Étude sur le maïs génétiquement modifié NK 603 : l’éditeur désavoue finalement Séralini

Publié le par Anton Suwalki

« De plus, aujourd’hui, la plus importante revue internationale de toxicologie alimentaire, malgré des pressions incroyables, confirme la validité de notre publication sur la nocivité d’un OGM et de l’herbicide Roundup »(1). Ainsi triomphait , en janvier 2013, Gilles-Eric Séralini à propos de son étude sur la prétendue nocivité du maïs génétiquement modifié NK 603 et de l’herbicide RoundUp.

 

Celui voulait voir dans le maintien de son article par la revue scientifique Food and Chemical Toxicology une « confirmation » de sa valeur. L’imprudent ignorait peut-être que le délai moyen de rétractation d’un article d’une revue scientifique approche 3 ans (2).

 

C’est ce qui va arriver au sien. L’éditeur en chef de la revue vient d’envoyer une lettre (3) demandant à GES de retirer son article, ce qui sera de toute façon fait avec ou sans l’accord de l’intéressé. Selon les termes de cette lettre, les nouveaux relecteurs, après réexamen des données brutes et de l’étude, n’ont pas trouvé de preuve de fraude ou de déformation intentionnelle des données. Mais la qualité de l’étude, qui n'autorise aucune des conclusions de GES, est en dessous des standards de publication de FTC.

 

FTC a donc décidé de retirer une étude de très mauvaise qualité qu’elle n’aurait jamais dû publier. C’est la moindre des choses. GES ne pourra plus associer son nom à la réputation de « la plus importante revue internationale de toxicologie alimentaire ». Un nouveau camouflet scientifique ?

 

Nul besoin de beaucoup d’imagination pour prévoir la suite. Associé dès le départ à la mascarade médiatique, Guillaume Malaurie, du Nouvel observateur, s’est transformé en porte-parole du CRIIGEN. Tout en finesse, le voici qui commente : « A l'origine de l'étude démontrant la toxicité des OGM sur les rats, le professeur Séralini est prié de retirer sa publication, un an après. Derrière cette demande, l'ombre de Monsanto » (4). Et de reprendre à son compte le seul non-événement que les anti-OGM ont à se mettre sous la dent : la nomination récente de Richard E. Goodman, qui a travaillé pour Monsanto entre 1997 et 2004. Voilà qui suffit, aux yeux des indécrottables conspirationnistes, pour « reprendre en main » la revue !  On apprend avec un certain amusement que « la revue avait déjà un rédacteur en chef, José L. Domingo, spécialisé dans la sécurité des aliments issus des OGM agricoles ». Domingo qui n’avait rien décelé d’anormal dans l’article de Séralini et al. Qu’est-ce que cela aurait été s’il n’avait pas été « spécialisé » !

 

 

La propagande un moment assoupie risque de reprendre, plus déchaînée que jamais, et selon Malaurie « la guerre des mots, des slogans et de l’ignorance entretenue reprend ». Il fait sans doute à l’allusion à la guerre du Nouvel Obs…

 

Anton Suwalki

 


 

Notes :

 

 

(1)http://www.criigen.org/SiteFr//index.php?option=com_content&task=view&id=464&Itemid=1

(2) http://www.gmwatch.org/files/Letter_AWHayes_GES.pdf

(3)http://www.ask-force.org/web/Peer-Review/Fang-Misconduct-Accounts-Majority-retracted-2012.pdf

(4) http://tempsreel.nouvelobs.com/ogm-le-scandale/20131128.OBS7428/ogm-le-scandale-de-trop.html

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
La propagande un moment assoupie risque de reprendre, plus déchaînée que jamais, et selon Malaurie « la guerre des mots, des slogans et de l’ignorance entretenue reprend ». Il fait sans doute à l’allusion à la guerre du Nouvel Obs…
Répondre
I
Great Post... I got inspired..

icc world cup 2015 live streaming
cricket world cup 2015 live streaming
icc world cup 2015 live stream
icc world cup online live streaming
icc world cup online live
live streaming cricket match icc world cup
icc world cup live match streaming
icc cricket world cup 2015 live
World Cup 2015 Live Streaming
ICC World Cup 2015 Live
cricket world cup 2015 live streaming
cricket world cup 2015 live
icc world cup 2015 live video streaming
icc cricket world cup 2015 live streaming
icc cricket world cup 2015 live stream
ICC World Cup 2015 Live
cricket world cup 2015 live
live streaming cricket match icc world cup
icc world cup live match streaming
icc cricket world cup 2015 live
World Cup 2015 Live Streaming
icc world cup online live streaming
icc world cup online live
icc world cup 2015
icc world cup 2015 live streaming
icc cricket world cup 2015
2015 icc world cup
icc 2015 world cup
2015 icc cricket world cup
icc world cup online live
cricket world cup live streaming hd quality
india vs South Africa live streaming world cup
india vs pakistan live streaming
india vs Australia live Streaming cup
India vs New Zealand live streaming
India vs West Indies live streaming
India vs Ireland live streaming
India vs New Zealand live streaming
India vs UAE live streaming
India vs Zimbawe live streaming
India vs England live streaming
India vs Sri Lanka live streaming
Bangladesh Vs Afghanistan World Cup match Live Streaming
ICC World Cup Live Score
Cricket World Cup Live Score
Répondre
D

Bonjour,


 


Merci à Pierre Henri Gouyon qui a fait de la pub pour le site "imposteurs", aujourd'hui vendredi 13, sur France Culture. (encore qu'il ne le connait pas trop, vu qu'il a cité "imposteurs.COM).
Etait également présent, Jean Bricmont.


http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-club-science-publique-peut-on-rire-de-la-science-2013-12-13


Le plus drôle, dans cette émission est qu'ils avaiet comme consigne de ne pas parler de l'"affaire Séralini". Manifestement, ça devient comme l'"affaire Dreyfus" à surtout ne pas évoquer lors
d'un repas dominical ;).


