Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 13:16

evolution.jpg
Il est impossible
, comme nous l'avons déjà dit , d'affirmer l'innocuité absolue des OGM, de garantir que tous ceux déjà exploités sont totalement inoffensifs et que les futurs organismes ne poseront jamais de problèmes  de quelque ordre que ce soit. 

Ce qu'on peut affirmer par contre, c'est qu'au stade de développement actuel de ces cultures, aucun problème majeur n'a été identifié, ni en termes d'environnement, ni en termes sanitaires. 


Tout milite donc en faveur d'une poursuite contrôlée de ce type de cultures, au vu de la balance avantages actuels et potentiels /inconvénients qui penche largement en faveur des premiers. Les anti-OGM ne l'admettront jamais, et prétendent donc que toutes les études menées en dehors de leur giron sont truquées au profit de Monsanto (figure du diable bien commode, puisqu'entreprise américaine).
 
En réalité, s'ils en étaient vraiment convaincus, les faucheurs se contenteraient de faucher symboliquement quelques ares de plants transgéniques, et ils ne détruiraient pas le matériel de laboratoire, les données informatiques susceptibles de contenir les preuves de ce qu'ils avancent ! 
Certes, une partie des recherches effectuées par des organismes publics ont lieu en partenariat avec des laboratoires privés. Est-ce à dire que tous les chercheurs sont corrompus ? Séralini n'hésite pas à l'insinuer, ainsi que le rapporte Rouge n° 2222:

« Le professeur Gilles-Éric Seralini (experts de la CGB et auteur d'une étude pointant la toxicité du maïs OGM mon863, pourtant autorisé à la mise sur le marché) met les pieds dans le plat. Il avoue dans un reportage (« Envoyé Spécial », France 2) d'avril 2007 : « On a tous été approchés par des cabinets privés qui nous proposent quelques milliers d'euros de l'heure, voire plus, selon la responsabilité que vous avez, pour [...] être favorable aux biotechnologies. »

A-t-il été lui-même « approché » par des cabinets privés ? Serait-il le seul incorruptible du monde scientifique ? Séralini est président du CRIIGEN , qui se présente (sans rire) comme un d'un comité apolitique et non-militant d'expertise (1). Le CRIIGEN se veut également indépendant des producteurs d'OGM.

Mais le CRIIGEN est-il indépendant tout court ? Parmi les généreux subventionneurs de l'activité du CRIIGEN , il y a le groupe Carrefour, deuxième multinationale de la distribution ainsi que le groupe Auchan. Pour quelles raisons ces entreprises s'intéressent-elle ainsi à la recherche soit disant « indépendante », pourquoi finance-t-elle un organisme notoirement anti-OGM ,sinon pour des raisons de marketing (2), la quête de la sympathie des classes moyennes et aisées de ce pays, adeptes du bio et du « naturel » ? Le créneau du bio est si porteur qu'il existe un fonds d'investissement composé de « valeurs bio ». Or le bio s'est construit sur le mythe des vertus du « naturel » donc contre les manipulations supposées diaboliques des biotechnologies. Les spéculateurs voient d'un très bon œil
l'hostilité à l'encontre des OGM :
"Frédéric Hervouet, directeur des ventes de Diapason, a d'ailleurs confié au Financial Times que « cet index a été créé afin de prendre en considération les difficultés des consommateurs de l'Union européenne et du Japon à accepter les produits génétiquement modifiés ».Pour le fonds d'investissement suisse, la cible est donc clairement identifiée : « le Japon et l'Union européenne, les deux bastions anti-OGM du monde occidental ». »(3). 

On est évidemment loin de l'imagerie d'Épinal de la défense des paysans ou du « commerce équitable » auquel adhèrent beaucoup de biophiles. 

La propagande anti-OGM intéresse donc beaucoup de monde et pas spécialement des philanthropes.
Les liens du CRIIGEN avec Carrefour et Auchan permettent de juger de l'éthique d'individus qui insinuent que les chercheurs qui ne sont pas opposés aux cultures d'OGM d'être « serviles » et corrompus (selon Testart) où achetés par Monsanto (selon Bové).  

