Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 18:16

Dans notre première partie, nous avions traité des affirmations de MMR sur l’espérance de vie.

 

« A chaque fois, des participants m'ont posé une question clé à propos de l'espérance de vie qui n'a cessé d'augmenter au cours des dernières décennies dans les pays dits "développés". Cet argument est régulièrement utilisé par les industriels ou les représentants des agences de réglementation pour dire que finalement tout va bien et que les effets de la pollution chimique ne sont pas si graves puisque nous vivons de plus en plus vieux.

 

Malheureusement, comme on pouvait s'y attendre, cet argument a fait long feu: ainsi que le révélait Le Monde, le 27 janvier 2011, l'espérance de vie des Américains a baissé pour la première fois de leur histoire (elle a baissé de 1,2 mois par rapport à 2007) (..). Il y a donc fort à parier que l'espérance de vie européenne va aussi chuter dans les années qui vont venir, car nous suivons toujours les États-Unis quelques années plus tard ».

 

         Nous avons vu que rien dans les données (non examinées par MMR) ne permettait d’extrapoler le devenir de l’espérance de vie aux USA à partir de cette baisse minime sur un an, qui n’était d’ailleurs pas la première . Et encore moins de « parier » que l’espérance de vie allait chuter au cours des prochaines années en Europe, bien au contraire.

 

Mais ça n’est pas tout : il faut croire que la population américaine toute entière s’est liguée contre la diva d’Arte. Comme l’a relevé Gil Rivière-Wekstein d’Agriculture et Environnement, la révision des données (1) a amené le National Center for Health Statistics a revenir sur ses conclusions précédentes concernant l’année 2008. Et selon les données provisoires de 2009, les américains auraient décidé de ne pas tenir compte des injonctions de MMR, et de gagner 2 mois d’espérance de vie en 2009.

 

Selon le dernier rapport du National Center for Health Statistics (NCHS), paru le 16 mars 2011, l’espérance de vie à la naissance aux États-Unis a encore progressé en 2009, atteignant un nouveau record. Alors qu’elle se situait en moyenne à 78 ans en 2008, elle est passée à 78,2 ans en 2009, rapportent les auteurs, qui notent une différence considérable non seulement entre l’espérance de vie des femmes (80,6 ans) et celle des hommes (75,7 ans), mais également selon les origines ethniques de la population (voir figure).

 

Par ailleurs, le rapport indique que les taux de mortalité de 10 des 15 principales causes de décès ont baissé de façon significative entre 2008 et 2009 : maladies du cœur (–3,7%), cancer (–1,1%), maladies respiratoires chroniques (–4,1%), congestion cérébrale (–4,2%), accidents (–4,1%), maladie d’Alzheimer (–4,1%), diabète (–4,1%), grippe et pneumonie (–4.7%), septicémie (–1,8%) et homicides (–6,8%). (2).

        

         « Il y a fort à parier », comme dirait MMR, que cette bonne nouvelle ne va pas à être à son goût. Va-t-elle nier si un journaliste lui pose une question sur ce sujet, ou bien inventer un nouveau complot contre sa personne ?

                       

 

Anton Suwalki

 

 

 

complot


 

Notes :          

 

(1)  Dans la plupart des domaines des statistiques nationales, il y a des données provisoires, semi-définitives, et définitives.

 

(2)  http://www.agriculture-environnement.fr/2009-nouveau-record-pour-l.html

le rapport du NCHS :

       http://www.cdc.gov/nchs/data/nvsr/nvsr59/nvsr59_04.pdf

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laurent Berthod 09/04/2012 17:52


Bon le site de la folle qui a écrit le livre sur le fameux complot mondial : http://www.sylviesimonrevelations.com/


 


Rien que des conneries de cinglée.

Laurent Berthod 09/04/2012 17:48


Le profil Facebook n'est pas disponible, mais je suppose que le complot mondial contre la santé est fomenté par les Juifs.

Isabelle 09/04/2012 13:55


Lisez "Complot mondial contre la santé" de Claire Séverac.


Une page Facebook lui est consacré.


http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C3%A9/111917382155474


 


Les industriels sont vraiment sans scrupules !

Laurent Berthod 09/04/2012 11:03


Isabelle ment comme elle respire.


Le site auquel on aboutit en cliquant sur son pseudo est un site antisémite.

Isabelle 09/04/2012 09:03


Vous écrivez
"Par ailleurs, le rapport indique que les taux de mortalité de 10 des 15 principales causes de décès ont baissé de façon significative entre 2008 et 2009 : maladies du cœur (–3,7%), cancer
(–1,1%), maladies respiratoires chroniques (–4,1%), congestion cérébrale (–4,2%), accidents (–4,1%), maladie d’Alzheimer (–4,1%), diabète (–4,1%), grippe et pneumonie (–4.7%), septicémie (–1,8%)
et homicides (–6,8%)."

