Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 14:15

La peur des manipulations du vivant a pour base l’irrationnel et l’ignorance, les deux se mariant à merveille. Peur de la viande provenant de bétail dont les géniteurs sont des animaux clonés , peur de consommer des OGM, etc… Pourtant les innombrables croisements naturels opérés empiriquement depuis la nuit des temps pour aboutir à des produits « monstrueux » qui sont quotidiennement dans notre assiette représentaient tout autant des manipulations du vivant. La seule différence résidant dans le caractère plus aléatoire dans le cas des croisements que dans l’opération de transgénèse.

Ceux qui s’épouvantent qu’un gène étranger soit introduit dans un organisme végétal ou animal mangent pourtant depuis des décennies des produits issus d’hybrides. Des « créatures » obtenus par des processus de fabrication totalement artificiels : cela , ils le savent et pourtant ne s’en offusquent pas et ne se sont sans doute jamais posé la question.

Admettons maintenant qu’ils apprennent qu’une société américaine connue pour ses inventions diaboliques, au hasard… Monsanto, ait décidé de se diversifier et mette au point une méthode particulièrement « malsaine » destinée à la stérilisation des huîtres ? Il s’agirait d’une manipulation génétique destinée à stopper leur fabrication de laitance , qui les rendrait ainsi bonnes à consommer toute l’année. Un procédé de stérilisation que Monsanto étendrait à la pisciculture, ce qui permettrait d’améliorer comme pour les huitres le rendement des exploitations, les poissons et les huitres arrêtant leur croissance pour se reproduire.

Le procédé ? Non pas une opération de transgénèse, mais tout de même une sacrée manipulation génétique. Un stress thermique et de pression appliqué sur les embryons au tout début de leur développement pour obtenir des géniteurs tétraploïdes: au lieu d’être classiquement dotés de 10 chromosomes par paires -diploïdes-, ils seraient tétraplöides : 10X4 chromosomes! Et le croisement de males tétraploïdes avec des femelles diploïdes donneraient…des triploïdes :10X3 chromosomes.

Ca ne vous rappelle rien ? La même anomalie génétique chez l’humain de 3 copies du chromosome 21 , présente , c’est ce qu’on appelle la trisomie 21.

Faudrait-il être monstrueux pour envisager des choses pareilles ?

Imaginons l’émeute ! Horreur , Monsanto veut nous faire manger des huîtres trisomiques et des poissons mongoliens ! D’empoisonneur cupide, Monsanto incarnerait à présent la barbarie nazie. Les anti-monsantistes prédiraient l’extinction imminente de l’huitre, de la gente poissonne, la ruine immédiate de l’ostréiculteur et du pisciculteur aveuglé par les arguments publicitaires du barbare, on menacerait de pendre haut et court tout scientifique assurant qu’aucun danger pour la santé humaine n’a été identifié, et au final, on prédirait la transformation entière de l’humanité en une armée de trisomiques.

Non, décidément, Monsanto ne peut se permettre de faire ça, de toute façon, personne n’accepterait de toucher une seule de ces huîtres ou de ces poissons, des fois qu’il existe des gènes sauteurs capables de s’infiltrer dans votre ADN…Et rien qu’à l’idée d’en manger…beurk !

En fait Monsanto ne le fera pas, mais pour une toute autre raison : le procédé existe déjà depuis une quinzaine d’années et il est couramment utilisé. Les huîtres et les poissons se portent très bien (en dépit d’un léger retard mental à peine significatif), et il doit bien y avoir des anti-OGM qui se sont gavés à leur insu de bourriches d’huitres ou de kilos de truites « trisomiques » depuis des années sans le moindre soucis. De grâce , ne les prévenez pas. Je voudrais quand même être désigné comme responsable d’avoir fait couler la filière piscicole et ostréïcole.

Anton Suwalki



Lire par exemple:

 

http://www.ifremer.fr/francais/index.php

Partager cet article

Repost 0

commentaires

karg se 11/01/2010 14:09


Il y a une petite différence, les huites triploîdes existent à l'état naturelle, les écloseurs ont joués la dessus (et sur la tracabilité douteuse des élevages ostreicoles) pour tuer dans l'oeuf
l'idée d'un étiquetage. Mais ça c'est pas fait en douceur, il y a aussi eu des levés de bouclier, parfois venant de gens douteux comme le mec de tipiac qui fait passer les petoncles d'importation
pour des St Jacques et qui trouve anormal de pas signaler les triploïdes.


Astre Noir 05/09/2008 14:10

Ca devait arriver...
L'inénarrable Périco Legasse (l'auteur du fumeux documentaire sur les fromages diffusé cet hiver sur F3) a trouvé le responsable des mortalités d'huîtres : ce sont les huîtres triploïdes.
C'est dans le magazine donneur de leçons et qui ne se trompe jamais "Marianne" du 30 août

anton 30/06/2008 13:12

Si on en croit les charlatans, le végétarisme doit permettre à Aurélien de courir le 100 mètres en 7 secondes et de décupler ses facultés mentales : Pour la performance physique, aucun moyen de vérifier.
http://www.vegetarismus.ch/info/f4.htm

Pour la performance intellectuelle, on tremble à l'idée que ça soit vrai, à ce que serait celle d'Aurélien s'il était omnivore. Allez, heureusement je crois d'avantage à l'hypothèse de mon volatile préféré et imputer aux carences les inepties proférées par Aurélien

canardos 29/06/2008 10:07

je me disais aussi....c'est terrible les effets des carences en protéines animales sur le cerveau!

aurelien 28/06/2008 23:08

Je suis personnellement végétarien, mais chacun voit midi à sa porte.