Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 05:00

 

Chers amis lecteurs, un petit moment de détente pour terminer la semaine. Ne me remerciez pas, je n’y suis pour rien. C’est à MMR en personne qui nous donne cette occasion de rire un peu . Arte a diffusé mardi son dernier film, Les moissons du futur. Deux fois. Néanmoins, elle  trouve encore le moyen de se plaindre (1) : « À dire vrai, j’étais aussi un peu préoccupée par l’audience,  car la concurrence sur le bon vieux PAF était féroce : un match de foot France Espagne, et la diffusion au même moment sur France 5 du reportage réalisé sur l’étude de Gilles Éric Séralini (OGM: vers une alerte mondiale?). ». Et oui, dures lois de la concurrence , ça serait tellement mieux  une chaine unique avec MMR comme directrice de la programmation. Venant de quelqu’un qui fait l’apologie de l’agriculture biodynamique (2), la promesse des belles moissons du futur fait froid dans le dos. Mais Arte n’en fait visiblement pas assez pour diffuser sa propagande : « j’ai déploré que mon film et celui de mes confrères soient diffusés au même moment sur deux chaînes du service public, réputées pour leur engagement au service de la connaissance,  et j’aurais préféré que ces deux documentaires soient vus par le plus grand nombre à des moments différents… »

Oui, vous avez bien lu : quand Arte diffuse les reportages de la bidonneuse, c’est au service de la connaissance….

 

Qu’elle se rassure, les chaines de la télévision publique ne sont pas les seules à se compromettre : Deux jours plus tard, Ushuaia TV rediffusait Le Monde selon Monsanto….

Anton Suwalki

 

(1) http://robin.blog.arte.tv/2012/10/17/tres-bonne-audience-malgre-la-concurrence-du-foot-et-des-ogm/

(2) http://www.arte.tv/fr/allemagne/6952854.html

COMMUNIQUE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Amazon.com 20/04/2015 11:49

You always produce excellent level of content and very useful for all of us.

click here 31/03/2014 13:52

This is not bad at all. It take a lot of guts for some film maker to admit his work is a not good or is not worthy of the applauds. A good film maker learns from his mistakes and does his work more seriously and carefully. This is some serious work for a comedy.

Cetrumo 06/12/2012 22:04


@Anton,


 


Tiens, tiens !


 

eddy 18/11/2012 12:05


Vous ne tolérez sur votre blog que les lecteurs qui partagent votre avis et abondent dans votre sens ?


"Aller voir ailleurs", c'est justement ce qui m'amenait ici, mais cette première visite risque de se révéler aussi unique que brève.

Anton Suwalki 21/10/2012 09:35


Vous n'êtes pas obligé de trouver ça drôle, mias vous pouvez aussi aller voir ailleurs

£gyptien 20/10/2012 20:19


La plus belle blague c'est que sur une banalité qui ne présente pas grand intérêt, vous arrivez à pondre un article seulement motivé par du cassage gratuit et de la critique… Bientôt un blog
people ?


Vous dépassez MMR d'une bonne longueur…

Jorj X. McKie 20/10/2012 12:24


Une bonne analyse du travail de MMR et de ses posititions : Quand l’alterjournalisme rencontre
l’alterscience par une doctorante en sciences de l'information.