Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 16:51

Le 14 juin dernier, Gilles-Éric Séralini donnait une conférence à Plérin  (Cotes d’Armor) à l’occasion d’une foire bio.L’an dernier Pierrick Gueguen nous avait fait un compte-rendu d’une de ses causeries (1).

La rhétorique n’a pas changé depuis, ni sur le fond, ni dans la forme, le seul élément nouveau est qu’en plus de ses livres, GES a des granules homéopathiques « détoxifiantes » à vendre.

Un gourou au discours anxiogène

Celui qui au début de la conférence est très sérieusement présenté comme « LE spécialiste des OGM alimentaires » s’avère être en fait le spécialiste de tout. Il déclame ses idées « alternatives » dans des disciplines aussi variées que la toxicologie, l’épidémiologie, la climatologie, l‘économie politique, la démographie, la sociologie politique.. : aucun domaine n’échappe à sa sagacité.

 C’est juste dommage que l’ultra-malthusien n’ait pas pris la peine d’ouvrir un simple Que sais-je ? sur la population mondiale, ça lui aurait évité de dire pas mal de bêtises. Mais vous n’allez tout de même pas demander à un homme qui prétend réinventer la science à lui tout seul de s’arrêter aux vulgaires exigences de réalité des faits et de cohérence de l’analyse !

Séralini , spécialiste de tout est aussi théoricien du tout, capable de relier aux prix de périlleuses cabrioles toutes ses affirmations à ses deux obsessions centrales : la supposée « prolifération » de l’espèce humaine, qu’il a déjà comparée  à des bactéries se multipliant dans la soupe, et sa phobie du « chimique » , dont son anti-OGMisme n’est que le prolongement (d‘où « les plantes pesticides ».

Le public venu assister à sa conférence a au départ des peurs, qu’elles soient ou non fondées. De la peur en veux-tu ? En voilà ! GES est une véritable mitrailleuse idéologique qui arrose son auditoire d’une rafale continue d’idées anxiogènes. Pas une seule seconde, celui-ci ne doit pouvoir reprendre sa respiration, s’interroger sur la véracité de ses propos.

Tandis que GES dépeint le monstre chimique qui sévit partout, répandant morts, empoisonnements, cancers, malformations et stérilité (selon GES   les usines de préservatifs feront bientôt faillite  ! il n’est pas à une contradiction près) , la tribu bio réunie dans cette salle a de quoi se persuader d’être assiégée, de former une arche de Noé, si jamais elle réchappe de l’enfer auquel GES promet le commun des mortels.

L’élixir du docteur GES


GES ne perd cependant pas le Nord : en attendant la résurrection post-chimique, on peut utilement se ressourcer moralement en achetant ses bibles , et se « détoxiquer »  les cellules  et désencroûter ses gènes en achetant une gamme de produits homéopathiques de Sevene Pharma. Ce laboratoire a conçu ses « détoxifiants » sur la base des concepts de Séralini.

http://www.sevenepharma.com/index.php

Sevene Pharma est semble-t-il le débouché concret de l’appel de l’ACECOMED pour une « écomédecine », organisation dont nous avons déjà dénoncé les dangers et les aspects sectaires (2) (3).

La communication publicitaire est simple, mais parfaitement adaptée au public visé : remèdes doux et « naturels » pour une médecine « holistique » qui prend en compte l’homme dans son équilibre global.  Quelques lieux communs holistiques tiennent lieu de théorie scientifique. 

Une vidéo rassurante promène le gogo dans le processus de fabrication quasi-artisanal (du moins pour ce qu’il en voit), nous voici presque revenus aux tisanes de mamie !

