Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 14:34

Marie-Monique Robin supporte très mal la contradiction. Après avoir suspendu pendant quelques temps la censure sur le blog de son film, voici qu’elle sévit à nouveau. Ce comportement est assez révélateur de la fragilité de sa renommée. Tout ne tient qu’à l’admiration béate que lui voue les crédules, il suffirait de presque rien pour que tout son édifice propagandiste s’effondre. Il lui est donc parfaitement impossible d’avouer la moindre erreur , car tout n’est que mystification dans son documentaire. Je doute qu’on puisse trouver une seule page de son livre ou de son blog qu’on puisse accepter sans réserve, même quand elle n’a pas besoin de déformer un fait, il faut qu’elle le gonfle, qu’elle le dénature, qu’elle le détourne de son sens au profit de son obsession : Monsanto.

 

Un exemple de cette attitude ridicule :

 

Un papier récent est consacré à la « pollution intérieure des maisons » … à partir d’une super étude menée , défense de rire… sur 10 sacs d’aspirateurs d’appartements californiens et un hall public (1) !!! MM R n’a aucun sens du ridicule. Mais n’oubliant jamais le motif unique de son exitence actuelle , MM Robin trouve indispensable de rajouter :

 

« Je rappelle que les PCB et le ... roundup sont considérés comme des perturbateurs endocriniens » .

 

J’ai posté le commentaire suivant qui m’a valu la censure :

 

« Ah revoila le RoundUp !Que vient faire le RoundUp dans cette affaire ?  Dites donc MM Robin, les califoniens font pousser du Soja RoundUp ready dans leur appartement , en voilà un nouveau scoop ! »

 

Un autre exemple :

 

Relatant les derniers « exploits » du chouan moustachu et de ses milices, MM Robin titre « Les faucheurs fauchent…du maîs interdit. ». Passons rapidement sur l’affirmation selon laquelle « la contamination clandestine organisée que Monsanto a pu imposer ses OGM au Paraguay et Brésil... » . MM Robin enfile une nouvelle fois la panoplie du concombre masqué. Secret, clandestin, on dit que etc… 

 

Trente secondes suffisent pour s’apercevoir qu’elle a caviardé la dépêche de l’AFP qui précise que : « La préfecture de la Vienne a confirmé à l'AFP qu'il s'agissait de MON810, mais a souligné que les deux parcelles étaient cultivées "à des fins d'expérimentation sous le contrôle du ministère de l'Agriculture", ce qu'autorise le décret du 9 février 2008 interdisant cette variété. » (3)

 

Une fois de plus, flagrant délit! Je voudrais qu’il soit interdit donc j’écris « maïs interdit ». On appelle ça prendre ses délires pour des réalités ! C’est à un tel point qu’elle manipule même des faits que tout le mode peut vérifier instantanément dans la mesure où ils ne demandent aucune connaissance particulière.

 

Une telle naïveté serait presque attendrissante si MM Robin avait par alleurs un comportement plus civilisé. Ca n’est pas le cas.

 

Flash back :

 

Mes relations épistolaires avec elle se sont dégradées très vite. Avant même que son livre et son documentaire ne soient diffusés, la vision de sa vidéo et les premières pages de son blog m’ont donné un apperçu du personnage. Ulcéré par un article qui mettait en cause la probité de scientifiques connus , j’ai posté un commentaire indigné :

« Avez-vous conscience que vos propos relèvent purement et simplement de la diffamation ? Chercheriez-vous par hasard à ce que certaines personnes mises en cause s'estimant calomniées, vous trainent en justice afin de pouvoir dire que vous êtes persécutée par le lobby de Monsanto ? » ce qui m’a valu d’être pour la première fois censuré : c’était le 13 Mars 2008. Bien d’autres internautes ont été également censurés et je n’ai pu poster de messages pendant plusieurs semaines.