PH Gouyon n'a pas pu s'en empêcher...
Répondre
A

NB : le blog d'Ariane ne figurait pas parmi les liens proposés sur Imposteurs.


Fâcheuse omission réparée
Répondre
W

Je plussoie !
Répondre
L

un peu de pub pour le blog de quelqu'un qui intervient parfois ici, me semble-t-il :


 


http://arianebeldi.wordpress.com/2013/11/29/commentaires-a-chaud-17-les-journalistes-du-nouvel-obs-a-la-rescousse-du-soldat-seralini/
Répondre
W

C'est exactement dans ce sens que je voulais écrire...


 


Mon impression est que Wallace Hayes, submergé par les critiques directement adressées à lui et à son journal, ainsi que par les analyses faites par ailleurs, notamment par les autorités de
régulation, a pris une décision lui permettant (croit-il) de sortir de la nasse.


 


Mais en ayant fait preuve de « diplomatie » envers M. Séralini – le con ! S'il savait qui est Séralini ! – il a peut-être ouvert une nouvelle brèche.


 


Séralini a, paraît-il, déjà contacté, ou va contacter, un avocat pour contester la décision.


 


Et il faut supposer que le retrait de l'article princeps entraînera celui de tous les autres. Regrettable.


 


 


 
Répondre
L

@anton


 


les commentaires (à l'article de Pracontal) sont par contre assez désespérants... les effets du bourrage de crânes sont encore bien présents et pour longtemps je le crains.
Répondre
A

Bonne analyse de Michel de Pracontal :


http://blogs.mediapart.fr/blog/michel-de-pracontal/301113/samedi-sciences-110-seralini-victime-du-complot-de-la-science-mondiale
Répondre
J

PZ Myers a posté un papier dessus : http://freethoughtblogs.com/pharyngula/2013/11/29/belated-retraction-of-seralinis-bad-anti-gmo-paper/


Il ajoute un point que je n'avaiss jamais vu avant : la cuauté gratuite de l'expérience sur les animaux.


Maintenant, chapitre suivant : la théorie du complot.
Répondre
G

" A qui profitent les OGM " par Jacques Testart , relayé par " Sciences et Avenir " qui apparemment aime bien Le Nouvel Obs.

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/a-voir-a-faire/20131125.OBS6820/jacques-testart-a-qui-profitent-les-ogm.html


Répondre
B

Pour la postérité voici l'article: http://www.la-croix.com/Actualite/Europe/Le-professeur-Seralini-refuse-la-depublication-de-son-etude-controversee-sur-les-OGM-2013-11-29-1068360


Et dire que ces branques du Crigen prenaient tout le monde de haut avec leur nouvel outil statistque OPLS-DA, et voilà de Vélot balaye tout ça en une seule phrase. C'est du lourd.
Répondre
S

Il n'y a qu'une foi, la mauvaise, avait observé Jean-Paul Sartre.
Répondre
K

A tout seigneur toute honneur, le Vélot d'or restera l'oeuvre de Vélot. Il possède une capacité inné à se surpasser, à aller au delà des limites connus de l'esprit humain qui ne manque jamais de
nous étonner et de nous faire rire. 
Répondre
A

Lol !!!! Alors là c'est du lourd !!!!


Un petit Vélot d'or ?
Répondre
K

« Ce travail n’est certainement pas
parfait, reconnaît Christian
Vélot, mais l’apparition de tumeurs mammaires et
d’atteintes hépato-rénales, même si elle n’est pas statistiquement valable, est tout de même un constat clinique irréfutable ».


lol


Enfin pas vraiment, on paye son salaire avec nos impots. Ce nid à rats à besoin d'un bon coup de balais. 



Répondre
Z

C'est pareil sur Le Monde... En gros, OK l'article est retiré mais c'est suite au lobbying de Monsanto & Co. C'est tout simplement affligeant...


 


Comment, sous le couvert de l'idéologie, peut-on être à ce point nier que l'étude était bancale et n'aurait jamais dû (en l'état) être publié dans FCT.


 


Ceci dit, je trouve le retrait un peu fort car si fraude il y a, elle n'est pas expérimentale mais intellectuelle (c'est presque pire). Cette étude était déjà la risée de la communauté
scientifique, pourquoi en rajouter une couche ? Cela va alimenter les psychoses du bobo du coin.
Répondre
L

Malaurie Séralini : Asinus asinum fricat !
Répondre
C

Cela a même fait l'objet d'un commentaire chez Watts :


http://wattsupwiththat.com/2013/11/28/science-self-corrects-bogus-study-claiming-roundup-tolerant-gmo-corn-causes-cancer-to-be-retracted/
Répondre