Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 12:10

      poulpe.jpg                             

              Annonce sur le site d'Arte (
http://www.arte.tv/monsanto)
 
                                      Diffusion le mardi 11 mars à 21h00 
                               Le documentaire événement de Marie-Monique Robin
 
 « Du continent américain à l'Inde en passant par l'Europe, une enquête magistrale et alarmante sur la multinationale américaine qui commercialise 90 % des OGM dans le monde. »

Donc on ne demande pas mieux que de juger sur pièces le documentaire , et à y découvrir des choses intéressantes, mais le ton est donné. Les quelques vidéos disponibles sur le site , l'interview de la journaliste  rendent malheureusement assez sceptique.  

Allusion dès le départ à l'agent orange ….Le grand classique !Mais c'est bien sûr comment faire confiance à l'entreprise qui a produit le défoliant utilisé par l'armée américaine pendant la sale guerre du Vietnam ? Avec ce type de raisonnement , comment faire confiance à l'aspirine qui a pour la première fois été produite industriellement par Bayer, la firme qui a aussi mis au point le gaz moutarde !

Dans la présentation du film , on lit tout de suite une énormité : 
« Sa première étape la mène à Anniston, en Alabama, où 40 % de la population, majoritairement noire, souffre de cancer »  Bigre, l'Alabama doit être un vaste mouroir, et Anniston plus dangereuse que Bagdad !

Tout au long de l'interview , on nous révèle l'incroyable pouvoir tentaculaire de la firme  qui s'impose au monde entier, met à sa botte politiciens, chercheurs, revues scientifiques, fabrique les lois , inonde le monde de sa propagande, réduit au silence les critiques …une évidence qui ne saute pas aux yeux compte tenu de l'actualité récente des OGM en France et dans d'autres pays de l'UE ! Certes, avec 7,3 Milliards de dollars de CA, Monsanto n'est pas vraiment une PME. Mais à l'échelle des mastodontes qui pèsent plus de 400 milliards de dollars et qui ont eux d'énormes capacités de nuisances, d'influence sur les pouvoirs et les Etats à l'échelle de la planète, c'est très petit. Songeons que selon le classement Fortune, Monsanto n'apparait même pas parmi les 500 premières firmes multinationales ou transnationales  , et que s'il s'agissait d'une firme française, elle figurerait au mieux au...50ème rang (!!!!) du tableau des premiers groupes nationaux publié dans les TEF de l'INSEE (2). 

Pourtant une recherche à ce jour sur Google avec "Total" & "pollueur" donne 75 000 occurences.Une recherche avec "ITT" & "coup d'état" donne 12 300 occurences.Une recherche avec "Monsanto" & "danger" donne 475 000 occurences.
Il n'est donc pas nécessaire de donner dans l'angélisme pour comprendre que la dénonciation obsessionnelle et monomaniaque de Monsanto s'explique avant tout par une hostilité de principe aux OGM.

Et le gros hic, c'est qu'avec une naïveté touchante, on souligne par ailleurs pour bien mettre en évidence la dangerosité de ses produits : « En 2002, Monsanto a été condamnée par la justice (US)à lui verser 700 millions de dollars pour avoir dissimulé pendant des décennies la dangerosité des PCB » (ce que je n'ai pas vérifié)…
Monsanto fait la loi mais se fait condamner par ceux qui appliquent les lois. Cherchez l'erreur.

On vous fera grâce , avant d'avoir vu le film, des parties de l'interview censées démontrer la dangerosité des OGM .  Citons quand même quelques perles ,d'une très haute valeur scientifique, comme vous pourrez en juger:
- « Le principe d'équivalence en substance n'a aucun fondement scientifique » (sic)
-  Marie-Monique Robin se plaint concernant les tests faits sur la toxicité du soja résistant au Round-Up …que celui-ci n'ait pas été arrosé de Round-Up !

Mais le grandiose est atteint lorsqu'on lui demande : « Comment vous expliquez-vous que les décisionnaires de Monsanto n'aient pas de craintes pour leur propre santé ni pour celle de leurs enfants ?"
Réponse :  "Je ne peux pas donner de preuve, mais tout le monde dit que les dirigeants de Monsanto sont les premiers à manger bio" ?
Ca c'est du journalisme d'investigation !


Dernière chose : dans son blog, madame Robin lance un appel à la vigilance préventive .
 « J'appelle tous les lecteurs volontaires (sic !) de ce blog à exercer leur vigilance en me signalant
tout papier sur Internet qui pourrait s'apparenter à du "marketing viral" destiné à jeter le trouble
sur la validité de mon enquête. » .

Encore le conspirationnisme !


Ce à quoi j'avais répondu, juste avant de visionner les vidéos :
Le 28/02/2008 à 12:25, par Anton Suwalki ( site web )
Bonjour, Vous écrivez :"J'appelle tous les lecteurs volontaires de ce blog à exercer leur vigilance en me signalant tout papier sur Internet qui pourrait s'apparenter à du "marketing viral" destiné à jeter le trouble sur la validité de mon enquête." Je dois dire que j'ai manqué (1) le film sur Arte et que je n'ai pas encore visionné les vidéos et donc je ne me prononcerai pas immédiatement. Les liens mis en ligne sur votre blog (Greenpeace,WWF, Confédération Paysanne,Info'GM) donnent toutefois une petite idée de ce qu'on va y trouver. Apparemment , votre appel à vigilance semble indiquer un certain penchant pour la théorie du complot. Taxerez-vous d'agent de Monsanto toute personne qui critiquera votre travail ? J'espère que non. Par soucis déontologique et dans l'intérêt du débat, vous aurez surement à coeur de mettre aussi en évidence certains mensonges et les manipulations grossières des propagandistes anti-OGM. Anton Suwalki
http://imposteurs.over-blog.com/


Soulignons que Marie-Monique Robin m'a très aimablement répondu , m'invitant à le regarder et à jeter un œil sur son livre (sortie le 6 mars), avant que nous puissions parler sérieusement...