 

-Le 9 Avril 2008, Maître Bourdon, l’avocat publie sur Imposteurs, à la page d’une tribune de Gilles Mercier un « communiqué » ressemblant fort à une manœuvre d’intimidation (4). « Le Conseil de Madame Marie-Monique ROBIN indique avoir reçu pour instructions de sa cliente de poursuivre tous ceux qui, mus par la volonté de mettre en cause son professionnalisme, se rendraient responsables du délit de diffamation publique à son encontre. »

 

 Ce qui est finalement amusant, c’est que le maître nous attaque non pas sur ce que nous disions à propos du Monde selon Monsanto , mais sur le film controversé « Voleurs d’yeux » dont nous avions que très peu parlé…Alors on s’y intéressé… Forcément ça intrigue ! Moi qui pensait que les avocats étaient des gens très habiles…

 

Le 6 Mai 2008, Imposteurs publie donc les preuves que non seulement la thèse de MM Robin (5) sur le vol des yeux du petit Jason ne tenait pas debout mais que ce qu’elle continait à raconter à ce sujet était faux. Attention, ce que j’ai fait avec l’aide précieuse d’un journaliste agricole n’a rien d’extraordinaire ! Ce qui est étonnant c’est qu’aucun journaliste ne l’ait fait et même quand on leur met le nez dedans, ils s’insurgent et nous traite de tous les noms (6).

 

Maître Bourdon er MM Robin n’ont pas mis leur menace à exécution. Ils étaient probablement trop occupés.

 

Est-ce une coincidence ?  Peu après j’ai pu à nouver poster des commentaires sur le blog de Madame Robin qui avait poussé le culot jusqu’à prétendre aux journalistes qu’elle ne pratiquait jamais la censure. Et pendant plusieurs mois, plus de censure , en effet….

 

Non par plaisir, mais dans l’espoir que des gens un peu censés liraient ce blog, j’ai donc patiemment posté des commentaires , démontant les arguments de MM Robin, références à l’appui. Les dénommés Gattaca, Zobi, Ruyjin, Jorj X Mckie, GFP ont participé à cette entreprise et fait un magnifique travail réduisant à néant les assertions grossières de la journaliste qui n’a après 2 ans d’enquête n’a toujours pas compris ce qu’était un OGM, le principe d’équivallence en substance, ou qui va jusqu’à s’imaginer que les OGM seraient à même de fabriquer le prion pathogène responsable de la maladie de la vache folle ! Notons que MM Robin qui mettait au défi ces contradicteurs de participer à un débat public (7) s’est trouvée une excuse dès lors que l’un d’eux (Ruyjin) a relevé le défi…

 

L’ignorance scientifique de Mme Robin ne l’empêche pas de prétendre avoir déposé au procès de Toulouse des obscurantistes à titre d’experte (sic) , tandis qu il a pris de haut de vrais scientifiques (Philippe Joudrier, Yvette Datée) qui déposaient également du côté de la partie plaignante , les qualifiant de « sachants » (8) avec des guillemets sous-entendant qu’elle remettait en cause leur compétence . Quand on vous dit que le lyssenkisme est de retour ! Après le savant aux pieds nus, voici la journaliste aux pieds nus ! 

 

J’avoue avoir fait des commentaires peu amènes sur le blog de Madame Robin. Au bout d’un moment, il est difficile de prendre des gants avec des gens de ce genre. La censure  donc repris. GFP a également été censuré. J’ai eu le droit à l’interpellation suivante :

 

http://blogs.arte.tv/LemondeselonMonsanto/frontUser.do?method=getPost&postId=46731&blogName=LemondeselonMonsanto

 

La pauvre dame qui ne répugne pas à traïner dans la boue n’importe qui du moment que ça sert sa cause est donc « lasse de mes insultes » . Quelle insulte ? J’avais répondu à GFP que les erreurs n’étaient jamais involontaires chez madame Robin et quelques autres remarques ironiques. Je suis las de tous ces mensonges alors je ne prends plus trop de gants, je l’admets bien volontiers.

 

J’ai particulièrement apprécié la fine allusion : « votre site dont on aimerait savoir qui le finance ». Pauvre madame Robin, incapable de répondre à un seul argument, et incapable d’imaginer qu’on puisse dire ou écrire des choses parce qu’on les pense, et non pas parce qu’on est payé pour le faire !   Belle mentalité, surtout !!!!

 

Voici le dernier commentaire posté hier qui a de nouveau été censuré :

« Allez pour vous aider mme Robin , je vous suggère de lire ce serment d'Hyppocrate (ou d'hypocrites ?) des journalistes, et de comparer vos pratiques aux idéaux de votre métier-http://www.mediasinfos.com/munich71.htm »

 

Je livre à votre sagacité le message envoyé par la modération pour justifier sa décision :

 

« Votre commentaire a été modéré. Nous ne publions aucun message à caractère raciste, antisémite, pornographique, xénophobe, homophobe ou discriminatoire. »

 

Mais c’est vraiment du grand n’importe quoi tout ça !

