Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 17:28

Cette fois le doute n'est plus permis. Les scientifiques de la mission Phœnix sont certains que la sonde américaine, qui s'est posée le 25 mai dernier près du pôle nord de la planète Mars, a bel et bien découvert de la glace.

«Nous avons trouvé ce que nous cherchions» s'est félicité l'astronome Mark Lemmon, de l'université du Texas A & M (États-Unis), vendredi soir, lors d'une téléconférence de presse.

Depuis les mesures effectuées en 2002 par l'orbiteur de la Nasa, Mars Odyssey, qui avait détecté de très fortes concentrations d'hydrogène (l'un des deux composants de l'eau) dans la zone arctique de Mars, les scientifiques suspectaient en effet la présence, à cet endroit, d'une vaste calotte glaciaire, dissimulée sous une couche de poussière rougeâtre. Pour en avoir le cœur net, et rechercher par la même occasion d'éventuels indices de vie passée, la Nasa décidait aussitôt de mettre sur pied la mission Phœnix qui vient d'ores et déjà d'atteindre son principal objectif.

Tout a commencé, il y a une semaine, avec la mise au jour, dans une petite tranchée creusée par le bras robotique de la sonde, d'une matière blanche brillante pouvant ressembler à de la glace ou à du sel. L'attention des scientifiques était notamment attirée par huit petits morceaux de ce matériau, de la taille d'un dé, nettement visibles sur les images de la tranchée, baptisée «Dodo-Goldilocks», prises par Phœnix. Or quatre jours plus tard, ils n'apparaissaient plus sur la nouvelle série de photos transmises par la sonde. Ces matériaux étaient donc bien de l'eau gelée qui s'est évaporée après avoir été exposée au soleil, une fois retirée la couche de poussières qui les recouvraient.

Échantillons analysés

«Cette découverte est vraiment incroyable, quelque chose de merveilleux», s'est réjoui le responsable scientifique de Phœnix, Peter Smith, de l'Université d'Arizona (États-Unis) en ajoutant que la surprise a été de découvrir de la glace aussi près de la surface du sol à moins de deux centimètres. Selon lui, Phœnix s'est posée sur un immense glacier. Jeudi dernier, la pelle du bras de Phœnix est également tombée sur une surface très dure en creusant une nouvelle tranchée au milieu d'une zone, de forme polygonale, appelée «Wonderland», qui pourrait aussi être de la glace, a indiqué Mark Lemmon. Mais après avoir tenté, par trois fois, de creuser davantage dans cette couche, le bras de la sonde s'est immobilisé dans l'attente de nouvelles instructions.

Ce bras articulé de 2,35 m de long est également équipé d'un racloir et d'une petite perceuse capables de briser des morceaux de matériau dur. Les échantillons ainsi prélevés sont ensuite analysés après avoir été chauffés jusqu'à mille degrés Celsius dans l'un des huit petits fours de la sonde afin de déterminer leur composition chimique et de détecter la présence d'éventuelles molécules organiques.

Si l'eau a coulé sur Mars, elle a laissé son empreinte sur les minéraux environnants : les impuretés détectées dans la glace peuvent donc en dire long sur l'histoire climatique de cette région et de la planète toute entière.

Mars est actuellement trop froide pour que l'eau puisse y exister à l'état liquide, mais il est possible que dans un passé lointain les régions polaires aient connu des températures plus clémentes, supputent les scientifiques. L'eau qui coulait alors en abondance à sa surface, comme en témoignent les dépôts d'argile découverts en 2005 par la sonde européenne Mars Express, aurait alors été stocké sous forme de glace, lorsque les températures ont commencé à chuter.

L'eau liquide étant essentielle à la vie, la plaine Vastitas Borealis, située à 68° de latitude nord, où Phœnix s'est posée, a peut-être été habitable dans un lointain passé. Après avoir apporté la preuve historique de l'existence de glace sur Mars, la sonde va maintenant s'atteler à ce deuxième volet, tout aussi crucial, de sa mission.
Marc Mennessier



Lire l’article original sur :

 

 

 

http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/06/23/01008-20080623ARTFIG00286-phnix-a-trouve-de-la-glace-sur-mars.php

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires