Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 13:18

Je n’avais jamais vraiment prêté attention au salon de la Marjolaine, n’y voyant qu’une manifestation écolo-folklorique parmi d’autres. Comme je me trompais ! J’ai depuis fait un tour sur le site de présentation du salon (1).Il s’agit là outre d’une foire commerciale de dimension honorable, « le plus grand salon bio » selon ses organisateurs, d’une véritable entreprise de bourrage de crâne. Et accessoirement peut-être de vidage de portefeuilles ? Bien sûr on se doute que bien des pèlerins bobos sont parfaitement consentants face à cette entreprise, et on ne peut rien pour eux, mais gare aux égarés qui s’y retrouveraient par hasard ou invités par des prosélytes. Pour peu qu’ils soient influençables, ils risquent une sérieuse altération de leurs facultés de discernement. Pour bourrer les cranes, condition préalable au vidage des portefeuilles, il faut d’abord vider les cerveaux. Alors, les gogos repartiront le portefeuille plat et des sacs remplis de produits bio hors de prix et de tout un tas de grigris et autres fétiches « naturels » donc bon pour la santé … surtout celle de ce commerce florissant.

Car si le salon fait une large place au slogan du commerce équitable, certains ont tendance à oublier que dans « commerce équitable » , il y a … commerce. Et comme équité bien ordonnée commence par soi-même… Ce qu’il y a de bien avec l’idéologie et la langue de bois, c’est qu’on peut décline les mots et les qualificatifs à l’infini. Ainsi un des thèmes abordés dans les « ateliers » du salon 2008 est consacré … au « voyage équitable » . Un doute m’effleure : Si on veut que le voyage soit à la fois équitable et durable, cela veut-il dire que les équitables du voyage se rendent à Dakar à la rame, et paient « à un prix convenable » les esclaves sénégalais qui rament pour eux ? Ah bon, ces irresponsables prennent quand même l’avion ?!! Quelle scandaleuse concession !

Cour des miracles « moderne » avec ses charlatans , ses mendiants faussement estropiés, ses prédicateurs, voilà ce qu’évoque le salon de la Marjolaine. La programmation cinématographique est presque entièrement dédiée au message de l’apocalypse (1): O’ surprise, toute l’après-midi du dimanche est réservée aux films de Marie-Monique Robin, programmation réalisée « en partenariat avec Arte » , chaîne publique qui semble avoir définitivement pris le parti de l’obscurantisme.




Cinéma : Apocalypse Now

 

-Lundi 10 Novembre 16 H 30 : Guerre et paix dans le potager. C’est paraît-il plein d’humour et de poésie … Non, ça n’est pas de Tolstoï, c’est d’un dénommé Jean-Yves Collet. Celui-ci , dépité de n’avoir pu produire une adaptation française du Cuirassé Potemkine,nous en ferait-il une version potagère bio, genre le Potager Cuiremskine ? Toujours est-il que le programme nous apprend à propos de ce film que (textuel) « chaque année, le potager est une merveille de légumes et d’animaux en tous genres ». Très poétique, pas vrai ? Beaudelaire, au secours ! En tout cas, les plus beaux légumes ne sont peut-être pas à l’écran…

