Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 18:10

pathogenic escherichia coliC’était passé inaperçu jusqu’à cet article du Professeur Canardeau (1) du 19 janvier dans un hebdomadaire conformiste paraissant le mercredi. L’Association des Professeurs de Biologie et de Géologie (AFBG) propose un kit de transgénèse utilisable par les professeurs de SVT. Le kit permet aux lycéens de faire une expérience de transfert d’ un gène de résistance à l’ampicilline à des bactéries Escherichia Coli (2) . 

 

Les kits proposés par l’APBG répondent-ils aux besoins pédagogiques de l’enseignement en lycée ? Ce sont encore les professeurs de SVT en lycée qui sont le mieux placés pour l’apprécier. Mais le Professeur Canardeau a sans doute sa propre opinion sur le sujet , lorsqu’il restitue la réaction de la retraitée de l’éducation nationale qui lui a mis la puce à l’ oreille  : « faire fabriquer des OGM à des enfants de 15 ans, vous vous rendez compte ? » .

 

On se doute de ce que ce genre d’expériences peut inspirer à cette femme et au journaliste , mais c’est finalement Christian Vélot du CRIIGEN qui l’exprime le plus clairement : « Bactérie [E.coli] de classe 1, ça veut dire qu’il faut des précautions particulières pour la manipuler. Mettre des enfants de 15 ans en contact avec ça »

 

Déconcertant comme toujours, le maître de conférence semble ignorer ce que sont les bactéries de classe 1 : elles ne présentent aucun danger particulier, la souche K12 d’E.coli utilisée dans ce kit, très utilisée dans les laboratoires de recherche, répond aux exigences de sécurité pour des expériences menées par des lycéens. Et même si comme le prévoit le guide pédagogique, ce type d’expérience doit aussi être l’occasion de sensibiliser les élèves aux risques encourus lors de manipulations, le risque est dérisoire par rapport aux situations quotidiennes qui les exposent à des contaminations bactériennes ou virales …

 

« Au de lieu de leur apprendre à observer le vivant, poursuit C Vélot, l’Éducation Nationale les entraîne à le modifier et à jouer les apprentis sorciers. Scandaleux ! »

 

Nous y sommes , on « joue les apprentis sorciers » ! On croyait pourtant que Mr Vélot était pour les OGM, « mais seulement en milieu confiné » ! De quoi a-t-il donc peur ? Que les gamins se mettent à fabriquer des « Frankenstein transgéniques » dans le garage de leurs parents ? L’argument de la sécurité pèse peu en réalité, à côté des préventions habituelles : « entraîner à modifier le vivant », ça sonne pour C Vélot et le Professeur Canardeau comme une incitation à la débauche !

 

Le CRIIGEN a repris ses arguments dans un communiqué (3), s’interrogeant « sur les conditions de sécurité dans lesquelles ces expériences seront conduites pour éviter une contamination de l’environnement par les réactifs utilisés et les produits obtenus lors des séances de travaux pratiques, et s'interroge sur l'équipement de stérilisation, d'autoclavage ou de décontamination des lycées ».

 

« Décontamination des lycées », pour un peu, on pourrait se croire à Tchernobyl !

 

« [Le CRIIGEN] regrette que le temps imparti à l’enseignement de cette biotechnologie (acquisition d’un savoir « faire ») soit pris sur celui nécessaire à l’acquisition de connaissances en biologie et de l'observation (exercice du « regard »).

 

Le CRIIGEN partage donc avec C Vélot une conception particulièrement archaïque de l’enseignement des sciences, qui oppose l’observation et l’acquisition de connaissances à l’expérimentation. L’anti-Main à la pâte, en quelque sorte (4).

 

«Devant la banalisation de ces manipulations (souligné par moi), le CRIIGEN s'inquiète du fait que ce sujet sensible fasse l'objet de travaux pratiques où la transgénèse est présentée comme une technique totalement maîtrisée auprès de jeunes élèves n'ayant pas le recul nécessaire pour apprécier les conséquences et les retombées de telles technologies »

 

 

En réalité, cette présentation est inventée par le CRIIGEN, la démarche de l’APBG étant que ce kit s’accorde avec les objectifs du programme actuel de Terminale scientifique : « L’élève reconnaît dans un document le principe, les étapes, les résultats et l’intérêt escompté de la pratique d’une transgénèse. De même, dans un texte ou une étude expérimentale, il repère et explique en utilisant ses connaissances les problèmes soulevés par l’utilisation des OGM. L’élève doit saisir le lien entre la transgénèse qui s’effectue au niveau cellulaire et sa traduction au niveau de l’organisme entier (souligné par moi)». 

 

Rien donc qui n’interdit d’inviter les élèves à « prendre du recul ». En outre, cette expérience peut être l’occasion de sensibiliser les élèves, au-delà de la manipulation génétique, aux problèmes posés par la résistance aux antibiotiques. Mais en fait de banalisation, ce que craint le CRIIGEN, n’est-ce pas plutôt la démystification des OGM, et le fait que les élèves acquièrent le recul nécessaire par rapport au discours sur les « apprentis sorciers » ? 

