Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 16:55

Le 09 avril, Maitre William Bourdon, conseil de Marie-Monique Robin, nous a adressé un communiqué  dans lequel il déplore que « différents sites internet voudraient, en dénaturant ces faits et en faisant renaître artificiellement (une) polémique éteinte depuis plus de 10 ans, tenter de porter atteinte à l'intégrité professionnelle de Madame Marie-Monique ROBIN, aux fins de disqualifier les conclusions de son enquête sur la firme MONSANTO » estimant que « Ces mises en cause ne sont pas innocentes, elles sont opportunément réactivées face à l'immense succès que connaissent le film et le livre de Madame Marie-Monique ROBIN, dont la qualité de l'enquête a été très largement saluée. ». Cette polémique, c'est l'affaire des "yeux volés", documentaire qui a valu le prix Albert Londres à MM Robin. Nous avons déjà répondu sur quelques éléments qui expliquent selon nous que cette polémique refasse surface . Il nous paraît logique que l’on se soit intéressé à son CV, et en particulier au prix Albert Londres, mentionné dès les premiers jours d’ouverture de la présentation du film sur Arte, et largement rappelé dans la presse. Comment éviter donc de découvrir la polémique qui s’en suivit et de s'interroger ?

Loin de dénaturer les faits Imposteurs a mentionné objectivement cette polémique, le fait que la thèse développée dans ce film du vol des yeux d’un enfant ait été contestée , que le prix Albert Londres ait été suspendu puis réattribué à madame Robin après enquête et délibération du jury présidé par Henri Amouroux. Nous nous sommes basés pour présenter les faits sur  l’article du journal l’Humanité du 19/09/1995 qui rapportait l’avis d’experts français appelés à examiner l’enfant à la demande de l’hôpital et des médecins colombiens , les professeurs Gilles Renard (service d’ophtamologie de l’Hôtel-Dieu de Paris), Marc Gentilini (maladies infectieuses et tropicales à la Pitié-Salpêtrière) et Alain Fischer (immunopédiatrie à l’hôpital Necker-Enfants malades s’étaient prononcés sans réserve selon L’Humanité: « On peut affirmer avec certitude, précisent-ils, que l’enfant que nous avons examiné possède toujours ses globes oculaires et que ceux-ci n’ont donc été enlevés à aucun moment de sa maladie ». Par ailleurs nous avons mentionné une citation de la commission d’enquête du prix Albert Londres, trouvée sur le blog de madame Robin : « (il) n’avait décelé aucune intention frauduleuse chez la réalisatrice, même si son reportage n’apporte pas les preuves irréfutables de ce qu’elle avance dans le cas précis de l’enfant Jaison Cruz Vargas ».
Nous prenons acte qu’il n’a pas été décelé d’intention frauduleuse mais qu’aucune preuve irréfutable n’a été apportée en soutien de la thèse de Madame Robin. Nous aimerions donc connaître l’intégralité du compte-rendu des délibérations du jury Albert Londres, afin d’apprécier sur ce point les éléments qui l’ont conduit à  une position très en retrait par rapport à l'avis sans équivoque des médecins français rapportées par l’Humanité. Il nous paraîtrait également intéressant de connaître en termes précis l’appréciation générale sur la qualité du documentaire après ces péripéties.

Il faut souligner que MM Robin continue à contester l’avis des professeurs Renard, Gentilini et Fischer, contribuant elle-même à raviver la polémique .

 Ainsi, elle affirme, contrairement à ce que l’Humanité tient pour acquis : « Mais comme le révèle ledit rapport, il n’y eut jamais d’ « examen », mais la seule interprétation d’un dossier médical fourni par la clinique Barraquer... » 

Maitre Bourdon pourrait-il fournir à Imposteurs ,en même temps que l’avis du Jury Albert Londres, une copie du rapport d’examen de l’enfant par les professeurs Renard, Gentilini et Fischer qui permette de vérifier que l’article de l’Humanité mentionne une information erronée, et que les médecins se sont bien contentés d’un examen du dossier médical ?

D’autant plus que MM Robin affirme par la suite que l’examen était tout simplement impossible :  « En fait, l’examen était impossible, car, comme le souligneront des médecins courageux qui ont publié un contre-rapport, il avait été posé des prothèses oculaires à Jaison, peu avant son voyage à Paris, ce qui avait nécessité de « nettoyer ses cavités oculaires » rendant impossible tout examen... » Or nous ignorions jusqu’à lire ces lignes l’existence d’un contre-rapport.


Maitre Bourdon pourrait-il donc fournir également à Imposteurs une copie de ce contre-rapport ? Nous indiquer quels en sont les médecins à l’origine, leur qualité de spécialistes puisqu’ils semblent mettre en doute les conclusions d’un rapport écrit par des médecins très réputés ? Nous faire savoir si ceux-ci ont eux-mêmes rencontré l’enfant Jaison pour déterminer qu’il était impossible de procéder à un examen médical approfondi? Nous indiquer quel fut le statut exact de ce contre-rapport ? Fut-il versé à titre de contre-expertise au procès de madame Robin ? Fut-il demandé par le jury du prix Albert Londres ? Maitre Bourdon peut-il également nous indiquer les critères objectifs qui permettent à madame Robin de distinguer les médecins « courageux » de ceux qui ne le sont pas ?

