Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 16:44

En matière d'actualité anti OGM, le hasard fait toujours bien les choses :

NIORT (AFP) -1er Avril 2008-04-01
 Deux agriculteurs ont décidé de porter plainte devant le tribunal administratif de Poitiers contre l'Etat pour "dénoncer la contamination" de leur champ bio "par du maïs OGM", ont-ils annoncé mardi lors d'une conférence de presse à Villiers-en-Plaine (Deux-Sèvres).
La suite de la dépêche :
http://fr.news.yahoo.com/afp/20080401/tsc-environnement-agriculture-biotechnol-c2ff8aa.html

Il faut reconnaître que cette affaire relayée par par le Conseil Régional de Poitou Charentes qui a décidé de se porter partie civile, est particulièrement bienvenue, au moment  où le projet de loi est discuté à l'Assemblée !

Le maïs contaminé se trouve sur une parcelle d'un hectare à Echiré (Deux-Sèvres) appartenant à Christian Veillat et à son fils Julien et située à plus de 25 km de la première parcelle de maïs OGM officiellement cultivée dans le secteur.
"Soit la polennisation se porte plus loin que 25 km et cela démontre un risque réel ou alors il y a dans ce secteur des agriculteurs qui ont développé des OGM sans les déclarer", a déclaré Serge Morin, vice-président de la région Poitou-Charentes, devant la presse.

S'il y a bien eu « contamination » du maïs bio par pollinisation avec du maïs OGM, contrairement à ce qu'affirme le dénommé Serge Morin, le mystère devrait être très vite éclairci : le coupable doit se situer au voisinage très proche de la parcelle, une culture clandestine de maïs OGM ! Nul doute que les plaignants préféreraient la deuxième option , celle d'une pollinisation d'une source distante de plus de 25 km, car ça permettrait d'appuyer la thèse de l'impossibilité totale de coexistence des OGM avec les cultures traditionnelles et bio. Et si une enquête est menée, il est très vraissemblable qu'elle ne trouve pas de voisin responsable de ce forfait , ce qui permettra au mouvement anti-OGM de brandir une « pollution » sur des « dizaines voir des centaines de km », selon l'expression totalement fantaisiste de Borloo, et donc de trouver après les « preuves » tellement défaillantes dans l'affaire de la « clause de sauvegarde ».  D'ailleurs, Veillat fils a déjà tiré les conclusions qui s'imposent: « C'est la preuve que les organismes génétiquement modifiés sont incontrôlables ». Sans surprise !

Il faudrait arrêter de prendre les gens pour des imbéciles .
Toutes les études méthodiquement réalisées dans différents pays européens concluent à des niveaux de pollinisation très faibles au-delà de quelques dizaines de mètres et indétectables lorsque la distance se mesure en hectomètres, nous en avons listé quelques unes dans des articles précédents (1).

Les agriculteurs , qui estiment le préjudice à 1 200 euros, ont tout de même la chance dans son malheur. La « pollution » ne concerne qu'une petite parcelle  de 1 hectare alors qu'ils possèdent pas moins de 120 hectares selon Indy média (2). Le vent mauvais a frappé ces pauvres paysans bio opprimés avec une étonnante parcimonie , et se révèle est bien un précieux allié, tout à coup !

Mais au fait, comment se fait-il que Christian Veillat et à son fils Julien portent plainte alors qu'une teneur en OGM inférieure à 0,9 % permet de bénéficier du label garanti sans OGM, y compris en agriculture biologique ? Il n'est même pas sûr que le plainte soit juridiquement recevable , mais est-ce vraiment le but recherché ?

L'explication est plutôt ailleurs : Georges Castiel, médecin et porte-parole du collectif vigilance OGM Poitou-Charentes, a estimé que "cette affaire est un cas concret d'école". "On voit les limites du projet de loi discuté à l'assemblée. Il y a impossibilité de faire coexisté les deux filières", selon lui.
Précisément à l'heure où le parlement délibère sur les OGM , les anti-OGM trouvent le cas d'école qui leur faisait cruellement défaut pour valider la thèse de la pollinisation sur « des dizaines, voire des centaines de kilomètres » . Merci, monsieur le vent !

