Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 15:03

-La certitude d’agir au nom d’une cause « supérieure » sacrée

-La certitude d’être dans son bon droit quelles que soient les actions que l’on mène au nom de cette cause qui dispense de toute justification.

 

Ces deux principes gouvernent tous les obscurantismes. Depuis des fanatiques qui mettent le feux à un cinéma projetant un film «blasphématoire», jusqu’aux « citoyens » qui jettent une bouteille d’ammoniac pour empêcher un débat sur les « nanotechnologies totalitaires » (1) 

 

L’obscurantisme anti-OGM échappe d’autant moins à la règle que ses actions commando (destruction de cultures transgéniques, d’essais ,saccages de labos…) ont depuis toujours bénéficié de la bienveillance médiatique et politique :  au bénéfice d’actions « illégales » fort peu risquées, il est facile de se prendre pour un héros. Né en France en 1997 avec la destruction d'un champ de colza transgénique, le phénomène a contaminé l’Allemagne, la Suisse, le Royaume-Uni (2)… Et lorsque les actions ne sont pas revendiquées collectivement, le climat qui s’est instauré incite à des « initiatives individuelles », comme dans le cas de la destruction des vignes transgéniques de Colmar. Si cette action a été condamnée par le sénateur vert du Haut-Rhin, Cécile Duflot a considéré les faits avec beaucoup d’indulgence, tandis que la Confédération Paysanne (qui s’en étonnerait ?) a glorifié l’acte du saboteur qui a déclaré agir de sa propre initiative. Seul, mais soutenu ! 

 

  

         Jusqu’à présent toutefois, ces actions ne visaient pas directement des personnes. Ce pas vient d’être franchi. Après l’entartage stupide ,mais sans conséquence, de Marc Van Montagu (3) à la sortie d’une conférence sur les OGM à Bruxelles, une action beaucoup plus inquiétante a eu lieu en Suisse : c’est cette fois-ci un chercheur, Wilhelm Gruissem,  qui a été la cible des fanatiques (4). Dans la nuit du 28 au 29 Juin, sa maison a été taguée de slogans « non aux OGM », la voiture de sa femme et de sa fille endommagées. Pire, ces actes ont été revendiquées sur le net, les individus à l’origine de ce communiqué indiquant en plus l’adresse du domicile de M. Gruissem… Ce comportement sinistre est ainsi justifié :

« Contre les OGM, les monocultures, la technocratie et le capitalisme!
La lutte continue.
 »

 

         Voyez-vous ça ! Ces actes n’émanent pas de demeurés comme vous seriez tentés de le croire, mais d’individus guidés par de « nobles idéaux politiques » !

        

          Le fait de communiquer l’adresse sur Internet (5) est bien sûr une incitation à d’autres actions peut-être plus violentes, et on peut comprendre l’inquiétude de Wilhelm Gruissem, qualifié de « collabo de Schell et Monsanto » par les responsables de cette action.

 

Que feront la prochaine fois ces drôles de « résistants » ?

 

Anton Suwalki

 


 

 

 

(1) http://imposteurs.over-blog.com/article-pour-les-anti-l-ennemi-ultime-est-la-connaissance--44141135.html

(2) un recensement des actions de sabotage sur le blog de Marcel Kuntz :

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-vandalisme-labo-public-52897421.html

(3) biologiste belge, l’un des pionniers de la transgénèse végétale

(4) http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/19762915

(5) plus étonnant, le site qui a publié ce communiqué n’a pas supprimé l’adresse du chercheur, ce qui le rendrait en partie responsable en cas de nouvelle agression. J’ai posté un commentaire pour leur demander de la retirer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nabla 31/07/2010 03:03



Est-ce qu'un anti-tout est aussi anti-anti-tout?



Sceptique 30/07/2010 19:39



On est toujours un "fou", ou un "con", pour quelqu'un d'autre. Vous avez raison, il faut vivre avec.



La coupe est pleine 30/07/2010 19:03



... mais d’individus guidés par de « nobles idéaux politiques » ! ....


Il me semble que cela démontre une fois de plus que la connerie naturelle de certains humains n'a pas de limite !





(la mienne est assez épaisse mais j'ai appris à vivre avec)



Sceptique 16/07/2010 04:11



@Laurent Berthod


Merci pour le lien qui m'a permis de relire vos excellents articles consacrés à l'ALF, et à d'autres questions, d'ordre moral, de notre société. Par les deux bouts, ai-je envie de dire, le tabou
du meurtre est levé. Le meurtre "démange" tous les fanatiques, confrontés à leur impuissance. Tuer pour sa cause, c'est au moins faire parler d'elle. À l'autre bout, le tabou du meurtre protège
tout individu à l'intérieur du groupe, et réprime, par principe, tout désir de tuer. Mais il est sûr que les questions modernes comme la
maîtrise de la fécondité, l'IVG, l'eugénique, l'euthanasie, peuvent difficilement se contenter de cette réponse globale. Mais la réponse nuancée qui s'impose peu à peu, ouvre la porte aux
outrances de la pensée humaine. Aux sociétés de poser des limites à la transformation de ces pensées en actes.


 



Laurent Berthod 15/07/2010 22:14



Pour tout savoir sur l'ALF voir mon article signalé dans le commentaire N°1



Sceptique 15/07/2010 18:55



@Laurent Berthod


Être anti-JB, anti-FLB, anti-ALF (?), c'est encore loin d'être anti-tout! Il reste encore de la place! Par contre JB+FLB+ALF+x, y, z , forment l'association des anti-tout.



