Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 11:57

                                        Freud contre Bové ?
















Au procès des faucheurs volontaires qui se tenait mercredi à Bordeaux (1) , le procureur de la République Jérôme Bourrier a requis 8 mois de prison ferme contre José Bové, mais aussi 4 ans de privation des droits civiques, civils et familiaux. Une fois n’est pas coutume, nous allons presque prendre la défense de José Bové sur Imposteurs. Pour faire bonne mesure, soulignons que concernant la peine de prison demandée, elle n’a rien d’extraordinaire car José Bové est un multirécidiviste. N’importe quel gamin s’étant prêté autant fois à des actes de dégradation croupirait en prison depuis longtemps. La réquisition de privation des droits civiques est d’autre part concevable au regard du caractère antisocial et incivique des actes du moustachu (2).

 

Mais au nom de quoi une privation des droits familiaux (dont nous ignorons l’étendue) ? La peine de prison, si elle était confirmée, ne serait-elle pas déjà une pénible privation sur 8 mois des droits familiaux de l’individu? Le comportement « politique » de José Bové préjuge-t-il de ses capacités à assumer des tâches familiales, seul critère qui devrait motiver une pareille mesure ? Peut-être M. le procureur estime-t-il que les actes publics du moustachu sont un mauvais exemple pour ses enfants ? Dans ce cas là, on pourrait se poser la même question pour Jérôme Bourrier. Car concernant Marc Giblet, l’agriculteur qui avait tiré un coup de feu en direction des faucheurs volontaires, le procureur a estimé qu’on pouvait envisager la légitime défense ! L’agriculteur a agi par exaspération, c’est évident, ça mérite d’être pris en compte. Comment ne pas être exaspéré quand des vandales viennent vous détruire 2320 tonnes de maïs ? Mais qu’un magistrat explique que se faire justice soi-même est de la légitime défense, voilà qui n’est sans doute pas un très bon exemple pour ses propres enfants ! D’ailleurs, s’il s’agissait de légitime défense, pourquoi alors requérir dix mois de prison (avec sursis) contre Marc Giblet ?

 

Pas cohérent pour deux sous, le procureur ! Et que penser d’un réquisitoire qui justifie ainsi la peine demandée pour José Bové : « Il est temps pour José Bové de mettre fin aux agissements compulsifs qui résultent d’un complexe d’Œdipe mal négocié ». Voilà les niaiseries psychanalytiques de retour dans les prétoires, comme si elles n’avaient pas suffisamment fait de dégâts !  Jérôme Bourrier fait ici une allusion finaude au fait que le père de José Bové était agronome et directeur régional de l’INRA. Les sophistes freudiens verront donc dans les positions anti-OGM du moustachu la manifestation d’une « opposition au père » (complexe d’Œdipe non résolu) . Bien entendu, celui-ci aurait-il opté pour une brillante carrière scientifique, et serait devenu directeur national de l’INRA, les mêmes sophistes y auraient également vu un complexe d’Œdipe mal résolu : José Bové aurait été perçu comme en compétition avec le père…pour séduire sa mère et supplanter le père dans le cœur de celle-ci ! Ajoutons que parler de comportement compulsif dans le cas des actions répétitives de fauchage  n’a strictement aucun sens, et qu’aucun psychologue digne de ce nom (c’est-à-dire scientifique) ne prone à ma connaissance la prison comme remède à des troubles obsessionnels compulsifs !

 

Pour l’ami Yann Kindo qui s’exprimait sur le même sujet sur son « mur » de Facebook, le « gloubiboulga  psychanalytique » est encore pire que les idées obscurantistes de José Bové (décroissance, naturalisme…). J’avoue qu’entre deux formes d’obscurantisme, j’ai toujours du mal à trancher. D’autant plus qu’on doit bien trouver des décroissants adeptes de la psychanalyse… Ni Freud Ni Latouche (3) !

 Anton Suwalki

 


 

Notes :

(1)   L'affaire relatée par le Nouvel Obs : link

     (2)   Je me place ici du point de vue de la pratique pénale habituelle, pas du point de vue de mes opinions sur ce que mérite ou pas le comportement de Bové.