Anton Suwalki

Notes :

(1)
http://imposteurs.over-blog.com/article-15890862.html

(2) deux remarques au passage :
- pour ceux qui assimilent paysans bio à petit et paysans pas bio à gros céraliers "pas beaux" : avec 120 hectares, les paysans dont il est question ne sont pas ce qu'on peut appeler des moujiks...
 - ensuite rendez-vous compte de l'ampleur de la "spoliation" :moins de 1% d'un hectare sur 120 hectare, c'est fait moins d' un douze millième de la récolte "polluée"! Et les politiques Conseil Régional en tête emboitent le pas à cette mascarade et portent plainte ! 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

luc marchauciel 05/04/2008 09:51

Heu, ça veut dire quoi, "tuer l'écosystème" ? Cette expression n'a aucun sens en soi.
Quand on rajoute enusite que ce sont des "copinages" (???)qui visiblement "ont" déjà mais "vont" quand même encore (comme dans le retour des morts-vivants ?) "tuer l'écosystème", on se dit que pour certains, les mots n'ont plus aucun sens. Mais bon, tant que tout ce bric à brac juxtaposé sonne alterantilibéral (vu que l'on dénonce "la soif de profit" ce deux qui copinent - ????-), on se dit que l'honneur est sauf...

FRED 04/04/2008 21:53

Ont renoue avec la fabulation de la thèse des 10 mètre, un peut d'honnêteté vous fera du bien.
Voici une expérience totalement indépendante qui dément cette thèse des 10 mettre, je tien a préciser que cette expérience ne soutient aucune idéologie et force qui s'affronte ici, les résulta des teste sont neutre idéologiquement.
http://revolution.celeonet.fr/index.php?s=&showtopic=13825&view=findpost&p=154447

Si un carré de 20 mettre sur 20 contamine des champs sur plus de 400 mètre (calcul limité par l’expérience), quant sera il d’un champs OGM de plusieurs hectares ?

T’en que cette question ne trouvent pas de réponse, l’enterrement du grenelle de l’environnement n’est pas justifier, et ne répond qu’a une demande de lobbyistes, des copinages qui ont et vont tuer l’éco système par soif de profit, le coup de Tchernobyl ça suffie !

Anton Suwalki 05/04/2008 15:09


Dis-donc Fred, tes méthodes commencent un petit peu à me gonfler. Tu viens pendant quelques jours nous reposer les mêmes
questions des dizaines de fois discutées ici, tu t'esquives ¨pour continuer de nous traïter d'agents de Monsanto sur ton autre forum et tu reviens comme un fleur (fécondée par du
pollen bio immaculée) nous conseiller d'être un peu plus honnëte !!!!!! Je commence en avoir assez de ce genre de procédé. Tout ça pour nous refaire le coup du "nuage de Tchernobyl"
...pour lequel je te soupçonne d'en savoir encore moins qu'en matière de pollën . On a déjà parlé des études de Brunet ou Grimaud, On pourra te le répéter 3000 000 de fois, la concentration en
pollën non dégradé retombant sur le sol est une fonction très décroissante de la distance, de sorte que toutes les études menées sur le terrain  constatent un taux de pollinisation
très faible dans la limite de quelques décamètres puis indétectable à partir de distance en hectomètres. La notion de dose de proportion t'étant étrangère, tu continueras à répéter
"tchernobyl tchernobyl...." sans chercher à comprendre.
AS
NB : Je te remercie de prendre en compte ce qui est souligné en vert cid essus...Un peu de décence te fera du bien
!


rageous 04/04/2008 21:05

Désolée Enthalpy je n'suis pas que virtuelle dans ta fenêtre et encore moins manipulée, décidément la toile en fait phantasmer plus d'un! Je n'suis pas encore très bavarde ici, je lis souvent avant de la ramener...

Enthalpy 04/04/2008 18:49

Amusant comme votre supporter "Lageous" semble n'avoir choisis que cette occasion pour poster quelquechose sur votre blog...

Vous nous sortez des fan de votre manche Anton? Ca ne m'étonne pas de vos pratiques malhonnètes déjà dévoilées sur http://toujours-sansentraves.xooit.fr/t921-le-Monde-selon-Monsanto-sur-Arte.htm

Amateur...

Anton Suwalki 05/04/2008 12:16


Eh ça y est,  à défaut de pouvoir maintenir la tête hors de l'eau dans la discussion , voilà que vous connaissez à prendre le pli des Auréliens and co.... Ne me faites pas
regretter d'avoir dit que vous me sembliez assez honnête...Franchement si vous insinuez que je m'invente des fans, allons plus loin et suggérons que je m'invente également des
contradicteurs un peu neu-neu comme...attendez, je réfléchis...Enthalpy, par exemple.
Anton.

Au fait Rageous et non "Lageous" a déjà posté au moins 4 ou 5 fois, en tout cas plusieurs. je ne tiens pas le décompte. Par contre, Ca aurait été la moindre des choses de le faire de la part
d'Enthalpy avant de se lancer dans une Robinerie ridicule !


