Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 16:41

Christian Vélot est-il réellement victime sur le plan professionnel de son engagement militant contre les cultures d’OGM ? C’est en tout cas ce qu’il dit , et une manifestation nationale a été organisée le 25 Juin afin de le défendre.

 

On ne peut totalement en écarter la possibilité, et si tel était le cas, nous le désapprouverions en dépit de ce que nous pensons du personnage. Mais compte tenu de la culture du mensonge qui imprègne le mouvement anti-OGM, nous avons appris avec le temps à nous méfier de tout ce que celui-ci raconte. Comme tout mouvement d’essence quasi-religieuse, le mouvement anti-OGM fabrique des martyres qui renforcent sa cohésion. Il s’est révélé une formidable machine à fabriquer des martyres imaginaires comme Chapela, Schmeiser etc…  Une attitude sceptique s’impose légitimement dans le cas de Vélot.

 

La fabrication d’un martyr intéresse aussi bien le mouvement que le martyr lui-même : pour les anti-OGM à qui raconte qu’un chercheur est inquiété ou sanctionné pour ses prises de position cela ne peut que les renforcer dans l’idée qu’il dit vrai, qu’il dérange parce qu’il dit vrai, et que leur cause est donc justifiée. Un raisonnement très rudimentaire mais o’ combien vérifié ! Dans le cas de Vélot, le syndrome de Sakharov est aussi très utile : qu’un intellectuel soit persécuté pour ses idées et continue courageusement son combat, quelle attitude peut-il y avoir de plus noble et peut mériter plus d’admiration ? Mais n’est pas Sakharov qui veut .

 

Pour devenir un Sakharov, il faut déjà  défendre des idées que le pouvoir établi estime dangereuses : or que ce soit par opportunisme ou par conviction réelle, ces idées sont représentées dans le gouvernement (NKM), divise la droite beaucoup plus qu’on ne l’aurait imaginé, comme l’a démontré l’examen du récent projet de la loi sur les OGM au parlement. De plus, les chaînes de télévision et des radio  sous contrôle de l’État sont totalement acquises à la propagande anti-OGM et font loyalement si on peut dire, leur travail de désinformation sur le sujet, alors même qu’elle font régulièrement preuve de déférence envers le locataire de l’Elysée. On nous excusera donc de douter très sérieusement que les idées de monsieur Vélot soient vues comme dangereuses par le pouvoir et par son intermédiaire les multinationales de la semence. Si tel était le cas, pourquoi ne commencerait-il pas par verrouiller un peu plus les médias qu’il contrôle ?

 

D’autre part, il faudrait pour croire à ces persécutions que le pouvoir soit engagé dans une politique répressive envers les intellectuels « opposants ». Or manifestement ça n’est pas le cas, et les médias ont beau faire la part belle aux pro-Sarkozy , tel que le pitoyable Glucksman, Sarkozy (quoi qu'on pense de lui) n’a pas le pouvoir qu’avait Brejnev ,  et on ne voit aucun signe de résurgence d’une forme de maccarthysme en France : de nombreux artistes, auteurs , scientifiques sont très clairement engagés politiquement contre Sarkozy. Un  chercheur tel que Marc Péchansky peut même sans risque ni pour sa personne ni pour son laboratoire afficher son soutien à la candidate de Lutte ouvrière aux présidentielles : pourquoi Vélot aurait-il des problèmes avec sa hiérarchie pour des raisons politiques et pas Péchansky ? Et si c’était tout simplement parce ce dernier est irréprochable sur le plan professionnel ?

 

Il semblerait que la hiérarchie de C Vélot aient quelques reproches à lui faire : un enseignant chercheur se doit de…faire de la recherche et de publier. Au fil de son engagement anti-OGM, sa productivité en tant que chercheur s’en est visiblement beaucoup ressentie , et le rythme de ses publications est tombé très en deçà de ce qui est considérée comme la norme . Une publication en 2002 et une autre en 2007, c'est peu, très peu…….