La mortalité pour ces maladies recule, mais cela n'empêche pas de les attraper ! Bien au contraire, puisque ce sont des maladies dites émergentes !



Lisez "Vérités sur les maladies émergentes" !


Le recul de la mort de ces maladies n'est dû qu'aux traitements lourds ! Mais de toutes façons, attraper un cancer c'est quand même très dur !



Bref, encore un article malhonnête !

Gaël 09/04/2011 14:15



Oui, c'est du réalisme, sauf que l'argument que vous aviez donné était complètement à côté de la plaque... C'était une sorte d'ad hominem inversé.


Un "argument" ad hominem est un procédé oratoire visant à attaquer la presonne qui soutient sa thèse au lieu de s'attaquer à la thèse elle-même. Ce qui est dit peut être parfaitement
vrai et réaliste, mais la cible n'est pas la bonne.


 


Dans votre cas, c'est donc un ad hominem inversé : au lieu de prendre les critiques d'Anton et de montrer où il se trompe, ce qui ferait avancer les mentalités d'un côté comme de
l'autre, vous redirigez l'attention sur vous, pauvre chose... Ce que vous dites peut être parfaitement véridique (et je pense, terrible), mais dans le sujet qui nous intéresse, il n'en demeure
pas moins que vous n'attaquez ni ne défendez aucun argument : vous ne faites que déplacer le débat sur vous. Encore une fois, je ne mets pas en question la véracité de ce que vous dites, mais une
information peut être vraie et non à-propos (vous ne répondez pas au sujet, mais à côté). Or quand ce déplacement a lieu pour parler de soi en guise d'argument en des termes morbides, il s'agit
bien de susciter la pitié.


 


Pour illustrer ce que je viens d'écrire : vous venez de perdre 30 min avec un vendeur de voiture pour que vous, en tant que client, lui montriez que la voiture qu'il veut vous vendre est
merdique, tant et si bien que vous avez du mal à appeler cette chose "voiture". Or la voiture a été acheminée par la Somalie (pour une raison quelconque). Le vendeur parle alors de la Somalie,
des guerres, des enfants qui meurent de faim et que, de fait, cette voiture a tout pour plaire.


Le vendeur ne s'attaque pas aux arguments des potentiels clients, il ne donne pas de contre-arguments pour montrer que cette voiture vaut le coup d'être acheté, il ne fait que répondre à côté de
la plaque en énonçant des faits tout à fait véridiques. Quel est le but au final ? Déplacer le débat de "cette voiture n'est même plus une voiture, c'est invendable et ignoble" à "regardez ce
qu'il se passe là-bas" et d'en conclure : "cette voiture vaut le coup". Et pour ne gâcher rien, il décale le sujet sur un nouveau thème qui inspire respect et pitié. Or j'ai horreur de ça... Mais
c'est ce que vous avez fait.


 


Concernant le médicament, effectivement, cela a été un échec cuisant puisque les effets positifs supposés se sont révélés être quasi inexistants. Mea culpa, j'aurais dû faire une petite
recherche avant, je n'avais parlé que de "réputation".


 


Il n'en demeure pas moins que je ne vois pas du tout en quoi votre témoignage permet de faire avancer le débat... Oui, il y a eu des erreurs, c'est terrible, mais ce n'est pas le sujet.



Anne 09/04/2011 10:04



Dire d'un cul de jatte qu'il n'a plus de jambe et qu'il ne sait pas marcher et que sa vie s'en trouve affectée n'est pas jouer sur la pitié, c'est de la constatation. Dire que sans utérus on ne
peut pas enfanter est du même ordre de propos. C'est du réalisme, du concret.


@Gaël, veuillez donner ici les preuves scientifiques explicites et étayées de l'efficacité contre les fausses couches du diéthylstilbestrol et autres hormones de
synthèse prescrites (souvent en coktail) aux femmes enceintes à l'époque. Merci 



Gaël 08/04/2011 23:13



Ah oui, autre chose : vous jouez sur la pitié, ce que moi (en tant qu'être conscient), je ne supporte pas. Donc je vais aller plus loin... Même si c'est difficile à croire ce qui suit va être dit
avec sérieux et respect :


Le diéthylstilbestrol a été prescrit à des femmes pour éviter avortements et naissances prématurées. En fait, sans ce médicament, il est tout à fait possible que vous n'ayez pas dépassé le stade
de fœtus ou alors que vous souffriez d'autres maux du fait d'une naissance prématurée.


 


Le fait est qu'on ne sait pas ce qu'il se serait passé sans ce médicament... Et si globalement le diéthylstilbestrol a été considéré comme un échec sur le plan de la santé, il ne faut pas oublier
que vous lui devez en fait peut-être la vie. Que les labos/le gouvernement/etc. aient été au courant de ces effets et n'ont rien fait est une chose (sachant que je n'en sait rien) : dans ce cas,
il y a clairement des responsables. Dans le cas où tout le monde était de bonne foi, il n'y a pas de responsables : si votre mère n'avait pas reçu ce traitement et que vous étiez née prématurée,
vous seriez venue écrire ici en disant qu'un médecin incompétent n'avait pas pris le risque et que vous souffrez maintenant de crises d'asthme dangereuses pour vous ?


