Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 16:37
François Veillerette  sur Twitter:   Mais non ! C'est : « Mais oui... », par Wackes Seppi

Le dernier billet de M. Suwalki, « Rendements du maïs transgénique : petite partie de ping-pong avec Stéphane Foucart » a attiré l'attention sur une source précieuse pour les analyses psychologiques et sociologiques : Twitter.

Twitter ? 140 caractères pour exprimer l'indigence d'une pensée ; 140 caractères aussi pour dévoiler l'indigence d'un caractère.

M. François Veillerette, dont le nom est étroitement associé à Générations Futures en tant que président d'icelles (ce qu'il n'est plus) ou porte-parole (ce qu'il est officiellement) et, ce qui est moins connu, d'élu d'EELV grâce au suffrage à la proportionnelle, a posté le gazouillis suivant le 23 janvier 2015 :

« L'autisme favorisé par des #pesticides omme le #glyphosate selon des chercheurs. http://www.Bio à la Une.com/fr/actualite-bio/23642/lautisme-favorise-pesticides-monsanto-pointe-du-doigt … »

Cela nous ramène donc au site Bio à la Une et à son article, « L'autisme favorisé par les pesticides, Monsanto pointé du doigt ». Le début en vaut le coup d'œil :

« La chercheuse américaine Stephanie Seneff établit une corrélation entre l'utilisation croissante du glysophate (présent dans le pesticide Round Up) et le développement de l'autisme chez les enfants américains.

"D'ici 2025, la moitié des enfants nés aux Etats-Unis seront diagnostiqués autistes". C'est le constat alarmiste que dresse le Docteur Stephanie Seneff, chercheuse au MIT (Massachussetts Institute of Technology) au laboratoire d'Informatique et intelligence artificielle.

La chercheuse a expliqué, lors d'une conférence à Groton (Massachusetts), qu'il y aurait une corrélation entre l'utilisation du glysophate (le Round Up, du groupe américain Monsanto) et le nombre d'enfants autistes aux Etats-Unis. »

On y trouve les éléments clés de la prose des marchands d'apocalypse : une affirmation péremptoire, une annonce de fin du monde, un bémol sous la forme d'un conditionnel de prudence. Et dans le titre, on trouve la généralisation aux pesticides dans leur globalité, ainsi que la référence à cette entreprise que l'on aime tant haïr dans ce milieu.

Mais on trouve aussi un élément rare dans le texte : une précision sur l'identité de l'auteur de l'affirmation. Quiconque sait lire (attentivement) se demandera quel peut être le lien entre le glyphosate (glysophate selon Bio à la Une...) et l'autisme, d'une part, et l'informatique et l'intelligence artificielle, d'autre part. L'explication est simple : la tentation de citer le célèbre MIT était trop forte ; et Mme – oups ! Le Docteur – Seneff a dérapé dans le militantisme [1]. Le glyphosate (tout comme l'aluminium adjuvant de vaccins et quelques autres substances) est devenu son obsession d'hyper-hypocondriaque. Elle lui reproche notamment de provoquer, dans l'ordre alphabétique : anorexie, autisme, Alzheimer, cancer, démence, dépression, maladies intestinales inflammatoires, maladies du foie, obésité, Parkinson, troubles de la reproduction [2].

On peut y ajouter d'autres troubles neurologiques : anxiété, schizophrénie, troubles de l'attention avec ou sans hyperactivité ; et aussi l'anémie, les suicides par overdose, et les troubles du sommeil. C'est ce qui ressort de son dernier opus, « Aluminum [sic] and Glyphosate Can Synergistically Induce Pineal Gland Pathology: Connection to Gut Dysbiosis and Neurological Disease », dont on reparlera [3].. Signalons tout de même, dès à présent, que le – long – manuscrit a été reçu par l'éditeur le 17 octobre 2014, révisé le 10 novembre 2014, accepté le 10 décembre 2014, et publié le 12 janvier 2015. Du rapide...