 

« En attendant un débat contradictoire public sur ce sujet à l'APBG, association de professeurs qui promeut la vente de ces kits, avec par exemple le CRIIGEN et le groupe de lobbys des biotechnologies bien connu DEBA, cité par l'APBG, et en attendant une information transparente et contradictoire sur les risques, le CRIIGEN propose un moratoire sur la vente de ces kits à des fins d'éducation dans l'enseignement secondaire. » .

 

Nos lecteurs se demanderont ce que signifie un débat contradictoire avec le CRIIGEN : devant les tribunaux, par exemple ?  En attendant cet hypothétique débat contradictoire, vite un moratoire ! Ca fait au moins un nouveau sujet de pétition pour mobiliser les antis…

Anton Suwałki 


 

 

 

Notes :

 

(1)              Fabriquer des OGM : un jeu d’enfant de 15 ans ! Le Canard Enchaîné , 19/01/2011

(2)              http://www.apbg.org/productions/produits/kits__adn.htm

(3)              http://www.criigen.org/SiteFr//index.php?option=com_content&task=view&id=341&Itemid=32

(4)              La Main à la pâte est une association fondée notamment par Georges Charpak dans le but de rénover l’enseignement scientifique.

http://www.lamap.fr/?Page_Id=50

Partager cet article

Repost 0

commentaires

www.powered-cloud.com 05/09/2014 13:23

Transgenesis is one of the most rapidly emerging fields of biology and geology. I am glad that the school authorities are providing kits that can be given to students to experience the unique gene resistance power seen in some bacteria.

l'autre pierre 28/02/2011 01:50



La DG de la santé et des consommateurs semble vouloir lister les conditions d’interdiction des OGM par les états membres
européens.


Les raisons:Trouble à l’ordre public, éthique, religieux jamais scientifique.


Quitte a se ridiculiser, pourquoi limiter cette réglementation  aux seules
OGM ?


 



http://www.socopag.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=918:contre-les-ogm-toutes-les-raisons-seront-bonnes-si-elles-sont-dans-la-liste-des-bonnes-raisons-&catid=13:france-europe-allemagne&Itemid=34


 



Nabla 10/02/2011 22:43



Cool cette expérience. J'aurais adoré la réaliser pendant mon cursus.


A part ça, il faut vraiment être neuneu pour revendiquer un enseignement des sciences sans expériences. Ces gens-là sont tellement à la masse qu'ils vont finit par générer un trou noir.



La Coupe Est Pleine 08/02/2011 10:20



C'est bon j'ai trouvé "DEBA" tout seul :


http://www.actu-ogm.fr/


Interessant comme site, mais peu actif.


Forcemment la CIA a d'autre chats à foueter en ce moment !



La Coupe Est Pleine 08/02/2011 10:12



"et le groupe de lobbys des biotechnologies bien connu DEBA,"


 


C'est qui ce "DEBA" ?


Il y a une faute de frappe ou c'est encore :


"un groupuscule de la CIA financé par MTO, pour surveiller les faits et gestes de MMR ?"



cdc 08/02/2011 09:22



"Apprenti sorcier" ... On croit entendre l'Inquisition. Ces obscurantistes auraient-ils oublié que la transgénèse est parfaitement naturelle (et tout à fait commune chez les bactéries) ?
Qu'on puisse répercuter de telles bourdes et fadaises montre le délabrement intellectuel de la Presse.



Agnès Lenoire 08/02/2011 06:19



Bonjour,


de plus  l'académie ayant précisé que le kit s'adressait à un public "averti", Canardeau ironise sur le degré de compétence des ados, comme si c'était eux qui allaient faire leur marché
bio... Alors que le kit s'adresse aux profs, puisque c'est eux qui les choisissent, les achètent et encadrent leur utilisation.


agnès



Luc Marchauciel 08/02/2011 00:03



J'espère qu'en dépassant, ou plutôt en explosant ici les bornes, le Criigen va enfin obtenir la déconsidération qu'il mérite.



GFP 07/02/2011 20:50



Le criigen ne manque jamais une occasion de se ridiculiser auprès de la communauté scientifique. Le journal Nature a évoqué cette histoire dans sa rubrique News. Les commentaires valent le détour.



Cultilandes 07/02/2011 19:37


Le CRIIGEN n'a pas trouvé de conflit d'intérêts avec Monsanto dans l’Association des Professeurs de Biologie et de Géologie (AFBG]? Agrh! Embêtant... Ils voudraient surtout maintenir le peuple dans
l'ignorance, lui faire croire aux sorciers et sorcières.


Laurent Berthod 07/02/2011 19:35



A chaque fois que les khmers verts veulent une interdiction, ils demandent un moratoire. Ça fait moins père fouettard et moins
totalitaire !