 

Censurez ce que vous voudrez et qui vous voudrez , Madame Robin, s’il vous est plus facile de vous entourer de cette cour et d’organiser votre culte de la personnalité que de répondre à des questions élémentaires.

 

De toutes façons, tôt ou tard, les gens se rendront compte de ce que vous êtes vraiment.

 

Anton Suwalki



 

Notes :


 

 

(1) http://blogs.arte.tv/LemondeselonMonsanto/frontUser.do?method=getPost&postId=46685&blogName=LemondeselonMonsanto

(2) http://blogs.arte.tv/LemondeselonMonsanto/frontUser.do?method=getPost&postId=46672&blogName=LemondeselonMonsanto

(3) http://www.lepoint.fr/actualites-societe/deux-champs-de-mais-monsanto-fauches-par-des-anti-ogm-dans-la/920/0/267199

(4) http://imposteurs.over-blog.com/article-18121725-6.html

(commentaire numéro 9) D’autres ont reçu le même communiqué menaçant, notamment l’AFIS et Fulmar.

(5) http://imposteurs.over-blog.com/article-19341056.html

(6) Voir les réactions d’Eric Mettout (rédacteur de l’Express) à notre interpellation. (y compris commentaires)

http://imposteurs.over-blog.com/article-19737993.html

http://imposteurs.over-blog.com/article-19790383.html

 

 

(7) Au sens juridique, ni PJ ni YD ne témoignaient pas au titre d’expert requis par le juge pour les éclairer sur les questions techniques. Bien entendu, au sens usuel du terme, ils sont dix millions de fois plus experts que MMR.


 

 

(8) A Ruiyjin : c’était évidemment très courageux de votre part de relver le défi. Mais est-il vraiment possible de débattre avec Madame Robin ? Déjà il faudrait que ce soit en terrain neutre , pas devant une assemblée de braillards anti-OGM.

Accepterait-elle un terrain neutre , un engagement de bonne conduite à ne pas user d’accusations dont on elle est fan (« Vous êtes payé par Monsanto  ») ? Il semble qu’elle en soit incapable. Un copain qui l’a vu à la fête de Lutte ouvrière était sidérée par son comportement : une véritable prédicatrice . De plus sachant qu’elle n’était pas comme d’habitude en terrain conquis (6b),  elle était hyper-tendue et ça a fini par des injures, elle et mon copain se traitant mutuellement de menteurs.

 

(8b) Lutte ouvrière est en effet a priori hostile à la vogue anti-science et à la décroissance.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

houdebineestuneordure 30/08/2013 16:16


!

Capitaine Poltron 15/08/2009 13:43

C'est de pire en pire. Je la soupçonne de se livrer au petit jeu des usurpations de pseudo. Alors qu'elle a toujours refusé de supprimer les messages usurpant mon pseudo , elle vient d'effacer un de mes message demandant que l'une de ces usurpations soit efffacée, prenant ainsi activement le parti de l'usurpateur.

rageous 11/08/2009 23:35

Je viens de voir ça, vous êtes en forme ce soir!

Capitaine Poltron 11/08/2009 18:39

... ou peut-être prend elle du repos. En tout cas merci pour les encouragements.

rageous 11/08/2009 16:32

Cher Capitaine,je suis avec attention vos démélés sur le site de MMR et suis effarée de la tournure que cela prend. Effectivement les commentaires sont bloqués pour son dernier billet, prendrait-elle l'eau? (MMR bien sûr)Merci d'illustrer et de sourcer insatiablement vos propos, pour qui vous lit, on ne peut rester indifférent à vos informations!Je pense comme GFP que le trio de réfractaires s'amenuise et ne prend pas à vrai dire de "hauteur" au fil des billets de la dame.Sur le sujet il aurait été préférable que l'assemblée du prix Albert Londres retire son prix, cela aurait évité à MMR d'en user et d'en abuser... Surtout n'étant qu'une "reconnaissance" journalistique, en aucun cas elle a valeur de juridiction sur le fond, et qu'avec le temps et les procédés douteux de MMR, eux non plus n'en sortent pas grandis de leur décision même assortie de réserves...Continuez!

