Destruction de parcelles expérimentales d’OGM : la position de l’AFIS

Publié le par Anton Suwalki

L’Association Française pour l’Information Scientifique entend placer chacun devant ses responsabilités :

En détruisant des parcelles expérimentales, et en appelant à traquer les essais où qu’ils se trouvent, les « faucheurs volontaires » et leurs amis révèlent une fois de plus que c’est bien la science et la technologie qui est la cible de leurs actions, et que leurs discours « oui à la recherche » relèvent bel et bien de l’hypocrisie.


Lire la suite du communiqué sur le site de l’AFIS :

 

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article923


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Effectivement honteux ! Après ils vont nous expliquer qu'ils ne sont pas copntre la recherche mais à condition que ce soit en milieu confiné....
Répondre
G
Le genre de nouvelle qui fout les boules...http://www.gmo-safety.eu/en/news/692.docu.htmly'a vraiment des connards volontaires de la pire espèce.
Répondre