 

Voici donc les documents que nous Maitre Bourdon pourrait rendre publics .Une transparence complète sur ce dossier aurait le mérite de clore la polémique ou d’en atténuer grandement l’intensité. S’il accepte de nous les transmettre, nous nous engageons à les publier afin que les lecteurs d’Imposteurs puissent se faire leur propre opinion , et à rectifier bien sûr sur notre site toute information (ou interprétation) publiée sur ce sujet qui apparaîtrait manifestement erronée à l'examen de ces documents.

Anton Suwalki

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anton Suwalki - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Fulmar 22/04/2008 20:41

"MMR céderait tous ses droits d'auteur au profit des familles des victimes mortes par l'ingestion d'OGM"

Si vérifié : Bigre ! Elle ne prend pas de risques de voir ses recettes engrangées quitter son compte en banque !

tybert 20/04/2008 10:50

http://www.letelegramme.com/gratuit/generales/regions/finistere/ogm-les-precisions-du-professeur-robert-belle-20080419-2927635_1298083.php

Anton Suwalki 21/04/2008 08:17


Bonjour Thybert,
Voir les commentaires de cette "affaire" déjà relatée par Canardos en commentaires (N° 38-39 de "Le monde selon Monsanto, un chef d'oeuvre de propagande").
Anton S.


Jorj X. McKie 14/04/2008 21:05

Dernière nouvelle,
Selon des sources indéterminées et non vérifiées, il paraîtrait que :
"MMR céderait tous ses droits d'auteur au profit des familles des victimes mortes par l'ingestion d'OGM".
Cette information est bien sûr à prendre au conditionnel et avec toutes les précautions voulues, tant elle parait surprenante. Est-ce encore une diffamation ? Malgré les risques encourus, nous allons enquêter pour vous tenir au courant.
JxM

Jorj X. McKie 14/04/2008 20:46

Bonsoir chers imposteurs,

Je n'en crois pas mes yeux,
Je viens de lire l'avertissement de Me. Bourdon sur le blog de MMR, en gros caractères s'il vous plaît, au cas ou l'on aurait des difficultés de vision. (Les trafiquants d'organes auraient'ils frappé sur nos blogs ?).
Deux petites choses amusantes :
• Comme le relevait Anton, le premier communiquer de Me. Bourdon sous forme de commentaire portait sur un article ne faisant AUCUNE référence à cette controverse. (http://imposteurs.over-blog.com/article-18121725-6.html)
• Sur l'article du blog de MMR (http://blogs.arte.tv/LemondeselonMonsanto/frontUser.do;jsessionid=DCED0769A3542A1DDB22E9B7FC4EF984?method=getPost&postId=35797&blogName=LemondeselonMonsanto) la référence à l'article d'Imposteurs pointe sur,... sur : "Le dernier Vélot d’or vivement contesté" ( http://imposteurs.over-blog.com/article-18439191.html). Où bien entendu, il n'est aucunement question de voleurs d'organes.
Ah la la, ces problèmes de vision.
On remarquera au passage que l'avertissement s’est transformé en communiqué de presse.
Et en faisant le rapprochement avec cette erreur (moi aussi je sais faire des rapprochements osés), j'ai l'impression que plus que la diffamation c'est bien la critique que craint notre passionaria. En plus, une position de victime, à notre époque, ça peut toujours relancer un bizness.

En attendant, chers Imposteurs, j'attends aussi les réponses aux bonnes questions que vous avez posées.

Heureusement, ces salauds de trafiquants ne nous ont pas encore volé notre cerveau. Ne nous laissons pas aveugler par ces histoires qui vont faire le tour du globe (oculaire).

JxM

anton suwalki 14/04/2008 10:46

Rassurez-vous Tybert, rien de grâve a priori !
ANTON S

tybert 14/04/2008 09:16

mais qu'est-ce que j'ai encore fait ?

Fulmar 12/04/2008 22:32

J'ai eu aussi ce commentaire de Maître Bourdon, apparemment c'était pas mal lié au commentaire de Tybert qui s'était un peu lâché (enfin bon rien de grave non plus) et sur le principe, la demande de Maître Bourdon était recevable.

Je n'ai par contre pas changé ma position dans mes billets sur "Le monde selon Monsanto" et je reste un lecteur assidu des commentaires de Tybert, sur mon blog ou ailleurs, car il y en a à redire sur cette affaire, mais chuut nous sommes surveillés ;)

tybert 12/04/2008 09:48

diable, MMR serait-elle une chicaneuse ?? Et si on parlait de son documentaire sur les pouvoirs parapsychiques ?