Capitaine Poltron 11/08/2009 15:29

C'est de pire en pire. Après m'avoir taité d'agent de la CIA, et pratiqué la « modération » arbitaire avec un entrain manifeste, elle a fermé les commentaire, et qui plus est, elle continue de manipuler la liste des commentaire après la fermeture. Lamentable.

Capitaine Poltron 07/08/2009 21:18

23. Secondly, the Special Rapporteur enquired about the factual context occurring in the different States, particularly if there had been official reports relating to the sale of organs in general and also involving children.  If so, what had been the measures undertaken?  Finally, two matters were tackled:  if there had been cases of abduction or disappearance of children in which they were later found (alive or dead) with missing organs; and, if reports had been published relating to the existence of religious or magic rituals involving the removal of organs.79. The issue of sale of organs and tissues, particularly of children’s organs, remains for the moment mostly unsubstantiated.  Although formal reports of organ and tissue trafficking are few, the disparity of costs, technologies and legislation related to this issue make it indispensable for the authorities to remain vigilant in order to avoid human organs and tissues becoming a trade commodity in which profit for some and desperation of other may lead to irremediable situations.  Although there are reports of trafficking in organs and tissues involving violence against persons and children, diverse unconfirmed rumours persist.  There is therefore a need to report and investigate when these allegations appear.  The Special Rapporteur urges Governments to investigate thoroughly and ensure criminal sanctions against the traffickers and all those involved as child abusers.

Capitaine Poltron 07/08/2009 21:17

20. The Special Rapporteur believes that one of the major problems pertaining to this particular issue is that, while evidence abounds for the trade of adult organs, the search for proof concerning trade in children’s organs poses a still greater challenge.  In fact, the knowledge of this particular organ trafficking remains weak due to an overload of rumours and hearsay.  Most of the stories related to child organ trafficking have spontaneously arisen as “urban legends”, which could be defined as a false but widely believed form of modern folklore.  The danger of that is when the information gathered is partial or even inaccurate, intervention will unfortunately not be effective.  For example, in Guatemala in 1994, several American nationals were attacked owing to unfounded rumours concerning trafficking of children for organ transplantation.  Other rumours have since been denounced by the media in countries such as Azerbaijan, Mozambique, Brazil and India but not all the information obtained could be assessed.

Capitaine Poltron 07/08/2009 21:16

L'existence de de vol d'organes d'enfants et de leur trafic n'a rien d'évident pour l' ONU et sa COMMISSION DES DROITS DE L'HOMME. Tous les rapports pondus depuis 1990 disent à peu de chose près : il y a des rumeurs mais pas de faits. Pour les organes de l'ONU près 20 ans d'enquêtes aucun traffic ressemblant à ce que décrit madame Robin ne s'est révélé être autre chose qu'une rumeur.Il ne reste qu'à choisir : Soit mme Robin est plus forte qu'interpol et que tous les flics de la planète, auquel cas elle est grandement sous employée, et l'ONU c'est rien que des nuls corrompus (tous sans exeption, et avec eux tous les gouvernements et médecins d'amérique du sud, depuis 20 ans bouffent au ratelier des voleurs d'yeux), soit elle s'est laissée abuser par une rumeur et l'a colportée.Voici par exemple trois extraits du Report submitted by the Special Rapporteur on the sale of children, child prostitution and child pornography, Juan Miguel Petit (décembre 2006) A/HRC/4/31

Capitaine Poltron 07/08/2009 21:14

Madame Robin pique une nouvelle crise. Ci dessous le commentaire modéré (en trois morceau; c'est au sujet de voleurs d'organes :

anton suwalki 02/08/2009 18:06

Je viens de prendre connaissance de l'affaire. Arte blogs est un repère de crapules, normal qu'ils accueillent une crapule comme MMR !