Bien sûr ! Et on n'exclut pas d'être agréablement surpris en visionnant le film, et de découvrir une démarche honnête, même si elle est militante.  Disons pour le moment que les documents visionnés ont de quoi rendre pessimistes.  

Notes :

(1) pour avoir lu un peu rapidement l'annonce, je croyais alors que le film était déjà passé et que je l'avais loupé.
(2) INSEE.Tableaux économiques de la France, Edition 2007.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

VALEYE 10/06/2015 11:53

Votre site lui même constitue une imposture!

VALEYE 10/06/2015 11:52

citoyen "de base", mais vigilent, je ne me laisse pas prendre aux arguments de cette multinationale qui représente un des fléaux de notre époque: des plantes OGM qui résistent au round-up, on a pu croire à un progrès tant que n'a pas été avérée la toxicité du dit round-up .On sait maintenant ce qu'il en est:ROUND-UP= POISON, par ailleurs, ironie du sort, certaines plantes indésirables,comme l'amarante finissent par résister à cet herbicide!!!

Pollux 22/05/2015 23:34

C'est fastidieux et chiant d'essayer de lire. Je n'arrive même pas à déterminer qui est pour, qui est contre. Ce que je sais, c'est que la mauvaise foi se glisse du côté des défenseurs de Monsanto. J'ai plutôt l'impression d'avoir affaire à une mafia qui jette ses tentacules à travers le monde. Rien que leur roundup est un puissant poison qui tue les Hommes et les abeilles. Comment peut-on remettre en question ce fait avéré?
Je suis heureusement une des nombreuses personnes qui ne se laisseront jamais convaincre par vos arguments iniques...

medical billing jobs 17/04/2014 12:26

The World According to Monsanto, and Monsanto by Arte is a very funny yet creative information you have shared here about the life and the different activities involved. all i can say is that the article is great and i will be back again for more.

Enthalpy 21/03/2008 12:57

Désolé pour les lecteurs de "l'imposteur" pour la mise en page du débat; je crains que le mode "billet" soit inadapté.
Je leurs conseille de suivre ce débat directement sur le site:http://toujours-sansentraves.xooit.fr/t921-le-Monde-selon-Monsanto-sur-Arte.htm?start=60

Je me tiens à disposition pour répondre aux questions mais aussi pour qu'on réponde aux miennes.

Enthalpy 21/03/2008 12:47

anton suwalki a écrit:
Enthalpy a écrit:




Enthalpy,
Bon comme je vous l’ai dit, je ne me répéterais pas une nième fois sur des arguments qui ont déjà été
Débattus (entres autres) par Canardos ou moi-même.
Contentons-nous des quelques nouveautés « rafraichissantes » que vous apportez.



C'est bien dommage que vous n'utilisiez pas tout l'argumentaire que vous avez et qui a déjà été débattus (je suppose que ça sous-entend "validé").
Alors je dois croire sur parole que cet argumentaire existe et qu'il a été validé (validé par qui au fait?)?

Voilà une bien curieuse méthode pour une personne qui participe activement à un site où on veut inciter les gens à réfléchir pour ne pas gober les mensonges: "pas besoin de discuter; ça a déjà été fait et c'est prouvé que c'est vrai". (!!!)



Comprenez que je vous titille pour que nous discutions de ces fameux arguments; mais en attendant, discutons de la suite!

Citation:

Moi:
Et le gros hic, c'est qu'avec une naïveté touchante, on souligne par ailleurs pour bien mettre en évidence la dangerosité de ses produits : « En 2002, Monsanto a été condamnée par la justice (US)à lui verser 700 millions de dollars pour avoir dissimulé pendant des décennies la dangerosité des PCB » (ce que je n'ai pas vérifié)…


Vous :
Ca c'est vraiment balaize. Vous considérez qu'il est naïf de croire en un fait que vous n'avez même pas tenté de vérifier.

Ma Réponse :
Vous n’avez strictement rien compris. Ce que je n’ai pas vérifié, c’est le montant et la nature de la condamnation.


Comment vérifiez vous la validité d'une information sinon en commencant par la décortiquer soigneusement?
La méconnaissance avouée d'un sujet; que cette méconnaissance soit partielle ou non; met hautement en doute la qualité d'une critique; ne trouvez vous pas?

Citation:
Mais quand je parle avec ironie de « naiveté » , c’est l’utilisation de l’ « effet bi-standard ». Elle change les règles du jeu en cours de route selon ce qu’il s’agit de démontrer.


Mais à quelle momment des gens qui portent foi à un fait avéré (la condamnation de Monsanto) peuvent ils changer les règles du jeux?
Rapporter un fait évéré, c'est raporter un fait avéré... il n'y a pas à chipotter là dessus.

Posez vous plutot la question si, porter un regard plus que distrait à une info (la condamnation de Monsanto) n'est pas une façon de mettre de coté ce qui va à l'encontre de votre thèse.
Ne pas s'intéresser au fond d'une info sous prétexte qu'elle désert votre point de vue; ça, c'est changer les règles du jeux de l'analyse objective: n'analyser objectivement que les faits qui vont dans votre sens!

Citation:
----------------------------------------
Moi :
Monsanto fait la loi mais se fait condamner par ceux qui appliquent les lois. Cherchez l'erreur.