-Le même jour à 18 heures, Quelle agriculture pour protéger notre santé et notre planète ? Selon la présentation , « les preuves de la plus grande valeur nutritionnelle des produits bio » s’accumuleraient, ce qui est ni plus ni moins une escroquerie. Suit l’inévitable refrain  « combien de kilomètres dans notre assiette » ?  Comme la majorité des gens sont fâchés avec les chiffres, il est très facile de leur faire peur en leur balançant des chiffres impressionnants qui ne veulent rien dire. « Le contenu de nos assiettes est responsable d’un tiers des émissions, 3 fois plus que nos voitures » (2): et alors ? Cela veut-il dire qu’on peut appuyer sur le champignon puisque de toute façon, l’auto individuelle ne représenterait qu’un tiers des émissions liées à l’agriculture (au sens large) ? Si demain, la technologie permet de réduire très fortement la consommation des véhicules individuels et ramène l’ impact en termes de gaz à effet de serre au sixième de celui de l’agriculture, nos arithméticiens du dimanche en concluront-ils que le problème s’aggrave puisque «  Le contenu de nos assiettes (serait) responsable de 6 fois plus d’émission que nos voitures » ?  Ces chiffres, on en conviendra n’ont en eux-mêmes aucun sens, puisque ce qui importe réellement, ce sont les marges de manœuvre, d’économie potentielle de ressources rares ou sur des énergies particulièrement « polluantes » . Certes, le poids relatif des secteurs d’activité joue forcément, mais il ne faut pas être sorti de polytechnique pour comprendre le principe d’une moyenne pondérée : ainsi par exemple un secteur qui absorbe 10% de l’énergie mais qui est susceptible de réduire de 50 % sa consommation aura dans l’addition finale d’impact qu’un secteur qui absorbe 20% de l’énergie mais n’a un potentiel de réduction de sa consommation que de 20%.

 

Vendredi 14 Novembre : « le libéralisme jusqu’à l’indigestion ».

Comme nous l’avons souligné maintes fois, l’antilibéralisme est suffisamment fourre-tout pour fédérer des gens d’horizons idéologiques très différents : des gens à gauche qui le confondent avec le capitalisme et des gens très à droite pour qui libéralisme est synonyme de chienlit, voire trop égalitaire. On ne trouvera pas dans les films proposés la dénonciation d’un système qui manifeste périodiquement sa brutalité, peut jeter des millions de travailleurs au chômage comme ça risque bien d’être le cas dans les mois qui viennent compte tenu des évènements économiques récents . Non , rien de tout celà! Où est donc alors l’indigestion libérale ?

-Film de 12 heures : mâles en péril !

 « Depuis 50 ans, la production de spermatozoïdes dans l’espèce humaine a diminué de 50% » . Quand bien même ces chiffres seraient vrais, on se dit que ça fait encore pas mal de spermatozoïdes au millimètre cube et que l‘espèce humaine n‘est pas encore vraiment en danger !!!! Les spectateurs effrayés par cette évolution « catastrophique » n’auront pas noté que ce sont souvent les mêmes qui agitent en malthusiens réactionnaires l’épouvantail de la « bombe P » (P pour (sur) population) nous servent le refrain du danger d’d’extinction de l’espèce humaine. Et depuis 100 ans au fait , de combien a diminué la production de spermatozoïdes dans l’espèce humaine ? Les données statistiques n’existent vraisemblablement pas, mais de toute façon ça n’intéresserait pas les marchands de peur. 50 ans coïncidant à peu près avec la généralisation de l’agriculture intensive des « pesticides » et d‘une utilisation large des produits chimiques, l’occasion est trop belle de suggérer que celles -ci en sont responsables. Une mention de l‘accroissement des cas de cancers des testicules , mais qui représente moins de 1% des cancers, donne une indcation assez fiable de la réalité des préoccupations sanitaires de ces rands humanistes « De nombreux scientifiques incriminent (..) : PCB, DDT, retardateurs de flamme, phtalates, pesticides ». Quels sont donc ces nombreux scientifiques , lesquels parmi eux s’expriment dans leur domaine de compétence, ont mené des travaux épidémiologiques ? La pitoyable retraite de Belpomme après son fumeux rapport médiatisé sur l’impact du chlordécone aux Antilles n’aura pas suffit à rétablir l’esprit critique. D’autres se chargent de perpétuer la pensée de presque feu Monsieur Cancer de la présidence Chirac.

