Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 09:01

Voici ce que l'on peut lire sur le blog de Noel Mamère (et repris sur le site  Rezo.net), sous le titre "Bravo Mr le député Grosdidier! "  :
http://www.noelmamere.fr/article.php3?id_article=1032

 
Visiblement, quand il s'agit de faire campagne contre les OGM, tout est bon à prendre... Pour ceux qui ne seraient pas mosellans (les pauvres), let me introduce you to le nouvel ami de Mamère : François Grosdidier, maire UMP de Woippy, est bien connu dans la région messine comme un des ultra de l'UMP, dans sa branche la plus nationaliste. Il s'est fait élire en surfant sur les thèmes du FN (plus nettement que Sarkozy encore), puis s'est fait un nom d'abord en poursuivant en justice des rappeurs (il a été débouté) puis en évoquant de manière très douteuse les "youyous" qui retentissent dans sa mairie lors de certains mariages.
Il n'est pas exceptionnel que des gens de la droite extrême qui n'aiment pas trop le croisement des gènes soient de farouches opposants aux OGM ( De Villiers en est un). Ce qui commence à être gênant, c'est que des gens de gauche, au nom de cette lutte soit disant progressiste contre les OGM, arrêtent de considérer Grosdidier comme le type infréquantable qu'il est. Ce n'est pas la première fois, puisque je le signalais déjà dans un papier récent :
 

http://www.noelmamere.fr/article.php3?id_article=1032
 
Visiblement, quand il s'agit de faire campagne contre les OGM, tout est bon à prendre... Pour ceux qui ne seraient pas mosellans (les pauvres), let me introduce you to le nouvel ami de Mamère : François Grosdidier, maire UMP de Woippy, est bien connu dans la région messine comme un des ultra de l'UMP, dans sa branche la plus nationaliste. Il s'est fait élire en surfant sur les thèmes du FN (plus nettement que Sarkozy encore), puis s'est fait un nom d'abord en poursuivant en justice des rappeurs (il a été débouté) puis en évoquant de manière très douteuse les "youyous" qui retentissent dans sa mairie lors de certains mariages.
Il n'est pas exceptionnel que des gens de la droite extrême qui n'aiment pas trop le croisement des gènes soient de farouches opposants aux OGM ( De Villiers en est un). Ce qui commence à être gênant, c'est que des gens de gauche, au nom de cette lutte soit disant progressiste contre les OGM, arrêtent de considérer Grosdidier comme le type infréquantable qu'il est. Ce n'est pas la première fois, puisque je le signalais déjà dans un papier récent :
 

 

 

"le brave François, « un bon gars » comme on dit chez nous, est bien connu des militants anti-OGMs, étant donné que Christian Vélot, Jacques Testard et Jean-Emile Sanchez tenaient table ronde avec lui le 12 novembre 2005 au salon de la Marjolaine (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est la grande foire des produits bios/médecines alternatives/gadgets ésotériques et pseudos-sciences en tous genres), pour un débat intitulé « Les OGMs en question » "
 
( voir : http://imposteurs.over-blog.com/article-16810376.html)
 
Dans ce papier, j'essayais de montrer que le débat sur les OGM n'est pas un débat droite/gauche, mais relève d'autres logiques... Mamère confirme.....
 
Yann Kindo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anton Suwalki 04/04/2008 14:33

Pour répondre à Cultilandes sur ce point : Il n'y a pas à mon avis qu'à l'extrême-droite qu'on trouve des gens infréquentableS, c'est exact, puisqu'il y a bien d'autres mouvances qui développent de fait des conceptions sociales et une philosophie très réactionnaire. On peut signaler que les 'identitaires' (Nouvelle droite) ne s'y sont pas trompés, voyant dans la thématique de la décroissance bien des points de convergence avec leurs propres thèses :
http://alsace.novopress.info/?p=206
Par ailleurs s'il est vrai que la critique des multinationales est aujourd'hui plutôt le fait de la gauche, celle-ci n'en a pas l'exclusivité, et une bonne partie de la droite nationaliste hait les multinationales.
Je considère qu'il faut dénoncer les nuisances des grands trusts quels qu'ils soient,le fait qu'ils soient multinationaux n'étant pas vraiment le problème en soi. Je suis internationaliste, et même anti-nationaliste. D'autre part, je ne considère pas, contrairement à la philosophie à la mode, que la solution soit de faire tourner en arrière la roue de l'histoire, vers un "capitalisme à la papa" voire vers une société pré-industrielle comme en rêvent certains.
AS

Cultilandes 03/04/2008 22:21

Bien évidemment, que le débat sur les OGM n'est pas droite / gauche! On pourrait à la rigueur dire progressistes / conservateurs, ce qui est différent, il y en a des deux côtés.
Les attaques centrées sur "la multinationale" Monsanto sont plus souvent de gauche où on trouve le plus d'anti-libéraux, mais pas exclusivement. Enfin, n'y a-t-il d'infréquentables qu'à l'extrême droite?
Le salon Marjolaine est il fréquentable? Votre information sur sa fréquentation par les "scientifiques" Vélot et Testard est intéressante. L'avez-vous développée? Ont-ils d'autres accointances du même acabit?

http://revolution.celeonet.fr/index.php?showtopic=13037&st=120

tybert 03/04/2008 15:30

Voici une fière pensée de Ma Mère noël

"La grande différence entre la chimie et les OGM, c'est que les cultures OGM entraînent des effet irréversibles, et que toucher aux gènes, c'est entraîner une instabilité que, comme son nom l'indique, on ne contrôle pas. "

Comme aurait dit Audiart, il ose tout notre Mamère...

tybert 03/04/2008 11:32

La collusion entre des politiciens de gauche avec des politiciens d'extrème droite c'est pas nouveau hélas..Voir la complaisance de certains "gauchistes" avec les islamistes les plus terroristes.
Le débat est actuellement entre les "lumières" et les " antilumières" c.a.d entre ceux qui mettent la raison avant la passion..
Et que pensez vous de ce sénateur communiste qui déclarait que le fauchage des champs de maïs c'était comme l'occupation des usines en 1936 , une arme du prolétariat!!

Anton Suwalki 03/04/2008 14:52



"Et que pensez vous de ce sénateur communiste qui déclarait que le fauchage des champs de maïs c'était comme l'occupation des usines en 1936 , une arme du prolétariat!! "
Je pense que le prolétariat est mal barré, avec de pareils amis... Peut-on savoir de quel sénateur il s'agit ?