 


Bref, jeter la pierre de cette façon est un peu facile.



Gaël 08/04/2011 23:01



@Anne : un conseil, si vous voulez être sûre de ne pas ingérer quelque chose de nocif, arrêtez de manger, de boire, de respirer et imperméabilisez votre peau de la façon dont il vous plaira, mais
sans utiliser le moindre produit ("naturel" ou non). C'est sérieux : vous n'avez même pas idée de ce qu'on peut trouver dans une pomme de terre (bio ou non, dans votre jardin ou non).


Ce que vous vivez peut très bien être terrible et ne voyez pas en ce que je vais dire une excuse, mais avez-vous plus de 40 ans ? Si c'est le cas (ou si vous pensez tenir jusque là), alors vous
feriez mieux de remercier cette industrie du médicament (non, "science" =/= molécule) : regardez les courbes d'espérance de vie avant et après... En fait, ce serait mentir que de dire que les
médicaments seuls ont été le déclancheur de l'amélioration significative de la qualité de vie dans nos pays. Par contre, c'est bien le cas avec la science. Donc au lieu de cracher votre fiel sans
aucun recule (même si j'ai conscience que cela peut être difficile pour vous), voyez la science du bon côté : vous êtes toujours en vie et même s'il y a eu des erreurs innaceptables, au final
l'humanité y gagne.



Anne 31/03/2011 15:04



Cher monsieur Suwalki,


J'aurais peut-être eu la possibilité d'avoir votre vision des choses si je n'étais pas tombée dans cette putain de merde de marmite de Distilbène. Dame science en a préscrit à ma mère quand elle
m'attendait. Fleuron scientifique de l'époque, oestrogène de synthèse, ces molécules ont bousillé ma vie. J'en paye les pots cassés de cette philosophie là. Cancer du col de l'utérus, stérilité,
endométriose, hystérectomie (récente)...bref, 8 opérations, vie professionnelle impossible. Jamais je ne verrais les choses comme vous les voyez et les décrivez. Si une molécule
de la "belle" science matérialiste que vous défendez vous avait grillé les testicules à jamais, vous verriez probablement les choses d'une autre manière. C'était la rubrique "j'ai tésté pour
vous"


Bien à vous



Asbestos 28/03/2011 16:29



Quand vous aurez mené votre enquête sur le sujet , aux mêmes sources , nous aurons des valeurs de références crédibles. Ne vous contentez pas d'une réaction un peu nerveuse à ce sujet.



Emmanuel 24/03/2011 19:21



Le Muséum national d'histoire naturelle au service de Mémère


Dans le cadre de l’Année internationale de la Chimieau Muséum national d’Histoire naturelle, ils organisent la projection de "Notre poison quotidien". Le lundi 20 juin à
18h... C'est scandaleux !



wackes seppi 18/03/2011 23:30



 


Butiné sur :


 


http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/marie-monique-robin-il-faut-reprendre-le-controle-de-son-assiette_972965.html


 


« Marie-Monique Robin: "Il faut reprendre le contrôle de son assiette" » (une série de questions-réponses) :


 


François : Avez-vous, vous-même, fait l'objet d'intimidations, ou pire, pendant et/ou après votre reportage?


 


Il y a des gens qui sont payés par l'industrie pour me discréditer, voire me salir, mais qui se cachent toujours derrière un anonymat!


 


Simon : Qui était le toxicologue bordelais aux cotés du ministre à France Culture hier soir? Il n'avait pas l'air très en empathie avec vous. Pourquoi?


 


C'est le professeur de Narbonne qui manifestement, ne connaissait pas très bien le dossier sur le bisphénol A et sur l'aspartame à moins que ses intérêts soient d'un autre ordre.


 


Isavelitch : Comment avez-vous financé ce travail colossal?


 


C'est grâce à Arte et à mon producteur, l'Institut national de l'audiovisuel (INA).


 


Sur les trois réponses, il y en a quand même une qui, a priori, n'est pas de mauvaise foi.



cdc 17/03/2011 23:14



Mais enfin, mon cher Monsieur, tout le monde sait bien (et MMR l'a claironné) que le site Agriculture et Environnement est honteusement stipendié (tout comme le vôtre, d'ailleurs, et celui de
l'AFIS) par des comploteurs mondiaux, probablement à la solde d'extraterrestres lézardiformes.


P.S. Pourriez-vous me donner l'adresse de vos généreux donateurs ? Avec les problèmes en Bourse de ces derniers temps, j'aurais bien besoin d'un petit coup de pouce pour regarnir mon
portefeuille. merci d'avance !