Mais surtout quel rapport avec le « libéralisme indigeste » , puisque ce film est cens s‘inscrire dans une telle thématique? L’inférence est quand même osée ! Ainsi les pesticides et la chimie de synthèse seraient la signature ADN du libéralisme , et non pas des résultats des applications de la science , du génie humain, qui ont permis de décupler les rendements agricoles Il aura sans doute échappé à nos idéologues que sur ces 50 ans,au moins jusqu’au début des années 80, jamais le poids de l’état n’a jamais été aussi important, jamais le capitalisme n’a été si encadré, aussi peu « libéral » ? Que sur une partie importante du globe (URSS, Bloc de l’est, Chine etc..) les mécanismes du marché ne fonctionnaient pas ou presque pas ? Il ne s’agit pas ici de discuter ici des mérites (et des tares) respectifs du capitalisme libéral, non libéral, de l’économie bureaucratiquement planifiée, mais de souligner à quel point l’idéologie qui prévaut dans la mouvance « marjolainiste » se moque bien de la signification des mots. A croire que pour convaincre les souris qu’elles sont vertes, il faut d’abord les persuader que tous les chats sont gris !

Les autres films de l’après-midi « antilibérale » sont du même tonneau :

14 h : "Homo Toxicus" :

« Conformément à la mentalité paranoïaque, on nous affirme que « Une expérience planétaire est en cours dont nous sommes les cobayes ». (..). C’est bien connu les chimistes sont tous des docteurs Mengele !

 « Chaque jour, des tonnes de substances toxiques sont libérées dans l'environnement sans que nous en connaissions les effets à long terme pour les êtres vivants : pesticides, métaux lourds, dioxines, phtalates, etc. Quelles conséquences peuvent avoir, sur nos organismes, l'accumulation de ces poisons dans nos corps ? »  On voit tout de suite que la réponse est comprise dans la question : qui après avoir entendu la question dira  autre chose, que les conséquences, c’est qu’on nous empoisonne !

16 H 30 : Se nourrir, une activité devenue à haut risque ? 

« Des poissons au DDT, des fruits et légumes abreuvés de pesticides, des salades lavées au chlore, des aliments transformés avec des quantités trop importantes de sel ou de sucre, des OGM présents dans notre nourriture mais absents des étiquettes, etc. »

L’éternelle litanie ! Il ne s’agit pas de nier les aspects négatifs de l’alimentation industrielle bas de gamme, et notamment des quantités trop importantes de sel de sucre, de graisse… Mais les poissons au DDT et les fruits abreuvés de pesticides , c’est pour effrayer le spectateur. Si après ça, il ne se bourre pas de produits bio abreuvé de bouillie bordelaise , c’est à désespérer ! Il va de soi que les « OGM présents dans notre nourriture » sont postulés dès le départ comme hautement risqués. Tous ceux qui bien nourris gobent sans tiquer le fait que se nourrir serait devenue une activité à haut risque devraient être invités à comparer la sécurité alimentaire et les risques sanitaires qu’ils encourent avec ceux de leurs aïeux ou des habitants des pays du Sud !

 De ce triste vision , on retiendra que si le socialisme, c’est les soviets plus l’électricité (3), l’antilibéralisme, c’est apparemment ni les soviets ni l’électricité ! Car la semaine cinématographique se termine sur le thème… de la décroissance que les marjolainistes s’empresseront de mettre en application en se ruant sur les stands bio « conviviaux » !!! Notons que les Ariès et autres qui dénoncent la pub  et la manipulation du consommateur se prêtent sans vergogne à cette entreprise à but hautement lucratif et hautement manipulatrice !

A coup de peurs infondées ou exagérées, de culpabilisation  (« Nos enfants nous accuseront » film projeté le Vendredi 14 Novembre ), on a fabriqué un consommateur responsable comme dit la pub, c’est-à-dire un client captif de la filière bio et des marchands d’attrape-nigauds.