Capitaine Poltron 02/08/2009 16:16

Suite : autre message censuré :Madame Robin, je croyais qu'il y avait un modérateur professionnel sur cette plateforme chargé de faire la police. Je viens de me rendre compte que non  Chaque blogueur exerce sa propre modération. C'est donc à vous que je demande : en quoi le commentaire que vous avez supprimé contrevient-il « aux présentes conditions d'utilisation »,  et comment accordez vous votre tendance à la censure et votre métier de journaliste.Je vous rappelle de plus uen des obligations des blogs d'arte : ne pas  Diffuser d'information délibérément fausse dans le but ou non de nuire à autrui 

Capitaine Poltron 01/08/2009 15:16

Le tritre du message qui a disparu à la suite d'une manœuvre malheureuse est : La recherche indépendante interdite par les faucheurs d'OGM

Capitaine Poltron 01/08/2009 15:10

Commentaire censuré au bilet  «  La recherche indépendante interdite par les fabriquants d'OGM »Dans ce billet, madame Robin s'affusque du fait que les contrats de vente des semensiers contiennent des clauses très restrictives. Elle n'a pas supporté d'être mise face à ses contradiction : peut-on à la fois défendre la liberté de la recherche et les faucheurs volontaires ?la recherche indépendante interdite par les faucheurs d'OGMOn remarquera que ces 26 (ou 24 ? ou 22?) scientifiques veulent faire des essais en plein champs. S'ils n'y arrivent pas, des questions critiques concernant tel ou tel OGM ne pourront être tranchées, ce qui est très grave semble t-il pour madame Robin.Imaginons donc un instant que Mr Elson J. Schields ait eu l'autorisation de faire ses essais sur les insectes. José Bové qui passe par là arrache ses parcelles expérimentales.Madame Robin de se récrier : "Maudit José, tu n'es plus mon copain ! en raison de ton fauchage, aucune recherche véritablement indépendante ne peut être légalement conduite sur de nombreuses questions critiques concernant cette technologie".Non, ce qui précède n'est qu'un rêve agréable. Tout au contraire, elle prend à parti ce malheureux scientifique, qui du coup ne sait plus sur quel pied danser : "bien fait pour toi, maudit Elson J. Schields ! A-t-on toujours besoin de tester ce maïs transgénique, alors qu'on a en a déjà cultivé 20 OOO hectares?"

Ryuujin 18/09/2008 16:08

Ok je comprends votre position concernant Mme Robin, mais dans ce cas, pourquoi ne pas vous contenter de montrer que sa sélection de sources est indigne d'une journaliste ?

Il ne faut pas perdre de vue cette spirale de la radicalisation dans laquelle vous risquez d'entrer, si ce n'est pas déjà fait ; vous risquez de verser dans un discours aggressif qui butera à priori la majorité des lecteurs. S'il ne s'agissait que des militants, ce ne serait rien, mais il s'agit aussi de bon nombre de gens qui cherchent juste à comprendre, et qui risquent de tomber en pleine guerre ouverte et d'être obligés de choisir un camps à priori.

En outre, J.Bové, Mme Robin, Mamère etc...etc... amalgament OGM et capitalisme. C'est une erreur grossière, et c'est aller dans leur sens que de jouer leur jeu : les OGM sont des nouvelles variétés comme une autre, et ils ne présupposent aucun modèle économique ou de société.
Donc avant de se jetter tête baissée dans la défense du modèle actuel, (défense dont je pense aussi qu'elle doit être prise, même si je n'y adhère pas), je pense qu'il serait bon de préciser et de montrer qu'il n'existe PAS de modèle de société "OGM" ou "non-OGM", et qu'aucune idéologie, qu'il s'agisse d'altermondialisme, de communisme, de capitalisme etc...etc... n'oblige à "choisir un camps".

Associer OGM et capitalisme, ou Monsanto, sous prétexte que "90% des OGM commercialisés le sont par Monsanto" est aussi stupide qu'associer yaourt, ou maïs et capitalisme pour les mêmes raisons.
J'attends toujours de croiser des manifestations anti-yaourt.

Je pense qu'il est important de ne pas se contenter de répondre ponctuellement à telle ou telle personne au risque d'avoir l'air de s'acharner, mais plutôt de développer une argumentation solide, cohérent, organisée, indépendamment de ce que X ou Y peuvent dire.

