Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 16:40

 

 

Lors de notre dernier article consacré aux allégations de Mamère et MMR à propos des récentes affaires de contamination d’aliments par des bactéries E.coli, nous évoquions la possibilité que quelques esprits loufoques fassent le parallèle entre ces affaires et les OGM (1). Deux jours, plus tard , les Dernières Nouvelles d’Alsace publiait un courrier d’une certaine Herrade Nehlig, suggérant le lien entre la transgénèse et cette « actualité cruelle » (2). 

 

         Cette personne est « de l’Institut de biologie molécularie (sic !) des plantes - CNRS, Strasbourg », nous apprend DNA. Cette référence à un prestigieux organisme de recherche vise sans le moindre doute possible à parer de l’autorité scientifique les élucubrations de Mme Nehlig, qui occupe en réalité un simple poste de technicienne de laboratoire à l’IBMP. Car il s’agit bien d’élucubrations, comme nous allons le voir.

 

         L’ « histoire » racontée par Mme Nehlig (histoire, c’est elle-même qui emploie le terme) ne repose sur rien d’autre que son imagination fertile. Avant de construire un scénario totalement échevelé qui part de l’utilisation de gènes marqueurs de résistance aux antibiotiques dans des plantes génétiquement modifiées pour aboutir aux épidémies récentes d’infections provoquées par une souche virulente d’E.coli , elle n’a même pas pris la peine de vérifier la première de ces assertions, à savoir qu’ « Escherichia coli est la bactérie la plus fréquemment utilisée pour faire ’muter’ les cellules de plantes afin d’obtenir des OGM. ».

 

Notons qu’elle semble ne pas vraiment faire la différence entre mutation et transgénèse. Gros problème : E.coli n’est pas du tout utilisée dans la transgénèse végétale, c’est la bactérie du sol Agrobacterium tumefaciens  qui est utilisée. Toutes les laborieuses inférences produites dans ce courrier tombent de ce fait à l’eau. De toute façon, la crise récente n’avait strictement aucun rapport avec un problème de résistance aux antibiotiques des E.coli pathogènes. La théorie de Mme Nehlig a une valeur strictement égale à zéro.

 

         Le fait de souligner que Mme Nehlig est simplement technicienne n’est pas condescendant, et personne ne remettra en cause le droit de tout citoyen d’exprimer des idées sur n’importe quel sujet. Quitte à se fourvoyer complètement. La faute réside dans le fait de présenter ces idées comme le fruit de la réflexion scientifique que cette dame ne possède pas, et bien plus grave, d’engager l’organisme auquel on appartient au risque de saper sa réputation. En quelques jours, un nouveau hoax anti-OGM a déjà infecté la toile à une grande échelle, comme c’est toujours le cas, mais celui porte frauduleusement le sceau du CNRS.

 

A qui revient la responsabilité de cette imposture ? Les choses ne sont pas très claires. Le rectificatif publié le 5 juillet par DNA à la demande de l’IBMP (3) fait état d’un courriel d’une demande de précisions de Mme Nehlig : « J’ai écrit cet article à titre totalement personnel et non pas en tant que membre de l’Institut de Biologie Moléculaire des Plantes et je l’ai signé en mon nom propre. Mon Institut ne saurait cautionner une opinion que j’exprime à titre personnel ». Les journalistes de DNA, peut-être affectés des mêmes préjugés qu’elles, se seraient-il chargés de l’affubler de l’autorité de l’IBMP, pour renforcer le poids de ses élucubrations ? Marie-Monique Robin est parfaitement capable de ce genre de procédés, d’autres journalistes doivent l’être aussi.

 

Pourtant, Mme Nehlig est connue sous une autre casquette par DNA, et elle y apparaît d’habitude comme élue EELV. Difficile de croire que le rapprochement n’ait pas été fait cette fois-ci. D’autre part, pourquoi Mme Nehlig n’a-t-elle pas demandé elle-même la suppression de la mention de l’IBMP et au CNRS , très gênante pour ces instituts , puisqu’il s’agissait selon ses propres termes d’une démarche « totalement personnell(e) » ? N’aurait-il pas été plus logique qu’elle demande plutôt de mentionner son appartenance à EELV, ce qui aurait eu le mérite de la transparence, ses propos étant beaucoup plus caractéristiques de ce que racontent les dirigeants de ce courant (4) que de la réflexion scientifique qui prévaut au CNRS ?  Sa bonne foi dans l’affaire restera extrêmement douteuse. 