Vous :
Avoir réussit à corrompre certaines personnes ne signifie pas que tout le mond epeut être corrompus. Seul un esprit manichéen verrait le monde d'une manière aussi tranchée. Cet argument n'en est donc pas un.

Ma réponse :
Ben voyons. Quand il s’agit d’OGM tout le monde est corrompu et Monsanto écrit lui-même les lois , mais pour les PCB tout le monde ne l’est pas et Monsanto se fait condamner. Brillant dialecticien. Je dois dire que j’apprécie votre sens de l’humour quand par ailleurs le manichéisme serait de mon côté . MM Robin est quant à elle un modèle d’équilibre et pas manichéenne pour deux sous.
---------------------------------------


Je ne pense pas que Monsanto ai corrumpus tout le monde et que cette entreprise écrit elle même les loi. Je pense que Monsanto a un pouvoir de pression sur le système (comme beaucoup d'entreprises) qui lui permet de manipuler des gens (pas tous) et contourner/inciter des loi (pas toutes) en sa faveur.

Si c'est le genre de contre-arguments qui vous ont servit à valider les arguments que vous ne voulez pas répéter pour la enième fois (vous savez? ces arguments que vous avez pondus avec canardos?)... je comprend mieux que vous vous soyiez auto-félicité... vous aviez un mauvais interlocuteur.

Voilà pourquoi il ne faut jamais clore un débat trop vite et ne pas vouloir répéter ses arguments tout en prétendant militer!
Peut être que vous êtes tombés sur de mauvais contradicteurs qui vous ont poussé à croire que vous aviez raison étant donné leur bêtise.

Celà dit, je me dis que vous auriez pu faire l'effort de trouver des contradicteurs qui soient un peu plus sérieux dans leurs critiques contre Monsanto. A l'évidence, une personne qui dit que Monsanto est déjà aux manettes de la planète est un amuseur.

Citation:
Moi :
Pourtant une recherche à ce jour sur Google avec "Total" & "pollueur" donne 75 000 occurences.Une recherche avec "ITT" & "coup d'état" donne 12 300 occurences.Une recherche avec "Monsanto" & "danger" donne 475 000 occurences. Il n'est donc pas nécessaire de donner dans l'angélisme pour comprendre que la dénonciation obsessionnelle et monomaniaque de Monsanto s'explique avant tout par une hostilité de principe aux OGM.
Vous:
"total" & "pollueur" donne 250 000 occurences et non 75 000... c'est presque rien... seulement le triple de votre chiffre...

Ma réponse :
désolé, je reconnais bien volontiers avoir pu me tromper sur le nombre d’occurrences, mais je n’arrive toujours pas à retrouver vos 250 000. Mais au fait pourquoi ne donnez-vous pas le nombre que vous avez trouvé sur une recherche "Monsanto" & "danger" ? J’avais bon là-dessus ?
-------------------------------------------


Oui vous aviez bon là dessus... mais vous allez être frais avec un argument aussi léger: "Monsanto est une bonne entreprise parce qu'il y a énormément d'occurences négatives sur internet à son propos".
Je vous propose de généraliser votre théorie: "Les faits qui donnent le plus d'occurences négatives sur Internet sont en fait les faits les plus posititifs"...

Citation:
Vous :
Même sanction:
Pourquoi faire un lien inversement proportionnel entre le nombre d'entrée sous google pour des mots clefs et la véracité des faits testés?
En sois, compter le nombre d'occurence sous google à propos d'un sujet permet il de se faire une idée sérieuse, objective et professionnelle sur la véracité d'une information? Moi je trouve ça vraiment très très leger comme argument.

Ma réponse :
Vous n’avez encore rien pigé. Je n’ai jamais dit que le nombre d’occurrences avait un rapport rapport avec la véracité des faits. Ca n’a strictement rien à voir . Le nombre a beaucoup plus à voir avec l’effet « boule de neige » de la rumeur anti-OGM . Les sites recopient bêtement les uns sur les autres le moindre ragot anti-OGM sans chercher à vérifier quoi que ce soit.


Ha! Je comprend mieux. Vous vouliez décrire un effet boule de neige! Ca n'a donc rien à voir comme argument dans le débat "Monsanto méchant ou gentil?". En effet, en quoi un effet boule de neige irai dans le sens de l'un ou de l'autre camp?

Citation:
Sinon, je vous ferais remarquer que MM Robin utilise assez copieusement le critère du nombre de recherche. Donc votre remarque me concernant est pour le moins étrange.
----------------------------------


Je n'approuve pas toutes les méthodes et tous les arguments des gens: qu'ils soient globalement de mon avis ou pas. En l'occurence la journaliste a effectivement parfois tendance à charger la mule. Mais pour moi, la mule est déjà bien assez lourde avec ou sans arguments spécieux.

Citation:
Moi -
Dernière chose : dans son blog, madame Robin lance un appel à la vigilance préventive . « J'appelle tous les lecteurs volontaires (sic !) de ce blog à exercer leur vigilance en me signalanttout papier sur Internet qui pourrait s'apparenter à du "marketing viral" destiné à jeter le trouble
sur la validité de mon enquête. » .
Encore le conspirationnisme !
Vous :
Le procès d'intention n'est pas une pratique loyale et objective de débat. Vous supposez que la journaliste craint une conspiration alors qu'elle aimerait peut être réagir aux critiques...?

Ma réponse :
C’est loyal de bidonner le reportage sur le maïs mexicain, par exemple ?


Admettons... ça laisse beaucoup d'autres problèmes posés par les OGMs et le comportement ethique de Monsanto.