Les anti-OGM en question prétendent s'opposer à un modèle de société, et en proposer un autre, c'est ce qui fait leur succès. Et il est possible de leur couper l'herbe sous le pied en refusant de jouer leur jeu.
Par exemple, il ne se trouve plus un seul chercheur qui accepte de se retrouver sur un plateau TV ou derrière un micro en même temps qu'un Berland, un Bové, un Vélot, ou un Séralini. Ca peut passer pour une défection, mais à mon sens, c'est excellent : de toute façon, un scientifique n'a pas les moyens dans ce type de média de développer un argumentaire efficace.
Maintenant, il faudrait que ces mêmes chercheurs tout en montrant clairement qu'ils ne sont pas au même niveau que les militants, puissent diffuser leurs travaux.
Lorsqu'ils auront une plate-forme parallèle et indépendante de diffusion de l'information, le sujet échappera, je pense, aux militants.
Mais pour cela, il est important de ne pas relayer leur propos, même si c'est pour y répondre.

Fulmar 17/09/2008 20:06

J'ai, il est vrai, une dent contre MMR car sa seule réponse à nos efforts de commentaire sérieux et objectifs de son reportage se sont résumés aux menaces de son avocat...

L'AFIS par exemple a publié un texte de critique en ayant fait l'effort de regarder le reportage en entier. La réponse de MMR est d'une violence surprenante, pour quelqu'un voulant instaurer un débat sur Monsanto.

Le problème est que pour ne pas s'attirer les foudres de MMR, il faut cautionner ses dires à 100%. Ce qui n'est malheureusement pas possible, pour qui a de la culture scientifique et tient à la faire partager !

lauriougrimault 17/09/2008 18:32

Vous y allez fort contre Marie-Monique Robin mais je ne connais pas assez son livre et son blog pour confirmer ou infirmer vos dires. Il y a peut-être un point que je puis confirmer: l'existence d'une obsession anti-Monsanto, obsession qu'elle n'est pas la seule à partager puisque son blog indique un lien avec un site dont le nom est déjà tout un programme: Combat Monsanto (www.combat-monsanto.org).

GFP 17/09/2008 15:14

Ryuujin, je comprends votre démarche consistant à vouloir dénoncer les erreurs faites par des chercheurs de manière délibérée et ne pas perdre de temps à discuter avec des activistes (car c'est une perte de temps, il n'y a aucun doute là dessus) . Mais dans le cas de MMR le problème est le même qu'avec ces chercheurs qui ont choisi la dissidence. Elle se présente en tant que journaliste et utilise sa carte de presse en gage de sérieux et de qualité. Elle le dit elle-même sur son blog en lettre majuscule "je suis avant tout JOURNALISTE...." . C'est très grave car elle ne respecte pas les bases de son métier qui sont évoquées dans le point 9 de la convention de Munich "ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ". Si elle se présentait comme ce qu'elle est, càd une militante anti OGM, je la laisserais répéter toutes les inepties qu'elle trouve sur tous les sites anti-OGM disponibles sur internet car ce serait son boulot (même si ce serait aussi criticable). En gros on passe ici de manipulations avec "circonstances atténuantes" à "circonstances aggravantes".

Ryuujin 17/09/2008 14:08

Bonjour.
Personnellement, je vois une différence ; J.Bové et cie peuvent mentir, se tromper, et exagérer à loisir, on pourrait même aller jusqu'à dire que c'est leur métier.
Alors que lorsqu'un chercheur, qui ne se contente pas de donner son avis, mais qui engage son poste de chercheur (comme va le faire par exemple Mr Gouyon prochainement, comme l'a fait Seralini en publiant etc...), voire son laboratoire, ment, ou se trompe, c'est une faute professionnelle.
Et ça peut se payer très cher ; cela ne s'est pas encore vu en France à ma connaissance, mais pour Pusztai, qui avais commis une faute grave, et Chapela, qui avait commis une faute minime, l'addition a été particulièrement salée.
Pour le reste, qu'il s'agisse de Bové, de Mme Robin, ou même Hulot, Mamère etc...etc... : il se contentent de répéter ce qu'ils tiennent d'une poignée de personnes. Alors autant attaquer l'erreur à sa source.

Je reviendrais sur la suite ce soir.

Fabien Besnard 17/09/2008 09:27

Bonjour, je viens de découvrir votre blog, très intéressant, bien que je n'ai eu que le temps de le survoler. Je ne suis pas vraiment surpris par vos déboires avec MMR. J'ai écris un billet sur le reportage "Le monde selon Monsanto" il y a quelques temps déjà, et j'ai mis votre blog en lien.
http://math-et-physique.over-blog.com/article-17698888.html


Bon courage !