       

Cette affaire navrante aura également permis de se faire une idée des conceptions qui prévalent à DNA en matière de liberté d’expression. Moi-même et plusieurs familiers d’Imposteurs ont, bien avant la réaction publique de l’IBMP, écrit à DNA pour souligner la vacuité des thèses de Mme Nehlig, et pour protester , dans des termes pourtant dépourvus d’agressivité (5), à propos de l’enrôlement de l’institut qui ne saurait évidemment endosser des propos aussi fantaisistes. Dans un premier temps, mon commentaire a été publié, puis il a été censuré sans même que le modérateur n’ait eu la courtoisie de m’en informer. Ceux d’autres lecteurs ont été immédiatement censurés sans la moindre justification. Pour nous, la leçon est claire : il y a des idées « citoyennes » qui ne sauraient être critiquées dans ce journal, qui semble se moquer éperdument de la véracité de thèses indument présentées comme scientifiques. 

 

La fonction « ajouter un commentaire » aura même été supprimé de la page du courrier de Mme Nehlig, jusqu’à ce que la mise au point demandée par l’IBMP soit publiée. Un léger soulagement provisoire : DNA n’ose pas encore censurer des organismes tels que le CNRS…

 

Une satisfaction enfin : le rectificatif publié, suite au courrier que certains de nos lecteurs ont adressé à l’IBMP et au délégué régional du CNRS pour leur faire part de leur étonnement, confirme totalement le bien-fondé de nos critiques. Le communiqué publié sur le site de l’institut est plus sec, et révèle sans la moindre ambiguïté le jugement que celui-ci porte sur les méthodes d’ Herrade Nehlig et de DNA:

 

« La direction de l'IBMP tient à exprimer sa consternation face à l'utilisation de la notoriété de notre institut pour la publication d'un article inepte conduisant à un amalgame sensationnaliste entre E. coli, OGM, antibiotiques et la crise sanitaire ayant récemment eu lieu en Allemagne. Nous tenons à préciser que l'IBMP et le CNRS n'ont absolument rien à voir avec cette publication et nous nous inscrivons en faux vis-à-vis de son contenu dépourvu de vérité scientifique. Nous prendrons toutes les mesures jugées nécessaires afin que soient préservées l'image et la réputation de notre institution. » (6)

 

Anton Suwałki


   

 

 

 

         Notes :      

 

(1)  http://imposteurs.over-blog.com/article-mamere-et-mmr-rament-dans-le-meme-bateau-bio-78139115.html

(se rapporter à la note n°7)

(2)  http://www.dna.fr/fr/opinions/info/5346213-Courrier-de-lecteurs-E.-coli-et-la-resistance-aux-antibiotiques

      (3)http://www.dna.fr/fr/opinions/info/5367740-Courrier-des-lecteurs-E.-coli-rectificatif-et-precisions

(4)  rappelons par exemple que le comique Daniel Cohn-Bendit  avait attribué l’épidémie de grippe porcine de 2009 à la résistance aux antibiotiques . Les militants de base n’ont pas le monopole des inepties, loin de là.

http://imposteurs.over-blog.com/article-31051957.html

(5)  Vous pourrez en juger vous-mêmes en vous reportant à ces messages publiés dans les commentaires de l’article Mamère et MMR…

http://imposteurs.over-blog.com/article-mamere-et-mmr-rament-dans-le-meme-bateau-bio-78139115.html

(6)  http://ibmp.u-strasbg.fr/index.php?id=26&tx_ttnews[tt_news]=81&tx_ttnews[year]=2011&tx_ttnews[month]=07&tx_ttnews[day]=04&cHash=1bcf4f2ec6

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bombay Velvet Box Office Collection 06/04/2015 19:04

Superb Article

powered website 04/08/2014 14:34

The story of Ms. Nehlig is pretty interesting. I can’t believe that she made it out of thin air. The IBMP has gained a decent standing in recent years. I am sure that they will not do anything reckless that would spoil their reputation.

l'autre pierre 10/08/2011 09:24



Sur le dossier algues vertes en bretagne, André PICOT, toxico chimiste,
directeur de recherche honoraire du CNRS, expert français auprès de l'union Européenne intervient fréquemment


il est vrai qu’il développe par ailleurs des idées pour le moins originales.