Mme Seneff est aussi une spécialiste des corrélations et, évidemment, de la confusion entre corrélation et lien de cause à effet. Bio à la Une reproduit un de ses chefs-d'œuvre (figure ci-contre). On notera que le lien est fait avec l'emploi de glyphosate sur... les seuls maïs et soja, évidemment aux États-Unis d'Amérique... Admettons – pure hypothèse pour les besoins de la démonstration – qu'il y ait un lien de cause à effet : de toute évidence, l'effet du glyphosate ne peut pas être immédiat, ne serait-ce, par exemple, que parce que l'autisme n'est pas diagnostiqué aux premiers âges de la vie ; ou parce que le maïs et le soja récoltés l'année x ne se retrouveront dans l'alimentation qu'au mieux l'année x + I. Lla courbe des diagnostics d'autisme doit par conséquent être décalée par rapport à celle de l'emploi du glyphosate, ce qui n'est pas le cas. Cette observation présuppose évidemment qu'il y ait une exposition au glyphosate issu du maïs et du soja, ce qui représente une autre gageure. Il ne suffit pas de prétendre – au conditionnel – dans des conférences qu'il se retrouverait dans les bonbons. Ça a manifestement échappé à notre chercheuse en informatique et intelligence artificielle et à ses disciples, de conviction ou d'opportunité.

Mais ce n'est pas tout ! Pour d'autres facteurs, tels les troubles du sommeil, la corrélation est faite avec... la dose à l'hectare ! Et pour les suicides par overdose, Mme Seneff a eu l'obligeance de fournir les données antérieures à l'adoption du glyphosate... mais sans relever qu'elles contredisent sa thèse !

Les élucubrations de Mme Seneff et de ses collaborateurs de circonstance – dans ce cas Mme Nancy L. Swanson, au curriculum vitae tout aussi incongru et au militantisme tout aussi délirant [4] – ont évidemment été soigneusement mises en pièces. Le plus récemment, à notre connaissance, dans Science Blogs [5] et Genetic Literacy Project [6]. Ce fut également le cas d'une œuvre précédente, de sorte qu'un créateur d'opinion (prétendument) publique comme M. Veillerette n'a aucune excuse quand il pare Mme Seneff d'une aura de crédibilité. Mais nous anticipons...

Les deux articles précités reproduisent aussi un graphique désopilant, faisant le lien entre les diagnostics d'autisme et les ventes de produits « bio ». C'est évidemment pour démontrer l'absurdité de la démarche de Mme Seneff.

Résumons donc : Mme Marie Albessard, collaboratrice de Bio à la Une, a dû butiner sur les sites états-uniens conformes à sa religion, puis a pondu un article, après avoir bien pris soin de ne pas vérifier le fond. Dérive du journalisme... dérive du militantisme... Mais il faut croire Bio à la Une lorsqu'il fait état d'explications à lui fournies par Mme Seneff en personne. Il faut le croire aussi lorsqu'il écrit :

« 90% des cultures de maïs, soja, colza et betterave à sucre de l'industrie agro-alimentaire américaine sont traitées au Roundup. Le glysophate resterait ensuite présent dans ces aliments, même transformés (bonbons, sodas, lait ou viande - pour les animaux nourris au maïs ou au soja. »

Si, si... Ce sont les cultures « de l'industrie agro-alimentaire »... Et, par exemple, le sucre de betterave – du saccharose pur ou presque – contient cet horrible herbicide aux États-Unis d'Amérique ! Oups ! Il faut employer le conditionnel... Et vous reprendrez bien un bonbon, conditionnellement, au « glysophate »...

Mais nous nous égarons... M. Veillerette gazouille pour diffuser cette très importante nouvelle... alors que les réfutations états-uniennes des derniers délires de Mme Seneff datent de fin décembre 2014-janvier 2015. Mais bon, elles ne sont pas sur ses sites favoris... Et quand on est militant, on prend bien soin de ne pas confronter son militantisme aux dures réalités...

Or donc, M. Veillerette se fait rembarrer :

« @Veillerette @RemDumDum article paru ds revue pro bio, aucune preuve scientifique, article de termine par une vision idéologique du monde »

« @ChrRousseau @Veillerette @RemDumDum. Oui comme tj, étude sans preuve que l'on ne trouve que dans les revues écolo.Jamais de contradiction »

Que répond-il, M. Veillerette ?

« 1/2 @olivierpaysan @ChrRousseau @RemDumDum c vrai que l'article cité n'est pas une publication scientifique dont acte mais.... »

Mais... il n'est pas question de faire amende honorable, ni de lâcher une « information » aussi réjouissante !

Pensez-donc! Selon Bio à la Une, citant l'oracle du MIT, « [d]'ici 2025, la moitié des enfants nés aux Etats-Unis seront diagnostiqués autistes ». Et pour M. Veillerette, ce sont « des pesticides comme... » qui sont en cause. D'accord, « pesticides » est un mot-clé, mais quand même...

Donc, mais...

