Electrosensibles et électoraux-sensibles

Publié le par Anton Suwalki

 

On croit rêver en découvrant cette nouvelle surréaliste dans le Dauphiné :

 

SAOU : des électrosensibles investissent la forêt pour une reconnaissance de leurs souffrances (1)

 

Mise en scène , dramatisation outrancière.

« Les politiques doivent se rendre compte que si on nous chasse, on meurt ». Ils en sont là, ces hommes et ces femmes qu'on désigne par le sigle EHS, pour électro-hypersensibles. Forcés d'occuper la forêt de Saoû, autrefois refuge pour les Huguenots ou les Maquisards et désormais asile pour ceux qui fuient les ondes électromagnétiques. »

Alors, les « électro-hypersensibles », persécutés, ou résistants ?

Il ne s’agit pas de nier la souffrance que peuvent ressentir ces personnes se déclarant électrosensibles. Mais de quoi souffrent-elles exactement ?

« Car leur quotidien d'EHS se décline - selon les cas - en arythmie cardiaque, douleurs dans tout le corps, insomnies. Avec au bout, pour certains, « la mort », avance Rodger Crot, à l'origine du rassemblement. Impossible pour les EHS de vivre au contact des ondes, en ville comme à la campagne. Ordinairement, ils « survivent » reclus, dans des grottes ou des caves, « terrés comme des bêtes », selon Philippe Tribaudeau, co-organisateur venu de Bourgogne.

« Le problème est que ce mal dont nous souffrons n'est pas reconnu comme une pathologie par la sécurité sociale. » Alors qu'en Suède, cette hypersensibilité est officiellement un handicap, la France tarde à légiférer. Pendant ce temps, les EHS perdent leur travail, s'isolent de leur famille, sont privés de toute aide et parfois pris pour des fous par des médecins dépassés. Se rendre à l'hôpital leur est même impossible, à cause des réseaux Wifi présents. Se déplacer devient un calvaire, un portable les effraie, bref, « l'extérieur est une torture », assène Philippe Tribaudeau. »

 

Faut-il croire que le « calvaire » décrit est d’une autre nature que celui des centaines de milliers de gens qui souffrent de symptômes analogues sans les attribuer aux ondes ? Ces maux n’ont évidemment pas attendu les antennes relais et la Wifi pour exister .

 

Serait-il rationnel que la sécurité sociale reconnaisse une pathologie qui ne relève pas, selon toute vraisemblance, de la sensibilité aux ondes électromagnétiques ? Le fait que cette hypersensibilité soit officiellement un handicap en Suède n’est aucunement un argument en faveur de cette reconnaissance et d’une loi. La vérité officielle ne fait pas forcément bon ménage avec la vérité scientifique .De fait, de nombreuses études menées en double aveugle, y compris par des chercheurs suédois (2) donnent des résultats convergents :

« On a réalisé un certain nombre d'études dans lesquelles on exposait des individus présentant une HSEM à des CEM similaires à ceux auxquels ils attribuaient leurs symptômes. L'objectif de ces études était de provoquer l'apparition de ces symptômes en conditions de laboratoire contrôlées.

 

La majorité de ces études indique que les individus se plaignant de HSEM sont incapables de détecter plus précisément une exposition à des CEM que des individus ordinaires.

 Des études bien contrôlées et menées en double aveugle ont montré que ces symptômes n'étaient pas corrélés avec l'exposition aux CEM. Il a été suggéré que les symptômes présentés par certains individus se plaignant d'une HSEM pouvaient résulter de facteurs environnementaux non liés aux CEM, par exemple des papillotements provenant de lampes à fluorescence, des reflets et autres problèmes visuels associés aux écrans de visualisation, ainsi qu'une mauvaise conception ergonomique des stations de travail informatisées. D'autres facteurs, comme la mauvaise qualité de l'air des locaux ou le stress dans l'environnement de travail ou de vie, peuvent jouer un rôle.

Il existe aussi certains éléments indiquant que ces symptômes peuvent être dus à des maladies psychiatriques préexistantes, ainsi qu'à des réactions de stress résultant de la crainte inspirée par les éventuels effets sur la santé des CEM, plutôt que de l'exposition aux CEM elle-même. » (OMS (3))

Cet effet nocebo est confirmé par un épisode récent de la guerre des antennes qui s’est passé à Saint-Cloud (4) : des habitants se plaignaient de troubles du sommeil et de saignements de nez -des symptômes décidemment très variés- occasionnés par des antenne-relais…qui n’étaient pas branchées et n’avaient donc jamais émis la moindre onde !   