Encore un brave lanceur d’alerte



http://resistanceinventerre.wordpress.com/2011/06/04/bacterie-tueuse-en-allemagne-la-folle-hypothese-du-gaz-de-schiste-trois-questions-a-andre-picot-toxicochimiste-directeur-honoraire-au-cnrs/


 



sokal-bricmont 13/07/2011 22:56



Tiens, il y avait longtemps, c'est pas du Nehlig mais bon


 


http://www.agro-media.fr/actualit%C3%A9/qse/les-ogm-sont-toxiques-pour-les-reins-et-les-foies-des-animaux



La Coupe Est Pleine 08/07/2011 14:22



Ils ont bien gentils aux DNA !


Et Anton bien magnanime !


Demander de retirer leur logo, c'est sût c'est une propriété privée. Par contre à ta place je refuserai catégoriquement de
tronquer le titre et l'article s'ils le demandent :


"E.coli et OGM : élucubrations d’Herrade Nehlig et censure aux Dernières Nouvelles
d’Alsace"


Plusieurs habitués de ce blog ont apporté les preuves d'une réelle volonté de censure des commentaires de protestation sur les
niaiseries de Mme Nehlig, de la part des DNA.


Peut-être n'ont ils pas voulu entrer dans la polémique, seulement lorsque l'on crée une rubrique "courrier des lecteurs", que
l'on publie tout ce qui se présente, qu'on laisse la possibilité de commenter les courrier, faut pas jouer les vierges effleurées !


Soit on demande à la modération du site de faire un boulot de filtrage strict, au quel cas le courrier de Nehlig n'aurait pas
du être publié, soit on laisse la parole à tout le monde.


En plus ils se sont permis de virer des commentaires après les avoir publiés ce qui n’est npas très joli pour un journal




Zdravo 08/07/2011 13:21



@ Dans la cage :


Il est clair que l'argument de l'ignorance se retournera fortement contre elle. Peut-être la goutte d'eau qui a fait déborder le vase ?


La réaction de DNA est "amusante". Après-tout on parle et pointe sur un article de DNA. Ils devraient être content, ils ont reçu pas mal d'internautes ! ^^



Anton Suwalki 08/07/2011 12:59



Loup garou : « cette défense (si c'est avéré) n'aggraverait-elle pas son cas ? »


 


Manifestement , car comment jouer la carte de l’ignorante de bonne foi après s’être fait passer pour une spécialiste pour se
faire mousser auprès des médias ? En plus, elle avait autour pas mal de gens qualifiés pour lui expliquer et lui éviter de raconter n’importe quoi.


Petite anecdote, si le logo de DNA a disparu, c’est à cause de ce message reçu du rédac chef du site de DNA :


« Bonjour,
je me permets de m'adresser à vous concernant le billet que vous avez publié sur le blog "imposteurs". Vous avez associé à votre article le logo des DNA, je vous serais reconnaissant de retirer
ce logo.
Merci
Bien cordialement
Christian Bach
Chef du service multimédia
DNA/dna.fr »


 


A défaut de pouvoir censurer l’article…


 



Dans la cage 07/07/2011 22:32



La source est malheureusement tres sure. L'avenir n'est pas tres rose avec ce genre de choses et de debris au CNRS


 



loup garou 07/07/2011 22:24



cette défense (si c'est avéré) n'aggraverait-elle pas son cas ? parce que si elle admet qu'elle n'y connaît rien, qu'avait-elle besoin d'aller la ramener sur un journal en se prévalant de
son appartenance à cet institut ??????? j'espère qu'ils vont être fermes !



loup garou 07/07/2011 22:15



"Le dernier argument en date est "on ne m'a jamais explique comment se font les plantes transgeniques".


 


y a pas à dire ils ont du beau monde, compétent et tout et tout, chez EELV....



Dans la cage 07/07/2011 21:18



Aux dernieres nouvelles les syndicats s'en melent pour essayer de trouver un arrangement avec le CNRS. Le dernier argument en date est "on ne m'a jamais explique comment se font les plantes
transgeniques"...... donc ca laisse la porte ouverte tout. Suite au prochain numero



Zdravo 07/07/2011 16:47



Je ne pense pas qu'elle soit licenciée.


Par contre j'ai un jeune MCU, qui était doctorant y'a peu à l'IBMP, dans mon labo. Il connait bien le phénomène "Herrade". C'est le genre de personne a diffusé des mails en interne sur tout et
n'importe quoi (médecine douce et magnétisme, etc...).


Elle a, apparamment, déjà été +/- sanctionnée car elle ne manip plus vraiment ! Elle est "au placard", elle fait (ou faisait) principalement de la gestion de bons de commandes/listing en tout
genre, etc...