« 2/2 olivierpaysan @ChrRousseau @RemDumDum mais l'auteur à publié sur le sujet dans des revues scientifiques comme http://www.scirp.org/Journal/PaperInformation.aspx? »

Ouf ! Sauvé, le militant Veillerette ! Sauf que...

Sauf que l'article qu'il a cité – et que d'évidence il n'a pas lu – est celui dont nous avons vu ci-dessus quelques remarquables corrélations [7].

Sauf que l'éditeur figure sur la liste de Beall des « Potential, possible, or probable predatory scholarly open-access publishers », des éditeurs pour le moins sulfureux [8] [9] [10]. Il est enregistré aux États-Unis d'Amérique dans le Delaware (paradis fiscal...) mais opère à partir de la Chine [11]. Et il publie en open access (et non open source comme on a pu le lire dans la prose séralinienne) sur la base d'un financement par les auteurs [12].

Sauf que, selon l'éditeur, la revue Agricultural Sciences a un facteur d'impact fondé sur Google de... 0,67. Autant dire presque rien.

Mme Seneff a payé pour être publiée. Et M. Veillerette a pris cela pour argent comptant.

Mais qui paye en définitive ? C'est nous, le peuple français ! Car M. Veillerette est un de ces représentants autoproclamés – et cooptés par des gouvernements et des administrations qui méprisent les principes d'une démocratie représentative – de la « société civile ».

Wackes Seppi

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[1] http://people.csail.mit.edu/seneff/

[2] http://www.huffingtonpost.com/tamar-haspel/condemning-monsanto-with-_b_3162694.html

[3] http://file.scirp.org/Html/5-3000951_53106.htm

[4] http://www.abacus-ent.com/resume.html

http://gmofreewashington.com/our-experts/nancy-swanson/

[5] http://scienceblogs.com/insolence/2014/12/31/oh-no-gmos-are-going-to-make-everyone-autistic/

[6] http://geneticliteracyproject.org/2015/01/05/will-my-child-be-born-autistic-if-i-eat-gmos-a-scientists-view/

[7] Voir aussi, à propos des corrélations loufoques :

http://imposteurs.over-blog.com/2014/09/des-correlations-fallacieuses-mais-desopilantes.html

et le site :

http://tylervigen.com/

[8] http://scholarlyoa.com/publishers/

[9] http://scholarlyoa.com/2014/12/16/the-chinese-publisher-scirp-scientific-research-publishing-a-publishing-empire-built-on-junk-science/

[10] http://en.wikipedia.org/wiki/Scientific_Research_Publishing

[11] http://www.scirp.org/AboutUs/Index.aspx

[12] http://www.scirp.org/journal/OpenAccess.aspx

Partager cet article

Repost 0

commentaires

http://www.form92.fr 11/01/2016 09:50

Question Anton Suwalki/Stéphane Adrover, Benjamin Sourice n’a strictement rien démasqué.

http://www.leguidedunarguile.fr 25/11/2015 04:00

Ceci, sans compter l'interdiction des propos injurieux, diffamatoires, dont l'article était abondamment pourvu.

world cup 2015 live 17/02/2015 05:20

Great Post... I got inspired..

icc world cup 2015 live streaming
cricket world cup 2015 live streaming
icc world cup 2015 live stream
icc world cup online live streaming
icc world cup online live
live streaming cricket match icc world cup
icc world cup live match streaming
icc cricket world cup 2015 live
World Cup 2015 Live Streaming
ICC World Cup 2015 Live
cricket world cup 2015 live streaming
cricket world cup 2015 live
icc world cup 2015 live video streaming
icc cricket world cup 2015 live streaming
icc cricket world cup 2015 live stream
ICC World Cup 2015 Live
cricket world cup 2015 live
live streaming cricket match icc world cup
icc world cup live match streaming
icc cricket world cup 2015 live
World Cup 2015 Live Streaming
icc world cup online live streaming
icc world cup online live
icc world cup 2015
icc world cup 2015 live streaming
icc cricket world cup 2015
2015 icc world cup
icc 2015 world cup
2015 icc cricket world cup
icc world cup online live
cricket world cup live streaming hd quality
india vs South Africa live streaming world cup
india vs pakistan live streaming
india vs Australia live Streaming cup
India vs New Zealand live streaming
India vs West Indies live streaming
India vs Ireland live streaming
India vs New Zealand live streaming
India vs UAE live streaming
India vs Zimbawe live streaming
India vs England live streaming
India vs Sri Lanka live streaming
Bangladesh Vs Afghanistan World Cup match Live Streaming

guardians on amazon.com 12/02/2015 09:29

This content is full of facts. It motivated me dearly.