Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 14:24

La paléo-génomique ou comment reconstruire l’histoire des génomes des céréales sur 90 millions d’années pour l’amélioration des variétés de demain .

Les chercheurs de l’INRA ont modélisé l’évolution des génomes de céréales (riz, blé, sorgho et maïs) à partir d’un ancêtre commun à 5 chromosomes. Pour cela, ils ont étudié les duplications du génome de blé et ont réalisé une analyse comparée avec le génome du riz et d’autres céréales. Le modèle, qui définit précisément les régions chromosomiques du riz, du blé, du sorgho et du maïs portant des gènes communs, permettra d’utiliser les connaissances acquises sur les génomes de l’ensemble de ces espèces pour améliorer chez le blé des caractéristiques agronomiques aussi importantes que le rendement, la résistance aux stress… Les céréales regroupent plus de 10 000 espèces et constituent la famille botanique la plus importante pour l’agriculture mondiale.

L’article complet et les références sur le site de l’INRA

http://www.inra.fr/presse/paleogenomique_pour_amelioration_varietes_de_demain

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sterd 23/05/2008 13:50

Comme c'est pas tous les jours qu'on tombe sur quelqu'un qui semble aussi calé, je vais poser une toute petite question alors : Pourrais-je savoir en quoi "La technique de l'ADN recombinant n'a rien à voir avec les processus de sélection ou de croisement traditionnels." ?

aurelien 23/05/2008 10:54

"on voit que les labs de Monsanto sont de petits amateurs."

Sur ce point nous sommes d'accord, merci de le rappeler.

La technique de l'ADN recombinant n'a rien à voir avec les processus de sélection ou de croisement traditionnels.

Anton Suwalki 23/05/2008 11:24


Vous n'en avez pas marre de radoter ? Allez exposer vos fumisteries biologico-lacaniennes ailleurs, vous arriverez sans doute à trouver des adeptes.
Anton


sterd 22/05/2008 20:35

Éducation .... Répétition ....

Mais mon cher Anton, ce n'est pas pour lui, c'est surtout pour les brebis égarées qui parcourent ce joli blog.

anton suwalki 22/05/2008 16:02

salut Sterd,
tu as parfaitement raison, mais je crois que tu te fatigues beaucoup à essayer d'expliquer ça à Aurélien.C'est peine perdue.
amitiés
anton

sterd 22/05/2008 13:01

Mon cher monsieur,

Sachez que les espèces végétales et animales utilisées aujourd'hui en agriculture ont bien peu de chose à voir avec les variétés sauvages dont elles sont issues. En moins de 10.000 ans les hommes ont su manipuler la nature pour modifier des espèces dans un sens qui leur était plus favorable.
Ironiquement la palme de la manipulation revient sans conteste au maïs, qui est un vrai monstre au regard de la "nature" comparé à son ancêtre la téosinte. Si on compare ce que les agriculteurs néolithiques ont fait subir au génome de la téosinte (inversion des caractéristiques sexuelles, et j'en passe), à la petite insertion du gène qui code le Bt dans le MON810, on voit que les labs de Monsanto sont de petits amateurs.

Tout ce que vous mangez, de la viande aux légumes en passant par la moindre confiserie est issue de ces monstres, qui sont pour la plupart incapables de survivre par eux mêmes et de ce reproduire dans la nature

aurelien 22/05/2008 12:37

oui, et bien sûr on va encore nous répéter que les OGM existent depuis des millions d'années, et que même "l'homme est un OGM" dixit le sénateur Debré...

quelle malhonnêteté intellectuelle que tout cela.

En avant la censure, comme d'hab...