De plus, elle s'est déjà servie du nom de l'IBMP à ses fins idéologiques pour appuyer son "argumentaire".


Elle aura probablement un blâme mais ça s'arrêtera là, je crains.


 


@LCEP : oui mon commentaire a survécu ! Par contre je ne peux pas l'éditer pour corriger les couacs de typologie...



loup garou 07/07/2011 15:34



En tout cas BRAVO à tous ceux qui ont contribué à mettre fin à cette imposture et à freiner son développement sur le web !!!


 


maintenant, j'aimerais bien savoir quelles sanctions le CNRS va (peut ?) prendre à l'encontre de cette dame pour l'empêcher de nuire, car pour l'instant mis à part le fait qu'elle a mangé son
chapeau sur les DNA....



La Coupe Est Pleine 07/07/2011 14:38



@ronron


"un spin doctor n'agit pas toujours de façon morale."


Désolé je n'avais jamais percu ce terme de façon négative ....


Maintenant il faut reconnaitre votre capacité hors norme à orienter le débat !


(Ce qui n'est pas non-plus une remarque négative)



La Coupe Est Pleine 07/07/2011 14:10



@Zdravo


Pour ce qui est des moteurs de recherche, je note qu'une fois de plus Google avait déjà référencé le premier article de Mme Nehlig dès samedi après-midi !


Balaise le Gogole !



ronron 07/07/2011 14:04



définition de "spin doctor" selon wikipedia


"Un « spin doctor » est un conseiller en communication et marketing politique agissant pour le compte d'une personnalité politique, le plus souvent lors de campagnes électorales. Le terme a une connotation négative : un spin
doctor n'agit pas toujours de façon morale."


communication : oui


marketing politique : surtout pas


personalité politique : non


campagne électorale : non jamais de ma vie mais des campagnes oui


un spin doctor n'agit pas toujours de façon morale :donc je ne suis pas spin doctor


Simplement, ras le bol du nombre de conneries volontairement mises en ligne par les anti "tout".



La Coupe Est Pleine 07/07/2011 14:04



@Zdravo


Vos commentaires sont encore sur le site.


Mais les miens n'y sont restés que 2 heures !


Explication des DNA :





Date:


Thu, 7 Jul 2011 10:11:16 +0200




De:


noreply@dna.fr




À:


XXXXXX@XXX.XX




Objet:


Votre commentaire sur notre site



















1


unnamed


text/html


1,87 KB











Bonjour,
Votre commentaire 'RE Question d'éthique (bis version lisible)' a été réfusé par l'équipe de modération.
Raison : 'Nous avons fermé ces éléments au commentaire, un complément d'info a été publié dans le quotidien'.
Contenu de votre commentaire : '

(Le premier message est passé avec des balises HTML .... Pourquoi ?? Je n'en sais rien donc je le reposte !)


1/ Comment se fait-il que Mme Nehlig, sous-entend que sont message vous a été adressé uniquement sous son "nom propre" et qu'elle n'y faisait donc pas référence à son employeur ?


2/ comment se fait-il que les messages de protestation qui vous ont été adressés dès le vendredi et samedi suivant la publication du courrier de Mme Nehlig, n'ont pas été publiés
?


3/ Pire encore comment le seul message qui apparaissait Samedi, signé Anton Suwalki, ait disparu lundi, ainsi que la possibilité de poster des commentaires ?


Etrange réaction de votre service de modération ..... Que cette "histoire" ne dit pas !










 



La Coupe Est Pleine 07/07/2011 13:44



Un vrai "spin doctor" ce RONRON !



ronron 07/07/2011 12:08



Un truc qui circule sur internet depuis qq temps


De nouveau pour provoquer la peur, voir même du délire


Pas trop le temps d'y regarder de prés sauf que de nouveau un mélange entre OGM, Ecoli, …


http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/l-industrialisation-de-la-97076


ou


http://automatesintelligent.blog.lemonde.fr/2011/07/05/lindustrialisation-de-la-production-dorganismes-genetiquement-modifies/#xtor=RSS-32280322


L’industrialisation de la production d’organismes génétiquement modifiés


 


il s'agit d'une traduction


site original


* Article de Jo Marchant dans le NewScientist du 25 juin 2011
http://www.newscientist.com/article/mg21028181.700-evolution-machine-genetic-engineering-on-fast-forward.html



karg 07/07/2011 11:40



cool on peut lui envoyer des mails en direct, je vais pas me priver.