La campagne anxiogène sur les dangers supposés des antennes relais menées par certaines associations « indépendantes » et qui a fait régulièrement la Une des médias, aura conduit des personnes à ressentir réellement les effets néfastes prêtées aux antennes relais, ou à attribuer les maux dont elles souffraient déjà à celles-ci. Ce qui est tout bénéfice pour les CRIIREM, Robin des toits etc.. qui créent ainsi les malades nécessaires à l’alimentation de leur fond de commerce.

   

On ne sait pas si les organisateurs de la manifestation new-age de Saou sont des militants ou bien s’ils sont simplement instrumentalisés. Toujours est-il qu’ils ont reçu le soutien bienveillant de l’incontournable Michèle Rivasi, militante écologiste et présidente du CRIIREM, ainsi que d’un député UMP et d’un sénateur socialiste. Les électrosensibles intéressent les électoraux-sensibles de toutes tendances, bien plus que les vrais problèmes.

 

 

Il n’y a aucun doute que la plupart des gens qui se disent EHS souffrent réellement. Mais n’iraient-ils pas mieux en comprenant que les principaux responsables de leur pathologie sont les marchands de peur, beaucoup plus sûrement que les ondes électromagnétiques ?

Anton Suwalki


 

 

 

Références :

 

 

 

 

(1) http://www.silicon.fr/fr/news/2009/04/21/des_riverains_reclament_le_demontage_d_antennes_relais____inactives

(2) http://www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrez?cmd=Retrieve&db=pubmed&dopt=Abstract&list_uids=16304699

(3) http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs296/fr/index.html

(4) http://www.silicon.fr/fr/news/2009/04/21/des_riverains_reclament_le_demontage_d_antennes_relais____inactives

 

 

 

 

Publié dans Technophobies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Your rapid write-up is very useful to acquire some trustworthy tips to decreased weight accordingly. You have in fact shared lots of outstanding images of the details similar. I desire many thanks for sharing these ideas.
Répondre
G

Des  arguments, sur ce blog, y'en a pleins, et ils
puent la mort. Il y'a sans doutes des suceurs d'oranges dans le quartier(?)


ça fait naitre en moi la poësie:


                                         Les fous


 Prisonniers de cette malsaine et courte vue materialiste, emmurés en eux-mêmes, le mental arrimé à la toute puissance, tristes personnes frustrées à l'égo malade et aux intérêts certains,
répondant à la vie par des crachats, Ils hèrent de non sens en non sens, au gré de leur profotonde terreur à embrasser leurs vide, tombent toujours plus bas, sans vouloir se relever, trop convaincus d'être ce qu'ils sont,
perdus dans leurs cauchemards qu'ils creusent, et creusent, et creusent.


il fallait quand même rendre à ce blog l'ambiance morbide dans laquelle il se gargarise gloutonnement.


Merci! je vous aimes!


Des bisous tout pleins!
Répondre
L

mouais, et à part se croire obligé d'écrire des âneries en majuscules il aurait des arguments le rigolo qui se fait appeler "vivel'imposture" ?...
Répondre
V

AH ! JE VOUS FELICITE POUR VOTRE TRES GRANDE HONNETETE : VOUS VOUS PRESENTEZ COMME DES IMPOSTEURS ! BRAVO !!! C'EST TRES RARE DE NOS JOURS !


VOUS NE DEVEZ PAS ETRE DES POLITIQUES ! VOUS ME FAITES BIEN RIRE AVEC VOS ARGUMENTS A LA VA COMME JE TE POUSSE !!!
Répondre
G

Ce site obtus vehicule des pensées obsurantistes. Une question, qui peut tirer parti de ce genre de discour? suivez l'argent...
Répondre
R

Le must, c'est quand les assos anti-ondes prouvent elles-même que les "EHS" souffrent d'une maladie purement psychologique. Ainsi l'ASEF, dans sa dernière étude bidonnée, veut pour preuve que les
gens souffrent du fait d'avoir une antenne relais près de chez eux puisque, lorsque ces gens partent en vacances, leurs symptomes (maux de têtes, nausées, toutes dues aux ondes évidemment!)
disparaissent! Ainsi, aussi incroyable que ça puisse paraitre, on apprend que dans les lieux touristiques l'été, on éteint les antennes. Ou sinon, ça veut dire que quand les gens partent en
vancance, l'exposition aux ondes ne change pas et que donc, le fait qu'il "guérisse" prouve que leur "pathologie" n'est pas due aux ondes. Et attention hein, l'ASEF, c'est une association de
médecins... Je renvois vers la page wikipedia de cette asso (page d'ailleurs visiblement écrite par l'asso elle même) http://fr.wikipedia.org/wiki/Association_sant%C3%A9_environnement_France#Sur_la_t.C3.A9l.C3.A9phonie_mobile


 


A part ça, la 4 ème lien est mort.
Répondre
A

Bonjour


 


Si vous voulez rigoler un bon coup, je vous recommande cet article de blog :


 


http://alternatives.blog.lemonde.fr/2012/06/25/tous-grilles-par-les-ondes/
Répondre
G


Moi aussi j'ai des partis pris nazis, parceque je suis bien pensant et très fier. 



