soient parvenus à bloquer un incendie en 2012 près de Marbella (Espagne), grâce à leurs prières et à ces "vibrations"... »

 

14.  Si l'on admet que M. Séralini ne se soit jamais intéressé aux activités d'IVI, on peut difficilement croire qu'il ne connaît pas celles de la FDG.  Il a été orateur à plusieurs « colloques » de la FDG [19].  Lui et d'autres du CRIIGEN, notamment MM. Pelt et Spiroux, ont donc pu s'imprégner de la philosophie qui sous-tend l'action de la FDG.  L'ouvrage issu du deuxième colloque (2008) est à cet égard éloquent [20].

 

15.  Mais peut-être faut-il croire M. Pelt sur parole : « Jean-Marie Pelt nous donne sa vision des colloques Denis Guichard : "C’est le seul colloque où j’ai toujours le sentiment qu’il n’y a aucune « langue de bois » nulle part, qu’il y a de l’authenticité partout et que nous vivons une profonde communauté de pensée, d’esprit et de cœur." » [21].

 

16.  Que faut-il penser, dès lors, face à cette description du troisième colloque, sur « la Plénitude du Vivant » (2010) :

 

« Aujourd’hui, plus personne, ou presque, n’ose parler de l’âme. C’est le nom que l’on donne à cette impulsion venue d’ailleurs qui se manifeste à l’ensemble du corps par l’intermédiaire de l’ADN...

 

« L’âme ordonne le corps dans ses plus infimes détails, créant ainsi une bio-cohérence quantique dont la cellule ne peut se séparer sans commencer à créer une maladie. Toutes ces découvertes récentes nous offrent un nouveau regard sur le Vivant et, bien sûr, sa santé. »

 

17.  M. Séralini vit-il, à ce sujet « une profonde communauté de pensée, d’esprit et de cœur » ?

 

18.  Et que pense-t-il du programme de ce colloque avec, par exemple :

 

L’homéopathie, une médecine quantique ? par le Dr Martine Gardénal

Un exemple d’utilisation en homéopathie des qualités vibratoires de la plante par le Dr Milbert

Avec les plantes : Une aromathérapie quantiquepar le Dr Daniel Penoël

Avec les sons : Une prière communautaire thérapeutique par le Dr Lewis Mehl Madrona

Un exemple de thérapie avec la voix par Ghislaine Palermo, thérapeute

Avec les mains : Un équilibrage énergétique par le Dr Georges Dulaurans

L’écoute de l’âme par le Dr Maria-Isabel Achatz.

 

Le Dr Martine Gardénal ?  Définitivement rayée de l'Ordre, ayant épuisé tous les recours, y compris celui devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme, rejeté le 9 décembre 2010 pour absence de cause [22].

 

Le Dr Béatrice Milbert ?  Docteur en médecine, orientation homéopathie et acupuncture. Recherches en énergétique. Un des gourous de l'électrosensibilité.  Et étroitement liée à IVI [23].

 

Le Dr Georges Dulaurans ? Il fut président d'IVI de 1995 à 2000 [1] et, semble-t-il, porte-parole d'IVI [24].

 

Le Maria-Isabel Achatz ? Préfacière de Disciples du Vivant. Chroniques d'une Invitation à la Vie, Tome 8, d'Yvonne Trubert, donc d'IVI [25].

 

19.   Ça fait tout de même beaucoup ! Encore une fois : on veut bien croire que M. Séralini ne connaissait pas les activités d'IVI.  Mais toute de même, il n'y a pas loin entre IVI et cette débauche de charlatanerie de la FDG, à laquelle il a sans doute assisté (quand on reçoit des fonds ou tout autre appui de la FDG, on ne snobe pas ses colloques...) et dont il a certainement pu prendre connaissance dans les actes (publications)... 

 

20.  Contrairement à ce qu'a écrit M. Gil Rivière-Wekstein, il n'y a pas de « part d'ombre ».  Il y a le côté rue, constamment mis en avant, et le côté cour, assumé mais non ébruité ; le pseudo-Robin des labos omniprésent et l'ami des charlatans un peu plus discret ; le bateleur de médias pour grand public et le bateleur d'estrades pour publics plus restreints ; le martyr autoproclamé de la santé publique et le promoteur des thérapies par la pensée magique.  N'est-il pas un des éminents signataires et sponsors du Manifeste pour une médecine écologique d'ACECOMED [26] ?