Au bonheur des dames bio …

 

Pour guider ses achats responsables pas moins de 130 « ateliers » sont proposés au cours de la semaine ! Pour la plupart , les thèmes proposés sont en correspondance avec les marchandises proposés par les exposants ! Chers consommateurs « responsables », prônez et optez pour la décroissance, mais en dehors de cette enceinte : Ainsi, « Supprimer les douceurs ? Certainement pas . Il faudrait voir à ne pas désespérer par exemple les viticulteurs bio, présents en masse à ce salon . Les ateliers réservent la part belle à tous ce que cette pauvre humanité peut compter de charlatanismes et de pseudo-médecines et de pseudosciences : Naturothérapie, Aromathérapie, feng-shui , « Santé et énergie retrouvées avec l'agriculture bio-holistique », « La cure de lait jument » (4) (évidemment disponible en stand) , la posturo-mandibulogie et j’en passe.

Les gogos ont aussi droit aux prêches de Kokopelli qui veut « libérer les semences et l’humus (sic) » , ou aux niaiseries sur « Les pollutions telluriques et électromagnétiques dans l'habitat ».

Plus drôle : « Santé et jeunesse par le naturisme » . Attention aux courants d’air tout de même ! « Devenir sophrologue, les atouts de la sophrologie plurielle » . On ne connaissait pas ! La sophrologie plurielle est-elle à la sophrologie ce que la gauche plurielle fut à la gauche ? Jospin se serait-il recyclé ?

Ca se passait du 8 au 16 Novembre 2008 . Oui,oui, vous avez bien lu 2008, au 21ème siècle ! Pourquoi tiquez vous ?



Notes :

(1)     http://www.salon-Marjolaine.com/

(2)  un chiffre qui resterait à vérifier

(3)  formule de Lénine

(4)   http://www.sciencepresse.qc.ca/kiosqueagro/lait_de_jument.html

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pierrot 10/01/2013 22:01


bravo pour votre blog


socialement engagé


 


pierrot


www.reveursequitables.com

Le-mouton-noir 16/04/2009 13:49

Mon commentaire n'était pas destiné particulièrement à l'article, j'ai parcouru votre blog et cet après la lecture de cet article que j'ai voulu réagir.

Mais j'ai aussitôt regretté de l'avoir fait. Je ne pense pas qu'un dialogue soit réellement possible au des a priori avec lesquels vous partez, et le mépris des autres dont vous faîtes preuve, je trouve, dans vos articles.

anton suwalki 15/04/2009 13:30

A "Mouton noir" (commentaire 23). A part ça, vous ne ne dites strictement rien sur l'article où vous avez posté votre commentaire... "Et à part vous moquer de tout ce que peuvent dire les autres et leur avis sur les technologies, vous faîtes quoi ?" Ici je rigole, mais plutôt jaune, en fait. Je trouve ça plutôt effrayant... 

Le-mouton-noir 11/04/2009 19:02

Et en définitive, c'est quoi, votre but ?Décrédibiliser toute initiative écologique, quelle qu'elle soit ? Traiter de légumes toute personne ayant un peu de considération pour la planète et l'avenir ? Et à part vous moquer de tout ce que peuvent dire les autres et leur avis sur les technologies, vous faîtes quoi ? C'est intéressant, votre blog, en fait toute écologie est pour vous obscurantiste, technophobe, forcément fausse ?Et tous les autres, pollueures, industries, recherche ogm ou que sais-je encore, ce sont les gentils monsieurs, dévoués au bien de l'humanité ? Certes l'écologie est un effet de mode, mais c'est oublier qu'il y a des écolos depuis de nombreuses années, bien avant cet espèce de "retour à la nature"Je suis loin d'approuver tout intégrisme écologique (comme celui de culpabiliser les parents de famille nombreuse) ET je suis la première à regretter le mélange que certains font entre écologie et pseudosciences vaguement occulte (new-age etc) De là à mettre tout le monde dans le même sac, il y un sens de la mesure à avoir, et à dénigrer tout le monde, je n'ai rien vu d'intéressant sur votre blog, dommage!

ptoufle 05/01/2009 10:21

Salut à tous,
Et bonne année.
Hors la polémique sur cet article, voici 2 liens pour corriger les chiffres des émissions par secteur. D'abord émission, mais émissions de quoi ?
Si c'est de gaz à effet de serre, ce lien montre bien que le secteur du transport est toujours devant l'agriculture :
http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow?sort=-1&cid=96&m=3&catid=12599

Si c'est en émissions autres, lesquelles ? Des chiffres de 94 répertorient plusieurs gaz :
http://www.ciede.org.ma/siedcc/siedcc/InfosTechniques/INVF6.html
(dernier tableau)

Aucun ne confirment ce type d'assertion. Mais on a l'habitude...

