Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 10:53
 

Après Carrefour, c'est au tour de Gérard Mulliez, fondateur du groupe Auchan, à vocation purement philantropique comme tout le monde le sait, a décidé de surfer lui aussi sur la vague anti-OGM. Voici l'interview qu'il a donné à l'Expansion :

 

 

Alors que le débat sur les OGM en France a fait rage jusque dans les rangs de la majorité présidentielle, Gérard Mulliez, le fondateur de l’enseigne Auchan veut faire entendre sa voix. « Dans l’état actuel des connaissances, il faut les interdire. Il est évident que le principe de précaution doit s’appliquer », tonne-t-il dans une interview exclusive accordée à L’Expansion.

Homme de conviction, peu soucieux du qu'en dira-t-on, celui qui est encore président du comité stratégique du groupe Auchan a décidé de s’impliquer. Il a accepté d’être le porte-drapeau, en tant que président d’honneur, du Ceres, une toute jeune association, née il y a un an. Acronyme de Consommateurs et entreprises responsables, celle-ci compte financer une étude indépendante sur l’impact de la consommation d’organismes génétiquement modifiés pour la santé humaine. Pour lui, « les études publiées jusqu’ici n’ont pas été développées suffisamment longtemps, et elles sont partiellement diffusées et souvent financées, si ce n’est réalisées, par les industriels et les distributeurs d’OGM ».

« C’est inadmissible qu’il n’y ait pas de financement public, alors que les moyens existent. C’est pourquoi nous avons décidé de financer une étude dont on publiera objectivement les résultats, qu’ils soient positifs ou négatifs », renchérit Jean-Pierre Blanc, directeur général des Cafés Malongo et vice-président de Ceres. Quelques entreprises et une centaine de particuliers ont déjà apporté 200.000 euros, il leur reste à trouver 600.000 euros.

Le protocole des études toxicologiques est défini et prêt à être mis en œuvre. « On va bientôt démarrer », assure Gérard Mulliez, qui veut que l’on soit « sûr de la non-toxicité des OGM pour l’homme avant de les diffuser auprès du plus grand nombre ». Peu adepte du politiquement correct, il refuse « que l’on se retrouve dans vingt ans avec des OGM partout, sans l’avoir voulu mais par le simple fait que le pollen se dissémine, et réaliser à ce moment là que ce n’est pas bon pour la santé. Je crois qu’il est temps que les ministres actuels se remémorent le scandale du sang contaminé. »


Le lien vers l'article :
link
 

 

On remarquera que « l'homme de conviction » nous sort la tarte à la crème du sang contaminé pour justifier son initiative publicitaire...

Encore un organisme « indépendant » financé par des multinationales ! Sera-t-il encore plus indépendant que le CRIIGEN ou autre organsime fantôche ? « Indépendant » dans la novlangue des anti-OGM a une signification très particulière. Postulant par superstition que les OGM ne peuvent être que dangereux, toute étude publique qui conclut différemment est considéré comme truquée pour le compte des fabricants d'OGM, on crée donc des organismes « indépendants » chargé de « démontrer » qu'ils sont dangereux !


Laissons pour conclure la parole à un internaute qui a répondu sur le site de l'Expansion :

« On remarquera que quand on est président du comité stratégique du groupe Auchan, qu'on s'oppose à l'autorisation de la culture du maïs GM (puisque c'est le seul dont la culture est en jeu aujourd'hui) et qu'on annonce la réalisation d'une "étude indépendante", on témoigne ainsi qu'on est un "homme de conviction"... alors que quand on est membre d'une agence du service public de l'expertise scientifique, constituée de chercheurs de la Recherche publique, et qu'on dit que ce Monsieur n'a visiblement pas tout compris, qu'il se trompe voire peut-être même qu'il ment, et bien on est incompétent et à la solde de Monsanto... nous vivons dans une époque moderne ! On remarque aussi qu'en fin stratège Gérard Mulliez entend néanmoins se prépositionner pour "les diffuser auprès du plus grand nombre" ... (Ilan)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Charles II 04/05/2008 23:11

Je trouve votre critique bien sévère ; Auchan est un modèle de respect de l’environnement.
Je reçois ce jour (dimanche, oui, oui) leur pub (26 pages) valable du 7 au 13 mai ; elle est intitulée : « Une semaine pour ma planète » (il faut oser)
On y découvre, je vous le fais à la Prévert (sans le talent) :
Une centrale vapeur « économique et écologique »,
Une unité centrale de PC « écologique »
Des téléphones fixes sans fil « écologiques » (regardez bien combien ç a consomme un téléphone pas écologique)
Différents engrais et pesticides « Utilisables en agriculture biologique » : pour ceux qui n’auraient pas compris, l’agriculture bio c’est comme l’agriculture, y’a que les intrants qui changent.
Un shorty pour homme en viscose de bambou (le bambou, ça doit remplacer la pilule bleue, vous savez, celle qui facilite « un développement durable »)
De la vaisselle jetable « biodégradable » : rien à ramener du pique-nique
Le top : un chargeur de portable dont « [la] puissance extrêmement efficace permet de préserver l’environnement »
Vous voyez bien qu’avec Auchan la planète est sauvée.
En fait, je ne pense même pas qu’Auchan ait atteint les limites de la bêtise humaine, non, je crains qu’ils aient encore une grande marge de progression.
Y’a pas à dire : « La vie Auchan, elle change la vie » !!!

Jorj X. McKie 01/05/2008 15:08

Avec un nom pareil et vu son niveau de culture scientifique, il doit avoir peur que ses Auchan soient contaminés par des OGM.
Non sans rire, il pourrait plus intelligemment financer des études alimentaires sur les formidables produits qui emplissent ses rayons. Je rappelle que les excès de Sel, sucre, huile hydrogénée et autres dans les produits transformés, base de son commerce, sont un des problèmes réels de santé publique. Mais là je doute qu'il publie "objectivement les résultats, qu’ils soient positifs ou négatifs".
JxM