Citation:
C’est loyal de n’interroger aucun scientifique qui ne soit pas un adversaire farouche des OGM ?


Le directeuur du pole biotechnologie de la FDA par exemple?

Mais je reconnais que le reportage est à charge la plupart du temps. Celà dit, ce documentaire ne constitue pas l'alpha et l'omega de mes connaissances sur les OGMs. Je suis par exemple très inquièté par:

- l'impact des OGMs sur l'environnement.

- le licol mis au cou du producteur et du consommateur. cette chaine est double: d'une part, la production non-OGM est menacée à cours terme (diffusion des grains de pollen OGM dans les champs non-OGM), d'autre part, les producteurs ne sont plus indépendants économiquement pour le ré-encemencement (ils ne peuvent garder de stocks de graine pour replanter, ils doivent en racheter. Quand tout le pollen OGM aura contaminé tout le maïs, combien Monsanto pourra elle espérer vendre ses graines pour un max de profit? Un max quand on sait à quel point Monsanto est humaniste!!)

- les effets "interaction médicamenteuse" entre deux OMGs de la même espèce mais avec des transgènes différents; à traveurs leur descendance (descandance multi-résistantes aux herbicides de surcroit).


Citation:
Sur son conspirationnisme, MM Robin se pare par avance de toute critique en la qualifiant de marketing viral nécessairement en provenance de Monsanto, plus paranoïaque que Staline, elle traïne dans la boue tous les chercheurs qui ne partagent pas son point de vue monomaniaque sur sur les OGM et sur Monsanto, organise la traque d’un certain GATTACA, insinue des choses nauséabondes sur des chercheurs qui auraient participé au forum des biotechnologies « organisé » par la cellule…et ce sur la base de preuve de concombre masqué.


Bof... "conspiration"... j'en sais rien. Ca veut dire quoi ce mot? Pour moi l'origine du mal est souvent la même: l'avidité aveugle.

Citation:
Et quand bien même la « cellule » aurait été vraiment l’instigateur de ce forum, qu’est-ce que ça prouverait sur l’intégrité des scientifiques qui y assistent. Le pouvoir de nuisance de MM Robin n’est heureusement que journalistique. On frémit en songeant à tous les Outreau de la science si elle était juge , par exemple.


Les certitudes d'un néophyte sur un sujet aussi grave qui n'a pas de consensus scientifique, sont malheureuses. Je n'ai pas tant de certitudes, que des questions sans réponses qui provoquent une petite frayeur.
Quand au pouvoir de nuisance de la journaliste, on ne peut qu'en douter puisque, contre l'avis du peuple, les recommandations du grenelle de l'environnement sont un vaste moquage de figure.

Citation:
Alors avec des « démontages » de ce genre, je pense que je ne vais pas perdre trop mon temps à discuter avec vous.


Heuuu vous parlez du démontage de la journaliste-Outreau ou de mon démontage? Je ne comprend pas, vous concluez sur une journaliste aux pratiques Outreau mais c'est moi que vous disqualifiez?

Pourtant je suis "open" moi, restez et allons jusqu'au bout s'il vous plait!

Citation:
----------------------------------------------
Vous :
aucun momment vous ne prètez attention aux faits à charge et avérés contre Monsanto. Vous préférez ne retenir que des arguments douteux de la journaliste (ex: "Je ne peux pas donner de preuve, mais tout le monde dit que les dirigeants de Monsanto sont les premiers à manger bio" ?). Vous ne faites pas la différence entre ce qui est un argument de poid et un sentiment. En l'occurence, je pense que la journaliste exprimait là un sentiment et non une preuve à charge.
Ma réponse :
vous avez une attention assez sélective quand vous lisez des textes. Sinon,que dire sur cette bétise déconcertante du « tout le monde dit que », sinon que MM a encore perdu une belle occasion de se taire ? Quand on se prétend journaliste sérieuse et aguerrie, on évite de rapporter ce genre de potin , de ragot de comptoir. Ca vaut guère mieux que les rumeurs sur les allemands qui mangeaient leur gosse, lorsqu’il fallait justifier l’envoi des braves soldats à la boucherie.
Le pire c’est que quand j’ai entendu la question, j’étais presque sûr d’une réponse dans ce genre.
Si elle exprime un sentiment réellement sincère , c’est qu’elle est puérile.
---------------------------------------


Je suis d'accord mais c'est une phrase dite en 10 secondes sur un reportage d'au moins 45 minutes (à peu près). Cette femme est très vilaine si vous voulez mais retournons à nos moutons et discutons "arguments"... les vrais!

A bientot et bonjour aux lecteurs de l'IMPOSTEUR!
_________________
Vivre simplement pour que simplement d'autres puissent vivre.

Anton Suwalki 20/03/2008 17:48

Enthalpy,
Bon comme je vous l’ai dit, je ne me répéterais pas une nième fois sur des arguments qui ont déjà été
Débattus (entres autres) par Canardos ou moi-même.
Contentons-nous des quelques nouveautés « rafraichissantes » que vous apportez.

Moi:
Et le gros hic, c'est qu'avec une naïveté touchante, on souligne par ailleurs pour bien mettre en évidence la dangerosité de ses produits : « En 2002, Monsanto a été condamnée par la justice (US)à lui verser 700 millions de dollars pour avoir dissimulé pendant des décennies la dangerosité des PCB » (ce que je n'ai pas vérifié)…


Vous :
Ca c'est vraiment balaize. Vous considérez qu'il est naïf de croire en un fait que vous n'avez même pas tenté de vérifier.