Fulmar 04/01/2009 10:14

Pat : c'est tout le paradoxe du personnage qui se cache derrière "aurelien". Un habitué des fora et blogs, qui manque totalement de cohérence, de connaissances scientifiques, fait des amalgames douteux et crie au scandale lorsque ses propres armes sont retournées contre lui. De manière amusante, il refuse de reconnaître sa participation à d'autres sites... Mais plus personne n'est dupe ! Enfin, il ne mérite pas toute cette attention qu'on lui prête ici !

Sceptique 31/12/2008 15:21

La diminution du nombre de spermatozoïdes dans le sperme a été remarquée il y a plus de cinquante ans. Elle n'avait pas d'incidence sur la fertilité masculine moyenne et sur le taux d'anomalies congénitales. "On" l'attribuait aux habitudes vestimentaires de l'homme occidental: port du slip, puis du jean, le premier faisant monter la température de la précieuse glande, le second la comprimant, en plus.
Quant au film "Nos enfants nous accuseront", j'ai signalé une séquence qui apparaît au campagnard que je suis comme une grossière falsification: un agriculteur fait une pulvérisation d'un produit phytosanitaire dans un verger en fleurs, lesquelles disparaissent après son passage! Je ne vois pas quel traitement peut être fait à ce stade de la végétation, ni l'avantage d'anéantir la récolte espérée.

anton suwalki 31/12/2008 14:49

NB : (la personne se reconnaîtra ) je supprime désormais les commentaires qui ne sont pas accompagnés de l'adresse mail personnelle , pour éviter quelques malentendus récents.

Pat 31/12/2008 13:25

Fulmar ne vous a pas non plus soupçonné de "corruption d'ordre matérielle" mais a évoqué des liens (...des accointances) avec des courants écologistes radicaux, comme vous l'avez fait en parlant d'accointances avec le réseau génético-industriel. Cela ne vous gênes pas de faire de tels rapprochements quand il s'agit de parler de Monsanto, mais quand Fulmar procède de même à votre encontre vous réagissez. Pas très cohérent tout ça..

aurelien 31/12/2008 13:01

http://www.cnrtl.fr/definition/Accointance

anton suwalki 31/12/2008 12:48

Décidemment Aurélien, tu es une sacrée cloche : quelle accointances privilégiées entre "certains intervenants de ce blog" et Monsanto " ? En quoi le fait de s'intéresser aux biotechnologies et les considérer comme des technologies prometteuses implique-t-il "des relations peu recommandables" (définiton d'accointances ?) . et quand tu oses dire "si les auteurs de ce blog se voyaient adopter des positions plus objectives et mesurées, dans une démarche d'investigation et de concertation collective dépassionnée, tout le monde y gagnerait", tu te fous vraiment de la gueule du monde . Quelqu'un qui écrit "gardez vos OGM de merde, bande de criminels" (08/06/2008),et qui réclame aux autres de la mesure et une "concertation collective dépassionnée". Vraiment du grand n'importe quoi.

anton suwalki 31/12/2008 12:35

De Pat : "lis plus haut que Fulmar prétend que vous êtes un habitué des provocations du genre "vous êtes payés par Monsanto". Je ne me souviens pas avoir vu ça de votre part mais je peux me tromper. Vous confirmez?"--Vous en avez un exemple juste au -dessus, et vous trouverea un peu partout des propos encore plus explicite d'Aurélien, qui a même poussé le bouchon jusqu'à me traiter de "collabo", ce qui lui a valu la censure pendant un moment. J'ignore l'identité d'Aurélien (je ne pense pas qu'il s'agisse d'Aurélien Bernier) , mais c'est que je sais, c'est qu'il est affligeant.

