Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 13:53

WASHINGTON (AFP) .

 Les scientifiques américains de la mission Phoenix ont retrouvé le sourire après qu'un instrument de la sonde a finalement collecté mercredi le premier échantillon de sol martien pour commencer les analyses en quête d'eau et de composants organiques.


La pelle du bras articulé de Phoenix, qui s'est posé le 25 mai dans l'arctique jusque-là inexploré de la planète rouge, avait bien déposé en fin de semaine dernière sa première moisson du sol martien à l'entrée d'un des instruments.

 


Mais l'échantillon trop granuleux ne pouvait pas entrer dans la chambre d'un des huit micro-fours dit TEGA ("Thermal and Evolved Gas Analyzer") qui peut chauffer les matériaux jusqu'à 1.000 degrés Celsius.

"Après avoir actionné une septième et dernière fois le vibrateur pour faire tomber des particules à travers le tamis de l'entrée de TEGA, nous avons été surpris de recevoir des données indiquant que le four était plein", a expliqué mercredi, visiblement soulagé, William Boynton, un des chercheurs de la mission.

"Nous avons actionné le vibrateur plusieurs fois par jour en nous croisant les doigts" pour finir par faire tomber suffisamment de ce sol dans TEGA, a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Ce four ne peut être utilisé qu'une fois mais Phoenix en compte huit.

"Le problème est derrière nous, et demain ou après-demain nous avons bon espoir de pouvoir fermer le four et de commencer les analyses", a-t-il affirmé.


Ce processus "prendra environ cinq jours dont les quatre premiers durant lesquels la température sera progressivement augmentée (...) de manière à identifier l'eau et les différents minéraux présents", a expliqué le scientifique.


En se décomposant sous l'effet de la chaleur les minéraux libèrent l'eau et le dioxyde de carbone (CO2) avec lesquels ils ont interagi chimiquement dans le passé, a-t-il poursuivi.


"C'est un dénouement merveilleux avec l'instrument TEGA", a jugé Peter Smith, le responsable scientifique de la mission Phoenix, de l'Université d'Arizona (sud ouest) qui s'exprimait lors de la même conférence de presse.


Il a souligné que le sol du permafrost martien paraissait "particulièrement intéressant et très inhabituel".


Ce sol est formé d'une fine croûte à la surface qui recouvre un matériau d'apparence sablonneuse. Mais ce sol a aussi tendance à s'agglomérer et à coller. Des portions de l'échantillon déposé dans l'entrée de TEGA adhéraient fortement sur la surface métallique lisse en forme d'entonoir malgré une pente de 45 degrés, a poursuivi Peter Smith.

 

 

Ce matériau est apparemment doté de propriétés chimiques ou électro-magnétiques particulières qui le rend très différent de ce que l'on a trouvé jusqu'à maintenant sur Mars, a-t-il ajouté.

"Nous sommes de ce fait très intéressés d'en scruter un échantillon avec le microscope de Phoenix", a souligné l'astrophysicien.


"Le microscope va nous permettre d'observer l'existence (d'éventuelles) propriétés magnétiques et d'examiner la taille des particules et leur distribution dans ce sol ainsi que leur composition grâce aux différentes couleurs", a-t-il relevé.

Selon Peter Smith les premières images du microscope devraient arriver sur la Terre jeudi. Les commandes ont été transmises mercredi à l'instrument, a-t-il précisé. Il faut quinze minutes à un signal radio voyageant à la vitesse de la lumière pour parcourir les quelque 276 millions de kilomètres séparant Mars de la Terre.

Ces scientifiques se sont aussi dits très confiants que la sonde trouverait de l'eau gelée sous la surface du sol, deuxième étape de son exploration.

"La plupart d'entre nous pense que la couche blanche sous la sonde figurant sur les images transmises par Phoenix est de la glace, mais nous devons encore le vérifier", a indiqué Peter Smith.

Par Jean-Louis SANTINI



La dépêche de l’AFP sur :

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080612/tsc-usa-espace-astronomie-prev-c2ff8aa.html


Partager cet article

Repost 0

commentaires

cp codes 20/03/2015 21:29

The marvelous site club penguin codes.its really trust me.

Junk Collection London 04/03/2015 09:40

Generally there seemed to be ample digestive tract impulse to remove the utters examination the actual bad appeared to be concomitant becoming.

computer services 25/02/2015 11:00

A genuine recognizable money making agile. Similarly interesting so as to venture this specific ailment.

http://www.trusteddissertations.com/ 08/02/2015 10:20

Disorganization is extremely plain on the manuscripts. Books solicitude to forget if the vignette is particular less.

調解顧問 27/11/2014 10:36

That floor is usually shaped of a skinny crust at first glance that will covers some sort of soft sand look materials.