Fin du monde : José Bové en alerte 10

Publié le par Anton Suwalki

Un grand merci à Jacques Poustis qui nous révèle ici les méthodes néo-chamaniques dont use José Bové pour prophétiser la fin du monde.

le site de Jacques, artiste rationaliste :
http://pagesperso-orange.fr/reve.realites/


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Note: If you “nail” your introduction and conclusion, chances are you will end up with a higher mark (i.
Répondre
B

Bonjour M. Suwalki,

Malgré toute la science dont vous semblez abreuvé, j'ai l'impression que les articles que vous écrivez sont simplement l'expression ecrite d'un désir d'anticonformisme.
Que proposez vous par dela vos critiques et vos avis d'expert ? Vous contentez vous de vous satisfaire de la situation en vous disant que de toute facon cela continuera comme ca ? Ne trouvez vous
pas déplacé de sans cesse denigrer les personnes qui font un effort pour avancer dans une direction, ne fusse-t-elle la meilleure ?

J'aimerais beaucoup recevoir une reponse de votre part, pour comprendre pourquoi quelqu'un d'aussi bien informé critique impitoyablement le moindre écard des associations ou groupes orientés sur la
protection de notre environnement.

Bien à vous.

L.Baraut


Répondre
B
Merci Anton... ça se déguste avec gourmandise...c'est un véritable rafraîchissement après avoir lu l'article de notre secrétaire d'Etat à l'idéologie, Jouanno, dans le Monde d'aujourd'hui...
Répondre
A
Bonjour Pierre, il est en effet réjouissant de constater que l'on peut marier rationalisme et sens artistique. Jacques est membre de l'AFIS. Dans le même esprit, Gérard Majax qui a mis ses talents de magicien au service de la zététique: http://www.majax.com/et bien sûr James Randi : http://www.randi.org/site/Anton
Répondre
L
Merci Anton pour le lien de Jacques Poustis
Des réflexions aussi cartésiennes sont rares dans le milieu artistique.
Géniale
Répondre
P
Bonjour M. Suwalki, je suis très intéressé par vos articles et positions (notamment contre la "décroissance" et les nouvelles modes antiscience et antiprogrès) et je cherche à vous contacter pour vous poser quelques questions. Pourriez-vous m'envoyer une adresse mail où je puisse vous écrire ?D'avance merci, et bien cordialementPV
Répondre