Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 12:33

La publication Agriculture et Environnement fait partie de ces « lanceurs d’alertes » spécialisés dans les alertes -au minimum oranges !- oubliées par les courageux lanceurs d’alertes médiatiques, si prompts à faire des déclarations de guerres picrocholines à des produits dont la toxicité est souvent très loin d’être établie. Au rang des produits assez clairement toxiques oubliés par les courageux lanceurs d’alertes résistants,  ce fongicide largement utilisé en agriculture et dont le nom est volontairement caché jusqu'à la fin:

 

Quiz pour un militant anti-pesticides

vendredi, 4 avril 2008 / Gil Rivière Wekstein

Voici la présentation d’un produit largement utilisé en agriculture et dont le nom est volontairement non mentionné. De quel produit s’agit-il ?

Toxicité :
* L’exposition se fait par transfert à travers la peau, les yeux, ou par inhalation de poudre ou de poussières [16] ; c’est un irritant puissant [20].
*Des cas de suicide par ingestion ont été reportés [
10] . Chez l’homme, les symptômes apparaissent à partir de 11 mg/kg. Il s’agit de brulures abdominales, nausées intenses, vomissements, diarrhées, mal de tête, excrétion urinaire discontinue menant au jaunissement de la peau. Des dommages au cerveau, foie, reins et estomac peuvent également se produire [2].
* Le contact avec la peau peut déclencher de l’eczéma [
13] ; peut causer des réactions allergiques chez certains individus [16].
*Le contact avec les yeux est très dangereux [
2]. (…)

Effets chroniques :
* Des maladies du foie ont été observées chez l’homme après 3 à 15 ans d’exposition [13]. (…)

La suite du Quiz et la solution de l’énigme sur :

http://www.agriculture-environnement.fr/spip.php?article329

C’est à se demander quels sont les puissants intérêts qui se cachent derrière la commercialisation à grande échelle d’un tel produit dont les dangers sont  manifestes et qui n’ont pourtant jamais fait l’objet d’une réelle campagne de sensibilisation auprès des agriculteurs et des jardiniers du dimanche ! Mais nous sommes rassurés ! Mise au courant , la Confédération paysanne qui dénonce courageusement le « Cruiser tueur d’abeille », va se dépêcher de revoir ses priorités et de  mettre à l’ordre du jour une campagne pour l’interdiction totale et définitive de la « BB » !

Partager cet article

Repost 0

commentaires