Dilution homéopathique oblige, les produits proposés sont probablement inoffensifs car à trop faible dose de produit actif (les quelques produits montrés dans la vidéo n’atteignent certes pas les dilutions les plus délirantes de Hahnemann) . Inoffensifs, car inefficaces ! Toute l’escroquerie à laquelle GES prête son nom consiste à mettre cela sur le compte du naturel : « Les formulations naturelles sont dénuées de toxicité pour l'homme et l’environnement. »

« Les recherches sur le concept de dépollution cellulaire sont menées en collaboration avec le laboratoire de biologie moléculaire de l’Université de Caen, dirigé par le Pr Gilles-Éric Séralini, spécialiste des polluants sur la santé et président du conseil scientifique du CRII-GEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique). Les études sont actuellement en cours de publication. » .

Autrement dit, les études censées démontrer les concepts fumeux de l’écomédecine sont en cours de publication, mais la camelote à vendre est déjà là !

Et si le laboratoire nous assure que les produits sont couverts par une autorisation de mise sur le marché (AMM), n’oublions pas les produits homéopathiques sont dispensés d’apporter la preuve de leur efficacité.

Gilles-Éric Séralini, qui proclame que les procédures d’autorisation des OGM sont insuffisantes, se répand en insinuations malveillantes sur la probité de ses collègues scientifiques, vendrait-il de la poudre de perlimpinpin ou des produits dont les effets secondaires n’ont pas été suffisamment évalués ?

Car de deux choses l’une, soit les dilutions des produits sont telles qu’ils n’ont aucun effet, dans ce cas, il s’agit d’un simple attrape-nigauds homéoptahique, soit la concentration par dose en molécules issues de la teinture mère des produits Sevene  est suffisante pour avoir un effet biologique et se pose alors la question des effets secondaires, immédiat ou à long terme.

Prenons alors GES au pied de la lettre et exigeons,-c’est bien la moindre des choses !- que les produits Sevene Pharma s’alignent sur les normes d’évaluation toxicologiques les plus tatillonnes que l’incorruptible réclame pour les OGM.

Nous sommes sûrs de GES aura à cœur de proposer avant toute AMM :

-          Que l’efficacité de ces solutions homéopathiques soit testée suivant des protocoles indiscutables par des organismes indépendants de Sevene Pharma.

-          Qu’aucun produit ne soit mis sur le marché avant qu’au moins 5 analyses toxicologiques contradictoires ne soient menées sur des rats sur des durées d’au moins deux ans, afin d’écarter toute éventualité de toxicité chronique.

 

-          Que les données brutes de ces analyses soient être accessibles à tout citoyen expert autoproclamé qui souhaiterait vérifier par lui-même la qualité des études précédemment menées et le bien-fondé de l’AMM . Il va de soi qu’en vertu du principe de précaution, tout doute exprimé par un citoyen sur l’innocuité d’un produit Sevene Pharma devrait permettre selon une procédure accélérée de déposer , quel que soit l’avis formulé par l’AFSSAPS, un moratoire sur la commercialisation du produit.

Dis, GES, pourquoi tu tousses ?

Anton Suwalki



Notes :

(1) http://imposteurs.over-blog.com/article-18357100.html

(2) http://imposteurs.over-blog.com/article-14917354.html

(3) http://imposteurs.over-blog.com/article-15435820.html     

(4) Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Wackes Seppi 21/02/2012 18:57


M./Mme Guédel,


 


L'étude est :


 


Zhang L (2011), Exogenous plant MIR168a specifically targets mammalian LDLRAP1 : evidence of cross-kingdom regulation by microRNA. Cell Res sep 20,doi:10.1038/cr.2011.158


 


Vous la trouverez ici :


 


http://cmm.arizona.edu/sites/cba.arizona.edu/files/cr2011158a.pdf


 


Contrairement à ce que vous avez pu lire sur les nombreux sites de désinformation, elle n'a strictement rien à voir avec les plantes transgéniques. M. Anton Suwalki nous a produit un
décryptage ici :


 


http://imposteurs.over-blog.com/article-quand-inf-ogm-parasite-la-recherche-scientifique-pour-alimenter-son-fonds-de-commerce-91607830.html


 


Je vous conseille vivement de le lire.


 


Je crains fort que si les microARN exogènes vous produisent des angoisses, il faille impérativement cesser de s'alimenter.