Répondre
T


plaise au ciel qu'il suffise d'être informaticien pour n'être point délirant


 



Répondre
M


Bonjour,


Je comprends votre scepticisme, mais pour les gens atteints dont je fais partie, il ne s'agit ni de phobie ni de but politique quelquonque, simplement d'une souffrance a laquelle nous aimerions
mettre fin et sensibiliser.


Je suis informaticien de formation et en exercice, donc non pas de phobie technologique. Bon, de toute façon je ne cherche pas à conviancre ici, juste a temoigner : vos arguments se defendent,
mais ne jugez pas trop vite  quand meme. D'autant que ca peut vous arriver a vous aussi. Il m'a fallu des années avant de devenir vraiment sensible (au point de detecter un reseau en
action). c'est comme un vase qui se remplit. Pour ce qui est de cote "vieux" des ondes, ben ca fait longtemps q'uil y a des malades, on en parle seulement maintenant parceque le nombre augmente,
parceque le deployement du reseau augment et parceque c'est seulement l'exposition trop prolongee/puissante qui rend malade. 


Bonne journée.


 



Répondre
G


Hi hi ! J'ai une idée : un complice s'infiltre dans le camps avec un téléphone portable. S'il n'y a pas d'antenne à proximité, le signal risque d'être fort ! Nous verrons bien s'ils fuiront la
forêt où s'ils resteront là car "il fait bon y vivre"... ;)



Répondre
G


C'est surtout le pays de l'homéopathie...



Répondre
S


Cher Tybert,


Ce fait divers ne pèse pas lourd pour moi. Je l'ignorais d'ailleurs, pour cause de peu d'intérêt. Mais je vous remercie de m'avoir informé.


Il est vrai que les médecins français ont pu, à diverses reprises, se faire piéger par des pathologies fonctionnelles, qui se révélaient sans fondement organique. Comme la spasmophilie-tétanie
des années 60-70, ou auparavant, par les "crises de foie". Mais en ce qui concerne l'électro-sensibilité, réaction plutôt tardive à la présence d'ondes EM et de lignes à haute-tension, c'est un
peu gros.



Répondre
T


cher scetique, le pays de Charcot et de Babinski est également celui de Maffésoli qui a ordonné docteur en sorbonne Mme Tessier


 


 



Répondre
S


L'électro-sensibilité ne correspond à aucune pathologie somatique. Se réfugier dans une forêt profonde n'est pas suffisant pour échapper aux ondes électro-magnétiques. S'ils voulaient entendre
parler d'eux, ils le pourraient avecv un "transistor"!


J'espère bien que le pays de Charcot et de Babinski ne tombera pas dans le panneau de cette pathologie invoquée.  



Répondre
Z


Je maintiend mes propos . Boris Karloff en créature de Frankeinstein dans son film de 1931 met en évidence les mefaits des ondes éléctromagnétiques sur les personnes éléctrosensible . La preuve ,
il pête les boulons . Alors ! que fait la société pour des cas aussi dramatique et cela depuis 1931 ? ..... Rien ! .... Et le scandale est évident . Attendrons nous que de nouvelles créatures
éléctrosensibilisées hantent nos rues et nos campagnes pour réagir ? .... Je voudrais ici lancer un cri ! .... "Ouille ! Ouille ! Ouille ! Aiiiih !".... car cela n'a que trop duré .



Répondre
C


hmm, le premier electrosensible, ce serait plutot dracula que la creature de frankenstein...


enfin pour prendre les choses du bon coté, disons que l'existence de ces pauvres types est une demonstration eclatante de la stupidité de la notion de "dessein intelligent" cher aux
créationnistes, des  hyper sensibles à une autre forme de rayonnement, le rayonnement divin



Répondre
L


Imposteur, le blog qui fait du bien par où que ça passe ! Les électrosensibles devraient le consulter plus souvent, ils guériraient plus vite !



Répondre
M


ce blog est incroyable, j'adore ça. Je reviendrai sur votre blog



Répondre
Z


ça fait longtemps que ça existe les ondes éléctromagnétiques pourtant puisque la lumiére en fait partie , alors éléctrosensible à quoi exactement ? .... L'univers est plein d'ondes plus ou moins
bizarres depuis ..... et même avant , alors ! ....


Non ! le seul vrai éléctrosensible c'était Boris Karlof dans son rôle de la créature de Frankenshein . Mais lui il souffrait en vrai , Merde !!!! C'était pas du cinéma !....



Répondre