Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 10:19

roquefort.JPG
Le campement des faucheurs volontaires à peine désinstallé, les Parisiens ont eu la surprise de lui
voir succéder 5 tentes, montées dans la nuit du dimanche au lundi par l'association des Piétineurs
volontaires de fromage bio.  Ceux-ci ont entamé une grève de la faim après que 5 membres de l'association aient été interpellés pour s'être introduits dans une ferme bio du Larzac. Ils avaient piétiné la réserve de roquefort, et déversé sur le sol le contenu des cuves de fermentation. Opération qu'ils qualifient de "neutralisation d'une production suspecte". Les piétineurs volontaires justifient leur opération illégale en proclamant que c'est le seul moyen de se faire entendre des pouvoirs publics : "Alors que nous travaillons dûr pour obtenir le label de qualité, les producteurs de fromage bio échappent à toute obligation en matière de résultat , et vont bénéficier en plus d'un subventionnement accru à la suite du grenelle de l'environnement". 

Ils dénoncent les manquements sanitaires évidents constatés dans les locaux de la ferme "neutralisée", en particulier les fientes de pigeon parsemant le sol. Argument balayé par Jean-Emmanuel Vargas, propriétaire de la ferme : "Mais ça peut pas être mauvais, c'est naturel !".
 
Pierre Flandry, dirigeant charismatique des piétineurs volontaires, dénoncent la collusion de l'Etat
avec les principaux promoteurs de l'agriculture bio, derrière lesquels se cache la tentaculaire Bovey's Compagny, une entreprise américano-larzacienne  qui chercherait à s'approprier le monopole des éjaculats de bélier.
 
Pierre Flandry a déclaré que les piétineurs volontaires ne cesseraient leur grêve de la faim qu'à la
relaxe des militants interpellés. Il exige un moratoire immédiat sur le fromage bio.
 
La secrétaire d'Etat à l'écologie, Nathalie Kosciusco-Morizet, s'est rendue auprès des campeurs, déclarant "comprendre le désarroi des agriculteurs", et a assuré qu'une décision était imminente, laissant au chef de l'état le soin de l'annoncer. Ce qui devrait intervenir dès que M Sarkozy sera de retour de séjour à Vulcania en compangie d'Yvette Horner qui partage désormais sa vie depuis sa rupture avec Carla Bruni.
 
Sur la nature des relations entre Mme Kosciusco-Morizet et Pierre Flandry, qu'on croyait très dégradées, les langues se sont déliées, au sens littéral du terme : Les photographes ont immortalisé
le patin qu'a fougueusement roulé la secrétaire d'Etat  au chef des piétineurs volontaires de fromage bio. " Ce geste est simplement une marque de respect et d'estime mutuelle, n'y voyez aucune signification politique". a-t-elle déclaré.
 
L'activation de la clause de sauvegarde sur le fromage bio pourrait intervenir dès la semaine
prochaine, selon des proches de Nicolas Sarkozy.
 
 
 
               Depuis la Tour Eiffel, Anton Suwalki, envoyé spécial d'Imposteurs

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

anton suwalki 18/12/2008 17:45

Un vrai festival !!!! N'hésitez pas à proposer des billets de cette veine si le coeur vous en dit.
Anton

Joseph 18/12/2008 17:33

Je n'ai pas pu résister, même si ce topic remonte à presque un an. Il fallait que j'ouvre ma boîte à camembert.
Anton a fait un tel étalage de son barattin que j'ai craqué. Même si je me considère plutôt comme un bleu, j'avais envie de bûcher sur le sujet, histoire de ne pas laisser couler. Un penchant pour faire la féta afin que la météo reste au beaufort fixe. Tout à l'opposé de « cheese, ne bougons plus ».

luc marchauciel 18/12/2008 17:07

Peut être que je me trompe, mais il me semble avoir repéré un jeu de mots dans le message précédent...

Joseph 18/12/2008 14:03

Je n'avais pas lu cet article à propos des piétineurs volontaires de fromage bio, mais j'avoue que j'ai pris mon pied. Anton, j'admire votre esprit taquin à propos de la secte bovézienne.
A ne pas prendre au pied de la lettre, mais entre les effluves du roquefort et les piétineurs déterminés (en espérant qu'ils s'étaient déchaussés auparavant), quel joli pied de nez.
J'ai bu du petit lait en vous lisant.
Le problème avec José et son troupeau, c'est qu'ils sont souvent bonne pâte, mais avec des idées trop gratinées.
C´est le genre de type qui a le chic pour vous porter l´époisses et vous mettre dans le crottin un jour ou l´autre. Il ne se rend pas compte d'étorki fait.
Mais il est vrai qu'avec Nathalie il avait bien affiné son approche. Sans doute lui avait-il servi quelques répliques de son cru sur un plateau. Il en a été récompensé par une bise, c'est une crème cette femme. Notre Bové sait se tenir devant l'edam et sait mettre les fourmes pour entretenir ses relations avec le gratin du show-biz.
Mais Nathalie aurait du être plus méfiante et ne pas s'en laisser comté. Elle aurait du se dire salers suspect, faisselle qui ne comprend pas et laisser couler. Dire par exemple qu'il lui frisait les moustaches.
Mais notre vert galant en aurait-il tenu compte ? Il a tellement l'habitude de reprendre du poil de la bête.
Quand il s'agit de défendre les intérêts des biogradés, il n'a pas de poil dans la main. Sans doute se considère-t-il comme le poil à gratter de la sphère écolo.
Il a tout intérêt à rester en bon terme avec la ministresse en tutelle, croûte que croûte.
Car, à causses d'une maladresse de sa part, ça pourrait être râpé avec entre eux et il lui faudrait changer de crèmerie.
Quant à elle, quelle cloche ! Dire qu'on pensait qu'elle était panée de la dernière pluie. Commet se fait-il qu'elle lait cru ? Quand il arrive, elle devrait se mettre à la brie ou prendre des airs pressés.
Elle n'aurait pas du céder à ses caprices, au contraire, il aurait du se prendre une raclette, et ne plus pouvoir plus faire le maroilles.
Mais n'est-il pas vrai que l'homme aux généreuses bacchantes a des accointances avec ces nymphes qui célébraient les mystères de Dionysos-Bacchus ?