     (3)   Rappel : Serge Latouche est un des idéologues actuels de la décroissance


Partager cet article

Repost 0

commentaires

anton suwalki 02/09/2008 17:04

Typiquement le genre d'amalgame que je déteste. Il est question d'OGM et tu exhumes les cadavres du Vietnam ? QU'est-ce ça vient faire ici ? Raconte-moi que les anti-OGM se conduisent ainsi pour venger les victimes de guerre...D'ailleurs, le vrai ravageur (édgats humains et écologiques) identifié dans la guerre du Vietnam s'appelle Napalm.
Je note que tu n'as pas poussé le courage jusqu'à t'associer à nous pour condamner les faits évoqués plus haut...Faut pas rêver ....

aurelien 02/09/2008 16:51

Pourquoi Monsanto n'est-il pas condamné avec l'état américain pour génocide environnemental et sanitaire au Vietnam ?

canardos 01/09/2008 14:09

c'est vri, aurelien, meme pour proteger son gagne pain, on n'a pas le droit de tirer sur quelqu'un. l'agriculteur mérite d'etre condamné.

mais les voyous qui ont detruit sa recolte aussi. ail

j'en profite pour rappeler que récemment un autre agriculteur dont la récolte était menacée par les faucheurs a, lui, retourné son arme contre lui et s'est suicidé.

et là bizarrement les anti-ogm n'ont eu aucun mot de condoléance et de remord!

aurelien 01/09/2008 00:00

L'acte barbare de l'agriculteur aurait également dû être condamné. Pour protéger sa merde, on aurait le droit de tirer des coups de feu sur des êtres humains ? Monsieur Le Procureur est peut-être sympathisant des lobbies des armes à feu ou encore un adepte de la peine de mort ? Oui Monsieur Le Procureur, cette situation est tout-à-fait déplorable et indigne, et nombre de citoyens vous regardent. Et je me joins ici aux Imposteurs pour vous le faire entendre.

Anton Suwalki 01/09/2008 14:46



Alleluia Aurélien...On arrive à se mettre d'accord sur un point, je vais finir par croire aux miracles. Nous condamnons donc l'acte de l'agriculteur et plus encore les propos du
procureur. Condamne également les propos racistes entendus par la suite dans la bouche des manifestants (Marc Giblet est belge) et je serais aux anges...Condamne enfin comme te l'a suugéré
Canardos l'attitude des faucheurs qui a abouti au suicide d'un agriculteur ne supportant sans doute pas l'humiliation, et tu remonteras très significativement dans mon estime.
Anton



anton suwalki 30/08/2008 13:49

amusant je viens de laisser un message sur votre blog sans avoir vu le votre ici. En tout cas nous sommes d'accord...

Fulmar 30/08/2008 11:40

Je vais relayer cette info sur mon blog ... C'est assez déconcertant en effet. Et pourtant je suis loin de soutenir les agissements de Bové !

Cultilandes 29/08/2008 21:22

D'après Sud-Ouest, le papa aurait apporté son soutien au petit José.
Si le procureur, comme les magistrats en majorité, n'allait pas chercher dans la psy des explications, voire des justifications aux crimes et délits, qu'aurait il requis? Pas de privation de droits familiaux mais plus de prison ferme pour ce multi récidiviste?
Si le psy de bazar évoque un comportement compulsif, l'analyste politique de comptoir que je suis serait tenté de parler de qualifier ces actes de dernières convulsions du mouvement révolutionnaire français, à tendance conservatrice... Si je croyais à la fin de l'histoire!

luc marchauciel 29/08/2008 19:35

Pauvre Guevara ! Après avoir été réduit à l'état d'icône pour sacs d'écoles, le voici comparé à Bové... Ce grand révolutionnaire, pour lequel j'ai beaucoup d'admiration, ne mérite vraiment pas ça....
Sinon, effectivement le renvoi dos à dos des deux obscurantismes en compétition dans cette affaire est tout à fait raisonnable. Et on peut ajouter que si l'on peut comprendre qu'un type soit exaspéré par les destructions des Faucheurs Volontaires, le coup de feu est inexcusable et renvoie sans doute plus aux moeurs de l'agriculteur qui avait tiré sur un inspecteur du travail qu'à quoi que ce soit d'autre. Quoi que l'on pense de la bêtise d'un arrachage de mais, la mise en danger de la vie d'autrui est un acte incomparablement plus grave...
Sur cette ridicule histoire d'oedipe mal réglé, voir ce billet assez marrant, en guise de réponse fondée sur la même logique :
http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2008/08/le-procureur-de-la-rpublique-de.html

Kranzler 29/08/2008 17:12

Bravo. L'un des deux m'agace, et l'autre me tape sur le système. J'ai même arrêté de voir une copine qui était freudienne ET alter-mondialiste. Bové me fait penser à Che Guévara, en pire. Même s'il ne raconte pas que des conneries.