Ma Réponse :
Vous n’avez strictement rien compris. Ce que je n’ai pas vérifié, c’est le montant et la nature de la condamnation. Mais quand je parle avec ironie de « naiveté » , c’est l’utilisation de l’ « effet bi-standard ». Elle change les règles du jeu en cours de route selon ce qu’il s’agit de démontrer.
----------------------------------------
Moi :
Monsanto fait la loi mais se fait condamner par ceux qui appliquent les lois. Cherchez l'erreur.

Vous :
Avoir réussit à corrompre certaines personnes ne signifie pas que tout le mond epeut être corrompus. Seul un esprit manichéen verrait le monde d'une manière aussi tranchée. Cet argument n'en est donc pas un.

Ma réponse :
Ben voyons. Quand il s’agit d’OGM tout le monde est corrompu et Monsanto écrit lui-même les lois , mais pour les PCB tout le monde ne l’est pas et Monsanto se fait condamner. Brillant dialecticien. Je dois dire que j’apprécie votre sens de l’humour quand par ailleurs le manichéisme serait de mon côté . MM Robin est quant à elle un modèle d’équilibre et pas manichéenne pour deux sous.
---------------------------------------
Moi :
Pourtant une recherche à ce jour sur Google avec "Total" & "pollueur" donne 75 000 occurences.Une recherche avec "ITT" & "coup d'état" donne 12 300 occurences.Une recherche avec "Monsanto" & "danger" donne 475 000 occurences. Il n'est donc pas nécessaire de donner dans l'angélisme pour comprendre que la dénonciation obsessionnelle et monomaniaque de Monsanto s'explique avant tout par une hostilité de principe aux OGM.
Vous:
"total" & "pollueur" donne 250 000 occurences et non 75 000... c'est presque rien... seulement le triple de votre chiffre...

Ma réponse :
désolé, je reconnais bien volontiers avoir pu me tromper sur le nombre d’occurrences, mais je n’arrive toujours pas à retrouver vos 250 000. Mais au fait pourquoi ne donnez-vous pas le nombre que vous avez trouvé sur une recherche "Monsanto" & "danger" ? J’avais bon là-dessus ?
-------------------------------------------
Vous :
Même sanction:
Pourquoi faire un lien inversement proportionnel entre le nombre d'entrée sous google pour des mots clefs et la véracité des faits testés?
En sois, compter le nombre d'occurence sous google à propos d'un sujet permet il de se faire une idée sérieuse, objective et professionnelle sur la véracité d'une information? Moi je trouve ça vraiment très très leger comme argument.

Ma réponse :
Vous n’avez encore rien pigé. Je n’ai jamais dit que le nombre d’occurrences avait un rapport rapport avec la véracité des faits. Ca n’a strictement rien à voir . Le nombre a beaucoup plus à voir avec l’effet « boule de neige » de la rumeur anti-OGM . Les sites recopient bêtement les uns sur les autres le moindre ragot anti-OGM sans chercher à vérifier quoi que ce soit. Sinon, je vous ferais remarquer que MM Robin utilise assez copieusement le critère du nombre de recherche. Donc votre remarque me concernant est pour le moins étrange.
----------------------------------
Moi -
Dernière chose : dans son blog, madame Robin lance un appel à la vigilance préventive . « J'appelle tous les lecteurs volontaires (sic !) de ce blog à exercer leur vigilance en me signalanttout papier sur Internet qui pourrait s'apparenter à du "marketing viral" destiné à jeter le trouble
sur la validité de mon enquête. » .
Encore le conspirationnisme !
Vous :
Le procès d'intention n'est pas une pratique loyale et objective de débat. Vous supposez que la journaliste craint une conspiration alors qu'elle aimerait peut être réagir aux critiques...?

Ma réponse :
C’est loyal de bidonner le reportage sur le maïs mexicain, par exemple ? C’est loyal de n’interroger aucun scientifique qui ne soit pas un adversaire farouche des OGM ? Sur son conspirationnisme, MM Robin se pare par avance de toute critique en la qualifiant de marketing viral nécessairement en provenance de Monsanto, plus paranoïaque que Staline, elle traïne dans la boue tous les chercheurs qui ne partagent pas son point de vue monomaniaque sur sur les OGM et sur Monsanto, organise la traque d’un certain GATTACA, insinue des choses nauséabondes sur des chercheurs qui auraient participé au forum des biotechnologies « organisé » par la cellule…et ce sur la base de preuve de concombre masqué. Et quand bien même la « cellule » aurait été vraiment l’instigateur de ce forum, qu’est-ce que ça prouverait sur l’intégrité des scientifiques qui y assistent. Le pouvoir de nuisance de MM Robin n’est heureusement que journalistique. On frémit en songeant à tous les Outreau de la science si elle était juge , par exemple.
Alors avec des « démontages » de ce genre, je pense que je ne vais pas perdre trop mon temps à discuter avec vous.
----------------------------------------------
Vous :
aucun momment vous ne prètez attention aux faits à charge et avérés contre Monsanto. Vous préférez ne retenir que des arguments douteux de la journaliste (ex: "Je ne peux pas donner de preuve, mais tout le monde dit que les dirigeants de Monsanto sont les premiers à manger bio" ?). Vous ne faites pas la différence entre ce qui est un argument de poid et un sentiment. En l'occurence, je pense que la journaliste exprimait là un sentiment et non une preuve à charge.
Ma réponse :
vous avez une attention assez sélective quand vous lisez des textes. Que dire sur cette bétise déconcertante du « tout le monde dit que », sinon que MM a encore perdu une belle occasion de se taire ? Quand on se prétend journaliste sérieuse et aguerrie, on évite de rapporter ce genre de potin , de ragot de comptoir. Ca vaut guère mieux que les rumeurs sur les allemands qui mangeaient leur gosse, lorsqu’il fallait justifier l’envoi des braves soldats à la boucherie.
Le pire c’est que quand j’ai entendu la question, j’étais presque sûr d’une réponse dans ce genre.
Si elle exprime un sentiment réellement sincère , c’est qu’elle est puérile.
---------------------------------------
Sur ce point des dirigeants de Monsanto qui mangeraient bio et pas GM, un autre participant du forum a cru bon de répondre :

vous croyez sérieusement que les familles des grands patrons bouffent la même merde que les familles de leurs ouvriers ?
vous avez besoin d'une investigation dans leurs placards et poubelles pour ça ?