Pourtant, on aurait au contraire pu s’attendre à certains exploits de la part de Christian Vélot…

 

Explications :

 

Nous avons plusieurs fois évoqué cet aspect particulièrement hypocrite du discours anti-OGM : ils combattent tel Testard les OGM en mettant en avant l’argument que ceux-ci ne serviraient que les intérêts des semenciers (1) , et ne profiteraient en aucun cas au consommateur(2). Mais toute tentative de mettre au point un PGM présentant un intérêt pour le consommateur comme le riz doré, il fait immédiatement l’objet d’une campagne acharné de dénigrement et ses plantations expérimentales sont victimes des mêmes actes de vandalisme par les faucheurs volontaires.  Les « plantes médicaments » génétiquement subissent le même sort et sont présentées comme des opérations de pur marketing destinées à mieux vendre les OGM RR ou BT (3)!

 

Or Christian Vélot raconte partout que les molécules d’intérêt qu’on tente de produire par des plantes génétiquement modifiées peuvent très bien l’être en laboratoire , en milieu donc confiné, y allant de son joli slogan de « chercheur cioyen » : « La planète n'est pas une paillasse de laboratoire (4)».

 

En particulier, s’agissant de la production de lipase gastrique(5), C Vélot affirmait : « disposant de la lipase ghastrique de chien, tout biologiste moléculaire travaillant sur la levure (et c’est mon cas) est capable en quelques semaines de fabriquer la levure transgénique produisant cette lipase gastrique. A-t-on essayé de produire cette lipase gastrique dans la levure ? Non ». (6) Il réagissait ici au projet de la société Mersitem Therapeutics d’obtenir cette lipase à partir de maïs génétiquement modifié.

 

On ne peut que s’étonner qu’il ne se soit pas lui-même attelé à cette tâche -apparemment un jeu d’enfant- à laquelle personne n’aurait selon ses dires songé. Une réussite qui ne lui aurait rapporté que des avantages : la mise au point d’un procédé socialement utile hors du champ des plantes génétiquement modifiées, lui aurait valu l’estime de ses pairs, de compenser son déficit de publication, peut-être un brevet, et tout ça en illustrant en plus sa thèse selon laquelle on n’a pas besoin de plantes génétiquement modifiées pour produire des médicaments (ou du moins celui-ci). Pourquoi donc s’est-il privé d’un tel succès qu’il disait à portée de main ? Et pourquoi personne avant lui ne s’en serait préoccupé ?

 

En réalité, Christian Vélot occulte ou ignore que la tentative de produire de la lipase gastrique à partir de levure de boulanger a été réalisée dans les années 80 par la Société Cell Tech en Grande Bretagne. Le succès n’a pas été à la hauteur des espérances : la production de lipase s’est révélée très faible, celle-ci se fixant sur les parois de la levure, ce qui compromet sa purification (7. La société a déposé un brevet qui n’a jamais été exploité, à cause de son trop faible rendement. Les travaux sur la lipase gastrique dans la levure ont été poursuivis depuis (8), sans que l’on réussisse jusqu’à présent à améliorer la production.  

 

Ces quelques faits prouvent qu’il est plus que nécessaire de prendre avec beaucoup de réserves les déclarations de Christian Vélot.

 

Ses propos sur l’inutilité des « plantes médicaments » génétiquement modifiées manquent totalement de crédibilité, et on peut légitimement douter très que son engagement contre les PGM soit réellement le centre du conflit qui semble l’opposer à sa hiérarchie . Notons qu’on laisse apparemment tranquille Gilles-Eric Séralini à l‘Université de Caen, dont l’idéologie est strictement identique à celle de Vélot, qu’il était membre de la CGB (Commission du Génie Bio moléculaire) et qu’il a même été décoré par Nathalie Kosciusko-Morizet (9). Comme répression , avouez qu’on fait pire ! D’ autre part l’organisme destiné à remplacer la CGB aura parmi ses membres un anti-OGM notoire en la personne de Pierre-Henri Gouyon. Non, Christian Vélot n’est pas crédible dans les habits de Sakharov.