 

21.  Dans sa « réponse » sur le site du CRIIGEN [8], M. Séralini déploie l'argument de la victimisation et du dénigrement de sa vie et de son oeuvre : « En essayant de salir ma réputation, on tente de décrédibiliser mes travaux et l’on met peut-être ainsi indirectement en danger la santé de millions de gens. »  Il y a certes un moment où les fréquentations douteuses d'une personne rejaillissent négativement sur la considération dont jouit son oeuvre ; l'argument n'est donc pas sans valeur, en théorie.  Mais il faut considérer les faits au-delà d'une intention malveillante alléguée.  L'oeuvre scientifique – dans un domaine qui touche à la génétique (les organismes génétiquement modifiés)– est-elle crédible lorsque son auteur signe un manifeste qui déclare :

 

« Article 1 : Le développement de nombreuses maladies est consécutif à la dégradation de l'environnement et à l'affaiblissement des organismes fragilisés par des modes de vie antinaturels, y compris sur le plan médical.

 

« Article 2 : Ces graves atteintes font peser une lourde hypothèque sur la qualité du patrimoine génétique de l'humanité. »

 

En résumé : du lyssenkisme, mais sur le mode négatif !

 

22.  Mais, bien sûr, tout ceci ne doit pas occulter le principe de base qui est que la crédibilité de l'oeuvre en question doit être évaluée sur la base de ses mérites propres.  Et, là, le doute n'est plus permis.

 

Wackes Seppi


 

[1]  http://www.agriculture-environnement.fr/a-la-une,6/la-part-d-ombre-du-professeur-seralini,849.html

 

[2]  Voir :

http://imposteurs.over-blog.com/article-la-probite-scientifique-a-dose-homeopathique-par-wackes-seppi-77922370.html

 

[3]  http://www.agriculture-environnement.fr/actualites,12/droit-de-reponse-a-daniel-chauvin,852.html

 

[4]  http://www.invitation-a-la-vie.org/droit-de-reponse/droit-de-reponse-au-figaro-le-18-janvier-2013.html

 

[5]  http://imposteurs.over-blog.com/article-doit-de-reponse-d-invitation-a-la-vie-et-de-sevene-pharma-115159907.html

 

[6]  http://www.votre-sante.com/suite.php?dateedit=1359224223

Il faut le lire !

 

[7]  Pour une défense des dérives sectaires et de la patamédecine :

http://www.sylviesimonrevelations.com/article-nouvelles-spiritualites-interview-114726318.html

 

[8]  http://www.criigen.org/SiteFr//index.php?option=com_content&task=view&id=464&Itemid=1

 

[9]  http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/01/17/accusations-de-liens-entre-m-seralini-et-une-secte-guerisseuse_1818564_3244.html

 

[10]  http://www.fondationdenisguichard.com/

 

[11]  http://www.fondationdenisguichard.com/IMG/pdf/Bondecommande.pdf

 

[12]  M. Pelt est un membre fondateur du CRIIGEN ; il a été président de la Fondation Denis Guichard pendant 20 ans.

 

[13]  http://fondatiolv.cluster010.ovh.net/spip.php?article84

 

[14]  http://www.parismatch.com/Actu-Match/Societe/Actu/Le-prix-de-la-verite.-Gilles-Eric-Seralini-denonciateur-des-OGM-1-5-459115/

 

[15]  Voir notamment :

http://fondationdenisguichard.com/spip.php?article68

http://fondationdenisguichard.com/spip.php?article7

 

[16]  http://www.invitation-a-la-vie.org/

 

[17]  Ce n'est sûrement qu'une coïncidence, mais un des anti-OGM états-uniens les plus virulents est Jeffrey M. Smith, un ancien adepte du Maharishi Mahesh Yogi et du Mouvement de la méditation transcendantale, et ancien candidat au Congrès pour le Parti de la Loi naturelle.

 

[18]  http://www.invitation-a-la-vie.org/actualites/agir-par-la-priere-incendies-marbella.html

 

[19]  http://fondationdenisguichard.com/spip.php?article7

Rencontres de 2004, sur le thème Sciences et traditions.

http://fondationdenisguichard.com/spip.php?article9

Deuxième colloque, sur le thème La chair du Vivant, 2008.  M. Séralini a parlé de La nécessité d’une prise de conscience dans le cadre de la partie Vivre aujourd’hui la chair du vivant.

http://fondationdenisguichard.com/IMG/pdf/Programme_colloque_Denis_Guichard_111022p_1.pdf

Quatrième colloque, sur le thème La  sauvegarde  du  vivant  est-ce possible ? Comment ?, 2011.  M. Séralini y a parlé sur Les manipulations du Vivant, les OGM.