Avec un petit smiley façon rictus pour prouver comme il était content de lui .
Fâché avec le raisonnement élémentaire, décidemment.
On appelle ça l’effet cerceau . Notre brillant raisonneur tient pour vrai ce qu’il est censé démontré (les OGM sont de la merde) !
------------------------------------
Bref, je suis soulagé de constater qu’Imposteurs n’est pas près de devoir fermer ses portes ! Tant pis pour toi, Canardos, qui comptait parti en retraite.

Enthalpy 20/03/2008 11:34

Pour le démontage de ce texte presque point par point, rendez vous ici: http://toujours-sansentraves.xooit.fr/t921-le-Monde-selon-Monsanto-sur-Arte.htm?start=60#p24888

Anton Suwalki 20/03/2008 11:47

Bonjour Enthalpy, Ca me parait  surréaliste que vous considériez avoir démonté point par point ce texte, mais bon les lecteurs jugeront. Je ne vais pas pour ma part reprendre un par un vos arguments sur l'évaluation ont déjà été flêtris plusieurs fois sur Imposteurs. Je me contenterais quand j'aurai un peu plus de temps de vous expliquer quelques contre-sens manifestes que vous faites sur ce que j'écris, ce qui me parait un peu navrant. Mais on ne sait jamais trop avec les anti-OGM si ils ne comprennent ou s'ils font semblant de ne pas comprendre.Anton

tybert 07/03/2008 19:56

Aux dernières nouvelles José Bové est invité à commenter cette mascarade

tybert 06/03/2008 12:00

On a quand même le droit de se poser quelques questions devant la promo de ce "documentaire" : un article dans l'Express, un dans l'Huma ( ça c'est de l'oecuménisme droite/gauche, mais peut-être qu'il existe encore des paléo-marxistes qui en sont resté à la critique lyssenkiste de la génétique...) un longue interview deM-M Robin sur france-inter dans laquelle elle expliquait que Monsanto était une extraordinaire puissance mondiale, capable de forcer Tony Blair à interdire aux journaux scientifiques britanniques de publier les " travaux" de Pusztai , capable à forcer les éditeurs de " Nature" de censurer les " travaux" qui démontraient (sic) que le maïsBt produit de l'impérialisme Yankee avait attaqué le maïs tiers-mondiste mexicain....Et bien évidemment Monsanto avait produit l'agent orange pour le déverser sur les viet-namiens, forçant ainsi les décisions de l'US Airforce et du commandement US au Viet-Nam.. Mon épouse qui entendait parler de Monsanto pour la première fois me disait amusée: " Tiens le diable est revenu sur terre.."
Plus récents deux présentation de la future émission dans " Alternatives économiques " et "Télérama" , à priori idéologiquement proches des anti-monsanto , faisaient remarquer que ce docu manquait d'objectivité, étant uniquement accusatoire. "Alter-eco" expliquant que MM Robin en fai d'enquètes s'était contentée de surfer sur internet pour receuillir toutes ses informations...Il est évident si vous surfez uniquement sur internet pour faire un boulot d'investigation vous risquez d'apprendre que il n'y eu aucun avion d'El Qaïda sur les twin-towers et que ce 11/9 n'était qu'un complôt des impérialistes américains..
Pour en revenir à MM Robin outre son bouquin vantant les perceptions extrasensorielles ( en tant que psychiatre je dis "hallucinations"..) elle a prétendu que des enfants boliviens s'étaient vu oter leur cornée pour qu'on puisse les greffer sur de riches trafiquants de drogue...J'essaierai de retrouver la référence d'une expertise médicale démentant cette asertion.