 

L’improductivité actuelle de Christian Vélot en tant que chercheur pourrait bien à elle-seule expliquer l’attitude actuelle de sa hiérarchie universitaire, qui paie des chercheurs pour qu’ils …cherchent et non pas pour être « conférencier anti-OGM » . Il est parfaitement plausible que son attitude et son style déplaise à ses supérieurs, mais cela ne saurait suffire à expliquer qu’on le prie de restructurer ses recherches.

 

Alors certes, Christian Vélot peut très facilement rameuter des milliers de signatures et même organiser une manifestation nationale en soutien de sa pauvre personne persécutée par le pouvoir, et donc les multinationales par pouvoir interposé ! On sait parfaitement comment fonctionne le mouvement anti-OGM. Mais il aura du mal à nous faire croire qu’il est un nouveau Sakharov.

 Anton Suwalki

 

(1) voir nos articles :

http://imposteurs.over-blog.com/article-13113414.html

http://imposteurs.over-blog.com/article-15042366.html

(2) ce qui est au passage totalement absurde, à moins de supposer que les millions d’agriculteurs qui choisissent de cultiver des PGM soient totalement irrationnels.

(3) « RR » Plantes résistantes au Round-Up et « BT » : plantes produisant une protéïne insecticide à partir d’un gène de la bactérie BT

(4) http://sciencesetavenirmensuel.nouvelobs.com/hebdo/parution/p733/articles/a367272-.html

(5) la lipase gastrique est une protéïne dont l’absence empêche une assimilation des lipides, une affection qui touche en paticuliers les malades atteints de muscovicidose

(6) http://www.local.attac.org/rhone/article.php3?id_article=799

(7) Résultats publiés dans Biochimica et Biophysica Acta (Bodmer  Angal et al 1987)

(8) Smerdon Aves et al 1995 . Crabbe Weir et al 1996

(9) http://imposteurs.over-blog.com/article-19012486.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Capitaine Poltron 12/11/2008 02:23

Une facette du personnage qui sera peut-être passée inaperçue : http://www.acecomed.org/manifeste/index.php?petition=2

Vous y-retrouverez pêle-mêle une belle brochette d'anti-ogm, psychanalistes et homéopathes unis pour la bonne cause (et même marie Billi, vous vous souvenez , chlorure de magnesium et chikungunya ?)

canardos 13/07/2008 07:47

Meuuuuuh, permettez moi de vous féliciter d'avoir choisi un pseudonymes aussi bien assorti!

Meuuuuuh 12/07/2008 21:54

C'est un collectif d'hydrocephales consanguins de merveilleux site ?

Fulmar 30/06/2008 20:44

@ tybert : peut-être parce que lorsqu'on ne maîtrise pas une technique en labo on dit qu'elle n'est pas fiable pour éviter le ridicule ?

tybert 28/06/2008 11:04

Si je me souviens bien, dans cette émission sur France 5 il se disait spécialiste de la transgénèse, qu'il manipulait tous les jours des OGMs dans son labo, que c'était une technique non fiable qui donnait des résultats innattendus..
Question: pourquoi utilise-t-il tous les jours dans son labo une technique non fiable?? On ne lui a pas posé cette question et il n'y a pas répondu...