Sterd 04/04/2008 18:13

Je sais que ça a été évoqué des centaines de fois ici, mais je crois qu'on ne le répetera jamais assez : les termes de "polution" ou de "contamination" sont parfaitement impropres et ne servent à rien d'autre qu'a faire peur.
Ce qui serait bien aussi c'est que les exploitanrts bio expliquent en quoi cette "contamination" a changé le caractère, les qualités nutritives, le gout, la couleur ou quoi que ce soit d'autre dans leur maïs bio ? Et que quelqu'un nous décrive une bonne fois pour toutes quel danger représente exactement pour la santé, pour l'humanité ou pour la planète le maïs OGM ?

Enthalpy 04/04/2008 16:36

"Vous n'avez donc que la compétition se base sur les caractéres que ceux-ci confèrent aux oragnismes qui les hébergent !".

Cette phrase ne veut rien dire. Nous vous attendons toujours sur le site pour que vous nous expliquiez la génétique et notamment comment un transgène dans un OGM peut entrer en compétition avec un gène qui n'existe pas dans la souche sauvage.

Pour n'importel quel idiot moyen, compétition signifie qu'il y a au moins deux participants...

Anton Suwalki 04/04/2008 17:36


Aïe,  ça confirme bien mes craintes . Vous voyez donc ce que j'ai appelé pour faire vite  "la compétition entre les gènes" comme un combat entre 2 gènes à la porte d'entrée
de l'ADN , ce que confirme votre phrase "pour n'importel quel idiot moyen, compétition signifie qu'il y a au moins deux participants". Je ne saurais que trop vous
conseiller de vous replonger un minimum sur  les lois de l'évolution, et de la génétique des populations parmi lesquelles interviennent justement ce qui ne veut rien dire pour vous: les mécanismes de la sélection. C'est la qu'intervient la compétition  dont
l'issue se joue en fonction des aptitudes conférées par les gènes à survivre et à se reproduire dans un environnement donné . Inutile
de discuter des autres mécanismes si vous persistez à penser que ça  ne veut rien dire ! 

Dernier point, sur le fait de venir  défendre mes positions sur le forum en question .... Il n'y aurait que des gens comme vous, assez honnêtes et qui argumentent un minimum , je le
ferai bien volontiers. Seulement vu la faune qui le fréquente, je ne vois plus trop l'intêret.
A.S 


 


rageous 04/04/2008 14:33

Pas d'quoi, tout l'plaisir (de vous lire) est pour moi!

Anton Suwalki 04/04/2008 14:09

merci pour le compliment.AS

rageous 04/04/2008 13:38

Enthalpy,
Eh, non pas que l'dimanche... quand c'est bon c'est tout l'temps! donc dans les sites favoris où se mêlent de l'argumentaire sérieux, critique, humour et dérision!

Cultilandes 03/04/2008 22:53

En effet ça tombe bigrement bien que ce ne soit qu'une parcelle de 1 ha qui soit "contaminée". Ces agriculteurs ayant bien vendu leurs 119 autres hectares au tarif "bio", peuvent se permettre de jeter déclasser la récolte de 1 ha! D'ailleurs leur grand sens moral devrait leur interdire de commercialiser ce maïs qui va certainement intoxiquer des animaux!!!
A noter que cette affaire est révélée un 1er avril!

Enthalpy 03/04/2008 20:56

Très chère Anton, je conçois qu'il est plus facile d'écrire des articles pamphlétiques que de participer à un débat de façon honnète; cependant nous attendons toujours votre démonstration qui; il faut bien le dire; est jusque là assez pitoyable sur le site http://toujours-sansentraves.xooit.fr/t921-le-Monde-selon-Monsanto-sur-Arte.htm

J'en profite pour passer cette invitation à Mr Canardos et vos éventuels lecteurs du dimanche.

Cdlt. Moi.

Anton Suwalki 04/04/2008 09:45


Ecoutez soyez très fiers de votre propres démonstrations si ça peut vous rassurer : Personnellement je trouve que pour quelqu'un qui se pique de connaissance sur le sujet, ca n'a rien
d'impressionnant. Quand on voit comment vous avez compris ma formule de "compétition entre les gènes"... vous avez une image assez naïve de ce que ça peut être en disant que si tel  gène
n'a pas son homologue dans le monde sauvage, "il ne peut y avoir de compétition gène vs gène...". Vous n'avez donc  que la compétition se base sur les caractéres que ceux-ci
confèrent aux oragnismes qui les hébergent ! 
Voila un exemple.
Pour le reste, figurez-vous que j'écris ce que je veux, si ça ne vous plait pas, vous n'êtes pas obligé se suivre. Ou alors reportez-vous aux articles tels que celui sur le maïs mexicain. Vous
aurez peut-être là quelques remarques (intéressantes) à faire !
A.S