Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 08:57

De toutes les organisations « à la gauche de la gauche institutionnelle », Lutte Ouvrière est la seule à défendre clairement l'idée que la science et la technologie, qu'elle ne confond pas bêtement avec les rapports de production, sont des facteurs de progrès social et humain.

Sa position sur les biotechnologies était jusqu'à présent anti-idéologique. Pas d'opposition de principe aux OGM, oui à la recherche et au développement d'OGM d'intérêt , sous contrôle d'organismes publics indépendants des intérêts capitalistes.

Alors pourquoi cet article au titre racoleur dans Lutte Ouvrière du 11/04/2008 ,signé Sophie Gargan titre : "Obéïr au grand Monsanto" ? http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2071&id=10

Dire « Monsanto » c' est prononcer le nom de code démagogique, un clin d'œil évident à la mouvance écologiste pure et dure sur laquelle LO a a priori une opinion très défavorable . Pour le reste l'argumentaire est d'une très grande pauvreté, se contentant de ressasser tous les lieux communs anti-OGM, L'auteure de l'article est sans doute plus à l'aise dans le commentaire automatique de la politique politicienne (Le Grenelle de l'Environnement et ses suites) qu'à propos du sujet qu'elle ne maîtrise vraiement pas.1/Oui, le Grenelle de l'environnement était surtout une mise en scène entre le pouvoir et les représentants principaux de l'écologie politique. L'engagement symbolique sur les OGM du Grenelle de l'environnement faisait partie de la mise en scène, Mais pourquoi ne pas expliquer que c'était pour mieux masquer les vrais problèmes environnementaux qui eux n'ont abouti à aucune mesure sérieuse?

2/ L'invocation par Sophie Gargan du principe de précaution est dérisoire : Parce que contrairement à ce qu'elle affirme, on connait assez bien après plus d'une  décennie de culture d'OGM et plus de 100 millions d'hectares de par le monde , les "risques" liés au OGM, qu'on peut qualifier de faibles . Qu'au nom de ce principe appliqué tel que le conçoivent les technophobes, aucun médicament ne pourrait être commercialisé, et aucun produit ne pourrait arriver dans nos assiettes. Que l'évaluation des OGM n'est pas laissée aux seuls semenciers mais suit des procédures des plus rigoureuses (il faut croire qu'elle ne lit pas "Imposteurs").

3/ Quels éléments a-t-elle pour mettre affirmer le rôle déterminant du lobbying des semenciers, et celui de Monsanto en particulier dans le débat parlementaire actuel ? Les déclarations du sénateur Legrand, qui a pipeauté les travaux de la "Haute autorité sur les OGM" pour justifier une "clause de sauvegarde" décidée en haut lieu afin de donner une caution écologique au pouvoir ? Faut-il considérer que parmi les agriculteurs divisés sur les OGM, ceux qui y sont plutôt favorables sont les "gros cupides" et ceux qui y sont hostiles les gentils ? Tout ça n'est pas bien sérieux.

Alors pourquoi ? Allons allons... N'allez pas imaginer que cela pourrait avoir un rapport avec les récents virages électoraux de LO, et sa présence sur des listes municipales  d'"Union de la Gauche" côte-à-côte avec des Verts...Vous voyez le mal partout !

 Anton Suwalki

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cultilandes 16/04/2008 10:15

Anton, il va vous faire à l'idée qu'il n'y a rien de bon à tirer de l'extrème-gauche, ni de la gauche plus ou moins marxisante!

Pour compléter éventuellement vos informations et rire un peu, allez lire ce billet de Bétet Vert: http://www.blog-agri.com/beretvert/index.php?id_article=366&commentaires=on&titre=Mamere_se_prend_un_rateau_en_pleine_poire