Fulmar 27/06/2008 20:56

Belle liste de sites non-anti-OGM ! On croit rêver, de même dans l'appel à la mobilisation pour "sauver Vélot" on y lit que Vélot n'est pas un anti-OGM, non non ! Il s'est certainement fait photographier par erreur avec un badge "OGM j'en veux pas" à moins que les méchants de Greenpeace le lui aient rajouté sous photoshop ?

tybert 26/06/2008 17:18

christian vélot a encore sévi sur France 5 où il s'est présenté comme un donneur d'alertes brimé et débitant ses mêmes choseries sur les oGM qui seraient néfaste pour la santé...
Si c'est çà l'information scientifique sur le service public !!!!

luc marchauciel 25/06/2008 16:14

Ben, si le mouvement anti-OGM n'existe pas, je me demande ce que sont tous ces mails qui me parviennent chaque semaine avec des compte rendus de réunions anti -OGM d'un collectif anti-OGM qui fait signer des pétitions anti-OGM et organise des manifestations anti-OGMs ainsi que des fauchages de champs d'OGM.
Mais peut être que tout cela n'est qu'illusion, que je vis une vie virtuelle et imaginaire alors que mon corps est en fait reposé sur une table et nourrit de mon flux vital les machines qui ont pris le contrôle de la matrice....
Mais du coup, je m'interroge : Christian Vélot existe-t-il ? Aurélien lui même existe-t-il ?

aurelien 25/06/2008 13:58

La dialiectique de ce blog est assez morbide: "les anti-OGM".

Ce mouvement que vous décrivez n'existe pas. Par contre il y a des citoyens qui font valoir un positionnement démocratique sur des questions d'intérêt public.

Il n'y a pas de "mouvement Anti-OGM", il n'existe que dans l'imagination des tenants et promoteurs de ces technologies.

Anton Suwalki 25/06/2008 14:32



J'ai bien lu Aurélien : « Ce mouvement que vous décrivez n'existe pas. Par contre il y
a des citoyens qui font valoir un positionnement démocratique sur des questions d'intérêt public.


Il n'y a pas de "mouvement Anti-OGM", il n'existe que dans l'imagination des tenants
et promoteurs de ces technologies. »


C'est triste d'être bourré, à à peine 2 heures de l'après-midi. Où alors Aurélien donne
dans le négationnisme ?… Bon, j'en connais qui von têtre peinés en apprenant
qu'ils ne sont pas anti-OGM…


 


Ceux-là pour n’en citer qu’une toute petite partie :


 


http://lesverts.fr/rubrique.php3?id_rubrique=46


 


campagne anti-OGM


 


www.stop-ogm.org/


 


 


 


http://www.greenpeace.org/france/news/pas-d-ogm-dans-mon-assiette


 


 


http://www.ogm-jedisnon.org/?Accueil


 


 


http://www.autourdubio.fr/?post/Petition-pour-dire-non-aux-OGM


 


 


http://www.stopauxogm.fr/


 


 


http://www.spiritsoleil.com/actualite/ogm-alimentation/OGM_loi_3.htm


 


Empêcher les criminels d'imposer leurs chimères génétiques


 


www.ogmdangers.org


 


 


 


http://www.france.attac.org/spip.php?article2146


 


Non aux OGM ! Communiquez votre opinion.


 


http://www.attac78nord.org/spip.php?article288


 


lutte anti-OGM dans les champs :Appel à signer le moratoire antiOGM dans les champs
et à donner son avis à la consultation


ministérielle


 


http://terresacree.org/varmat1.htm


 


La croisade anti-OGM de "Terre Sacrée "


 


Et il y a même un non anti-OGM notoire, qui dit :


« Gardez vos OGM de merde ! Je suis sûr que vous serez les premiers à ne pas
en manger,


criminels ! » Il s’apelle… Aurélien.


 


Donc nous sommes bien d'accord, les anti-OGM n'existent pas. Aurélien, vous êtes
vraiment maso de vous ridiculiser en permanence !


AS


 



aurelien 25/06/2008 13:56

En tant que citoyen, je ne peux que féliciter Christian Vélot pour son effort de vulgarisation sur les OGM. Au moins l'argent des impôts peut s'avérer utile et ce chercheur le démontre par son action.