Anton Suwalki 06/03/2008 13:05

Précision , je suis marxiste, mais pas paléo, et encore moins lyssenkiste. Par ailleurs, je n'ai pas lu les documents d'Alternatives économiques et de Télérama, mais si eux-mêmes dénoncent le manque d'objectivité, MM Robin pourra difficilement les taxer de vendus à Monsanto. Sur l'affaire du bouquin paranormal, il est vrai que ce n'est pas le meilleur gage lorsqu'on prétend évaluer scientifiquement les OGM (voir ses assertions sur le principe d'évaluation en substance par exemple). Et l'affaire des yeux volés est peut-être encore plus génante. Voir un article de l'humanité qui relatait l'affaire :Un reportage sous le feu de la critique : DES médecins colombiens de l'hopital Salazar-de-Villeta, se sont-ils ou non livrés à un trafic d'organes portant sur les yeux ? Oui, affirmait-on dans un reportage - intitulé « Voleurs d'yeux » - de la journaliste Marie-Monique Robin, produit par l'agence Capa, qui a été couronné en mai 1995 par le prix Albert-Londres (investigations journalistiques) pour l'audiovisuel. On y traitait notamment du cas de Wensi Jaison Cruz Vargas, un enfant âgé de cinq mois à l'époque, qui aurait été victime, dans cet hôpital, d'une ablation des yeux dans l'unique but de récupérer ses cornées pour les greffer. L'enquête était corroborée par le témoignage de la mère de Jaison affirmant que l'on avait « volé les yeux » de son enfant.L'établissement et les médecins incriminés avaient démenti. Et demandé à trois spécialistes français internationalement reconnus - les professeurs Gilles Renard (service d'ophtamologie de l'Hôtel-Dieu de Paris), Marc Gentilini (maladies infectieuses et tropicales à la Pitié-Salpêtrière) et Alain Fischer (immunopédiatrie à l'hôpital Necker-Enfants malades) - de procéder à un examen médical de l'enfant, aujourd'hui âgé de douze ans. Il a eu lieu le 3 août dernier et « le Monde », dans son édition daté d'aujourd'hui, en révèle les conclusions.Elles sont formelles : « Il n'y a pas eu de vol des yeux de cet enfant », est-il écrit dans le rapport des trois professeurs. « On peut affirmer avec certitude, précisent-ils, que l'enfant que nous avons examiné possède toujours ses globes oculaires et que ceux-ci n'ont donc été enlevés à aucun moment de sa maladie. » Cette maladie, une kératite bilatérale sévère avec ulcération profonde de la cornée, consécutive à une affection diarrhéique, est, selon eux, « loin d'être rare dans les pays sous-développés ». Ils démontrent également qu'il est impossible que l'on ait pu enlever les cornées tout en laissant les globes oculaires. Enfin, ils estiment que l'état infectieux de l'enfant constituait en lui-même une contre-indication médicale absolue au prélèvement d'organe ou de tissu, vus les risques de contamination pour le receveur.Interrogé par « le Monde », Henri Amouroux, président du jury du prix Albert-Londres, juge qu'« un tel document est indiscutable ». « Nous n'entendons pas le contester », ajoute-t-il en précisant que les membres du jury seront réunis « le plus tôt possible » afin « de savoir quelles conclusions nous devons tirer de ces nouveaux éléments ».http://www.humanite.fr/1995-09-19_Articles_-Un-reportage-sous-le-feu-de-la-critiqueIl est vrai que datant de 1995, madame Robin aura du mal à faire passer cela pour du marketing viral (http://imposteurs.over-blog.com/article-17179580.html) venant de Monsanto et destiné à semer le doute sur la validité de son enquête qui parait en 2008. Encore que sait-on jamais...Peut-être va-t-elle imaginer que les dirigeants de Monsanto avaient procédé des scéances de divination ?

YK 05/03/2008 15:40

Réponse au message précédent :
Je crois que l'objet de ce papier est plutôt justement, à contrario de ce que vous dîtes, de mettre en garde ceux qui s'emballent et font la promotion du film avant de l'avoir vu (cf débats publics qui commencent à s'organiser, notamment dans les réseaux Attac, pour discuter non pas de Monsanto en tant qu'entreprises capitaliste, mais des OGM en général), et de dire : "attendons de voir les documents pour juger sur pièces".
Ceci dit, ce que l'on peut juger dès aujourd'hui, c'est la promotion de ces documentaires, qui a déjà largement commencé, et c'est ce que fait le texte d'Imposteurs.
Par exemple l'Humanité de ce jour fait sa Une sur le sujet, parle d'un film choc... et ne verse strictement aucune nouvelle information au dossier. Donc, on attend de voir ce qu'il y a de nouveau et de tangible... et de pertinent ! Exemple : que Monsanto ait un chiffre d'affaires de 7,5 milliards de dollars, chiffre mis en avant par la réalisatrice et par l'Huma, ne nous dit strictement rien de la validité de ce qu'elle produit, et peut être même pas grand chose sur ses moyens de pression sur les pouvoirs publics, en ce qu'ils seraient particuliers par rapport à d'autres entreprises capitalistes. Un élement de comparaison rigolo : si, du haut de ses 7,5 milliards, Monsanto avait un tel pouvoir, que dire alors de Carrefour, qui a soutenu la cause des anti-OGM en finançant l'étude de Séralini and co, et qui pèse ... 77,9 milliards de chiffre d'affaire, soit 10 fois plus que Monsanto ???!!! Pourtant, personne n'explique (heureusement)que le moratoire sur le mais BT est le produit des pressions occultes de Carrefour !
Il s'agit juste de remettre les choses en perspective, et ne pas confondre analyse d'un système économique et de ses acteurs d'un côté, et théorie du complot de l'autre. Ainsi, les lecteurs réguliers de l'Huma seront probablement amusés par cette phrase de Nicolas Hulot, interviewé aujourd'hui : après nous avoir dit qu'il a fait un "immense effort" pour sa faire une opinion sur les OGM, il nous fait part de la certitude à laquelle il est arrivé : "ce qui anime Monsanto, ce n'est pas l'intérêt général, c'est son intérêt particulier". Quel scoop renversant !!! Des capitalistes qui penseraient avant tout à se faire du pognon, effectivement, il y a quelque chose de très particulier du côté de Monsanto ! Parce que les autres entreprises évoluant sur tous les marchés du monde seraient motivés avant tout par un sentiment d'infini altruisme ? Ce n'est pas la peine de lire "Le capital" pour sourire de cette candeur de Nicolas Hulot. Et si on a mauvais esprit, on pourrait même se demander si toutes les boîtes qui surfent sur le créneau du bio et de l'équitable ne sont animées que d'intentions pures... Et on pourrait aussi ironiser sur Nicolas Hulot lui même et lui demander si son partenaire TF1 ( chiffre d'affaires : 2,6 milliards d'euros en 2006) est motivé avant tout par l'intérêt général ou par son intérêt particulier, quand il donne licence du label Ushuaïa (popularisé par Nicolas Hulot)à la micro-coopérative philanthropique L'Oréal (CA 2005 : 14,3 milliards d'euros, au moins 3 fois plus que Monsanto) pour diffuser des schampoings qui sentent bon...
Mais, effectivement, toute cette remise en perspective, pour "calmer le jeu", ne prouve rien en soi, et attendons de voir...
YK

Elijah 05/03/2008 09:22

Cher Anton Suwalki,

Critiquer un film et un livre alors qu'on ne les a pas encore vu, sur une base purement idéologique (car être anti-anti-OGM, c'est tout aussi idéologique que d'être anti-OGM), c'est tout simplement le point zéro de la critique.