JG2433 20/02/2012 16:41


guédel,


« le mercure dans les amalgames dentaires »


L'alliage métallique dit « amalgame dentaire » mieux connu populairement en tant que « plombage » est utilisé en dentisterie restauratrice depuis… 150 ans environ. Et, depuis le temps, rassurez-vous, ce
produit ne peut être, encore aujourd'hui, totalement rejeté. Quoiqu'on en dise beaucoup de mal, à coups d'arguments d'autorité, ses indications restent toujours d'actualité… Renseignez-vous,
vraiment.


Ne prenant probablement vos infomations qu'auprès d'ONG ou autres lanceurs d'alerte* qui, sur cette
question, diffusent à l'envi une pseudo-science, il n'est pas en conséquence étrange que vous fassiez l'amalgame  avec d'autres dangers – réels ou supposés – à propos d'autres problèmes.


« La liberté de concurrence [dans les médias] ne garantit pas les meilleurs résultats. Cela pour la
raison que la mauvaise information tend à chasser la bonne. » (Alain Bienaymé, Commentaire, n° 145, p. 42)


* Environnementeurs, bionimenteurs, enverdeurs, etc…


 



aatea 20/02/2012 13:49


bonjour


pouvez-vous nous donner le lien sur cette étude?


Réguliérement, il y a de grande annonce sur la décourvert de la "nocivité" des plantes gm qui ont comme particularité (les études) de se révéler totalement "foireuses".


Séralini a déjà "modifié" une étude (voir sur ce site, les manipulations qu'il a fait).


 


cordialement

guédel 20/02/2012 12:15


Bonjour a tous.


Nous sommes en 2012 et une étude scientifique venant d'asie vient d'être concernant les OGM et il est démontré qu'ils sont NOCIFS pour la santé... je ne suis pas un partisan des uns ou des autres
seulement observateur. En tant qu'observateur on s'apercoit qu'il ya les pours et les contres... qui a raison...? ceux qui sont pour les OGM devraient méditer sur toutes les erreurs commises par
des scientifiques maqués avec les fabricants ( OGM, labo pharmaceutique etc... ) On voit bien en France le scandale du Mediator , du caccin H1N1, du Gardasil dont les études et calculs
bénéfices-risques tronqués...le mercure dans les amalgames dentaires ( 50% de mercure )... etc...


Ceux qui veulent manger des pesticides ont le droit! Ils peuvent en acheter en direct chez Monsanto, mais de grace ne nous imposez pas vos erreurs!

Tyner 01/07/2009 18:01

Pathétique...En plus, ce n'est pas même de la "vraie homéopathie"...Quelques cocktails-recettes en dilutions faibles (des DH, décimales). Le truc banal au possible qui fait ricaner les homépathes unicistes adeptes des très hautes dilutions et du remède unique personnalisé. On a hâte de voir le résultat des nombreuses études prospectives à fort effectif que ce rigoureux scientifique a certainement lancées avant d'oser mettre ses produits sur le marché.D'ailleurs, je me demande quand même si les basses dilutions de teintures mères (4 DH, 6 DH) ne devraient pas être considérées comme plus proche de la phyto ? Il en reste des molécules là-dedans ("plein" !). Une AMM simplifiée qui n'aurait peut-être pas dû être donnée sur une appellation de "médicament homéopathique" ?... http://www.vidal.fr/Medicament/calmodren-85568.htm

anton suwlaki 29/06/2009 20:38

Eh bien l' "autre Pierre", j'envoie toutes affaires cessantes ces doléances à notre ami GES, il est vrai qu'on ne peut pas écarter que ses tisanes servent un jour à des toilettes intimes, et alors là bonjour les dégats!!!

l'autre pierre 29/06/2009 16:31

Anton je me permets de corriger un oubli  
Les solutions homéopathiques devront aussi être testé sur tissu embryonnaire
Principe de précaution oblige, on ne sait jamais l’usage que pourrait faire le patient de telle solution miracle bonne pour tout !!!!