Par contre que penser des chercheurs payés par nos impôts pour faire du n'importe quoi et cultiver la culture du secret et de l'ignorance ou pire, être à la botte de l'industrie et des politiques gouvernementales qui n'en ont que cure de l'intérêt collectif (qui n'a rien à voir avec l'intérêt de telle ou telle idéologie politico-éonomique) ?

canardos 23/06/2008 21:13

soyons précis. j'ai consulté PUBMED et trouvé trois travaux de Cristian vélot en tout et pour tout. le premier date de 2002, le deuxieme de 2007, le 3ieme tout récent de juin 2008, comme si la menace de sanction l'avait un peu réveillé.

1:Robellet X, Flipphi M, Pégot S, Maccabe AP, Vélot C.

AcpA, a member of the GPR1/FUN34/YaaH membrane protein family, is essential for acetate permease activity in the hyphal fungus Aspergillus nidulans.Biochem J. 2008 Jun 15;412(3):485-93.PMID: 18302536 [PubMed - in process]

2: Flipphi M, Robellet X, Dequier E, Leschelle X, Felenbok B, Vélot C.

Functional analysis of alcS, a gene of the alc cluster in Aspergillus nidulans.Fungal Genet Biol. 2006 Apr;43(4):247-60. Epub 2006 Mar 13.PMID: 16531087 [PubMed - indexed for MEDLINE]

3: Ruprich-Robert G, Zickler D, Berteaux-Lecellier V, Vélot C, Picard M.

Lack of mitochondrial citrate synthase discloses a new meiotic checkpoint in a strict aerobe.EMBO J. 2002 Dec 2;21(23):6440-51.PMID: 12456651 [PubMed - indexed for MEDLINE]

Or dit Libération, "Il estime subir, depuis 2006, des pressions de la pert de la direction de l'Institut d'Orsay, depuis la confiscation de crédits jusqu’à l’annonce, fin septembre, de l’exclusion de son équipe en 2010.

«Nous sommes virés de façon arbitraire, indépendamment de toute évaluation scientifique et sans aucune consultation du conseil scientifique et du conseil d’institut»

je reprend ici un extrait d'un commentaire d'un nommé Grégoire sur un blog:

"les ennuis de M. velot ne me semblent pas du tout liés a son militantisme anti-OGM, mais plutot a un manque de reussite professionnelle. Pour s'en convaincre il suffit de lire sa liste de publication disponible sur PUBMED. trois publications en 7 ans! alors que le CNRS estime que 4 publications pour 4ans represente la "norme". On est legitimement en droit de s'interroger sur les véritables raisons des problemes rencontrés par M. velot...

N'oublions pas qu'en tant que chercheur il est payé par l'etat (c'est a dire avec nos impots) et qu'a ce titre le moins qu'on puisse lui demander c'est de faire son travail correctement..."

luc marchauciel 23/06/2008 20:22

Comme je n'ai pas plus qu'Anton confiance dans la parole des anti-OGM, pour avoir pu constater à plusieurs reprises des mensonges flagrants de leur part sur fond d'une certaine exaltation, ce que j'aimerais surtout, c'est avoir les détails de l'affaire, dont la seule perception qu'on en a est fondée sur ce que disent les soutiens de C. Vélot. J'aimerais avoir par exemple le point de vue de sa hiérarchie, avec les explications des sanctions dont il est victime, histoire de pouvoir peser le pour et le contre. Si tant est que cela me regarde, ne travaillant pas dans les lieux.... Si, en fait, cela me regarde à partir du moment où C. Vélot est l'objet d'une campagne de solidarité publique à laquelle il fait appel. Pour pouvoir signer une pétition en sa faveur (ce que je ne me sens nullement tenu de faire à l'heure actuelle, mais que je pourrais faire malgré les postions de Vélot sur les OGM ou l'homéopathie -ce qui est plus grave pour un biologiste, d'ailleurs -), il faudrait que j'ai pu examiner les points de vue contradictoires, parce que je refuse de me fier à la bonne parole des anti-OGM.