 

[20]  http://fondationdenisguichard.com/spip.php?article17

 

[21]  http://fondationdenisguichard.com/spip.php?rubrique3

 

[22]  http://fr.scribd.com/doc/57790444/ECHR-Decision-Gardenal-v-France

 

[23]  http://alerte-environnement.fr/2013/01/17/invitation-a-la-vie-proche-egalement-de-dominique-belpomme/

 

[24]  http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-01-26/les-medecins-charlatans/920/0/98436

Voir aussi :

http://referentiel.nouvelobs.com/archives_pdf/OBS1175_19870515/OBS1175_19870515_109.pdf

 

[25]  http://www.rueducommerce.fr/m/ps/mpid:MP-A6CCDM2949402#moid:MO-48413M5499697

 

[26]  http://www.acecomed.org/manifeste/?petition=2

Il est du reste en bonne compagnie : par exemple Jean-Marie Pelt, Christian Velot, Claude Bourguignon, David Servan-Schreiber, Sylvie Simon, Guy Kastler...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

loup garou 11/03/2013 14:58


c'est bien le même... auteur de Seeds of Deception, best seller des anti-ogm, cité abondamment par la MéMèRe, la page sur wikipedia en dit long :


 


" In 1998, Smith ran unsuccessfully for Congress as a candidate for the Natural Law Party, which was closely associated with the Maharishi Mahesh Yogi and the Transcendental Meditation movement", on retrouve aussi Maharishi University of Management


 


bref ça sent l'illuminé (mais néanmoins businessman) complet...

anton suwalki 11/03/2013 12:09


GFP, Jeffrey Smith, est le même que celui qui a initié avec Sébastien Portal la rumeur des hamsters nourris aux OGM et affligés de pilosité buccale ?


http://www.imposteurs.org/article-hamsters-nourris-au-soja-gm-l-origine-d-une-legende-57652325.html


sham 10/03/2013 22:22


@anton à vrai dire, je suis depuis quelques années ce blog mais je suis beaucoup plus assidu depuis que je me suis lancé dans le monde des bloggers :)


pour revenir au topic, il me semble aussi que la conférence de séralini lors de la sortie de son article correspondait exactement au timing de la campagne du Prop 37, retransmis en direct je
crois si j'ai bien tout suivi. probablement grâce à Jeffrey Smith?

GFP 10/03/2013 20:21


@ Wackes Seppi,



En fait il y a aussi un lien entre Jeffrey Smith et Séralini par l'intermédiaire de John Fagan, celui qui est remercié à la fin de l'article pour l'"english revision" du manuscrit de l'une des
"études" sur Dig1 de Séralini et ses amis de Sevena Pharma (sauf s'il
s'agit d'un autre John Fagan, mais j'en doute).



Fagan est professeur à la "Maharishi University of Management" (sic) et l'un des co-auteurs d'un torchon anti-OGM de l'association "earth open source".




Mais il est surtout co-fondateur avec Jeffrey Smith de "Genetic ID", une boite qui vend des kit de détection d'OGM où il est l'actuel directeur (Smith est directeur de marketing). Malin, n'est-ce
pas ? On vend les peurs d'un côté et les kits de détection de l'autre pour ne pas être exposé à la terrible menace.



Pour vous donner une petite idée du personnage je vous suggère cette interview.
Attention, ses propos peuvent choquer la sensibilité des esprits rationnels.

Mais pas de panique, si vous n'avez pas réussi à détecter à temps les dangereux OGM, vous pouvez encore vous dépolluer.
Lors du "colloque de recherches sur le vivant 2011" organisé par la fondation Denis Guichard Séralini a fait la promotion des gris-gris homéopathiques de Sevene Pharma. Rien de surprenant de a
part d'un consultant de la boite et juste retour d'ascenseur vers le gentil sponsor mais il y a quand même un truc qui aurait mérité de plus amples explications. En effet  Séralini nous
raconte que le nom "Sevene Pharma" serait en fait un jeu de mots entre les Cévennes et le mot seven et que le "Sevene" de "Sevene Pharma" représenterait les "sept points
fondamentaux de la vie". C'est ici, au environ du
temps t=10:30. Evitez d'écouter le reste, c'est du même niveau que Fagan.

Kesako les "7 points fondamentaux de la vie"? Quelqu'un aurait une idée ? 

bob 10/03/2013 20:13


À quand des séances de vernalisation pour redynamiser le patrimoine génétique?

anton 10/03/2013 18:26


Bonjour Sham, je pense que tu as dû découvrir Imposteurs assez récemment (longue vie à ton excellent blog), j'avais évoqué cet organsme glauque dès les premiers temps, et le fait que les
principaux responsables du CRIIGEN figuraient parmi les signataires. Une indice de plus avec IVI Sevene FDG, etc..


Ces proximités sont diffcilement attribuables au hasard.


Amicalement


Anton

sham 10/03/2013 17:04


je connaissais pas encore le "manifeste pour une médecine écologique". c'est encore pire que je croyais. j'invite les lecteurs à lire le manifeste, se dire que des scientifiques peuvent
cautionner de tels propos me donne froid dans le dos!