Laurent Berthod 15/07/2010 17:34



Mon cher Sceptique,


Je suis d'accord avec votre critique du malheureux amalgame entre JB et FLB.


Ceci dit on peut être anti-JB, anti-FLB et même anti-ALF sans être anti-tout !



Sceptique 15/07/2010 12:06



Le mélange est possible chez les anti-tout, mais l'attentat que vous citez était l'oeuvre du FLB.



douar 15/07/2010 11:00



Et l'attentat au MacDo de Queven, qui a fait, au passage, une victime? José B. avait été entendu comme témoin, mais c'est tout. Quand il y aura mort d'homme sur les OGM, les idéologues
rejetteront les responsabilités sur le grand capitalisme... mais ne seront pas inquiétés et continueront comme avant.



Sceptique 14/07/2010 18:07



Un passage à l'acte sous forme de blessure grave ou de meurtre arrivera fatalement un jour, et, il faut quand même l'espérer, calmera les esprits, et réveillera les responsables de l'ordre
public.



antonin 14/07/2010 17:59



@ Lautrek,


Si on suit votre idée, on va avoir deux groupes d'imbéciles dans le débat. Ce qui est reproché ici, ce n'est pas d'être contre les OGMs, mais de le faire d'une manière violente. Or, ce que vous
proposez est tout à fait comparable en matière de violence injustifiable. Les agriculteurs bio ont le droit, comme les autres de faire ce qui leur plait. Enfin, je ne vois pas trop ce que votre
idée apportera si ce n'est une intensification de la violence.


Les seuls représailles que j'admettrais sont celles qui passent par la voie légale. En particulier, le fait de poursuivre les groupes qui encouragent ce genre d'action est tout à fait possible et
devrait d'ailleurs être fait un peu plus systématiquement. De la même manière, la diffamation ne devrait pas être tolérée.



Jorj X.McKie 13/07/2010 22:27



J'ai oublié de marquer comme citation l'extrait du post précédant (première partie). Désolé pour ceux qui lisent vite.


JxM



Jorj X.McKie 13/07/2010 22:23



Face à ces actions il est peut-être possible d'avoir recours à la dissuassion. Je m'explique : protester sur les forums écolos contre ses actes et dire qu'il est facile, en représailles et de
manière tout aussi "courageuse" d'épandre des produits chimiques sur les surfaces labelisées "agriculture biologique".


Bon, alors ce sera sans moi. Je ne vois aucune raison, vraiment aucune, pour me comporter comme ces imbéciles.


Et, quelles précautions d'usage ? Elles mènent toujours à une cata. 


J'aime rêver, mais j'ai horreur que cela se transforme en cauchemar. 


JxM



Lautrek 13/07/2010 21:10



Face à ces actions il est peut-être possible d'avoir recours à la dissuassion. Je m'explique : protester sur les forums écolos contre ses actes et dire qu'il est facile, en représailles et de
manière tout aussi "courageuse" d'épandre des produits chimiques sur les surfaces labelisées "agriculture biologique". La méthode n'est pas glorieuse, mais le débat étant impossible avec les
imbéciles, il n'y a que la peur qui peut les empêcher de nuire. Une telle menace de représailles, réalisée avec toutes les précautions d'usage, peut, peut-être, suscité un ménage en interne... On
peut rêver...



Jorj X.McKie 13/07/2010 20:51



Et pendant ce temps là...


La Chine, l'Inde et d'autres, et je ne parle pas des US, investissent massivement dans la recherche sur les biotechnologies.


Mais se sont irresponsables, n'y comprennent rien, et sont entièrement soumis à Monsanto. C'est d'une évidence biblique, et vous pauvres bio-sceptiques vous n'avez toujours pas compris ça. Nous
résisterons.


Je résume le discours empreint d'une condescende moisie, majoritaire chez les biobio. Comme quoi, des enfants gâtés il n'y en a pas que dans l'équipe de France de foot. Un
petit pois dans le cerveau ; oui mais bio, alors tout va bien.


Bien sûr, la radicalisation va prendre de l'ampleur en Europe, médiatique en tous cas, C'est qu'il faut résoudre la dissonance cognitive de nos enfants rois. Puis, on comptera les dégâts avant de
repartir.


JxM



GFP 13/07/2010 20:12



La radicalistion du mouvement antiOGM, même si elle présente des risques avérés pour les chercheurs et les labos aura pour conséquence une moindre acceptation par l'opinion publique. C'est le
seul point positif que je peux y trouver.

A côté de ça, j'en profite pour poster une info que je trouve originale. Des agriculteurs italiens ont eux aussi décidé de faire dans la "désobéissance civile".
http://www.nature.com/nbt/journal/v28/n7/full/nbt0710-638.html
Ils ont semé illégalement six pieds de maïs MON810 dans le Nord de l'Italie, dans un lieu tenu secret. La croissance de ces maïs peut être suivi sur YouTube (en Italien).
http://www.youtube.com/watch?v=JS7nEDL3CzE
La récolte, qui elle aussi sera diffusée sur YouTube est prévue mi-septembre.



Laurent Berthod 13/07/2010 17:48



Une bonne illustration des "deux principes qui gouvernent tous les obscurantismes" est le
terrosime de certains défenseurs des animaux. C'est raconté dans mon article
sur l'ALF.


On a le sentiment que certains anti-OGM ne vont pas tarder à y arriver.