Merci de juger sur des faits concrets (effets sur la santé des PCB, de la dioxine, des hormones de croissance, etc.), et non pas sur vos a priori subjectifs qui n'ont pas à intervenir dans un débat de fond.

Bien à vous, Elijah

Anton Suwalki 05/03/2008 12:36

Vous avez du lire un peu vite. Je ne prétends pas commenter un film que je n'ai pas vu.Je m'exprime par rapport aux documents (présentation, blog, interview) disponible sur Arte, et j'y ai relevé pas mal d'énormités concernant les affirmations sur les OGM. Donc on verra bien le film, et peut-être y aura-t-il des choses intéressantes, mais il n'y a pas de quoi être optimiste. Il serait tout de même étonnant que le film soit d'une grande rigueur quand la présentation du film par Mme Robin en personne en est totalement dépourvue.AS

YK 29/02/2008 23:00

Ci-dessous, un courrier d'Attac sur le sujet.
En gros, on est invités à faire la promo d'un film qu'on n'a pas vu et d'un livre qu'on a pas lu (puisqu'ils ne sont pas encore sortis), tout en faisant un peu de pub pour la coopérative ouvrière "Nature et Découverte" qui a l'exclusivité de la diffusion du film (avec Arte Boutique).... Il est étonnant que Carrefour et La Vie Claire ne se soient pas encore mis sur le créneau....
Le coup du risque de censure sous pression de Monsanto est peut être authentique (cela n'aurait en soi rien d'étonnant dans le monde dans lequel nous vivons), mais ne correspond pas vraiment à ce que l'on a pu constater dans le débat public français ces dernières années (hégémonie médiatique des anti-OGM, moratoire sur un maïs Monsanto installé par le gouvernement UMP...), et rappelle un peu le bluff publicitaire qui avait accompagné la diffusion sur Internet du reportage de Canal + (qui risquait soit disant d'être censuré sur Internet - sic - après l'avoir soit disant été à la télé).
Si on est militant d'Attac, il n'y a plus qu'à espérer que le film soit effectivement une enquête vraiment rigoureuse et approfondie,aux résultats vraiment implacables...Sait-on jamais....
YK

ATTAC est engagée comme association (avec notamment Greenpeace, Les Amis
de la Terre, la Confédération Paysanne, Inf'OGM, Via Campesina, Sciences
citoyennes, Sherpa, Editions la Découverte) pour la diffusion du film
"Le monde selon Monsanto, de la dioxine aux OGM, une multinationale qui
vous veut du bien" de Marie-Monique Robin.
C'est une enquête rigoureuse et approfondie sur une multinationale, une
multinationale productrice de l'agent orange, de la dioxine, de
l'hormone de croissance, du Round Up et des OGM. Les résultats de
l'enquête, menée depuis quatre ans, sont implacables.
Nous vous invitons à faire circuler l'information dans tous vos réseaux,
à soutenir ce film et le livre (plus complet) qui va paraître aux
Editions de la Découverte le 6 mars.
Bien sûr, la réalisation du film et sa diffusion ne sont pas du goût de
Monsanto, qui dispose de nombreux moyens de pression et n'hésite pas à
se débarrasser de ses opposants, d'une manière ou d'une autre comme
l'illustre le film : sa diffusion la plus large possible sera une
première garantie pour la réalisatrice et l'avenir du film.
Le DVD va être disponible dès le 11 mars en exclusivité sur
arteboutique.com et dans les magasins Nature et Découverte.

En attendant, ne ratez pas la diffusion sur ARTE le 11 mars à 21 heures,
faites circuler l'information, réservez votre soirée, voyez le avec des
amis, organisez une réunion autour d'une diffusion publique.

Au moment où est discutée la loi sur les OGM, c'est un outil précieux !
D'autres moyens de diffusion et d'action sont en cours de préparation,
nous vous en tiendrons informés dès qu'ils seront opérationnels.
D'ores et déjà, voici quelques liens utiles ci-dessous.

Amicalement,

Le bureau d'Attac-France

Charles II 29/02/2008 13:35

On peut, certes, s’attendre à de formidables révélations de la part de Marie-Monique Robin.
Nul doute que, pour mener son enquête, son « sixième sens » et son attirance pour le paranormal, longuement défendus dans le livre «Le Sixième Sens : Science et Paranormal » qu’elle a coécrit avec Mario Varvoglis (Président de l’Institut Métapsychique International), lui auront été d’une grande utilité.
Il semble, par avance, inutile de lui opposer quelque argument rationnel que ce soit, cette femme n’a pas accès au rationnel.
Elle a, par contre, grand accès aux médias et ne se prive pas d’y assurer la promotion de ses ouvrages.
Vous pourrez lire ci-dessous le descriptif de l’ouvrage sur le site Amazon et, aussi, prendre connaissance des remarques de Marie-Monique Robin elle-même dans l’espace commentaire.

http://www.amazon.fr/Sixi%C3%A8me-Sens-Science-Paranormal/dp/2842773489