  

-------------------------------
Notes :
(1) on ne reprochera pas en soi au CRIIGEN d'être partisan et militant, ce qui est répréhensible, c'est
d'affirmer le contraire. On peut même dire que le CRIIGEN est plus militant qu'expert : on peut trouver sur
son site les vidéos de propagande dont raffole toute la mouvance anti-OGM. Vidéos aux titres racoleurs
(OGM dangers, OGM l'horreur) qui n'ont strictement rien à voir avec des documentaires scientifiques.   

(2) Carrefour sait en effet caresser le maïs dans le sens du poil non GM . 

"Des courses façon "développement durable"
"Vous voilà dans les rayons de votre magasin Carrefour pour faire vos provisions de la semaine. C'est le moment d'agir en éco-
citoyen, en remplissant votre cabas ou votre sac réutilisable avec des produits respectueux de l'environnement et des hommes, conseillés par le WWF !"
(sur le site de Carrefour)

"Dans un entretien réalisé par "Le Soir en ligne", Roland Vaxelaire, administrateur de Carrefour
Belgium, considère que le flou actuel en matière de réglementation est susceptible de
décrédibiliser l'agriculture biologique, en cas d'éventuelles contaminations par des OGM… Il
précise ensuite que dès fin 1998, 1800 produits de Carrefour étaient garantis non-
OGM. Actuellement, le groupe s'engage à certifier des produits issus d'animaux nourris sans
OGM.
"
(sur le site d'InfoGM)

(3) http://www.agriculture-
environnement.fr/AENEW/article.php3?id_article=151&var_recherche=bourse+bio

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Weboref.fr indenpendanceréelle seo 21/07/2014 09:58

Ca fait flipper et on en mange depuis des lustres des OGMs !

Wackes Seppi 07/10/2012 16:38


Un immense merci, M./Mme Delmas !


 


Parce que, voyez-vous, si vous étiez vraiment logique avec vous-même et cohérent, vous nous auriez traité de « tres mal informes » et d'idiots et de
voyous et d'assassins.


Encore que, votre propos nous oblige à réfléchir à l'option qui, parmi celles que vous proposez, nous paraît la plus flatteuse.


 


J'admets par ailleurs que l'auteur de ce billet – dont je partage en grande partie les idées – a pu être « tres mal informes » en octobre 2007, quand il a écrit : « Le CRIIGEN
, un comité anti-OGM indépendant, mais pas très ».


 


Comme le démontre ad nauseam l'actualité – et comme l'admettent explicitement les pontes du CRIIGEN – celui-ci, en effet, n'est indépendant du tout.


 


 


 

delmas 07/10/2012 09:54


Vous etes soit tres mal informes ou idiots, sinon des voyous et des assassins, pas moins.


JE NE VOUS SALUE PAS. 

Rivendell 09/02/2012 16:23


Il est effectivement impossible de démontrer que quelque chose est strictement impossible au niveau scientifique. On ne peut prouver qu'il n'existe pas un quelconque phénomène qui ferait que le
soleil d'éteigne dans la seconde qui vient. Après il faut savoir raison garder, et savoir que même si on est jamais sûr de quoi que ce soit à 100%, on se rapproche sans doute de la vérité en
estimant que le soleil va continuer à briller dans la seconde qui vient, qu'on peut se déplacer à 80 km/h sans forcément mourir (à l'époque des premiers chemins de fer, certains se
posaient cette question), que notre consommation actuelle de patates ne fera pas disparaitre l'éspèce humaine dans je ne sais combien de générations, ou encore qu'un OGM n'a pas plus de raisons
d'être dangereux qu'un organisme "naturel".


 


Mais après vous pouvez suivre une des deux voies proposées dans cette belle citation:


 


"Douter de tout ou tout croire, ce sont deux solutions également commodes, qui l’une et l’autre nous dispensent de réfléchir" Poincaré.

Adrien 09/02/2012 04:27



"Il est impossible, comme nous l'avons déjà dit , d'affirmer l'innocuité absolue des OGM, de garantir que tous ceux déjà exploités sont totalement inoffensifs et que les
futurs organismes ne poseront jamais de problèmes  de quelque ordre que ce soit. "


Ben voilà qui me suffit à me faire une opinion pauvre sceptique que je suis. À lire ça plus tôt, je me serais éviter bien des efforts de compréhension.