anton suwalki 28/06/2009 17:50

@Canardos (comm 6) : je me souviens que Françoise Barré Sinoussi s'est émue de ne partager son prix Nobel qu'avec Montagnier, pour le reste j'ignore le fin mot de l'histoire et l'éventuel parasitisme de ce dernier. Aurais-tu des lectures à nous proposer à ce sujet ?Anton

anton suwalki 28/06/2009 16:36

 Excellent , Laurent , je n'avais pas fait le rapprochement entre "GES" et les tristement célèbres gaz du même nom. Dans son cas, il conviendrait de parler de gaz à effet de serre intellectuelle. En tout cas , l'origine purement anthropique de ce genre de gaz ne fait aucun doute !

canardos 28/06/2009 16:01

pour Luc Montagnier il est surtout de notoriété publique qu'il sait signer les travaux des chercheurs de son laboratoire, travaux auxquels il a eu une part fort faible, sauf pour les conferences de presse. Enfin la veritable decouvreuse,  Françoise Barré-Sinoussi a eu aussi le Prix Nobel 2008. Restent les autres chercheurs de l'équipe, injustement oubliés, Willi Rozembaum, Françoise Brun_Vezinet et Jean_Claude Chermann.Quand à luc Montagnier qui mulitplie les divagations sur la mémoire de l'eau mais qui sait se donner la peine de signer les travaux des autres, il mériterait surtout un prix nobel de parasitologie ou de calligraphie.

Laurent Berthod 28/06/2009 13:41

Luc Marchauciel a écrit : "...On y trouve les signatures du catho Pelt, cela va de soi, Séralini de même, Montagnier y va de son laïus..."Je ne sais pas ce que Montagnier raconte dans ce numéro de cette revue. Bien sûr, il faut garder un esprit critique même envers Montagnier. Cependant il lui sera beaucoup pardonné car, contrairement aux deux autres, il est un bienfaiteur de l'humanité souffrante.http://laurent.berthod.over-blog.fr/

sokal-bricmont 28/06/2009 09:52

Pour PH Gouyon, oui, c'est désolant mais ses interventions sont de moins en moins surprenantes. L'idéologue empiète de plus en plus sur le scientifique.

luc+marchauciel 26/06/2009 22:21

Excellent papier, c'est vrai que c'est marrant de s'amuser à les prendre au mot...Dans le même registre, je signale deux choses que j'ai constatées en kiosque cette semaine :- La revue "L'écologiste" du milliardaire Goldsmith est justement consacrée pour l'essentiel à faire la promotion de diverses charltaneries médicales supposées être "naturelles" : homéopathie, naturopathie, fleurs de Bach, etc. - Une revue spiritualiste qui l'air d'être chrétienne new age, qu'on trouve malheureusement comme d'autres conneries ésotériques dans les rayons Science et intitulée "Science de la conscience" est pour la deuxième fois consacrée à expliquer comment l'humanité court à sa perte à force de se prendre pour Dieu, avec comme principal exemple développé, vous l'aurez déviné : les OGM. On y trouve les signatures du catho Pelt, cela va de soi, Séralini de même, Montagnier y va de son laïus, et pour couronner le tout, et c'est désolant, PH Gouyon accorde une interview.On sent comme une certaine cohérence dans tout ça....

Laurent Berthod 26/06/2009 21:28

D'abord quand on s'appelle GES (Gaz à Effet de Serre) de deux choses l'une : soit on n'est pas écolo, soit on se fait tout petit, pour rentrer sous terre et disparaître de l'atmosphère !!!http://laurent.berthod.over-blog.fr/

Bruno 26/06/2009 19:21

OK ils sont dilués mais dans quoi ? Et quel est l'impact de ce "quoi" sur la santé ? Eau du robinet qui provoque le cancer selon Servan-Schreiber ? Farine de blé OGM et/ou arrosé de pesticides ? Pareil pour le sucre (le PNAS ne dit-il pas de ne pas manger trop sucré ?).