aurelien 31/12/2008 12:34

Je n'ai personnellement jamais invoqué la provocation que vous indiquez. Cela pour une raison très simple: je n'argumente pas pour provoquer. Maintenant, j'ai effectivement parler d'"accointances priviligiées" entre certains intervenants de ce blog et Monsanto ou, de manière générale, le réseau génético-industriel. Il ne s'agit pas là de provocation, ou d'accusation de corruption d'ordre matérielle -comment pourrais-je en avoir le moindre début d'argumentation ?- mais de faits qui peuvent se vérifier par la simple attitude partisane pour l'industrie génétique que l'on peut trouver dans des anciens écrits de ce blog en ce qui concerne les OGM. Cela dit, chacun est en droit de changer d'avis sur la question, et si les auteurs de ce blog se voyaient adopter des positions plus objectives et mesurées, dans une démarche d'investigation et de concertation collective dépassionnée, tout le monde y gagnerait, quelque soit ses a priori sur la question.

Pat 31/12/2008 12:19

ça c'est déjà fait, et plusieurs fois même. Je lis plus haut que Fulmar prétend que vous êtes un habitué des provocations du genre "vous êtes payés par Monsanto". Je ne me souviens pas avoir vu ça de votre part mais je peux me tromper. Vous confirmez? Que pensez-vous de cet exemple de catégorisations toutes faites?

aurelien 31/12/2008 11:51

Peut-être êtes-vous assez grand pour le faire tout seul ? :-)

Pat 31/12/2008 11:15

Je partage votre analyse Aurélien. Mais pourquoi n'allez-vous pas expliquer cela à certains intervenants du blog de madame Robin dont un des sports favoris est justement ce que vous dénoncez?

aurelien 31/12/2008 10:31

Fulmar, il est toujours plus facile de contre-argumenter par personnalisation, en créant des images des autres personnes même si on ne les connaît pas, ou uniquement au travers de quelques commentaires de blogs, que de répondre sur le fond des idées, et je vois que c'est la méthode que vous adoptez, qui n'est pas à votre honneur. L'argument d'autorité ou l'argument de "mauvaise autorité", toute subjective, cherchant à associer l'interlocuteur à des idées, des associations, des personnes ou des courants politiques, c'est-à-dire des catégorisations toutes faites et prédéfinies est totalement erroné et biaisé, surtout lorsqu'il est avancé dans un contexte ne se prêtant pas à ce genre de choses au détriment de la personne concernée.

Fulmar 31/12/2008 10:19

Laisse tomber Jorj, notre ami aurélien est un habitué de la provocation du genre "vous êtes payés par Monsanto" ou encore "vous postez par pseudo". Arguments de cour de récré. Par contre, de son côté, il n'hésitera pas à te nier sa participation (sous même pseudo et discours) sur d'autres blogs et fora, même ses liens avec des courants écologistes radicaux voire limite révisionnistes (comme reopen911 ...). Perte de temps que ce personnage.

aurelien 31/12/2008 10:15

Effectivement, ce n'est pas la première fois que l'on me pose cette question y compris sur ce blog: non, je ne suis pas Aurélien Bernier. Ce n'est pas de ma faute si j'ai le même prénom, mais je m'interroge sur la nécessité des commentateurs de disposer de têtes d'affiches ou de peopliser de manière outrancière les échanges.

Jorj X. McKie 31/12/2008 02:38

@ Aurelien
Comme d'habitude tes liens sont des secondes sources journalistiques. Rarement une vraie étude et quand tu en as une, elle est faible.
J'ai juste une question, toi qui veux de la visibilité: as-tu un rapport avec Aurelien Bernier ? (http://abernier.vefblog.net/). Oui/Non
Pas la peine d'en faire un foin. (Je te ferais remarquer que ce n'est jamais qu'un type de question que tu poses souvent).
JxM